Un officier supérieur russe donne des conseils à Kadhafi

75

L’intéressant site de géopolitique Zebra Station Polaire publie la traduction d’une  lettre ouverte et adressée le 21 mars dernier par le colonel Vladimir Vassillievich Kvachkov, un officier parachutiste qui a commandé les forces spéciales russo-soviétiques – les fameux Spetznaz – du célébrissime GRU (renseignement militaire russe) en Afghanistan et en Tchétchènie. Dans celle-ci, l’officier supérieur russe s’adresse au colonel Mouammar Kadhafi en lui conseillant de « porter la guerre sur le territoire de l’ennemi » en menant des actions de guérilla et des sabotages sur le territoire des états membres de l’OTAN et plus particulièrement en France.

Il  propose ainsi de s’attaquer aux aéronefs sur leurs bases de départ en France  – en Corse, mais cela pourrait aussi concerner les bases d’Istres, de Salon de Provence ou la base de Toulon –  et en Italie au moyen de systèmes portatifs de défense anti-aérienne. Il souligne que des armes utilisées dans le domaine sportif peuvent à courte distance infliger des dommages aux aéronefs en stationnement mais aussi lors des phases de décollage et d’atterrissage. La destruction du ravitaillement en carburant de ces bases est proposée comme un moyen de réduire les capacités opérationnelles de l’aviation de l’OTAN.

Concernant la France, il met en avant l’existence de populations d’origine « arabe »- maghrébine – qui pourraient servir de cinquième colonne,  apporter un appui logistique aux commandos et servir de vivier de recrutement. Il propose de s’attaquer aux “transports militaires” sur le territoire des Etats membres de l’OTAN au moyen de mines en soulignant que le transport de personnel s’effectue dans des zones civiles. Une cible particulièrement vulnérable serait les étudiants des écoles militaires, élèves-officiers, “tout homme en uniforme de l’ennemi doit être détruit”. Ces attaques devraient concerner aussi les infrastructures comme les réseaux de distribution d’eau et de gaz mais aussi les centrales nucléaires afin de faire “sentir la douleur de l’agression” aux populations européennes complices de l’agression contre la Libye.

Le colonel Vladimir Kavchkov fait enfin le lien entre l’agression contre la Libye et celle contre la Yougoslavie en 1999. (Source: Nations Presse.info)

Ce fait illustre le jeu d’alliances qui se réalise actuellement dans un silence sépulcral. La France est déjà très infiltrée par les réseaux des services secrets russes. Depuis trente ans, les Soviétiques ont introduit des caches d’or pour assurer la subsistance d’agents chargés de s’introduire en France. Même des partis politiques furent financés par ce moyen… Cela s’inscrit dans la logique de ce que disait Lénine dans son célèbre (pour LIESI) discours prononcé à Bakou en 1919 où il assurait que le communisme triompherait lorsque l’Occident serait confronté à une crise économique sans précédent. Nous y serons pleinement en 2012 et bien plus tôt s’il n’y a pas de QE3 (voir le dernier numéro de LIESI 229 – rubrique abonnement).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici