Important – Syrie : Washington ordonne l’évacuation partielle de son ambassade

317

Les Etats-Unis ont ordonné lundi soir aux familles des diplomates et au personnel non essentiel de son ambassade de Damas de quitter la Syrie, en raison de “l’instabilité et de la situation incertaine” régnant dans ce pays en proie à la contestation. Plus tôt lundi, le porte-parole du Conseil de sécurité nationale américain, Tommy Vietor, avait indiqué que les Etats-Unis envisageaient d’adopter des “sanctions ciblées” à l’encontre de hauts responsables syriens en réponse à l’usage “absolument déplorable” de la violence par Damas contre les manifestants. Malgré la répression en cours, qui a fait environ 390 morts depuis le 15 mars, les Etats-Unis ne sont toutefois pas allés jusqu’à menacer de rappeler leur ambassadeur à Damas, un poste à nouveau occupé depuis janvier après six ans de vacance.

Le DFAE déconseille les voyages en Syrie

Sur son site internet, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) déconseille depuis le 18 avril dernier les voyages de tourisme dans certaines régions de Syrie en proie à des manifestations. Les touristes suisses devraient éviter la province de Deraa (sud), la région littorale, Homs (centre) ainsi que, près de la capitale Damas, Douma, Harasta, al Tal, al Kiswah et al Moudamiyeh. Le DFAE recommande en outre aux voyageurs d’éviter les manifestations et attroupements “de tout genre”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici