RSS

Yémen : l’hypocrisie mondialiste est sans limite

avril 27
Yémen : l’hypocrisie mondialiste est sans limite

Les Saoudiens bombardent régulièrement les rebelles et leurs alliés, vivant dans villes de Taiz et Ibb (ouest du Yémen), ainsi que la côte d’Aden, provoquant de nombreux morts parmi les civils.

Les populations yéménites ont fait savoir que les militaires saoudiens utilisaient des armes interdites, comme ce fut la cas sur la zone Fag Attan, au sud de Sanaa. Ces frappes ont en effet entraîné suffocations, nausées et des diarrhées.

Cela fait plus d’une vingtaine de jours que la coalition menée par l’Arabie saoudite a attaqué le Yémen en vue de rétablir le président Mansour Hadi, un proche allié de Riyad. A ce jour, près de trois mille Yéménites ont perdu la vie, dont des centaines de femmes et d’enfants. Les attaques ont entraîné des milliers de blessés.

Accusés d’avoir utilisé des armes chimiques, les Saoudiens ont limité leurs attaques aériennes, juste quelques jours, mais on remarquera le silence assourdissant des spécialistes des droits de l’hommisme européens comme des démocrates américains. Il est vrai que Yémen ne rime pas avec Syrie.

D’aucuns ont raison de signaler les points de comparaison entre le comportement militaire des Saoudiens avec celui des Etats-Unis. La campagne de quatre semaines de bombardements saoudienne au Yémen a ressemblé à l’Opération Tempête du Désert d’il y a quelques années.

Le soutien américain est désormais décelable. Le porte-avions USS Roosevelt arrive à toute vapeur dans les environs du Yémen, afin de contrecarrer les menées et approvisionnements des cargos iraniens chargés de fournitures humanitaires que les Etats-Unis prétendent être des armes. Ce point de friction entre les Etats-Unis et l’Iran s’imbrique dans les négociations en cours en vue d’obtenir un accord le 30 juin prochain sur la question nucléaire.

Que se produirait-il si les bâtiments de guerre américains coulaient un ou deux cargos iraniens après un refus d’inspection ?

Yemen

Les Saoudiens affirment que les rebelles Houthi sont des instruments de pouvoir de l’Iran pour contrôler le Yémen et que Téhéran soutient leur rébellion. Les Iraniens disent que les Saoudiens sont le jouet des Etats-Unis qui souhaitent mettre une marionnette à la présidence du Yémen pour poursuivre approvisionnement des réseaux djihadistes de Syrie en armes.

Comment les choses évolueront-elles ?

Des officiels du Département de la défense américaine ont traduit l’envoi de quelques cargos envoyés par l’Iran comme : “L’Iran a annoncé l’envoi de sept à neuf navires chargés d’armes vers le Yémen afin de ravitailler les rebelles.” L’acheminement de quelques cargos doit-il être comparé à une armada de guerre ?

Par contre, l’Iran a envoyé la semaine dernière une destroyer et un autre navire dans les eaux yéménites pour lutter (officiellement) contre la piraterie… Pendant ce temps, les diplomates américains interviennent auprès des marionnettes onusiennes en vue de faire décréter, par le Conseil de sécurité, un embargo sur les armes destinées aux rebelles du Yémen. Parallèlement, un gros soutien logistique est adapté pour ravitailler les avions de combat saoudiens en vol. “Il est important de soutenir l’Arabie saoudite”, commente un responsable de l’administration Obama.

 

Posted by on 27 avril 2015 in Non classé

Leave a comment

Comments are closed.