Nigeria : plus de 500 morts dans les violences post-électorales

96

Plus de 500 personnes ont été tuées dans le nord du Nigeria, majoritairement musulman, dans les violences ayant suivi l’élection présidentielle du 16 avril, a déclaré dimanche une ONG nigériane de défense des droits civiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici