Un franc suisse fort ronge les marges de trois quarts des PME suisses

233

Selon le dernier indicateur de l’Osec et de Credit Suisse, la majorité des PME suisses restent préoccupées par la persistance de la force du franc suisse. Le phénomène rogne les marges bénéficiaires de plus des trois quarts des 200 sociétés interrogées. Les petites et moyennes entreprises tablent toujours sur une hausse de leurs exportations au troisième trimestre. Mais les deux tiers prévoient un rythme moins soutenu, ont indiqué l’organe de promotion économique à l’étranger de la Confédération et la banque.

Les branches les plus pessimistes sont l’industrie de précision, la métallurgie et la chimie-pharmacie. A noter que 22% des PME ne redoutent pas de pressions sur les marges : elles augmentent leurs prix et se prémunissent contre les fluctuations des taux de change. Au final, le baromètre des exportations de Credit Suisse s’affiche à 65,6 points contre 69,7 points il y a trois mois.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici