Le Venezuela augmente les taxes sur les profits pétroliers

55

Une augmentation des taxes sur les recettes exceptionnelles liées à la hausse des cours du pétrole est entrée en vigueur mardi au Venezuela pour financer des programmes sociaux avant la présidentielle de 2012.  Selon le ministre du Pétrole, Rafael Ramirez, le Venezuela pourrait récolter plus de 16 milliards de dollars (11 milliards d’euros) par an si le prix du baril vénézuélien se maintient à 110 dollars comme aujourd’hui.
Il est juste que face à ces augmentations de prix, les gains reviennent au peuple vénézuélien, a déclaré le président socialiste vénézuélien Hugo Chavez qui a approuvé ces hausses grâce à ses pouvoirs exceptionnels en vigueur jusque mi-2012.

Le cours du baril au Venezuela dépasse les 110 dollars notamment en raison de la crise en Libye, alors que le gouvernement avait tablé sur un baril à 40 dollars dans son budget.  Le secteur pétrolier a été nationalisé en 2007 au Venezuela, premier producteur sud-américain de brut. Depuis, la compagnie pétrolière publique PDVSA possède 60% dans les projets développés dans le pays avec des entreprises étrangères.

Le mécanisme prévu dans le nouveau décret se déclenche quand le prix du baril dépasse 70 dollars. Entre 70 et 90 dollars, 80% des recettes supplémentaires sont reversées au Fonds de développement national (Fonden) qui gère des programmes dans l’agriculture, l’environnement et la santé, créé en 2005. Le taux grimpe à 90% pour un baril supérieur à 90 dollars et 95% au-delà de 100 dollars.  “Cette modification des règles du jeu n’est pas un bon signal pour le capital pétrolier internationa”l, selon Rafael Quiroz, ancien dirigeant de PDVSA.  Mais le ministre du Pétrole a précisé que les projets du Bassin de l’Orénoque -richissime réserve d’hydrocarbures lourds- ne sont pas concernées en raison des investissements qu’ils supposent, tout comme les entreprises mixtes qui réussiraient à dépasser leurs objectifs de production.

La vente de pétrole représente 90% des entrées de devises du Venezuela et la moitié des ressources fiscales. Le pays produit entre 2,3 et 3 millions de barils par jour selon les sources.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici