RSS

L’euro a du plomb dans l’aile : pourquoi ?

mars 05
L’euro a du plomb dans l’aile : pourquoi ?

Inexorablement, le cours de l’euro baisse, semaine après semaine… Les banquiers centraux suisses ont pris une sage décision (si tenté de croire qu’ils ont eu le choix…) car il est impossible de soutenir une monnaie aussi vendue. Non pas que l’euro ait des raisons profondes de faire de la plongée sous-marine, mais parce qu’il n’y a pas d’autre solution pour sauver la misère américaine.
L’analyse de LIESI est connue : Mario Draghi, qui affirmait hier vouloir sauver l’euro à 1,25 contre le dollar ne dit rien aujourd’hui… alors que les 1,10 sont attaqués…

Étrange. Pourquoi ?

 

eurodol1999

Parce que Mario Draghi a eu pour consigne d’aider le déplacement des capitaux vers le dollar. C’est précisément en août 2014, lors d’un voyage aux Etats-Unis, qu’on lui a fait adroitement comprendre que l’Europe et sa banque centrale (si INDÉPENDANTE) devait prendre la suite de la politique monétaire de la banque centrale américaine.

D’un côté Janet Yellen chante les louanges de la reprise américaine, de concert avec la masses des analystes payés ou aveugles pour voir une reprise inexistante. De l’autre, Mario Draghi met en avant les dangers de la déflation… comme si elle ne menaçait pas ÉGALEMENT les Etats-Unis.

M. Draghi fait tout pour faire baisser l’euro et favoriser le dollar ; de l’autre, J. Yellen explique que les Américains vont bientôt faire monter les taux…
Si le dollar ne flambe pas et l’euro ne plonge pas avec une telle COM’ il n’y a rien à y comprendre.

L’euro plonge !

Et oui… voici un nouveau plus bas en onze ans et demi.
Pour donner l’impression que M. Draghi n’est pas une marionnette il chante les louanges de la reprise. L’Arlésienne vous connaissez. Eh bien elle arrive la reprise. Comment? Vous ne la voyez pas? Attention… vous allez être taxé de « complotisme ».

« M. Draghi fait passer un message optimiste sur les perspectives de l’économie et sur les conditions d’emprunt », a relevé Kathleen Brooks, analyste chez Forex.com.
« La BCE a relevé ses prévisions de croissance pour 2015 et 2016, à respectivement 1,5% et 1,9%, et relevé sa prévision pour l’inflation en 2016 à 1,5% ».

C’est parti pour le QE européen

eurocasseLe programme d’assouplissement quantitatif, ou QE selon l’acronyme pour son appellation en anglais Quantitative Easing, prévoit le rachat de quelque 1140 milliards d’euros de dette publique et privée d’ici septembre 2016, au rythme de 60 milliards par mois, afin de relancer la très faible dynamique des prix en zone euro.

Tiens… mais c’est quasiment le même montant que celui des Américains… Chutt… Il paraît que cela va aider l’Europe…

En tout cas, il faut bien admettre que ce programme « qui a pour but de stimuler l’activité économique en zone euro, se traduit par des injections de liquidités dans le système financier, ce qui a pour effet collatéral de diluer la valeur de la monnaie unique ».

Et que dire de la Grèce ?

tragediegrecqueVoilà une bonne raison de ne pas jouer l’euro. A ce propos, qu’en pensent les patrons de M. Draghi ? On ne dira rien, mais les petits amis en bout de chaîne liquident leurs avoirs financiers des banques d’Athènes. Triste spectacle.
Les politiciens grecs doivent gérer le spectacle comme si les billets n’étaient pas déjà tous vendus pour assister à la future tragédie grecque…

Guettons donc le seuil psychologique des 1,10 dollar pour un euro.

« Un passage en-dessous ouvrirait la voie pour une baisse plus marquée, jusqu’à 1,07 dollar dans les trois mois à venir », abondait Nour Al-Hammoury, analyste chez ADS Securities.

 

Conclusion aux agences de presse mondialistes

Vous apprécierez ce résumé de la situation de la déconfiture de l’euro.

« De son côté, le dollar était prisé car les investisseurs estiment que la bonne tenue générale de l’économie américaine pourrait pousser la Réserve fédérale américaine (Fed) à relever ses taux dès mi-2015, ce qui rendrait le dollar plus rémunérateur, et donc plus attrayant pour les investisseurs. »

LIESI avait recommandé le dollar US au printemps 2014. Vous pouvez continuer à surfer dessus… jusqu’à la fermeture des guichets aux US.
De prochains numéros de LISO sont en rédaction.

 

Posted by on 5 mars 2015 in Non classé

Leave a comment

Comments are closed.