Les fonds américains réduisent leur exposition à la Zone euro

87

D’après le Financial Times, les fonds américains ont nettement diminué leur exposition aux banques de la Zone euro depuis quelques semaines, y compris à des pays comme la France.

“Les fonds du marché monétaire, qui sont historiquement des fournisseurs clés de financements à court terme pour les banques en Europe, se sont retirés de tous les prêts sauf de ceux à très court terme, du fait des préoccupations grandissantes sur la dette souveraine”, résume le quotidien britannique.

Selon Fitch, les 10 fonds américains du marché monétaire les plus importants ont réduit leur exposition aux banques européennes de 8,7% en juin. Ces fonds du marché monétaire sont des fonds de placement qui ne sont censés investir que dans des actifs très sûrs comme les bons du Trésor ou les obligations à court terme. S’ils réduisent leur exposition aux établissements bancaires de la Zone euro, cela signifie qu’ils ne les trouvent plus suffisamment sûrs, même pour des prêts de quelques mois. Les taux d’intérêt n’ont pas augmenté mais c’est l’offre de prêts qui a chuté. En conséquence, les banques européennes ont de plus en plus de mal à emprunter au delà d’une semaine ou d’un mois. Les banques espagnoles et italiennes seraient particulièrement touchées.

Les derniers stress tests bancaires n’ont donc clairement pas rassurés les investisseurs. L’accord sur un deuxième plan d’aide à la Grèce va temporairement soulager les marchés. Mais à plus long terme, le problème n’est toujours pas réglé. La Grèce a un taux d’endettement qu’elle ne pourra pas diminuer au vu de sa croissance. En outre, le Financial Times explique que les fonds du marché monétaire constituent des réserves de cash, au cas où le plafond de la dette américaine ne serait pas relevé à temps.

Si ces fonds qui investissent à court terme commencent à se méfier des obligations contractées par les banques à 3 ou 6 mois, il faut s’attendre à d’importantes difficultés de refinancement pour les valeurs financières dans les prochains mois. Vous aussi, méfiez vous des obligations souveraines européennes et des dettes des banques exposées aux PIGS. Revoyez ainsi attentivement l’allocation d’actifs de votre assurance-vie.

4 Commentaires

  1. Les ricains sont en quasi-faillite et ne veulent plus prêter aux banques européennes ! J’aimerai que l’on m’explique…! Ça commence à être le foutoir!

  2. les américains rapatrient leurs fonds. Les raisons premières avancées par ce journal anglais ne sont pas forcément les bonnes. C’est peut être surtout qu’ils commencent à avoir faim de liquidités nos zamis d’outre-Atlantique.

  3. […] D'après le Financial Times, les fonds américains ont nettement diminué leur exposition aux banques de la Zone euro depuis quelques semaines, y compris à des pays comme la France. "Les fonds du marché monétaire, qui sont historiquement des fournisseurs clés de financements à court terme pour les banques en Europe, se sont retirés de tous les prêts sauf de ceux à très court terme, du fait des préoccupations grandissantes sur la dette souveraine", r … Read More […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici