90 Commentaires

  1. Salut,

    C’est quoi ou c’est qui cette main anonyme ? Un mythe ou une réalité ?

    Comment une seule personne ou un petit groupe de personne pourrait influencer à la baisse comme à la hausse les marchées vu les montants astronomiques qui s’échangent…

    Merci,
    Vincent.

  2. Si elle avance pendant que je recule, comment voulez-vous que je m’y retrouve? Hum…!
    Comme vous le constaterez, la rime est pauvre, très pauvre…comme nous…!

  3. Aux dires de certains la Libye semble bien “orientée” pour les intérêts Français, promesses de contrats ou pas , ils nous expliquaient hier à la TV que la Libye est tellement riche …

    Mais alors pourquoi le CAC 40 12h14 culmine à : -2,48 %.
    Toutes les places européennes sont dans le rouge sauf Lisbone à : +0,03%

    • C’est très bizarre et illogique, les 15 milliards sont forcement destinés aux grosses entreprises…
      A moins que tout a été joué et que l’annonce d’hier tout le monde la connaissait depuis une semaine.

      • On n’est très loin, excuses du peu de “l’euphorie” affichée à la TV et autre relais d’agences..

        Quand je disais hier que la France avait perdu la Libye je voulais dire par là que tout le confirme, jusqu’aux annonces du CNT à Londre en pleine conférence à Paris.

        Et puis les petites phrases du (CNT) genre : “les contrats passé par Kadhafi, seront respectés..” ou “il n’y a pas d’accords conclu avec la France”, doivent glacé le sang à plus d’un.

        C’est à dire que la France part en guerre pour le seul bien être des Libyens pour sutout n’y rien changer. (sic). Pourquoi la France aurait fait la guerre à la Libye si la Libye de Kadhafi avait été généreuse avec la France ? Pour refiler ses intérêts aux autres ?

      • @Astimer,
        En claire, les mains gauche ne savent pas ce que font les mains droites.

        Ici ce que je dis est valable pour l’Alliance (la France,UK, etc..) mais aussi pour le CNT Libyen !
        Nous observons des des clarations trop contradictoires. déclaration de CNT (une tribune) à Londre vs la conférende pour la reconstruction de la Libye à Paris etc.. il ya pleins d’autres exemples.
        Un indice de la réalité :La bourse qui s’éfondre alors que ça devrait être l’embélie pour le CAC 40.
        CAC 40 à 13h46 -2,32 % à 3190 pts.

  4. JeanBon t’es là ?

    En bref..

    **
    ALERTE – Paris va développer ses contacts avec l’opposition syrienne.
    (©AFP / 02 septembre 2011 11h43)

    **
    Flottille/Gaza: la Turquie expulse l’ambassadeur israélien

    ANKARA – La Turquie a décidé d’expulser de l’ambassadeur d’Israël à Ankara et de suspendre tous ses accords militaires avec l’Etat hébreu, a annoncé vendredi le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu.

    (©AFP / 02 septembre 2011 12h16)

    • Alors eux (la Turquie) ! je n’arrives pas du tout a cerner leurs positions. J’ai du rater un épisode.
      Quelqu’un peut m’expliquer ce qu’ils trafiquent ?

  5. je trouve qu’on parle très peu du retrait de la troîka de la grèce pourtant on nous a assez cassé les pieds avec le fait qu’il fallait absolument donner notre argent tout notre argent?

  6. URGENT – (BFM TV) Trembmement de terre de magnitude 7,1 en Alaska – risque de Tsunami aux Etats-Unis !!

    **

    ALERTE – Séisme de 7,1 au large de l’Alsaka, risque de tsunami

    WASHINGTON – Un fort tremblement de terre de magnitude 7,1 sur l’échelle du moment a secoué vendredi l’Alaska à 10H56 GMT, a annoncé l’institut américain de géophysique (USGS), qui a souligné que les séismes d’une telle puissance risquent de provoquer un tsunami.

    L’épicentre du séisme a été localisé dans les îles Aléoutiennes, un archipel qui relie l’Alaska à la Russie, à 10 km de profondeur et à 1.679 km à l’ouest-sud-ouest d’Anchorage, la principale ville d’Alaska. Le risque de tsunami concerne les côtes Pacifique du Canada et des Etats-Unis.

    (©AFP / 02 septembre 2011 13h18)

  7. Ca se confirme, Berlusconi veut quitter le navire : http://www.gala.fr/l_actu/on_ne_parle_que_de_ca/silvio_berlusconi_veut_quitter_son_pays_de_m_240510
    Comme on le comprend, vivre au milieu des futurs pauvres italiens, c’est insoutenable.
    Allé va dans ton île.
    Vas t-il faire couler l’euro dans son sillage ?

    Ps : désolé pour la source. hihihi honte à moi ! comme excuse, souvenez vous de l’extrait de “man in black” ou le gars precise que la vrai info il faut la chercher chez les pires tabloïdes..

  8. Au final Berlu, comme tu te plais à le dire : tu baises “tout ce qui bouge”.

    Et tant pis pour les ritals,…ils fallaient pas bouger !

  9. C’est l’escalade..
    ça pourrait rapidement devenir très dangereux.

    Les Russes l’on dit pas de tête de pont en Syrie en prévision de l’Iran !
    La Chine et la Russie ne le permettront pas..

    **
    L’UE s’accorde sur un embargo sur le pétrole syrien
    (ats / 02.09.2011 14h04)
    **
    ici un extrait d’un article : (05/08/2011)

    l’envoyé de Moscou auprès de l’OTAN, Dmitry Rogozin, a accusé l’Alliance Occidentale de planifier une campagne militaire contre la Syrie pour contribuer à renverser le régime Assad « avec l’objectif de long terme de préparer une tête de pont pour une attaque contre l’Iran ».

    la suite : http://lessakele.over-blog.fr/article-russie-l-otan-prete-a-prendre-des-mesures-militaires-en-syrie-comme-tete-de-pont-contre-l-iran-80991431.html

  10. a liesi

    avez vous remarquez que l’indice chutte a -3.60, or l’indice des points ne bouge pratiquement pas, y aurait il une manipulation des chiffres, ou , la photocopieuse a billet marche a fond, je vous avous
    qu’il y a des questions a se poser, mais quelque chose n’est pas clair.

    avez vous une reponse.

      • il y a bien une manipulation, contrairement au autres fois ou l(indice devissait et le reste suivait, la comme par enchantement, rien ou presque, tous est aux rouges vifs sauf l’indice, la planche a billet a tourné a fond.

    • Rien à dire là-dessus?…

      C’est la même façon de procéder que le Traité de Lisbonne. Par les mêmes, pour les mêmes et contre les mêmes.
      C’est une équation:
      règle d’or/x=le peuple se la fait mettre.
      Il faut trouver le x.

      Le reste alentour n’est que la diversion; c’est mieux que tu aies l’oeil collé à l’écran, la cervelle constamment sollicitée.

      Mais à la fin, le tout, quelque chose comme LA REDUCTION DRASTIQUE DES DROITS SOCIAUX PAR MANQUE DE BLE, est gravée dans le marbre, constitutionnelle, démocratique.

      Une raison de plus de rêver du retour de Jésus, même en toc.

  11. par contre le fait que les bourses euro soit beaucoup plus affecté que les US (sachant que la chute est du a des publication de chiffre de chômage US) c’est d’une logique implacable!!!

  12. ?

    **
    Corrèze : un avion de tourisme atterrit en urgence sur l’autoroute A89

    BORDEAUX – Un avion de tourisme, confronté à une avarie, a atterri d’urgence vendredi en début d’après-midi sur l’autouroute A 89, au niveau de la commune de Saint-Mexant (Corrèze), à une dizaine de kilomètres de Tulle, sans faire de victimes, a-t-on appris .

    (©AFP / 02 septembre 2011 16h54)

    **
    Lyon crash d’avion – 3 morts

    LYON (AFP) – Trois personnes sont décédées vendredi matin dans l’accident de leur avion de tourisme, qui s’est écrasé en milieu de matinée à proximité de l’aérodrome de Brindas (Rhône), à l’ouest de Lyon, selon la préfecture et les pompiers.

    Dépêches – AFP : (Aujourd’hui) à 12h34

    • Salut Médusé,

      La A89 est aussi appelé 2°périphérique de paris. La A89 passe en bas de chez moi à 500 mètres, et entour paris.

      Mort de rire, l’info.

      • Salut Trankiloo,

        Ouais, j’ai dans l’idée qu’il y a comme une sorte de com’ avec Bordeaux , la Gironde et Alain Juppé MAE et les franches explications avec les pays. (la Gironde apparait comme très sinistrée des domages colatéraux.. A. Juppé MAE ?)
        Bon on peut jurer de rien, c’est vrai aussi.

        Sinon, tes cours ? le POO ? à lire tes commentaire tu devrais y arriver .

  13. LA VÉRITÉ SUR L’ENDETTEMENT DES NATIONS

    jeudi 1 septembre 2011
    Histoire du nouvel ordre mondial
    Pierre Hillard retrace l’histoire d’un courant idéologique qui imprime sa marque aux actuelles tentatives de regroupement d’Etats au sein de blocs régionaux et tente de les orienter vers une forme de gouvernance mondiale. Son objectif n’est pas de prévenir les conflits, mais d’étendre la puissance financière et commerciale du monde anglo-saxon. Il théorise et revendique le projet d’un « Nouvel ordre mondial » érigé sur les ruines des Etats-nations.
    Bien sûr, il ne s’agit pas d’assimiler tous les efforts visant à mettre fin aux divisions nationales à une volonté de domination. Mais il est indispensable d’étudier ce projet de globalisation politique afin de ne pas le laisser transformer l’idéal de l’unité humaine en un cauchemar totalitaire.

    la suite:

    http://endettementdesnations.blogspot.com/2011/09/histoire-du-nouvel-ordre-mondial.html

  14. Londres a fait appel à des traders dans la guerre du pétrole contre le régime du colonel Kadhafi

    Londres, Correspondant – Alan Duncan, secrétaire d’Etat britannique au développement international, campe une figure singulière au sein de son propre camp, le Parti conservateur. Derrière le raffinement et le charme de l’homme se cachent la détermination et le flair d’un ancien négociant en pétrole. Avant d’être élu député à Westminster, l’intéressé a servi d’intermédiaire entre producteurs et consommateurs d’or noir, d’abord auprès de la société de trading suisse Vitol, puis de la Shell.

    C’est pour cette raison, à lire la presse britannique du 1er septembre, que le premier ministre, David Cameron, a nommé Alan Duncan en avril à la tête d’une cellule secrète destinée à utiliser l’arme du pétrole contre le régime Kadhafi.

    Alerté par ses contacts pétroliers, M. Duncan avait pris conscience de l’effet néfaste des sanctions de l’ONU comme de l’Union européenne (UE). En effet, l’approvisionnement des rebelles en produits pétroliers (essence, gasoil, fioul) était interrompu alors que les kadhafistes, par le truchement de filières clandestines d’intermédiaires chinois et indiens utilisant des ports tunisiens et algériens, continuaient à être alimentés en carburants. A l’époque, les opérations militaires de l’OTAN, auxquelles participe le Royaume-Uni, paraissent enlisées.

    La stratégie de cette cellule discrètement installée sous les combles du Foreign Office est de priver l’ouest de la Libye, sous le contrôle de l’armée du dictateur, de produits raffinés tout en assurant la fourniture des rebelles.

    Pour ce faire, les routes empruntées par les trafiquants pour acheminer les produits pétroliers sont coupées par les bombardements de l’OTAN et le blocage du port de Zaouïa, à une quarantaine de kilomètres de Tripoli. Par ailleurs, Alan Duncan persuade son ancien employeur, Vitol, d’envoyer par navire du gasoil à Benghazi, le QG des rebelles. Le marché d’assurances londonien Lloyd’s est prié de faciliter la couverture des bateaux de Vitol ravitaillant l’Arabian Gulf Oil Company (Agoco), contrôlée par les autorités provisoires. Le trader suisse accepte de remettre à plus tard le paiement à la livraison des cargaisons, comme il est de tradition dans les zones de guerre.

    Pour réaliser sa mission, Vitol possède de trois atouts maîtres. Tout d’abord, la firme genevoise connaît bien le pays. En 2008, la société a signé un accord avec la compagnie libyenne des pétroles NOC visant à construire un terminal pétrolier dans le port de Ras Lanouf, projet qui avait été abandonné. Ensuite, le trader dispose de l’infrastructure nécessaire pour mener à bien l’opération d’assistance aux insurgés : ports, entrepôts, tankers. La nature de la profession de négociant en matières premières est enfin de prendre les risques que les majors pétrolières préfèrent éviter.

    Contacté par Le Monde, Vitol a confirmé avoir eu “des accords commerciaux directs avec Agoco, qui achetait des produits pétroliers au nom du Conseil national de transition depuis le début du conflit”.

    Certes, les arrière-pensées de relations publiques n’étaient pas absentes après une série de scandales qui ont terni l’image de Vitol (en 2008, l’organisme américain de régulation des marchés à terme avait classé Vitol comme un spéculateur et non plus comme un intermédiaire commercial). Mais surtout, comme l’indique un expert londonien du secteur énergétique, “cette opération, pas très compliquée et qui ne coûte pas cher, permet à Vitol de se placer à moindres frais au cœur de la vaste foire d’empoigne qui se déroule autour du pétrole libyen dans la perspective de l’après-Kadhafi”.

    Y penser toujours, n’en parler jamais : telle pourrait être la devise des pays comme des compagnies qui ont soutenu les rebelles vis-à-vis du pactole pétrolier libyen. Déjà présentes sur place avant le conflit, Total, BP, Shell et Vitol entendent prendre leur part du gâteau en délogeant l’opérateur historique, l’italienne ENI. La course aux réparations des puits libyens endommagés et aux licences d’exploration-production à venir fait rage en coulisses. Très légères, contenant peu de soufre, les huiles extraites à bas coût du sous-sol libyen sont très recherchées par les raffineurs européens.

    Les anciens soutiens du régime comme les pétroliers russes, chinois et brésiliens sont aujourd’hui dans leurs petits souliers. C’est pourquoi, derrière l’annonce par le trader russo-finlandais Gunvor de l’envoi aux rebelles d’une cargaison de fioul destinée aux centrales électriques, beaucoup voient la volonté du Kremlin de faire oublier son appui au Guide.
    Marc Roche
    http://www.lemonde.fr/libye/article/2011/09/02/londres-a-fait-appel-a-des-traders-dans-la-guerre-du-petrole-contre-le-regime-du-colonel-kadhafi_1566724_1496980.html#ens_id=1481986

  15. La France qui obtiendrait 35% du pétrole brut libyen? «C’est absurde»

    INTERVIEW – Francis Perrin, professeur au Centre arabe d’études pétrolières de Paris et directeur de la rédaction du magazine «Pétrole et Gaz Arabes», réagit à la rumeur selon laquelle le Conseil national de transition (CNT) aurait fait une telle promesse…

    Quels pays étaient en contrat avec la Libye avant le conflit?

    Pour des raisons historiques et de proximité géographique, le paysage pétrolier libyen était en grande partie dominé par l’Europe. Le groupe pétrolier italien, Eni, y est implanté depuis 1959. Parmi les autres pays, il y avait également l’Espagne, l’Autriche, l’Allemagne, la France, les Etats-Unis et le Canada. En 2010, la Libye produisait 2,1 millions de barils par jour, aujourd’hui la production est descendue à 50/60.000.

    Le CNT peut-il remettre en cause les contrats pétroliers et en donner de nouveaux à la France?

    Non, c’est absurde. Ce n’est pas possible de redistribuer tous les contrats. A la rigueur, les pays qui ont aidé la Libye auront, peut-être, une carte à jouer pour mettre la main sur de nouveaux projets mais les contrats préexistants seront, comme l’a d’ailleurs indiqué le CNT, respectés. La priorité de la Libye c’est de revenir à sa production de pétrole d’avant conflit, de récupérer sa place de troisième producteur en Afrique et de combler le déficit actuel. Pour cela, il faut qu’elle arrive à convaincre les compagnies qui étaient y présentes de revenir et de reprendre le travail. Elle a besoin de leur savoir-faire. Elle ne sacrifiera pas sa production à la faveur d’amitiés politiques.

    Pensez-vous que Total ait pu imaginer avoir cette faveur?

    Total ne s’exprime pas pour l’instant mais je crois que le groupe ne se fait aucune illusion sur la question. Si Total attendait pour avoir des contrats que les relations diplomatiques entre la France et les pays détenteurs de pétrole soient les meilleurs possibles, il en aurait un nombre assez limité. L’entreprise sait qu’il faut qu’elle soit à la hauteur des autres pour obtenir quelque chose. Total peut toujours espérer. Mais la côte d’amour élevée de la France en Libye n’aura que des répercussions marginales.

    La France n’a donc rien à espérer?

    Même si elle est allée très loin dans son soutien aux insurgés, la France n’est pas la seule à être dans les bonnes grâces du CNT. Il y a l’Angleterre et l’Italie (qui a bien su se rattraper en soutenant finalement les rebelles). Pour obtenir de nouveaux projets, il faut de bonnes propositions. La compagnie pétrolière Eni a déjà signé un accord avec le CNT pour s’assurer du maintien de ses contrats. Pour l’instant, les seuls contrats qui pourraient être décrochés concernent les entreprises de maintenance, de réparation etc., qui devront remettre les installations pétrolières en état une fois que l’évaluation des dégâts sera faite.

    Propos recueillis par Olivia Vignaud

    http://www.20minutes.fr/monde/libye/779374-france-obtiendrait-35-petrole-brut-libyen-c-absurde

  16. ‎577 députés, 343 sénateurs (bientôt 348), 30 ministres et secrétaires d’état. Si on leur baissait leur salaire de 1000€, on ferait 950 000 € d’économie chaque mois.
    950 000 X 12= 11 400 000 €
    En 3 minutes, j économise plus de 11 millions d’euros !

  17. Flottille: La Turquie a décidé de revoir ses relations diplomatiques avec Israël

    DIPLOMATIE – En conséquence de la publication du rapport de l’ONU qui condamne le raid israélien contre le Mavi Marmara de 2010…

    La Turquie a expulsé ce vendredi l’ambassadeur d’Israël et des diplomates israéliens, alors que l’ONU a rendu public un rapport condamnant le raid israélien contre un bateau à destination de Gaza en 2010 qui avait entraîné la mort de neuf militants turcs pro-palestiniens. De son côté, Israël souhaite rétablir des relations diplomatiques normales avec la Turquie.

    L’ambassadeur d’Israël a renoncé à regagner son poste

    «Les relations diplomatiques entre la Turquie et Israël ont été abaissées au niveau du deuxième secrétaire d’ambassade. Tout le personnel au-dessus du niveau du second secrétaire rentrera dans le pays mercredi au plus tard», a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu. L’ambassadeur d’Israël en Turquie, Gabby Levy, qui se trouvait en Israël, a renoncé à regagner son poste.

    Irritée par le refus d’Israël de présenter des excuses officielles, de verser des dédommagements aux familles des victimes et de mettre un terme au blocus de Gaza, la Turquie a décidé ce vendredi de revoir ses relations diplomatiques avec l’Etat hébreu. De son côté, Israël souhaite rétablir des relations diplomatiques normales avec la Turquie, a indiqué ce vendredi un responsable gouvernemental.

    Israël ne s’excusera pas

    Le ministre turc des Affaires étrangères a estimé qu’Israël était responsable de la situation de tension entre les deux pays et a précisé que la Turquie ne reviendrait pas en arrière tant que ses demandes pour résoudre cet incident ne seront pas acceptées. Ahmet Davutoglu a ajouté qu’Ankara suspendait en outre ses accords militaires avec Israël et que les autorités turques ne reconnaissaient pas la légalité du blocus israélien sur Gaza. Le chef de la diplomatie turque a promis de «s’assurer de la légitimité de ce blocus auprès de la Cour internationale de justice» et de «l’assemblée générale de l’ONU».

    Les responsables iraéliens ont fait savoir qu’ils ne présenteraient pas d’excuses, se contentant de déplorer la mort des personnes à bord. Ils ont également invité les autorités turques à respecter le droit en matière de navigation maritime internationale.

    B.D. avec Reuters
    http://www.20minutes.fr/article/780068/flottille-turquie-decide-revoir-relations-diplomatiques-israel

  18. on ferait plus d’économie en virant le nain de jardin qui dépense bien plus avec ses fêtes avec repas 12 étoiles et son air sarko one dont il a fallu changer le four à pizza !

  19. Washington veut faire payer la crise immobilière aux banques

    Le régulateur américain va porter plainte contre une douzaine de grandes banques impliquées dans l’attribution des crédits «subprimes», rapporte le New York Times. A Wall Street, les titres des banques chutent.

    L’heure est-elle venue de faire payer les banques pour la crise des «subprimes»? L’agence fédérale de financement immobilier aux États-Unis (Federal Housing Finance Agency) est en effet sur le point de porter plainte contre une douzaine de grandes banques, rapporte le New York Times. Les poursuites devraient être officiellement engagées ce vendredi ou au plus tard au début de la semaine prochaine, ajoute le quotidien. Bank of America, JPMorgan Chase, Goldman Sachs ou encore UBS et Deutsche Bank seraient notamment dans le collimateur du régulateur américain. L’agence estime que ces banques ont «donné une image trompeuse de la qualité des prêts hypothécaires regroupés et vendus aux investisseurs durant la bulle immobilière».

    Ces prêts, dit «subprimes», sont à l’origine de l’éclatement de la bulle financière immobilière fin 2008. Les établissements faisant du crédit immobilier avaient sensiblement assoupli leurs normes de prêt pour attirer de nouveaux clients et leur vendre des logements qu’ils n’avaient pas le moyen de payer, pariant sur une hausse continue du marché immobilier.

    A Wall Street, les investisseurs prennent cette menace réglementaire au sérieux et vendent les titres bancaires. Dans les minutes suivant l’ouverture du marché américain, Bank of America dévisse de 8,04%, Goldman Sachs recule de 4,69%, et JPMorgan perd 4,13%. De quoi plomber l’indice phare de Wall Street, le Dow Jones, qui plie pour sa part de 2%.

    Le régulateur évalue les pertes à 30 milliards de dollars

    L’organisme fédéral estime que Fannie Mae et Freddie Mac, les deux spécialistes du refinancement des prêts immobiliers aux États-Unis, ont perdu plus de 30 milliards de dollars suite aux contrats signés avec les banques incriminées. Ces pertes ont été en grande partie financées par le contribuable américain puisque Fannie Mae et Freddie Mac pont été placés sous la tutelle publique, dans le giron de la Federal Housing Finance Agency. Et depuis que les deux institutions sont passés dans le giron de l’État, le gouvernement a déjà mis 141 milliards de dollars au pot.

    L’agence entend ainsi demander aux banques de payer pour l’ensemble des pertes liées à la titrisation des fameux subprimes et non de racheter les titres pourris détenus par Fannie Mae et Freddie Mac, dont la valeur a littéralement chuté. Le New York Times explique que ces poursuites sont engagées maintenant par la FHFA car une prescription entrerait en jeu mercredi, date du troisième anniversaire du passage de Freddie Mac et Fannie Mae dans le giron des autorités publiques.

    L’agence fédérale n’est pas la seule à chercher à faire payer les banques. Nombre d’investisseurs en colère ont engagé des procédures contre les banques. L’assureur AIG réclame lui 10 milliards de dollars à Bank of America. La banque américaine s’est déjà engagé à débourser 8,5 milliards de dollars pour dédommager des investisseurs qui ont perdu gros au plus fort de la crise à cause des produits financiers risqués qu’elle leur a vendus. Par ailleurs, Goldman Sachs pourrait écoper d’une amende pour son implication dans le scandale des saisies immobilières irrégulières.

    Par Mathilde Golla
    http://www.lefigaro.fr/societes/2011/09/02/04015-20110902ARTFIG00390-washington-veut-faire-payer-la-crise-immobiliere-aux-banques.php

    • Y’ a prescription dans 5 jours, il serait temps de se bouger… mais je me demande s’il auront le temps.. parce que le bronzage en cette période de l’année, ça compte aussi beaucoup.
      On verra bien.

    • ouaip alex en effet .c’est pour cette raison que j’insiste .je sais que certaine personne ne comprennent pas pourquoi j’envoie des infos qui non aucun lient apparent avec les post de liesi, mais ces personnes se trompe.tout est lié.
      bluebeam est une réalité .que beaucoup de monde n’y croie pas n’y change rien ,d’ailleurs les incrédules devrait gardé ce type d’info dans un coin de leurs tête juste au cas ou .on ne sais jamais,diable noir comme disait une de mes connaissance.

  20. @BenRichardson,
    les retombés radioactive de la centrale de fukushima contienne du baryum et du strontium,deux composant utilisé dans l’élaboration des hologrammes. ces retombés se sont largement diffusées tout au tour de la planète . leurs utilisation dans le cadre du projet bluebeam est une possibilité non négligeable.
    aussi si a l’avenir jésus apparait en plein ciel ,ou directement sur le seuil de vôtre porte accompagné d’alien ne soyers pas étonné .

  21. il y a des matériaux nucléaires (baryum et strontium) avec de l’aluminium dans les rejets des chemtrails !
    on est bel et bien contaminés mais pas que par fuckyoushima !

  22. Une vague massive de procès va être déposée par les Etats-Unis contre les plus grandes banques d’Amérique dès demain.

    zéro Hedge
    1 septembre 2011

    Dans un geste qui pourrait soit envoyer les stocks limites de la BAC en bas pendant la nuit ou l’envoyer flambée (nous sommes encore à essayer de comprendre exactement ce qui se passe ici), le NYT vient de sortir une nouvelle importante que les Etats-Unis se préparent à des attaques nucléaires sur plus d’un douzaine de grandes banques parmi lesquelles Bank of America, JP Morgan Chase, Goldman Sachs et Deutsche Bank, dans une tentative pour Fannie et Freddie de récupérer 30 milliards de dollars si ce n’est pas beaucoup plus….

    suite de l article ici = http://theintelhub.com/2011/09/02/massive-wave-of-lawsuits-to-be-filed-by-the-us-against-americas-biggest-banks-as-soon-as-tomorrow/

  23. Au train ou vont les choses je sais pas si l’on verra la fin de l’année..

    **
    Radar de l’Otan en Turquie: une grave menace pour la Russie (experts)

    Le projet actuel de bouclier antimissile en Europe est plus dangereux pour la Russie que celui conçu par l’administration George W. Bush, estime un chercheur du Centre d’évaluations et d’analyses stratégiques de Moscou, Nikolaï Savkine.

    “Le nouveau projet de bouclier antimissile intégrant un radar en Turquie serait plus dangereux [que le projet précédent], car il engloberait l’ensemble du continent européen”, a-t-il déclaré à l’agence RIA Novosti.

    Le porte-parole de la diplomatie turque, Selçuk Ünal, a annoncé vendredi l’intention de son pays d’accueillir un radar d’alerte précoce dans le cadre du bouclier antimissile qui sera mis en place par les Etats-Unis et l’Otan en Europe.

    Selon M. Savkine, ce radar “couvrira entièrement le sud de la Russie, notamment les régions de la mer Noire et de la Caspienne et du Caucase qui abritent de nombreuses bases militaires russes”.

    “Elles seront désormais contrôlées par l’Otan”, a-t-il conclu.

    la suite : http://www.alterinfo.net/notes/Radar-de-l-Otan-en-Turquie-une-grave-menace-pour-la-Russie-experts_b3239388.html

    02/09/2011
    (alterinfo)

  24. Comment l’ AMF a trouvé le moyen de vous interdire de shorter le CAC 40…….

    Lien trouve sur le blog de Laskine du Figaro:
    http://blog.lefigaro.fr/laskine/2011/08/comment-lamf-a-trouve-le-moyen.html

    Je tem oigne: il n y a pour l instant aucune interdiction d achat de turbo put ou autres derives…..sauf que depuis aout dernier, l affichage est pour le moins bizarre chez Binck…..Faut pas etre cardiaque le matin quand ca affiche -40% au lieu de +40%%%
    Et vous qu’en pensez vous??achetez vous librement turbos warrants et autres??ou info intox…?
    Merci

  25. http://www.moneyweek.fr/20110961171/actualites/safran-entre-dans-le-cac-40-natixis-en-sort/

    Safran entre dans le CAC 40, Natixis en sort

    Par Reuters, le 2 septembre 2011

    PARIS (Reuters) – L’équipementier aéronautique Safran va faire son entrée dans l’indice CAC 40, tandis que la banque Natixis s’apprête à en sortir, a annoncé vendredi le Conseil scientifique des indices de Nyse Euronext.

    Dans un communiqué, le Conseil précise que ces changements prendront effet à compter de la séance boursière du lundi 19 septembre.

    L’entrée de Safran dans l’indice phare de la Bourse de Paris était attendue, mais la sortie de la filiale du groupe BPCE (Banque populaire – Caisse d’épargne), un an seulement après son entrée dans le CAC, l’était moins, le marché attendant davantage une sortie de Suez Environnement.

    L’action Natixis a perdu 17,59% de sa valeur depuis le début de l’année et 41,4% depuis le 17 septembre 2010, date de son entrée dans le CAC.

    Aucun commentaire n’a pu être obtenu dans l’immédiat auprès de Natixis ou de Safran.

    Le Conseil scientifique des indices de Nyse Euronext a également décidé l’introduction dans l’indice SBF 120 du groupe informatique Bull, du spécialiste de la bioanalyse Eurofins Scientific et du laboratoire de santé animale Virbac, et la sortie du spécialiste du traitement des allergies Stallergènes.

    Gilles Guillaume, avec Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Danielle Rouquié

  26. USA/subprime: 17 banques et institutions financières poursuivies

    WASHINGTON – Dix-sept banques et institutions financières sont visées par une plainte déposée vendredi aux Etats-Unis par un régulateur financier pour des fraudes avant la crise des crédits immobiliers à risque (subprime), a annoncé ce régulateur.

    L’Agence fédérale de financement de l’immobilier (FHFA) a indiqué dans un communiqué qu’elle voulait recouvrer les pertes infligées aux deux géants parapublics du financement des prêts immobiliers, Fannie Mae et Freddie Mac, par ces établissements, dont les banques française Société Générale et helvétique Credit Suisse.

    Les plaintes font état d’infractions à la loi fédérale régissant les actifs financiers et au droit (common law) dans la vente de titres adossés à des prêts hypothécaires résidentiels conçus par ces établissements, a précisé la FHFA.

    Le lancement de ces poursuites avait été annoncé comme imminent par le New York Times jeudi soir.

    Fannie Mae et Freddie Mac s’étaient lancés tardivement dans le subprime, en 2006, au moment où ce marché était condamné à s’effondrer. Ce pari manqué leur a valu d’immenses pertes puis une mise sous tutelle publique en septembre 2008.

    Selon le régulateur de ces deux organismes, les banques qui ont vendu à Fannie et Freddie des titres adossés à des prêts immobiliers ont menti sur certaines caractéristiques de ces titres ou des prêts qu’ils regroupaient dedans, notamment sur les vérifications faites auprès des ménages emprunteurs.

    Le marché des prêts aux ménages subprime, présentant les plus faibles garanties de remboursement, a participé au gonflement de la bulle spéculative dans l’immobilier aux Etats-Unis, qui après son éclatement en 2007 a provoqué une crise financière puis une récession mondiales.

    (©AFP / 02 septembre 2011 23h01)

    http://www.romandie.com/news/n/_USAsubprime_17_banques_et_institutions_financieres_poursuivies_020920112309.asp

  27. Il y a toutes sortes de “mains anonymes”.

    En France, une “main anonyme” a “suicidé” Robert Boulin.

    Il en est de même dans d’autres pays.

    En Chine, l’étrange “suicide” d’un officiel fait débat

    Le week-end dernier, dans le Hubei,
    un fonctionnaire de la brigade anti-corruption
    est retrouvé mort dans son bureau.
    Les autorités affirment qu’il s’est suicidé…
    De 11 coups de couteau.
    Les internautes s’interrogent.

    http://chine.aujourdhuilemonde.com/en-chine-letrange-suicide-dun-officiel-fait-debat

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici