La Société Générale finira t-elle comme Lehman brother ?

98

Signe de la fébrilité qui s’empare des investisseurs, « une série de rumeurs sur les valeurs bancaires et la note de la France ont hanté les salles de marchés, mercredi 10 août, précipitant la chute des Bourses européennes ». Voilà l’explication officielle de la descente vertical d’hier. A la clôture de la séance, les pertes du secteur bancaire de la place parisienne, particulièrement attaqué, étaient considérables. Les banques françaises, comme BNP Paribas et le Crédit agricole, ont perdu entre 9 % et 12 %. Mais c’est la Société générale, particulièrement exposée à la dette grecque, qui était la cible privilégiée des spéculateurs. Après avoir perdu jusqu’à 22,5 % en séance, le titre de la banque a fini en recul de 14,74 % à 22,18 euros, dans un marché en baisse de 5,45 %. (Cliquer pour lire la suite.)

Le cours de l’action à 16 h 02 :

La presse américaine a commenté cet effondrement comme un remake du scénario de Lehman Brothers.

Voici un commentaire intéressant, lequel traduit sans conteste lasituation dramatique de cette banque qui n’a plus un autre Kerviel à sortir du chapeau pour masquer ses nouvelles pertes abyssales.

« Au début, SG massacrée comme les autres bancaires françaises.
A 14h, des opérateurs se sont rendus compte que la SG vendait les contrats sur l’or à 12 mois pour des prix inférieurs à la livraison immédiate (spot), ce qui est en temps normal peu rationnel, et en ce moment encore moins (tout le monde recherche le métal jaune). Le marché en conclut que la banque a un besoin immédiat de liquidités et a n’importe quel prix, d’où la rumeur qui enfle… »

Comme il faut chercher à sauver la face et retarder une échéance qui ne concerne pas seulement cette banque, la direction de la Société générale a annoncé avoir saisi l’Autorité des marchés financiers (AMF) “pour lui demander d’ouvrir une enquête sur l’origine (de) rumeurs qui portent gravement atteinte à l’intérêt de ses actionnaires” et ont fait plonger son cours de 14,7%. Il est bien certain que les actionnaires des banques françaises en général ne sont pas les lecteurs de LIESI.

La presse nationale explique que la cote des banques françaises a chuté du fait de craintes de dégradation de la note de la dette souveraine de la France, actuellement AAA, le maximum, et de rumeurs sur la santé de la Société Générale.

Hier, la valorisation boursière de la Société Générale est tombée de plus de 40 milliards d’euros au début juillet à 17 milliards.

D’un côté, le service de presse de la banque SocGen “réaffirme sa capacité à dégager dans le futur des résultats solides, confirmée par les performances de juillet et début août, grâce à la qualité de ses fonds de commerce et à la gestion prudente de ses risques, notamment dans cet environnement chahuté”. “Le Groupe souligne également sa faible exposition aux dettes souveraines des pays dits périphériques de la zone euro.”

De l’autre, il y a une attaque évidente que Trader Noé a décelé en lisant les graphiques des valeurs bancaires depuis plusieurs semaines. Plusieurs conversations avec des spécialistes se terminent toujours par la même conclusion : des forces financières ont manifestement décidé de plomber les bancaires. Il suffit de rappeler ce que nous évoquions récemment au sujet des 2 milliards d’euros employés quelques minutes avant le coup de cloche de lundi dernier.

Voici ce que LIESI écrivait le 9 août 2011 :

Vendredi, juste avant la clôture du marché de Paris, quelques ordres sont donnés… DEUX MILLIARDS sont échangés en quelques minutes et selon des sources de marché, il y a eu de gros paquets qui ont vendu les bancaires.

 

Conclusion

Attendons la suite de ce feuilleton dramatique, mais ce qui se passe en Angleterre n’est qu’un pale reflet de ce qui surviendra dans toute l’Europe.  Les politiciens ne feront strictement rien pour bloquer les banquiers internationaux dans leur processus consistant à déboulonner cet Etat-nation, obstacle au Nouvel Ordre Mondial. projet que certains appellent dans leur cénacles : le “Quatrième Reich” (confidence d’une source proche du cartel bancaire).

 

10 Commentaires

  1. Auj c est au tour de BNP d etre attaquée!!!!!!!!!! -6% elle entraine les autres bancaires et ramene le CAC 40 ds le rouge!!!! le rebond aura été court!!
    pensez vous que l état va nationaliser la Soc Gen et la BNP en cas de faillite???????…………………
    C est pas dans l air du temps……..Non????

    • France 2 programme l’apocalypse de l’oligarchie politico-médiaco-financière qui nous dirige depuis 50 ans ?

      Alors, les moutons que nous sommes doivent ouvrir les yeux, et se réjouir.

      De plus l’apocalypse au sens propre veux dire la révélation. Bravo France2, la révélation qu’ils sont dedans et les moutons vont enfin voir le visage des loups.

  2. On ne peut plus communiquer sur Facebook!!!!!! tous les messages sont bloques!!!!!!!!suis pas la seule ds pleins de pays mes amis me le disent!!!!

  3. Fondamentalement, planter FB ne me gêne pas plus que ça………ce serait peut-être même salutaire pour lutter contre la lobotomisation en cours des esprits (avec la TV-poubelle)

  4. Est ce que cette manière de plomber les bancaires n’est pas un moyen de pousser Trichet à sortir l’artillerie lourde, si la BCE s’acharne à redresser les banques elle aura du mal à faire front pour les dettes souveraines ce qui arrangeraient le calendrier des mondialistes. Les Usa sont en grande difficulté, il ne faut pas que l’Europe soit à l’initiative il faut l’affaiblir en proportion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici