RSS

La Libye exprime le chaos constructif des cercles mondialistes

mars 04

Ceux qui ont décidé de déstabiliser la Libye en renversant Kadhafi savaient exactement ce qu’ils faisaient. Ce n’est sans doute pas le cas des marionnettes gouvernementales qui ont agi par esprit de reptation ventrale devant ce pouvoir qu’ils adulent parce qu’il leur montre tout ce qu’il y a de clinquant et de futile pour le servir.

La Libye a implosé et les djihadistes y sont désormais présents.

La production pétrolière s’y est effondrée. Voici quelques chiffres utiles à connaître.

« Avant la révolte de 2011 qui a renversé le régime de Mouammar Kadhafi, la production s’élevait à plus de 1,5 million de barils par jour, représentant 95% des exportations du pays et 75% de ses revenus. Mais la production est tombée à quelque 350.000 barils par jour en décembre alors que Fajr Libya a lancé une offensive meurtrière pour s’emparer de terminaux pétroliers dans l’Est libyen. L’armée a repoussé cet assaut, qui a provoqué des incendies dans des réservoirs pétroliers au terminal d’Al-Sedra. Fajr Libya est une coalition de milices qui s’étaient emparées de la capitale en août 2014, où elle a installé un gouvernement parallèle et réactivé le parlement sortant, le Congrès général national (CGN). Depuis, la Libye est dirigée par deux parlements et deux gouvernements rivaux, dont un, reconnu par la communauté internationale, siège à Tobrouk (est). »

cartelibye

 

C’est malheureusement une grande proportion de l’Afrique qui se trouve ainsi déstabilisée par des forces qui, comme nous l’avons dit, savent très bien ce qu’elles font. Ceux qui se font complices de leurs actions (les politiques),  bien souvent en mettant en œuvre leur programme, traduisent leur plan comme le « chaos constructif ». A ce jeu, les éléments mis en place pourraient devenir incontrôlables. Mais il faudra sans doute attendre encore un peu car d’autres clignotants, d’autres  conflits, doivent encore s’allumer pour interagir et aboutir à ce qui est attendu.

Vers un phénomène boule de neige…

Nous analyserons dans les BREVES DE LIESI de février (en cours de réfaction) la situation en Algérie : la paix sociale est achetée depuis des années grâce aux ventes d’hydrocarbures. Or l’effondrement des prix pétroliers et gaziers produira ce que certains mijotent dans le cadre du « chaos constructif ». Cela ne se fera pas avant quelques mois cependant…

 

Posted by on 4 mars 2015 in Non classé

Leave a comment

Comments are closed.