Japon/Nucléaire : dernières informations

31

Divulgations de TEPCO –  Réacteur n°1 : enveloppe inox 304L fissurée et cuve percée suite à l’effondrement et à la fusion des barres de combustibles ; très importantes fuites hautement radioactives ; refroidissement impossible ; eau à moins 5 mètres ; le cœur du réacteur est maintenant exposé à l’air ; le devenir devient problématique et incertain aussi pour les réacteurs n°2,3 et 4 ; le calendrier du plan de stabilisation de TEPCO est totalement remis en cause ; créations de sarcophages d’encapsulage des bâtiments réacteurs en béton accrochés sur le rocher à moins 50 mètres en étude d’urgence, avec de la zéolite pour absorber les matières radioactives.
Toute dernière information sous réserve et qui reste à être confirmée : le bâtiment du réacteur N° 4 se serait incliné ou s’enfonce, des travaux de consolidation d’urgence seraient en cours (en principe pas d’effet d’optique), si elle est confirmée, pourrait signifier de graves développements).

Rappel : la confirmation de cette information est en attente.

13 mai 2011. Source : The Mainichi Daily News

TOKYO (Kyodo) — Tokyo Electric Power Co., the operator of the crippled Fukushima Daiichi nuclear power plant, revealed Thursday that holes had been created by melted nuclear fuel at the bottom of the No. 1 reactor’s pressure vessel.
The company said it has found multiple holes adding up to several centimeters in welded piping. Earlier in the day, it said the amount of water inside the troubled reactor was unexpectedly low — not enough to cover the nuclear fuel — hinting that a large part of the fuel melted after being fully exposed.

TEPCO a révélé jeudi (12 mai 2011) qu’on avait découvert des trous au fond de la cuve du réacteur numéro 1, suite à la fusion du combustible dans celle-ci. La compagnie a dit qu’elle en avait découvert plusieurs trous, au niveau des jonctions soudées des systèmes de pompage. Plus tôt dans la journée il a été révélé que le niveau de l’eau dans le réacteur endommagé était bas, à un point qu’on n’avait pas suspecté. Ainsi cette eau ne permettait plus de couvrir les éléments combustibles, ceci impliquant qu’une part importante de ces éléments aurait pu fondre, après avoir été ainsi mis hors d’eau.

Commentaire de Jean-Pierre Petit :

Cette situation est le signe d’une grande instabilité et ne milite guère en faveur d’un retour rapide à la normale. Dans le coeur “arrêté”, la décomposition de la cinquantaine de radionucléides produits dégage de la chaleur. Cette production de chaleur a tendance à se calmer avec le temps. C’est ainsi qu’on a pu, finalement, ouvrir la cuve du réacteur de Three Miles Island et examiner son contenu, plusieurs années après l’événement et constater, de visu que 45% du coeur avait fondu. En attendant “ce retour au calme” il a fallu refroidir le réacteur. L’évolution de la situation dépend de l’efficacité du refroidissement. A Fukushima, celui-ci est problématique.

Il n’est un secret pour personne que le drame qui se joue actuellement eu Japon, à Fukushima, est totalement passé sous silence par les grands médias français, sauf exception.

Je suis tombé sur une bout d’une archive vidéo où on voit cet imbécile de Giscard d’Estaing, déclarant, au moment du passage du nuage de Tchernobyl, “que ceci était sans conséquence au plan de la santé publique”. Il est vrai qu’il a été l’artisan principal de la nucléarisation de la France qui était pour lui un sujet de fierté, qu’il considérait comme le point fort de son septennat. Cette déclaration montre qu’on peut être à la fois issu d’une école dite prestigieuse, et être un complet imbécile. Rappelons que nous devons à “crâne d’oeuf” de grands pans de la constitution européenne.

Les gens commencent à se rendre compte de plus en plus que leur devenir est géré par deux entités :

– Les puissances d’argent

– Des hommes politiques imprévoyants et complètement déconnectés des réalités. En un mot, des imbéciles incompétents.

2 Commentaires

  1. les hommes politiques ne sont pas forcément des imbéciles, mais leurs interets ne sont pas les votres,aussietait il interressant de construire des centrales, sa femmes est de la famille” empain scheindre” a l origine de la construction,ps; je ne suis pas certain de l ortographe de cette famille

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici