RSS

DRAME SYRIEN / DESSOUS DE TABLE HONTEUX…

juillet 09
DRAME SYRIEN / DESSOUS DE TABLE HONTEUX…

Intéressons-nous brièvement au rôle des Britanniques dans la récente configuration du printemps arabe du Moyen-Orient. Deux ans avant le début du printemps arabe, en juin 2008, Sir Vincent Fean, alors ambassadeur britannique en Libye, écrit à Tony Blair en signalant l’imminence de la signature d’un accord entre la Libye et Londres : la libération d’Abdelbaset al-Megrahi (et de plusieurs prisonniers), détenu en Ecosse et impliqué dans l’attentat de Lockerbie, en échange d’un contrat d’armement de 400 millions de livres, passé par la présidence libyenne.

A ce moment-là, Tony Blair n’était plus Premier ministre mais agissait dans le cadre de ses nouvelles fonctions au service des forces occultes du mondialisme. Il se rendait à Tripoli pour y rencontrer Mouammar Kadhafi.

L’accord de transfert de prisonniers a finalement été signé en novembre 2008, mais c’est seulement en août 2009 que les Ecossais libérèrent Megrahi pour des raisons humanitaires : il souffrait d’un cancer en phase terminale. [Il décèdera en mai 2012.] Quant au contrat d’armement, il n’a jamais été conclu !

Quand Tony Blair a rencontré Kadhafi en mai 2007, il avait consenti à acquérir le système de défense antimissile MBDA, fourni par un fabricant d’armes sous tutelle de BAE Systems, contre 400 millions de livres. A la clé : 2 000 emplois pour le Royaume Uni.

La décision de liquider Mouammar Kadhafi aurait été prise après l’échec de la conversation engagée avec Tony Blair, le 8 JUIN 2008.

kadhafi blair sarkozy

D’autres sources, faisant référence à une note confidentielle échangée entre Sir Vincent Fean et Tony Blair, signalent que la Libye devait également investir 80 milliards de livres dans un fonds souverain londonien. Ces manigances expliquent les confidences faites par l’ancien ministre des Affaires étrangères Roland Dumas, publiées dans le numéro 283 de LIESI, selon lesquelles :

« Je vais vous dire quelque chose. J’étais en Angleterre deux ans avant les violences en Syrie pour une autre affaire. J’ai rencontré de hauts fonctionnaires britanniques. Ils m’ont confié qu’ils préparaient quelque chose en Syrie… Ils finançaient l’invasion de rebelles en Syrie. Ils m’ont demandé, même si je n’étais plus ministre des Affaires étrangères, si je souhaitais y participer. Naturellement, j’ai refusé… » « La seule chose que je sais [concernant les dirigeants français], c’est qu’ils sont devenus fous. Le président Sarkozy a accueilli Kadhafi à l’Elysée avec tapis rouge et tous les honneurs. Quelques mois plus tard, Sarkozy menait une guerre. Je regrette de voir mon pays devenir un instrument de l’OTAN… »

Les mésaventures du complexe militaro-industriel britannique, comme les problèmes de financement de campagne de N. Sarkozy avec Kadhafi, ne sont que des excuses pour impliquer la coalition Paris/Londres dans l’attaque de la Libye. Comme l’expression printemps arabe n’est qu’un écran de fumée pour ne pas évoquer un agenda mondialiste secret. L’attaque de la Libye et le soutien des voyous de Benghazi ont finalement permis d’armer puissamment les groupes[1] nécessaires à la déstabilisation de la Syrie et de l’Afrique (Mali et ses suites). Benghazi a été le moyen de justifier une vaste opération de contrebande d’armes, fournies par les Etats-Unis et les alliés occidentaux de l’OTAN, en vue de déstabiliser toute la région.

 

AJOUT – CONGERENCE De Mère Agnès Mariam de la Croix

Nous ajoutons ce lien pour écouter la conférence de Mère Agnès Mariam de la Croix lundi à Paris sur le remodelage du Moyen Orient, et en Syrie en particulier.

https://www.youtube.com/watch?v=6El5zWvPGHA

 

 

 

[1] Selon le libéral démocrate britannique Paddy Ashdown, les rebelles ont reçu plus de 3 500 tonnes d’armes en provenance de la Croatie (avec l’aide de la CIA), financées par l’Arabie saoudite et le Qatar. Une grande partie de cet armement est destiné aux groupes salafistes et wahabbites. [Ces mêmes groupes que plusieurs maires de France soutiennent pour donner des cours d’islam dans les mosquées… de France.]

Extrait de la lettre confidentielle LIESI.

 

Posted by on 9 juillet 2015 in Non classé

Leave a comment

Comments are closed.