Perspective “négative” sur la dette des Etats-Unis pour Standard and Poor’s

66

L’agence d’évaluation financière Standard and Poor’s a abaissé la perspective sur la dette des Etats-Unis, désormais “négative”, en raison des déficits budgétaires “très importants” et du niveau d’endettement, et de l’absence d’une politique claire pour y remédier. “Parce que les Etats-Unis ont, par rapport aux autres pays notés ‘AAA’, ce que nous considérons comme des déficits budgétaires très importants et un niveau d’endettement gouvernemental en hausse, et que le chemin pour traiter (ces problèmes) n’est pas clair, nous avons révisé notre perspective sur la note à long terme de ‘stable’ à ‘négative'”, a indiqué S&P dans un communiqué. “Il y a un risque réel que les responsables politiques américains ne parviennent pas à un accord sur la façon de répondre aux difficultés budgétaires à moyen et long terme d’ici à 2013; s’il n’y a pas d’accord et qu’une mise en oeuvre significative n’est pas lancée d’ici là, cela rendrait à notre avis le profil de risque des Etats-Unis significativement plus faible que celui des autres pays ‘AAA'”, poursuit l’agence.

Le Trésor américain s’est défendu en jugeant que “la perspective négative de S&P sous-estime la capacité des dirigeants des Etats-Unis à se rassembler pour répondre aux difficiles défis budgétaires du pays”. “Comme le président l’a dit la semaine dernière, s’attaquer à la situation budgétaire actuelle est largement dans nos capacités en tant que pays”, a ajouté Mary Miller, secrétaire adjointe au Trésor chargée des marchés financiers. Mme Miller s’est par ailleurs réjouie d’un avis de l’agence Moody’s qui “considère les paramètres du débat, avec des buts globalement semblables en ce qui concerne les niveaux de la dette gouvernementale, comme un tournant qui est positif pour la position budgétaire à long terme du gouvernement américain”.

On imagine donc la nouvelle “politique” susceptible de freiner le mouvement de baisse des bancaires et des marchés. Ensuite, l’avenir financier de la planète dépendra de la décision d’un QE3 par les dirigeants de la Fed (nouvelle politique de planche à billets pour les USA). LIESI reviendra sur ce sujet dans son prochain numéro -229.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici