Bayer et les produits contaminés au HIV et l’hépatite C

111

Dans les années 80, une division du géant pharmaceutique mondial Bayer, Cutter Biological, a vendu pour des millions de dollars de produits infectés avec le HIV et l’hépatite C à des hémophiles à travers le monde. Le sang requis pour fabriquer ces produits fut prélevé dans des prisons américaines alors que ni les donneurs ou le sang donné ne furent testés pour le HIV. De plus, le sang n’avait pas été stérilisé.

Dès que la FDA a découvert le problème, ils ont demandé à Bayer de ne pas vendre ces produits contaminés aux Etats-Unis, tout en prenant soin de garder l’affaire silencieuse. Bayer continuera de vendre consciemment, pendant plus d’un an, des produits contaminés à des hémophiles de pays étrangers comme le Canada, l’Angleterre, l’Espagne, le Japon, Taiwan, la France, l’Argentine, la Malaisie, l’Indonésie, Hong Kong, Singapour, le Mexique, le Costa Rica, le Brésil, les Philippines et à plus de 7 000 Américains alors même qu’ils avaient une nouvelle version plus sécuritaire. Il est estimé qu’environ 15 000 Canadiens sont décédés du SIDA causé par la contamination des produits de Bayer.

1 COMMENTAIRE

  1. […] Bayer et les produits contaminés au HIV et l'hépatite C « L.I.E.S.I. Flash rédaction de LIESI/ Mise à jour SILVER ? LE HOLD-UP DU SIECLE · Quand un gourou de la Scientologie sait quelque chose que les autres ignorent ? … l'Indonésie, Hong Kong, Singapour, le Mexique, le Costa Rica, le Brésil, les Philippines et à plus de 7 000 Américains alors même qu'ils avaient une nouvelle version plus sécuritaire. Il est estimé qu'environ 15 000 Canadiens sont décédés du SIDA causé par la contamination des produits de Bayer. … […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici