Fusillade entre soldats afghans et étrangers à Kaboul: 10 morts dont 8 Otan

139

Dix personnes, dont huit soldats de l’Otan, ont été tués dans une fusillade mercredi à l’aéroport militaire de Kaboul à la suite d’une altercation entre un soldat afghan et des militaires étrangers, selon l’Isaf et les autorités afghanes. L’incident a eu lieu en fin de matinée à l’intérieur du centre de formation de l’aviation afghane, géré par l’Otan, situé dans l’enceinte de l’aéroport militaire, dans le prolongement de l’aéroport civil de la capitale, deux des complexes les mieux protégés de la capitale afghane.

Cet incident intervient alors que les rebelles talibans ont récemment lancé plusieurs attaques contre des cibles sensibles et très protégées d’Afghanistan, visant notamment les forces de sécurité, grâce à des soldats infiltrés ou des hommes vêtus d’uniformes de l’armée ou de la police. Ces récentes attaques laissent craindre une infiltration croissante des forces afghanes par les insurgés, qui ont gagné du terrain ces dernières années.

Le 18 avril, un kamikaze en uniforme de l’armée avait réussi à entrer au ministère de la Défense, un des endroits les plus sensibles et censé être l’un des mieux protégés de Kaboul. Il y avait tué trois militaires, dont un garde à l’entrée du bureau du chef d’état-major de l’armée, avant d’être à son tour abattu. L’attaque avait été revendiquée par les talibans. La fusillade de mercredi est l’évènement le plus meurtrier pour les forces de l’Otan en Afghanistan depuis la chute d’un hélicoptère qui avait tué neuf soldats américains le 21 septembre dans le sud du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici