Commentaires de J.-C. Juncker sur l’abaissement de la note de la dette US

67

Pour Jean-Claude Juncker, la décision de Standard and Poor’s ocncernant l’abaissement de la note de la dette américain va provoquer des dégâts collatéraux. En effet, dit-il : “On n’a jamais vu un Etat de la taille et de la nature des Etats-Unis perdre la meilleure note. Il est évident qu’une telle décision des agences de notation vient ajouter la méfiance à une absence déjà perceptible de confiance”. “Et il serait surprenant que le reste de la planète, l’Europe en particulier, échappe aux répercussions”. Dernier commentaire de Jean-Claude Juncker : “On ne peut plus parler de crises financières régionales, comme naguère. C’est le même phénomène qui frappe partout, au même moment. La crise de la dette se combine à une crise bancaire, le fondement de la confiance est ébranlé”, affirme le Premier ministre luxembourgeois.

Dans les propos exprimés par le président de l’Eurogroupe, c’est la référence à la perte de confiance qui est sans doute le mot le plus intéressant. Car c’est bien la perte de confiance dans le système et tout particulièrement dans la monnaie qui nous entraînera vers l’hyperinflation.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici