Trader Noé – Manque de confiance entre banques : une situation inquiétante

213

Journal de 20h00 sur France 2:

Le titre du reportage: “Nos banques sont-elles solides ?”

Hier soir au journal de 20h00, c’était incroyable, le chroniqueur montrait la chute des bancaires sur un mois.
Il expliquait que les banques (Société Générale, BNP, Crédit Agricole) viennent de perdre environ 40 % sur un mois.
Il ajoute que ces banques détiennent énormément de dette des pays européens.

Avec:
9.4 milliards d’euros en Grèce
9.2 miiliards d’euros en Espagne
40.9 milliards d’euros en Italie.

Si ces pays n’arrivent pas à rembourser, les banques en seraient les premières victimes.

Les banques sont “officiellement” solides, mais la machine se grippe et les banques hésitent à se prêter de l’argent entre elles ! (Comme lors de la crise des Subprime).
Le journaliste précise qu’en cas de faillite, les comptes courants et livrets bancaires sont garantis jusqu’à 100 .000 euros par client. Il ajoute que l’état ne laissera pas tomber un établissement financier pour éviter l’effet domino. Si besoin il lui prêtera de l’argent comme en 2009.

Au pire:

Il le nationalisera.

Ce reportage est très intéressant et annonce la couleur aux vacanciers et à d’autres qui découvrent la situation.

D’autre part:

On parle désormais d’un risque de récession et d’une crise mondiale.
Les banques ne se font plus confiance.
JP Morgan et Wells Fargo abaissent leurs prévisions pour les Etats-Unis.

Tout est dit !

Comme nous l’avions annoncé, mercredi le retour a été violent et désormais les mauvaises nouvelles sortent après la clôture de vendredi.

Il ne manque plus que les agences de notation abaissent la notation des banques européennes et des pays de la zone Euro !
Les ennemis des banques vont donc spéculer sur les CDS et probablement sur l’Italie et la France.

Imaginez un peu l’Italie avec 40.9 milliards de dette détenues par les banques françaises.

Dans un tel scénario, nous pouvons imaginer le pire:

1) Le fond de garantie de 1.5 milliard n’est pas assez important pour garantir les comptes bancaires à hauteur de 100 000 euros
2) Joseph Stiglitz estime que l’euro survivrait mieux à l’abandon de la monnaie unique par l’Allemagne que par des pays lourdement endettés comme la Grèce, le Portugal ou l’Irlande.
Dans ce cas le scénario de dévaluation est probable avec une réforme monétaire.
3) Les retraits massifs accentuent par conséquent cette dévaluation. (scénario similaire à Weimar).

Pour le E-mini SP 500 (très proche de l’indice SP 500) le supports se situent à 1090-1080 et 1000 points.

Le Future CAC 40 termine sous les 3000 points, à 2981.5 points. Les prochains supports sont à 2920 – 2830 et 2370 points.

Le Dow Jones a pour supports 10750 et 10550 points.

Pour l’argent métal, nous restons haussier. Si le cours passe au-dessus des 43, il pourrait se rapprocher des 45.4. Faites tout de même attention à JP Morgan qui doit encore avoir des positions vendeuses.

45 Commentaires

  1. et dans le reportage les personnes interrogées disent que tout va bien et rien ne va se passer comme en 2008 lorsque l’état a renfloué les banques.. sauf que dans ce cas de figure l’état n’ plus de liquidité et la BCE est en mauvaise posture. la rentrée sa va être très dur pour les incrédules

    • Salut Mamouda, je suis bien content que tu mentionnes cela car moi aussi cela m’a fait un choc. Les gens interrogés : ” nous avons confiance dans nos banques”, “oh ! mais c’est déjà arrivé dans l’histoire plusieurs fois,” ” l’ Etat trouvera une solution”. Il y a beaucoup de gens qui ne prennent pas la mesure du problème, ils vont se faire pigeonner !!!

      • Bonjour clavreul.
        Clavreul ,cela vous a fait un choc !?
        Depuis combien de temps avez vous perdu le contact avec votre milieu professionel,vos
        amis,etc..
        Personellement, la réaction des gens interrogés ne me surprend pas du tout.
        Je travaille à France-Télécom (Orange) et suis encore loin de la retraite et j’ai
        le barometre de l’opinion tous les jours avec les collègues.
        Pour eux, acheter de l’or/silver ou en détenir et retirer ses livret A ,assurances-vie,PEL,relève de la connerie
        Evidemment leurs moyens d’information de référence étant “L’Express”,”Libé”,”Le Nouvel Obs”
        Vous voyez le topo ?

        Je me garde bien,d’ailleur,d’intervenir,sachant que je n’arriverais jamais à leur faire comprendre,
        je les laisse dans leurs tranquilles illusions.

  2. je confirme les jeunes recrues des banques qui passent des stages pour les familiarisées avec les produits de la maison ont leur a dit ” nationalisation des banques dans 2 ans “

  3. Merci Ratman pour cette précision mais c’est bien possible que la nationalisation se fasse dans les semaines ou mois qui arrivent.
    En plus comme dit Trader Noé toutes les mauvaises nouvelles arrivent en même temps que le marché s’écroule.

    Les banques ne vont pas tenir longtemps. Ils interdiront certainement le retrait de liquidités au guichet. D’ailleurs ils ont commencé en limitant les retraits par carte de crédit !

    Diviser par deux à la poste et au crédit agricole.

    Ensuite les gens seront bloqués et se prendront la dévaluation ! Là ça va faire mal

  4. Question bête : si les DAB sont bloqués, comment les gens vont faire les courses ? Avec la carte bleue ? Ou les cartes seront aussi limitées pour les achats aux commerçants ?

  5. Les DAB fonctionneront mais permettront probablement de retirer un montant très limité par semaine.

    Ils commencent en divisant par 2 les retraits et bientôt on peut imaginer un retrait limité à 50 euros par semaine en gros.

    C’est la raison pour laquelle j’ai commencé les stocks alimentaires en prévisions des évènements.

    On peut très bien imaginer une panique avec les gens qui vont dans les supermarchés pour prendre tout ce qu’il y a en prévision de l’hyperinflation, des faillites et de la dévaluation.

    Déjà le sucre, il paraît qu’il va augmenter de 40 % assez prochainement et bien c’est grave surtout dans les grandes villes. Des meutes de loups !

  6. “je confirme les jeunes recrues des banques qui passent des stages pour les familiarisées avec les produits de la maison ont leur a dit “nationalisation des banques dans 2 ans ”
    Merci Ratman

  7. Une pépite tombée hier :

    Dette : l’accord avec la Finlande complique le plan de sauvetage de la Grèce

    En vertu de l’accord gréco-finlandais, la Grèce « va déposer dans les caisses de l’Etat finlandais une somme qui, ajoutée aux intérêts qu’elle produira, couvrira au bout du compte le montant du prêt garanti par la Finlande », selon Helsinki.

    Cette garantie était un préalable fixé par la Finlande, qui renâcle à venir en aide à la Grèce. Or, la participation finlandaise est cruciale car le pays est l’un des six de la zone euro à bénéficier d’une note « AAA » auprès des agences de notation.

    http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=e3ced2168ece9c1b74da2651c7bab180

    Les rats quittent le navire !!!

  8. Je me trompes peut être mais si l’Euro dévalue les métaux vaudront plus chers et augmenterons d’autant.

    Est ce correct ?

    • T’inquiètes pas Bermain, ton morceau d’or tu le garde bien planqué dans quelque temps tu diras et bien heureusement que… meme les grands médias ne se cachent plus pour parler de récéssion, 1923…1923…

  9. @bermain
    c’est pour ça que tout le monde se rue sur l’or et l’argent.

    une toge à l’époque romaine valait une pièce d’or, à l’heure actuelle un costard vaut un Napoléon. C’est approximatif mais c’est fait pour démontrer que l’or ne connait pas de dévaluation, sauf s’il est manipulé.

  10. @clavreul
    Et Trichet vient d’annoncé ce que LEAP dit depuis 5 ans, cette crise est pire que celle de 1929. Qu’on se le dise!!! Ca va être terrible.

  11. Salut Zigy-747, oh tu m’as trop fait rire je te voyais avec ton costard “Napo” refusant de sortir de ta voiture au mariage de peur d’etre vu comme cela !

  12. “Si ces pays n’arrivent pas à rembourser, les banques en seraient les premières victimes.”
    Et pourquoi ces pays rembourseraient de l’argent qui n’existe pas et qui n’a jamais éxisté ? ils leur fillent des interêts, c’est déjà beaucoup. Car par quel faveur du “saint esprit” un banquier aurait il plus le droit de prêter de l’argent -qui n’existe pas- que quiconque ?
    Cet argent n’a jamais existé, par quel stratagème manquerait-il au banques aujourd’hui ? c’est du foutage de gueule et tout le monde marche. Y’en a marre de ce système à la con. Vivement que ça s’écroule pour de bon, parce que là c’est de la mascarade.

  13. @Astimer
    Si tu ne l’as pas vu, regardes le documentaire “l’argent dette” le premier (il y en a deux) et tu comprendras tout le problème.

  14. Merci Zigy-747, j’ai du le voir. J’en ai tellement vu que je ne sais plus… Celles (vidéos) que je prefère sont celles de Chouard.
    Mais je ne cherche plus d’explications en fait. Je ne veux plus rien “comprendre” car comprendre finalement c’est un peu “accepter”. Je “sais” simplement que ce système est fondé sur des bases extrêmement malsaines avec des règles du jeu qui font que les gagnant sont toujours les mêmes.
    Et qu’il est temps d’en sortir. Et pour commencer à en sortir, le meilleur moyen est de les ignorer.
    “La façon la plus efficace de combattre un système qui ne nous convient plus n’est pas de lutter contre lui mais de s’en désintéresser et de ne plus l’alimenter…” je ne sais plus qui a dit ça, mais c’est plausible.

  15. LE FOND MONETAIRE INTERNATIONAL:(FMI)

    De nouvelles instances mondiales telles que le “FMI”, la BANQUE MONDIALE et la BANQUE DE COLONISATION INTERNATIONALE (Bank of International Setllement), furent créées pour étendre la suprématie de l’économie à la planète entière. Les contributions à payer tous les ans par chaque nation sont de l’ordre de milliards. Si une nation a des problèmes pour régler sa contribution, ce sont les ouvriers et les plus défavorisés qui s’en ressentent. Actuellement, le “FMI” cherche, sur l’ordre des banquiers internationaux, des moyens pour contrôler toute l’économie mondiale.

    Le membre du “Comité des 300” HAROLD LEVER fit une proposition connue sous le nom de “plan Ditchley”. Selon le PLAN DITCHLEY, la politique financière et monétaire des Etats-Unîs passerait, au mépris de la loi, sous le Contrôle du FMI. Ce plan permettrait au FMI de réunir dans la Banque mondiale toutes les banques centrales des différentes nations.

    En 1981 les banques les plus éminentes de Wall Strect et le gouvernement des Etats-Unis décidèrent d’un commun accord d’imposer à chaque pays redevable des conditions de remboursement accablantes qui furent mises en place par les “KISSINGER ASSOIATES INC.” (le conseil de direction est composé de Robert 0. Anderson, magnat du pétrole et président de l’institut Aspen, de l’ex-secrétaire d’Etat aux affaires étrangères de Thatcher, lord Carrington et de lord Roll of Ipsden, directeur de la “Bank of England” et de la Banque S. G. Warburg).

    Le FMI, la “Federal Reserve Bank” et la “Bank of England” doivent assurer le rôle de “police mondiale” pour recouvrer les dettes. L’Amérique a eu l’idée de placer le FMI connu pour son intransigeance au centre de toutes les négociations de dettes. Les conditions du FMI furent élaborées par le représentant du FMI Irving Friedman (Cela lui valut une position élevée dans la Citibank).

    Remarque sur la situation actuelle :

    REXRODT, ministre actuellement de l’économie en Allemagme, fut aussi, pendant quelque temps, chef de la Citibank dans ce pays.

    Les capitaux du Fonds Monétaire International représentèrent pour les pays une sorte d’appât. Une fois les difficultés d’un pays cernées, les experts du FMI lui montraient ce fallait absolument changer. Ils déclaraient ensuite au pays endetté que s’il voulait obtenir ne serait-ce qu’un crédit minime auprès d’une banque étrangère, il devait réduire ses importations au stric minimum. Il devait aussi faire baisser de façon draconienne les dépenses de l’Etat et surtout arrêter toutes les subventions pour la nourriture de base et autres allocations pour les personnes défavoriées. La condition sine qua non était toujours de dévaluer la monnaie. Ceci soi-disant pour que les exportations soient meilleur marché et deviennent compétitives sur le marché mondial. Mais, en véité, le prix des importations s’élevait et les dettes s’accroissaient. C’était le premier pas. Le deuxième consistait à obtenir du pays qu’il consente à un vaste programme de conversion des dettes. C’est alors que les banques créditrices s’assuraient de la future mainmise sur le pays endetté. Ils comptaient, de surcroit, des paiements d’intérêts et d’amortissements. Le FMI devint la police économique internationale des grandes banques privées. L’un après l’autre, les pays devaient négocier les conditions de remboursement avec le FMI et les les banques du groupe Ditchley.

    D’après les informations de la Banque mondiale, des paiements d’intérêts s’élevant à 326 milliards de $ et venant de 109 pays débiteurs allèrent dans des banques créditrices pivées de 1980 à 1986. Dans la même péiode, 332 milliards de $ furent remboursés. C’est ainsi que des dettes de 658 milliards de $ furent payées alors que le montant originel des dettes n’était que de 430 milliards. Malgré cela, les 109 pays devaient encore 882 milliards de $ aux banques créditrices.

    Cette action conjointe d’intérêts beaucoup trop élevés et de cours de charge oscillants plonge les pays dans un entrelacs de dettes magnifiquement inextricable qui profite aux banques. (112)

    (112) William E. Engdahl : “Mit der Ölwaffe zur Weltmacht”, p. 301 – 311
    Herbert G. Dorsey III : “The Secret History of the New World Order”, p. 29 – 30

  16. Dans un système libéral et capitaliste, on laisse les banques faire faillite et l’on poursuit les gestionnaires.
    De surcroît on interdit la double comptabilité ce qui est pudiquement appelé le “hors bilan”car cela fausse la libre concurrence.
    Nous sommes en réalité soumise à une dictature bancaire par l’intermédiaire des ordures au pouvoir.
    Et nous pouvons aussi constater que la gauche comme la droite comme les verts sont tous unis pour davantage de guerre en Libye et pourquoi pas en Syrie, pour l’intégration à l’OTAN et pour le paiement de l’arnaque des dettes, de l’argent inventé par les banquiers.
    Il n’y a toujours aucun sénateur ou député pour monter à la tribune et dénoncer la loi anticonstitutionnelle du 3 janvier 1973.
    Seraient-ils tous payés comme des artistes ?

    • Oui je pense que “artistes” convient Alcide, aujourd’hui un bon politique c’est avant tout un bon comédien effectivement !

      • Oui Clavreul,et c’est aussi par égard aux dames ,qui font le métier le plus vieux et le plus respectable du monde que je n’ai pas voulu dire “payés comme des putes”.

  17. Vous êtes bien alarmistes………. si on regarde les “stock market” globalement il n’y a q’en europe ou ca plonge……. bizarre non?
    Aux USA c’est toujours proche des plus hauts…….. si on regarde les indices vénézuélien ou colombien ……. aucune perte……….. globalement c’est les stocks Européens qui en prennent plein la tronche…… le restant du monde semble épargné……. voir en progression……

    A mon avis, le sytem a encore de beau jour devant lui……….. tout est sous contrôle…… pourquoi défaire ce bel édifice…………..

    A ce que je constate, c’est bien l’ Europe qui morfle……….. cette pseudo crise va nous contraindre a plus d’ Europe…………..

    Bref le big clash c’est pas encore pour demain…………

  18. @Clavreul
    Bonjour Clavreul, merci pour tes informations. Ou as tu vu l’info où Trichet annonce que cette crise est pire que celle de 1929 ?
    merci

  19. @ Alcide
    Et si mes souvenir sont bon, lors de la faillite de Royal Bank of Scotland, Greenspan est venu soufflé à l’oreille de Gordon Brown de faire racheter par l’Etat les actifs toxique de la banque plutôt que de la nationaliser. Après ils ont tous fait pareil. C’est approximatif comme souvenir mais ça a été confirmé par Rocard à l’époque. Greenspan, le fouteur de merde number one, lui qui pronait le laisser faire à la Friedman, ça se régulera tout seul qu’il disait. C’est un des pion majeur de la main invisible.

    • Je pense que des souvenirs sont bons et je me permettrai de rajouter que racheter les actifs toxiques à un prix qui n’est pas celui du marché est du pur détournement d’argent public, du vol qualifié puisque l’on surpaye un actif.
      Nationaliser les banques, c’est aussi consacrer la pérennité de l’escroquerie des réserves fractionnaires bancaires c’est-à-dire de la création monétaire privée garantie par rien., mais encore autorisé par ce que l’on appelle la loi
      Maintenant parler de nationalisation c’est aussi un scandale, encore un détournement d’argent public.

      Non, la seule solution de justice et d’équité est de laisser les banques aller à une faillite plus que justifiée, que les actionnaires se le prennent dans le fondement et les gestionnaires de finir leurs jours en prison ,leurs biens saisis.

      Et dans ce seul pays soi-disant libéral, on socialisme les pertes au profit d’une minorité ultra riches et aucun journaliste aucun syndicat aucun homme politique au pouvoir de le dénoncer.
      Nous avons quitté la démocratie nous sommes dans une dictature bancaire.
      Tôt ou tard la population en aura conscience et aura le droit naturel et constitutionnel à tous les moyens à sa disposition pour se défendre.

  20. dans le geab n° 55, il n’est pas prévu un effondrement de l’euro mais plutot du $ du pound et du yen vis a vis de l’euro. Ne serait ce pas un dernier saut de cabri de la fed pour decredibiliser l’euroland et tenter de dissuader les brics de vendre les bons du tresor pour de l’euro , BRICS et euroland qui se font de plus en plus independant vis a vis du $.

    Cependant il est vrai qu’il est prévu que plusieurs banques europeennes feront les frais de leurs investisements hasardeux.

    “la chute de l’euro est une manipulation” détournant les yeux du monde du $ et de son dernier souffle via les medias aux ordres de wall street et de Londres ne nous y trompons pas.

  21. @solareruption

    “On est dans un enchainement avec une accélération absolument démentielle. Les français vont bientôt comprendre qu’il n’y a pas 36 voies…c’est dans quelques semaines qu’il va falloir prendre des décisions fondamentales…il va falloir discuter avec l’Allemagne. Jean Claude Trichet a dit mardi dernier que cette crise et probablement aussi grave voir même plus grave que la crise de 1929, c’est à dire la plus grave crise depuis la 1ere guerre mondiale. Les politiques vont devoir expliquer à leur population à un moment donné que c’est ça ou le chaos…
    http://minuit-1.blogspot.com/2011/06/philippe-dessertine-livres-videos.html

    Assez bizarrement, cette info a disparu de l’actualité alors qu’elle est très récente, et je ne l’ai pas lu que sur ce blog.

  22. @heloy
    j’ai confiance en Europe 2020, ils ne se plantent pas trop en général, néanmoins là je commence à douter. J’ai le sentiment que le cartel Américain attaque les banques Européenne pour en prendre le contrôle avant la méga inflation et la chute du Dollar. Ils n’auront que plus de poids après pour continuer à imposer leurs billet de monopoly.

  23. Franck, tu y crois toi au classement de ce magazine, appartenant surement à des personnes influentes de l’oligarchie financière et banquière?

    Tu te rappelles que les fameux subprime étaient classés AAA par les agences de notation avant l’effondrement…

    Sans verser dans les théories du complot, il me semble qu’il y a un certain “gap” entre ce que l’on veut bien nous faire croire, et la triste réalité…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici