Ben laden : Washington devrait demander conseil aux scénaristes d’Hollywood

45
Cette photo est censée représenter le repaire sordide d’Oussama Ben Laden, à Abbottabad, au Pakistan. On le voit (nous dit-on) en train de regarder un écran de télévision, consultant les programmes des chaînes grâce à un système vidéo par satellite. Sur la droite, il y a un ordinateur moderne.
Pourtant, le Guardian a rapporté que “la résidence n’avait pas de connexion téléphonique ou internet” dans la présumée cachette d’Oussama ben Pakistan cachette. Le Telegraph rapporte : “Il n’y avait pas de téléphone dans la maison, et pas d’internet…”  “Non seulement, on ne pouvait établir de liaisons téléphoniques ou internet, mais la maison n’a même pas la télévision par satellite“.
L’antenne parabolique n’est apparue que sur la vidéo fournie par la Maison Blanche lors de l’arrestation du présumé de Ben Laden.

Un vrai scénario d’Hollywood

L’affaire de Fukushima, les mensonges de la Maison Blanche sur la soi-disant arrestation de Ben Laden, la guerre sur le silver entre les factions oligarchiques, la présumée bombe nucléaire que des terroristes d’Al Qaïda s’apprêteraient à utiliser, pourquoi pas sur la faille de New Madrid, paralysant dans la foulée Chicago et sa bourse, l’affaire DSK, la volonté de l’establishment de bloquer le nucléaire pour introduire “autre chose”, les signes annonciateurs d’une forte chute des valeurs du secteur bancaire, etc., nous sommes manifestement au début de quelque chose de très important.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici