Trader Noé – Le jeudi gris du 28 juillet 2011

51

Les marchés américains clôturent la séance de mercredi 27 juillet en forte baisse.
Comme nous l’avions mentionné jeudi 18, il s’agissait d’un rebond technique.
Actuellement, nous nous retrouvons dans une situation semblable avant les négociations sur le défaut de la Grèce.

L’exploration du gouffre va commencer. Espérons qu’il s’agit d’une simple grotte.

Je vous rappelle les seuils à ne pas dépasser en clôture:
Natixis 3.2 (le titre clôture mercredi à 3.16)
Société Générale 33.9

BNP 46 (le titre a clôturé en dessous mercredi soir)

AXA devrait se rapprocher rapidement des 12.5 et 11.6 euros avec 6 euros (un peu plus tard).

Crédit Agricole 8.26 (Le titre a clôturé mercredi sur son premier seuil très sensible des 8.7 euros)

L’indice SP500 s’est rapproché des 1300 points. Sous ce niveau, il pourrait se rapprocher des 1270 puis 1200 points. Surveillez dans un premier temps le seuil très important des 1300 points.

En attendant, l’indice CAC 40 se dirigera probablement vers les 3620 points, puis 3475 points en cas de rupture des 1300 points sur le SP 500.

Réflexion en cours ?

Si les USA réussissent à augmenter le plafond de la dette pour le 02 août, ils n’accepteront en aucun cas de couler avant l’Europe. Dans ce cas, les agences de notation interviendront et abaisseront probablement le Portugal, l’Espagne, l’Italie et peut être la France ?
Dans une telle situation, il faudra lancer des bouées à plusieurs pays. Ainsi, l’Allemagne n’acceptera probablement plus de payer.
Dans une telle éventualité, il faudrait peut être diviser la zone euro.

Si les USA ne réussissent pas à relever le plafond de la dette alors, la situation sera très périlleuse. L’ Europe et les USA plongeront pratiquement en même temps.

8 Commentaires

  1. moi je ne regarde pas trop les valeurs bancaire car c’est un mauvais thermomètre, elles sont soutenues à grand renfort de liquidité par la BCE. Les valeurs les plus à meme de nous donner la température sont les indices industriels du CAC40 comme les PME car elles n’ont pas la possibilité de trichet et reflètent l’état du marché tel qu’il est.(mon opinion)

  2. Pendant ce temps la, le ratio dette/PIB de la Grèce est de 143%. Pour l’Amérique, il est officiellement de 97%. Mais le montant de la dette nationale, de 14,3 milliers de milliards de dollars, pour une économie de 14,7 milliers de milliards de dollars, ne reflète pas vraiment la réalité.

    14 300 milliards de dollars : dette nationale “officielle” en image http://www.wtfnoway.com/

    5 000 milliards de dollars : montant qu’Oncle Sam doit à Fannie Mae et Freddie Mac
    62 000 milliards de dollars : total du passif et des engagements non-provisionnés pour la Sécurité sociale et Medicare.

    Sans compter la boîte noire des plans de sauvegarde. ( Addison Wiggin, chronique agora )

    tout ça c’est l’argent que les Etats Unis n’auront pas pour payer toutes leurs factures. !

    Et d’un autre coté :

    Tensions chez les producteurs d’or

    Sur le plan de l’offre de métal jaune, “la menace d’une réduction de la production minière d’or soutenait également les prix”, faisaient valoir de leur côté les analystes de Commerzbank. Ainsi, d’importants mouvements de grève étaient prévus à partir de jeudi dans les mines d’or d’Afrique du sud, 4e pays producteur de métal jaune, soulignaient-ils. Un mouvement social ayant affecté la mine géante de Grasberg en Indonésie avait déjà attisé début juillet les tensions sur l’offre de métal jaune.

    Cependant, si la situation aux Etats-Unis devait s’aggraver et conduire à un défaut de paiement, le cours de l’or pourrait, paradoxalement, “être vulnérable à une forte correction”, avertissait James Moore. “Les investisseurs voudront réduire au maximum leur exposition au risque” et pourraient se débarrasser de leurs fonds d’or “pour générer les liquidités dont ils auront besoin”, expliquait-il, tout en précisant qu’après ce moment de vente massive, “les cours de l’or reprendraient rapidement leur hausse”.

    (Source AFP)

    je conseil vivement de lire l’interrogatoire de rakosvki disponible dans le livre du complot mondial mythe ou réalité chez LIESI

    histoire de bien comprendre la politique hégélienne, bien cerner les leviers des marxistes et capitalistes sur la production de biens …. ça peut toujours servir

  3. Le jeudi gris…le jeu du mistigri peut commencer.
    Un euro-nord et un euro-sud semble la seule solution pour sauver celui-ci dans cette course de lenteur-à-qui-tombera-le-premier entre € et $/£
    Reste pour les plus optimistes/rêveurs à marcher dans la grotte du pied gauche en fermant les yeux et en se bouchant le nez.

  4. Pour l’aspect « optimiste » ceci :

    Les Européens se préparent non seulement à encadrer sévèrement les méthodes des agencesde notation, mais ils vont tout simplement créer des concurrents aux agences anglo-saxonnes, comme l’ont déjà fait les Chinois dont l’agence Dagong estime que les Etats-Unis sont entrés dans un processus de défaut sur leur dette. En perdant le monopole de la mesure du risque, Wall Street et la City vont ainsi perdre leur aptitude à faire ou défaire les fortunes. Sources : CNBC, 02/06/2011 ; YahooNews, 10/06/2011

    (GEAB juillet 2011)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici