Jackson Hole : la super arnaque ou l’art de la communication meurtrière ?

103

Un sentiment d’optimisme semble apparaître depuis le début de la semaine. Explication générale : certains investisseurs espèrent que le 26 août, à l’issue de la réunion des banquiers centraux à Jackson Hole, Ben Bernanke annoncera un troisième plan d’assouplissement quantitatif (QE3 – quantitative easing). Il est vrai, comme le dit Thierry Sarles, responsable de la gestion de taux, CPR Asset Management : «Le rendez-vous annuel de Jackson Hole est devenu quasi incontournable depuis deux ans. Ben Bernanke nous a fait la surprise à chaque fois d’annoncer des politiques ambitieuses et importantes en termes de montant ». Pour rappel, à l’issue de la réunion de 2010, l’annonce du QE2 avait permis aux marchés financiers de grimper de 30%.

Alors : jamais deux sans trois ?

Pour le moment, l’inflation sous-jacente est jugée importante et l’avenir n’encourage pas à l’optimisme de ce côté. Or la banque centrale américaine vient d’annoncer qu’elle étendrait son engagement pour le maintien de « taux bas pendant au moins deux ans ». Se fondant sur ces considérations, les experts de la banque BNP concluent : il ne faut logiquement pas s’attendre à une «annonce significative à Jackson Hole cette année ». Explication de Dominique Barbet, responsable de la recherche économique de marché chez BNP Paribas : «La mise en place effective du QE3, si elle est décidée, est du ressort du FOMC et pas du ressort du seul responsable de la Fed. Le cadre ne parait pas justifié. En 2010, la décision avait déjà été formellement prise par le FOMC».

Cela dit, à Jackson Hole, il y a un impératif à respecter : rassurer des investisseurs en manque de confiance… leur faire croire que les conclusions tirées des statistiques macro-économiques dernièrement publiées sont trop pessimistes et qu’il faut espérer dans les vertus de la baguette magique de la FED.

En conclusion, selon la plupart des commentateurs, les signes ne sont suffisamment pas assez mauvais pour justifier un QE3. Une bonne débâcle boursière donnerait certainement plus de crédit à cette opération séduction. N’oublions pas que ces dernières semaines, les critiques furent nombreuses pour rappeler que le QE2 avait fait plus de mal que de bien sur le plan macro-économique. Mais dans pareil débat, il y a toujours des contradictions. Certains s’attendent donc néanmoins, même s’ils sont peu nombreux, à ce que Ben Bernanke annonce un plan d’achat massif des bons du Trésor de l’ordre de 600 milliards de dollars. Nous aurions alors des investissements encore plus importants sur des actifs plus dangereux et, inévitablement, une nouvelle dégradation du dollar… avec un renchérissement des matières premières et des métaux précieux.

Si jamais il n’y a pas d’annonce de QE3, on pourrait alors avoir un carnage sur les marchés. La soupe médiatique actuelle aurait permis de pousser les gérants de fonds à se gaver de titres qui plongeraient et les modalités imposées par l’AMF contraindraient tous les porteurs de papier, même les plus perspicaces, à ne rien gagner. D’aucuns font valoir qu’une bonne chute des indices sur les niveaux annoncés par Trader Noé (dans la lame de fond) justifierait alors l’annonce d’un QE3. Faut-il y croire ? Ce serait tout de même trop gros !

13 Commentaires

  1. Cours International – 1.10 %
    au 25/08/2011, 09h58
    Once d’Or 1 737.80 $

    Voilà plusieurs jours que l’Or baisse
    et que la Bourse augmente.
    Pourquoi ?

  2. Excellent article!
    Sur le fond, si vous regardez le CAC ou le DJ en mensuel, vous allez voir la bulle finnciere développée par Greenspan. Cette bulle est amenée a disparaitre et les cours a revenir aux valeurs d’avant bulle. Cela va être très dur pour ceux qui n’auront pas anticipe ce mouvement global.

  3. si je comprends bien,
    1-il’y a une récession mondiale.
    2-on veut lancer un QE3.
    3-diminuer les réserves obligatoires des banques
    4-les taux bancaire vont chuter
    5-on va direct vers une hyperinflation.
    6-les ressources mondiales vont stresser .
    7-la planète va être ruinée
    oh lalala, bonjour les dégâts!!!!

  4. Il se passe un truc en ce moment :

    Le CAC 40 piétine à + 0.6%, mais regardez les plus grosses hausses :

    CREDIT AGRICOLE +7,69%
    SOCIETE GENERALE +7,67%
    BNP PARIBAS +4,51%
    NATIXIS +3,32%

  5. Jean-Paul Chifflet a désamorcé point par point toutes les sources d’inquiétude autour du Crédit Agricole.

    Le patron du Crédit Agricole a pu s’appuyer sur ses résultats opérationnels, sur lesquels il a beaucoup insisté. Il a fait la preuve par le chiffre : le Crédit Agricole n’a jamais dégagé autant de revenus, c’est un record historique. Et comme le souligne Jean-Paul Chifflet, c’est un paradoxe dans la mesure où le cours de Bourse a perdu 40 % depuis fin juin.

    http://www.bfmbusiness.com/toute-linfo-eco/banquesassurances/r%C3%A9sultats-bien-accueillis-pour-le-cr%C3%A9dit-agricole-71727

  6. Excellent article. je parie ma chemise qu’il n’y aura pas d’annonce de QE3 demain ; la situation doit s’aggraver dans de plus grosses proportions pour que le pompier de service puisse, tel un homme providentiel, arroser d’essence l’incendie sans que personne n’y trouve à redire.

  7. Bonsoir tout le monde
    J’aimerais enfin qu’on explique à ceux qui ne sont pas initiés,en quoi l’effondrement
    des marchés financiers ou des bourses,s’il n’y a pas de QE3, va affecter la vie quotidienne
    des gens.
    Parceque,honnêtement,jusqu’ici,cela ne semble pas avoir été le cas,en ce qui concerne
    les différent krach boursier,celui de ce mois d’août comme de 2008 et les autres.
    Ces chutes des marchés n’ont pas empêché les particuliers de faire construire,d’acheter des voitures ,de partir en voyage (aux US,au Maroc,etc…),de refaire la déco de leur maison,de faire la fête … et j’en passe
    Bref d’avoir un vie normale sans se soucier de la santé des marchés financiers.

      • Ceci n’est pas une réponse clavreul.
        Ce que je dit est ce que j’ai constaté en observant la vie des gens autour de moi,
        auprès des collègues,au cours des conversations au travail.ainsi que hors de mon métier
        Cela m’a édifié,et j’ai appris à me garder de divulguer les informations
        de LIESI,que je garde pour moi.
        Il m’est arrivé parfois de livrer quelques analyses sur la catastrophe à venir,
        mal m’en a pris !
        Tenez,j’ai même une anegdote qui est un peu hors sujet mais qui peut vous eclairer:
        L’autre jour un collègue de bureau parlait de gens de plus en plus nombreux
        à fermer leur livret A,réponse d’un autre:”ils sont malades !!”
        Vous compredrez que J’ai donc du mal à démontrer au gens la relation de cause à effet entre un krach boursier et l’impact sur leur quotidien , et je reconnais qu’en observant la vie de tout les
        jour , j’ai PARFOIS du mal à m’en convaincre moi même.
        Il m’arrives de me demander si c’est moi qui hallucine , ou les collaborateurs de LIESI,
        Pierre Jovanovic,qui n’y comprennent rien et racontent n’importe quoi.

  8. Jean Mi o combien je te comprends!!!!!! j ai annonce des choses d’enfer autour de moi…..On m a regardé comme une folle…….Ici c est parfois tres alarmiste et ca empeche aussi de vivre…..
    par ailleurs les gens sont naifs et pas du tout informés!!!!!l et le JT de 13H vient d annoncer qu’il n y a rien de plus sur que le livret A (livret Z oui)!!!!!!!!!!!!
    je suis en bourse tous les jours….

  9. Bonsoir.
    Ce qui a guidé ma requête,était d’avoir une démonstration aussi claire,précise ,imparable
    montrant l’impact que pourrait avoir un krach des sp500 et cac40 sur le quotidien des
    simples particuliers.
    Et je doit reconnaitre que jusqu’à présent le rapport a été loin d’être évident.
    Mon but étant d’être bien armé au niveau arguments pour faire toucher du doigt.
    Les apparences étant contre nous.
    Merci à TraderNoé/LIESI/Clavreul de nous faire une petite picûre de rappel,au moins
    j’aurais de quoi argumenter.

  10. suite ..
    Quoi que,sauf démenti,il devrait y avoir un QE3,la question ne se pose plus vraiment,
    on va droit vers l’hyperinflation,et là l’impact sera bien réel,ce sera du concret,les gens
    vont déguster!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici