Maroc : explosion d’origine criminelle à Marrakech, 14 morts

33

Quatorze personnes ont été tuées et 20 blessées dans une explosion criminelle jeudi en milieu de journée dans un café au centre de Marrakech, très fréquenté par les touristes, a déclaré à l’AFP une source officielle.  Parmi les 14 morts, trois sont Marocains et 11 étrangers. On ne peut pas pour l’instant déterminer avec précision les identités de toutes les victimes, a précisé une source médicale ayant requis l’anonymat.  “Nous attendons l’autorisation du Parquet pour procéder à l’identification des corps”, a indiqué la source médicale.

Les autorités, contactées par l’AFP, n’ont pas précisé s’il s’agissait d’un acte terroriste, se contentant d’évoquer un acte criminel.  Parmi les victimes, il y a des personnes de nationalités différentes et les premiers indices semblent indiquer qu’il s’agit d’un acte criminel, a-t-on indiqué de source officielle.  Un autre source officielle, un haut responsable du ministère de l’Intérieur a confirmé le bilan de 14 morts et l’origine criminelle de l’explosion, ajoutant qu’une enquête avait été ouverte pour déterminer les circonstances de cette explosion. Ce responsable avait dans un premier temps évoqué une cause accidentelle, selon les premiers éléments dont il disposait.  “Des touristes figurent parmi les morts et les blessés”, a ajouté ce responsable.  L’explosion a eu lieu dans le café Argana situé au milieu de la célèbre place touristique de Jamâaa el-Fna, très fréquentée par les touristes.   Selon un témoin joint par téléphone, tout le premier étage du café Argana a été endommagé par cette explosion. Les touristes peuvent avoir depuis l’étage une vue d’ensemble sur la place, a ajouté ce témoin.

Selon un responsable de l’ambassade de France, on ignore si des Français figurent parmi les victimes mais on est en contact avec les autorités marocaines pour toute information à ce niveau, a indiqué à l’AFP un responsable de l’ambassade de France à Rabat.

Il ne faut plus être surpris de ce qui va arriver en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Cela fait partie d’un plan largement commenté par LIESI depuis plus de dix ans. Nous sommes seulement en train de voir une accélération des événements, prémisse de l’acte final ou aucun pays de l’Europe de l’Ouest ne pourra être à l’écart.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici