L’EUR-DOL –

366

Par Menthalo –

Valse à deux temps
Chaque jour l’Euro fluctue par rapport au dollar dans un canal.
Les traders ont un jeu facile en vendant sur le haut et achetant sur les bas. (Cliquer pour lire la suite.)
Valse à 3 temps
Si on regarde en hebdomadaire, on voit que l’Euro Dollar évolue dans un “range”
lui même dans un canal baissier.
L’appel du vide
Si on regarde en mensuel, il est clair que l’Euro est amené à chuter des niveaux actuels
pour tendre dans un premier temps vers la parité.
L’accélération baissière est une question de semaines.

22 Commentaires

    • Tu m’a beaucoup fait rire Sofia, moi aussi par moment je suis un peu pommé ! bien je pense que si l’euro chute, tu ne va pas etre contente lorsque tu va faire les courses !!

  1. Hyper inflation baisse de compétitivité des entreprises
    Hausses des prix à l’exportation et à moyen terme explosion de l’Europe ( d’une façon ou d’une autre c’est le but recherché )

  2. Le jour où l’Allemagne va sortir de l’Euro, ce qui est une certitude, l’Euro Club-Med dévaluera très violemment, probablement de 55%. La monnaie allemande s’appréciera se rapprochant du Franc Suisse. Mais comme toutes les monnaies dévaluent en coeur face à l’or, il n’y a pas de secret… il vaut mieux être en or qu’en papier-monnaie.

  3. Pierrot06, pour l’inflation, j’suis ok. Mais un euro plus faible ne peut qu’améliorer le commerce extérieur. L’explosion de l’europe n’est pas à leur programme, ce qu’ils cherchent c’est plutôt de renforcer et centraliser la gouvernance (un peu comme à l’américaine) et puis surtout de faire l’europe une deuxième chine : forte austérité couplé à une forte croissance. C’est le nouveau modèle capitaliste et d’après eux, le seul qui fonctionne actuellement. A mon avis..

  4. Faut pas non plus jeter le bébé avec l’eau du bain les gens! On emploit parfois des gros mots avec légerté sur ce blog (hyperinflation etc…) mais c’est aussi le contexte qui veut ça : Une baisse de notre devise signifierait aussi une valorisation de notre balance exterieure, supporter la consommation de produits français… Ce qui favoriserait, en bout de chaine, l’emploi et la croissance du PIB. Eléments qui manquent cruellement à notre économie de marché nationale. Un taux de 1,35 usd/eur semble une valeur pertinente.

    • Hannibal on paye des dettes avec des dettes, on a une once d’or qui va vers les 1800 dollars, au USA il vont nous balancer un QE3, Trichet vient de balancer 1 200 000 000 d’euros lundi pour soutenir les dettes souveraines de l’Italie et de l’Espagne pour éviter un krach à la bourse, on a un cac40 qui est en passe de traverser le plancher des 3000 pts, en Grande bretagne les banques sont en train de foutre 50 000 salariés dehors avec des émeutes qui prennent une tournure inquiétante, le chomage au usa repart de plus bel, bref je t’envie Hannibal d’etre positif pour l’avenir.

  5. En cas de sortie de l’Allemagne de l’Euro, une grosse dévaluation s’en suivrait pour les “rescapés”…. que faudra-t-il faire dans ce cas pour sauver les meubles ? Est-ce que l’endettement maxi est une solution (par achat d’immobilier…)

  6. sans déconner BFO, l’Allemagne qui se casse de l’europe c’est le chemin vers la guerre à coup sur (mon opinion).

  7. La guerre est déjà une réalité… elle a une autre forme. Elle est financière et mnétaire.
    L’autre, la conventionnelle, viendra lorsque le Chaos sera complet.
    1914 …. 2014 ?

    • Et bien Menthalo ils veulent nous mettre la retraite à 65 ans si ca continue on ne va plus avoir à ce poser de question !

  8. @clavreul
    zone Euro ou pas, un marché suit des principes ou lignes directrices immuables.

    Le problème dans lequel nous nous trouvons réside dans l’incapacité descisionnelle. Les solutions existent mais le politique carriériste d’une nation se soucie d’abord de son pouvoir avant de l’intérêt commun. Ce qui le pousse à s’orienter vers des pansements plutot qu’une vraie chirurgie destinée à stopper l’hémoragie.

    Partant de là, comment développer une stratégie saine qui apporte la confiance des investisseurs, elle-même source de croissance ? L’histoire de la dette ne serait pas problématique dans cette conjoncture ! Donc, dire que je suis positif est un grand mot, je tente de rester lucide.

    N.B : D’accord le système de l’emprunt national est intrinsèquement … douteux. Mais il faut voir que 2008 aura aussi porté un coup fatal aux dettes souveraines.

  9. Si les hommes politiques ne sont rien d’autre que des carriéristes c’est parce que le pouvoir est ailleur Hannibal, celui qui voudrait aujourd’hui prendre à bras le corps le destin de sa nation n’aurait aucune chance d’etre élu ou il lui arriverait un accident en cours de route cela c’est déja vue dans l’histoire. La machine se casse parce qu’elle doit etre cassée, c’est dans le carnet de route. L’europe n’est qu’une une étape, un outil pour passer à l’étage supérieur, tout comme les révolutions dans les pays Musulmans. La géopolitique d’aujourd’hui est décidée par “les”mains invisibles, elle consiste à opérer une transformation à l’échelle internationnal. Aucun investisseur ne mets de bille dans le système car les plus gros “savent”et ils entrainent les plus petits avec eux, les lignes directrices immuables ne sont dictéés que par ces oligarchies, leur plan est la prédominance de la minorité sur la masse et cela aujourd’hui à l’échelle planétaire. C’est le dernier palié après cela ils auront tout conquis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici