Le Pakistan sera t-il ajouté sur la liste des pays constituant “l’axe du mal” ?

66

David Frum est un juif sioniste néoconservateur, très proche des juifs sionistes extrémistes, rédacteur des discours de G.W.Bush et il fut très favorable à une attaque de l’Irak.

Dans sa chronique sur le site de CNN, David Frum suggère  que les Etats-Unis cessent de faire la guerre en Afghanistan pour s’en prendre plutôt au Pakistan à l’origine, selon lui, du mal terroriste. Frum est un Canadien qui est parvenu à se faire accepter dans le cénacle des « penseurs » néo-conservateurs américains. Il collabore aussi au quotidien likoudnik de Toronto, National Post, où, lorsque l’occasion se présente, il se joint à la charge contre l’affirmation nationale du Québec. En tant que rédacteur de discours de l’ignare George W. Bush, c’est lui qui a inventé l’expression absurde d’« axe du mal » pour réunir l’Irak, l’Iran et la Corée du Nord.

Mais la vérité et la réalité n’ont souvent rien à voir avec les élucubrations de Frum, un partisan inconditionnel de la domination américaine de la planète comme façon d’assurer la sécurité et la pérennité d’Israël.
Frum se demande donc sur CNN si l’exécution de ben Laden par des commandos américains ne rend pas l’intervention américaine en Afghanistan obsolète. L’homme, qui a été l’un de ceux qui ont poussé Bush dans les guerres où il s’est enlisé, reproche maintenant au président Obama d’avoir aggravé le problème en augmentant les effectifs américains dans le pays!
Il déplore que les Etats-Unis ne puissent prendre des mesures énergiques contre le Pakistan parce que pratiquement tout le ravitaillement des armées américaines en Afghanistan arrive par convois à travers ce pays. Frum affirme que la guerre d’Afghanistan ne peut pas être gagnée du fait que le Pakistan soutient en sous-main les taliban, qu’il les finance, les approvisionne et donne sanctuaire à leurs chefs de son côté de la frontière. Il se trompe.

[On découvre combien cet analyste prétendument chevronné étouffe bien des vérités dérangeantes comme le comportement des services secrets américains en Afghanistan et même au Pakistan. Combien y a t-il d’attentats au Pakistan sous “fausse bannière” ?  Cela existe M. Frum !]

Frum pose des questions insidieuses pour inciter à une intervention militaire au Pakistan.[Il consolide le scénario farfelu qui nous fut servi à propos de la mort de Ben Laden.] David Frum interroge: les généraux qui ont protégé ben Laden sont-ils les même qui contrôlent la force nucléaire du Pakistan? Pourquoi la doctrine formulée par l’administration de George W. Bush et entérinée par Obama, « Ceux qui abritent des terroristes seront traités comme des terroristes eux-mêmes », ne s’applique-t-elle pas au Pakistan?

Le porte-voix de l’extrême droite américaine devrait savoir que la situation catastrophique des finances publiques des Etats-Unis leur enlève une grande partie de leur liberté d’action géostratégique. Ce n’est vraiment pas le moment pour les Etats-Unis de s’engager dans une nouvelle guerre dans un pays de 175 millions d’habitants, qui possède l’arme nucléaire. Faire du Pakistan un ennemi ou même simplement le traiter de façon antipathique serait une erreur monumentale pour Washington. Islamabad se rapprocherait de Pékin [c’est déjà fait] dont il est l’allié depuis des décennies contre l’Inde. Toute interruption de l’aide américaine au Pakistan serait rapidement remplacée par des subsides chinois. Les Chinois, contrairement aux Américains, ont les moyens financiers de mener une politique étrangère de grande puissance.
Les Etats-Unis n’ont plus de tels moyens, en grande partie à cause des guerres déclenchées à l’instigation des néo-conservateurs comme Frum et des politiques financières toxiques défendues par les mêmes idéologues au profit de leurs amis de Wall Street. (Source: La chronique de Normand Lester)

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici