Important / Le Gouvernement japonais relève les limites de sécurité pour les radiations pour que les enfants de Fukushima puissent continuer à aller à l’école

150

Guardian – Les parents furieux de Fukushima ont envoyé un sac de la terre provenant des aires de jeux aux officiels du Ministère de l’éducation pour protester contre la baisse des standards de sécurité nucléaire dans les écoles. Les enfants peuvent désormais être exposés à 20 fois plus de radiations qu’avec les normes précédentes. Les nouvelles réglementations ont créé d’immédiates réactions. Un haut conseiller a donné sa démission et le Premier Ministre, Naoto Kan, a été critiqué par les politiciens de son propre parti.

Les Ministres ont défendu la hausse des normes acceptables de 1 à 20 millisieverts par an comme étant une mesure nécessaire pour garantir l’éducation de centaines de milliers d’enfants de la préfecture de Fukushima, proche de la Centrale Nucléaire qui a subi une fusion partielle et plusieurs explosions après le séisme et le tsunami du 11 mars.

On estime que 75% des écoles de Fukushima subissent des radiations supérieures aux normes préalables de 1 millisievert. Les autorités locales ont essayé de faciliter les rapports en arasant la couche superficielle des sols des aires de jeux scolaires et sportives, mais les résidents sont toujours en colère. Ce nouveau standard de 20 millisiverts par an, l’équivalent de la dose maximum autorisée pour les travailleurs allemands du nucléaire- signifie que ces écoles vont rester ouvertes, mais les parents et les opposants au nucléaire sont furieux que la sécurité soit totalement ignorée.

Mais chez nous, c’est pareil

« Depuis vendredi 25 mars 2011 des produits alimentaires dont le taux de radioactivité est jusqu’à dix fois supérieur aux normes européennes peuvent être importés en Europe ce que critiquent « [LINK=http://foodwatch.de/]Foodwatch[/LINK] » et l’institut de protection de l’environnement de Munich. La raison invoquée est une mesure d’urgence qui annule les valeurs douanières habituelles.

Vendredi le 25 mars 2011, l’Europe a décidé dans son arrêté « RÈGLEMENT D’EXÉCUTION (UE) No 297/2011 DE LA COMMISSION » d’une mesure d’urgence fixant les limites pour les produits alimentaires, tant pour les animaux que pour les humains, importés en provenance du Japon. Cette directive autorise une augmentation spectaculaire de la teneur en radioactivité des aliments importés. Adoptée par la commission de Communauté Européenne, elle est entrée en vigueur dès dimanche. Selon les informations de l’Institut de l’Environnement munichois et de l’organisation de protection des consommateurs « foodwatch », les aliments et les importations de produits alimentaires sont habituellement limités à 370 becquerels par kg pour les préparations pour nourrissons et les produits laitiers et à 600 becquerels par kg pour les autres aliments.

La mesure d’urgence autorise à présent les importations de produits alimentaires pour des valeurs à 400 becquerels par kg pour les préparations pour nourrissons, de 1 000 becquerels par kg pour les produits laitiers et de 1 250 becquerels par kg pour les autres aliments. Certains produits tels que les huiles de poissons ou les épices la valeur est relevée à 12 500 becquerels par kg, soit 20 fois la norme habituelle. La raison évoquée pour la prise de cette mesure est une résolution européenne prise en 1987, après la catastrophe de Tchernobyl, laquelle permet d’augmenter les limites les doses de radioactivité dans les aliments pour prévenir une famine. »  Source : http://fr.sott.net/articles/show/3440-L-Union-europeenne-autorise-l-importation-de-produits-alimentaires-radioactifs-originaires-du-Japon]Sott Traduction/images : Menthalo.


1 COMMENTAIRE

  1. your exposure while also learning how to…

    write content that makes an impact. as a blogger like we discussed above, people will make their own determination as to what they feel is an interesting blog post! more times then not their opinion will be based more upon what…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici