Libye : les forces loyales à Kadhafi ciblent Misrata et la frontière

111

La ville de Misrata et la frontière entre la Libye et la Tunisie ont été vendredi le théâtre de violents combats entre rebelles et forces restées fidèles au colonel Mouammar Kadhafi. Les insurgés ont besoin d’une aide urgente, a estimé un émissaire à Benghazi. A Misrata, des affrontements à l’arme automatique ont eu pour cadre l’aéroport. Les rebelles ont annoncé que les forces gouvernementales avaient lancé une contre-attaque, appuyées par quatre chars. “Nous les avons arrêtés à l’extrême limite, pour le moment”, a déclaré un rebelle. Les blessés ne cessaient d’arriver vendredi au principal hôpital de la ville. L’établissement a fait état de deux morts et seize blessés à la mi-journée. Un petit hôpital des faubourgs ouest de la ville a encore signalé trois à quatre morts. “Tous nos blocs opératoires sont pleins”, a déclaré un médecin.

1500 morts

Selon le Croissant rouge, les violences à Misrata auraient déjà provoqué la mort de 1500 personnes, habitants et rebelles, en deux mois. Selon le procureur local, les pro-Kadhafi ont également enlevé plus de cinq cents habitants dont le sort reste inconnu. Une sixième mission de l’Organisation internationale pour les migrations est partie vendredi de Benghazi, le fief de la rébellion à l’est, pour rejoindre Misrata précisément. Il reste quelques milliers de migrants, surtout des femmes, qui ont besoin d’aide.

Sol tunisien violé

Toujours à l’ouest, le poste-frontière de Dehiba à cheval avec la Tunisie, conquis par les insurgés le 21 avril puis repris par les forces gouvernementales, serait retombé aux mains des rebelles. Mais les forces pro-Kadhafi ont pénétré en Tunisie où des affrontements ont eu lieu avec des militaires tunisiens. Les troupes traqueraient les berbères des montagnes occidentales qui ont fui ces dernières semaines par milliers vers la Tunisie. Le représentant de la Libye à Tunis a été convoqué pour se voir notifier une “ferme protestation”. Selon lui, la frontière a été violée à trois reprises en dix jours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici