L’UA contre toute opération militaire visant de hauts responsables libyens

128

L’Union africaine a appelé mercredi dans un communiqué à cesser toute opération militaire visant de hauts responsables libyens, après un bombardement de l’Otan qui a détruit le bureau de Mouammar Kadhafi à Tripoli.  L’UA demande instamment à tous les acteurs impliqués de s’abstenir d’actions, y compris des opérations militaires visant de hauts responsables libyens et des infrastructures socio-économiques, qui risquent d’aggraver davantage la situation et de rendre plus difficile un consensus international sur la meilleure voie à suivre.
L’organisation continentale africaine souligne la nécessité pour tous les pays et organisations impliqués dans la mise en oeuvre de la résolution 1973 (autorisant le recours à la force en Libye) d’agir d’une manière pleinement conforme à la légalité internationale et aux dispositions de cette résolution, poursuit le texte.

Ce communiqué a été publié au nom du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine, qui s’est réuni au niveau ministériel jusque tard mardi soir pour discuter des conflits en Afrique et en particulier du conflit en Libye.  Le bureau de Mouammar Kadhafi, situé dans son immense résidence du secteur de Bab Al-Aziziya à Tripoli, a été totalement détruit lundi par une frappe aérienne de l’Otan.  Les ministres américain et britannique de la Défense, Robert Gates et Liam Fox, ont jugé légitime le choix de cette cible, lors d’une conférence de presse commune mardi.

La mayonnaise est en train de monter… Les Etats européens qui suivent la France et la Grande-Bretagne contre le gouvernement libyen vont se mettre dans un pétrin probablement inextricable. Un militaire excédé confiait à notre rédaction que les armes fournies aux rebelles se retourneraient contre nos troupes, même si Kadhafi était remplacé par un homme-ligé du complexe militaro-industriel. Nous acquiesçons puisque l’objectif du cartel bancaire est maintenant de placer les mines dans cette région pour en faire un coktail explosif. Vous verrez ce que fera le pétrole dans les prochains mois ! Les autorités pourront se lamenter comme M. Obama aujourd’hui mais ce sera pour de pures raisons électorales puisque s’ils sont en train de générer les conditions d’une prochaine explosion des cours du pétrole.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici