L’euro poursuit son plongeon et la « vitrine américaine » se fissure

215

L’euro s’est encore nettement replié en fin de semaine contre le dollar. Hier, la chute de la devise européenne était liée à la publication de chiffres très décevants sur le chômage aux Etats-Unis, ainsi que de nouvelles inquiétudes en zone euro, concentrées cette fois sur l’Italie.

L’économie américaine a créé 18.000 emplois en juin, une progression bien maigre au vu des 80.000 embauches nettes espérées par les analystes. Le taux de chômage a continué sa remontée entamée en avril, pour s’établir à 9,2%, son plus haut niveau depuis le début de l’année.  “C’est une journée difficile pour tout le monde. La faiblesse des chiffres de l’emploi a entraîné une correction importante de l’appétit des investisseurs pour le risque”, a constaté Ray Attrill, de BNP Paribas. La déception est d’autant plus forte que, la veille, le cabinet en conseils ADP avait estimé dans son étude mensuelle que les embauches s’étaient accélérées dans le secteur privé. Ces chiffres “sont extrêmement négatifs pour les perspectives de croissance aux Etats-Unis et dans le monde. (De telles mauvaises nouvelles) ont tendance à provoquer un retour des capitaux américains vers les Etats-Unis. C’est un mouvement de recherche de sécurité de la part des investisseurs basés en zone dollar, qui reviennent vers le dollar”, a-t-il ajouté. D’autant que “le marché reste réticent à acheter des euros vu la potentielle actualité négative que pourraient constituer des déclarations de dirigeants de la zone euro ou des agences de notation”, a relevé l’analyste.

Malgré le déblocage de la crise grecque, les pays européens peinent à mettre sur pied un nouveau plan d’aide à Athènes, et le Portugal semble s’enfoncer dans la crise depuis que l’agence Moody’s a relégué la note de sa dette dans la catégorie “spéculative”.

Les inquiétudes des investisseurs se sont concentrées sur l’Italie, autre pays très endetté, où le ministre des Finances, Giulio Tremonti, a été critiqué par le chef du gouvernement Silvio Berlusconi et se trouve désormais au cœur d’un début de scandale politico-judiciaire. M. Tremonti est considéré “comme celui qui a permis à l’Italie d’échapper à la crise de la dette malgré un déficit colossal”, a relevé Kathleen Brooks, analyste chez Forex.com. “La dernière chose dont le pays a besoin, c’est d’une crise politique qui pousserait les investisseurs à lâcher les obligations italiennes, comme ils l’ont déjà fait avec la Grèce, l’Irlande et le Portugal”, a-t-elle averti. Les taux de la dette italienne à 10 ans ont atteint des niveaux records hier, à plus de 5%, signe de la méfiance des investisseurs.

L’indice vedette de la Bourse de Milan, le FTSE Mib, a clôturé vendredi sur une chute de 3,47% à 19.049 points sous l’effet d’une chute des valeurs bancaires en raison des craintes de contagion de la crise de la dette à l’Italie. Plus forte baisse de l’indice, UniCredit, la première banque du pays, s’est effondrée de 7,85% à 1,232 euro.

“Alors qu’un plan de sauvetage était économiquement gérable pour la Grèce, l’Irlande et le Portugal, ce n’est pas le cas pour l’Italie. Ces difficultés vont être bien plus compliquées à gérer dans les grands marchés de la zone euro”, a prévenu Jens Nordvig, de Nomura.

Il apparaît donc clairement que la guerre monétaire est en phase « accélérée ». Nous ne pouvons que réitérer notre conseil d’être liquide et d’investir avec célérité dans des métaux précieux en physique et EN DEHORS des banques. Il se peut en effet qu’à un moment ou un autre, sans voir la tempête, un week-end survienne et qu’à sa sortie, l’on apprenne qu’une forte dévaluation de la devise européenne soit arrivée ! Les avoirs en banque seraient égratignés très sérieusement. Inutile d’évoquer les assurances-vie dont les obligations d’Etat ne sont plus des investissements « père de famille » mais source de grande ruine. Nous réitérons nos mises en garde tout en signalant que les informations données sur ce blog avaient très bien anticipé les événements monétaires de ces dernières semaines. LIESI accueillera de nouveau très prochainement TRADER NOE dont les analyses, très lucides, ont aidé des milliers de lecteurs à anticiper les mouvements récents…

Ce blog demande beaucoup de temps et de travail « bénévole ». D’où des défauts. Nous le maintiendrons tant que la « pression » sera gérable, mais il faut être bien conscient que nous sommes en sursis.

15 Commentaires

  1. liquide sous entend de pas avoir ses actif dans un bien comme l’immobilier ou les “assurances vie”
    donc une part en billet que le nécessaire et le reste en métaux , foret terre agricole ect ect
    faut pas oublier que l’argent et l’or reste “mammon “

  2. Si on débute comme investisseur, on se demande souvent ce qu’on devrait se procurer comme forme d’argent. Une bonne façon de commencer consiste à acheter de vieilles pièces de monnaie d’argent (junk silver). Non seulement leur valeur en argent peut-elle augmenter, mais elles peuvent servir en tant que monnaie dans les temps d’incertitude. Il faut en effet garder à l’esprit que toutes les monnaies viennent à déprécier avec le temps, contrairement aux métaux précieux. En effet, elles ont tendance à se diriger vers zéro dès qu’elles sont créées, puisqu’elles sont, à la base, artificielles. Et, on le voit de nos jours, les gouvernements s’en donnent à cœur joie sur la planche à billets, ce qui ne peut causer que plus de dépréciation encore… Si on prend l’exemple de la France des 200 dernières années, on constate que, pour contrer la dépréciation des monnaies, le gouvernement français a dû créer de nouvelles dénominations constamment. On n’a qu’à se rappeler l’ancien franc et le nouveau franc, pour en avoir une belle illustration.

    Bref, ce qu’il faut comprendre, c’est que toutes les monnaies fiduciaires perdront de la valeur avec le temps, et que, par conséquent, les métaux précieux prendront de la valeur. Puisque nos échanges, nos achats se font en monnaie, il est sage d’investir une partie de ses avoirs dans ces métaux qui, à leur tour, vous procureront plus de monnaie.

  3. comme dit Jovanovic ,nous nous dirigons vers un Weimar n°2 ou un scénario a l’Argentine…
    les gens qui ne le savent pas seront laminés malheureusement pour eux,faute de les prévenir,ils ne voient pas et ils n’entendent pas…
    perso j’ai investit 90% de mes économies en Or Napoléon 20fr et quelques Onces d’argent hercules 50fr.
    le tsunami arrive mais pour quand ??

  4. moi j ai diversifié mes avoir , entre autre en achetant du terrains en Amérique central (Belize)
    un endroit plus sur que l’Europe

  5. Je suis d’accord avec vous liesi sur le faite qu ‘un weekend l’euro peux se devaluer et surprendre le peuple et celame fait craindre le pire des scenario qui pourrais arriver. Donc, je fais tres attention, je me dis que cela arrivera comme un coup de massue.

  6. Bonsoir à tous,
    Bien le plaisir de vous lire.
    Moi j’ai pas acheté de terrain , mais j’ai vidé un compte en Allemagne pour acheter des lingots et même si un jour l’envie leur prend de réquisitionner je les balance dans le Rhin ils pourront toujours s’amuser à les retrouvés. Il me restera mes animaux et mes terrains cela fera bien l’affaire.

  7. Au 1er mai1933 (date symbolique), le président Roosevelt ordonnait le retour de tous les avoirs en or (pièces, lingots, or papier) à la FED sous peine de 10 ans de prison et/ou 10.000 $ de l’époque d’amende (une somme colossale).
    Qu’est ce qui vous permet de penser que, si la crise s’accentue, la même politique ne sera pas appliquée en Europe ?
    Vous avez de l’or, ramenez-le à la niche vous dira le nabot ou c’est Guantanamo.
    C’est aussi simple que ça. Les jeux sont truqués. Vous avez 10, 20, 50.000 euros, vous l’investissez en or croyant sécuriser vos avoirs mais ce n’est pas le cas. On vous volera de la même façon que si votre argent est placé à la banque (et je n’ai pas d’atome crochu avec cette espèce également crochue). Il faut se défendre par tous les moyens, essayer de se protéger en se mettant la tête dans le sable où dans un sceau de pépites ne changera rien.
    Préparez-vous à la révolte !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici