Et si le QE 2,5 servait à couler l’Europe ?

152

Les attaques des agences de notation américaines contre les Etats européens et les banques européennes, les mots de Mme Lagarde contre les banques françaises, la réponse cinglante de Mme Parisot, évoquant un « complot » des banques américaines, etc., il faut décidément être aveugle pour ne pas voir la volonté de l’establishment de Wall Street de torpiller l’Europe afin de donner un peu d’air au dollar US.

Nouveauté, ces derniers jours on a remarqué une nouvelle tricherie des Américains. Voici ce que dit Reuters.

NEW YORK, 6 septembre (Reuters) – Le New York Stock Exchange et le Nyse Amex Cash Markets vont invoquer mardi à l’ouverture la règle 48, qui permet de suspendre les indications de cours pour permettre une ouverture en douceur, alors que les futures sur indice augurent d’une nette baisse à Wall Street. Cette règle permet aux opérateurs boursiers de suspendre les indications de prix permettant de déterminer le cours plancher d’ouverture en séance régulière et ainsi d’accélérer le début des transactions. Elle n’est sollicitée que lorsqu’il y a un risque de volatilité extrême du marché. Les futures du S&P 500 SPc1 cédaient 27,1 points peu avant l’ouverture, se traitant ainsi en deçà de leur “fair value”, une formule qui évalue le cours en prenant en compte les taux d’intérêt, les dividendes et la période restant à courir avant l’arrivée à échéance du contrat.

Autrement dit, les oligarques américains peuvent descendre les marchés européens et lorsque leur place est ouverte, utiliser cette « règle 48 » pour freiner le mouvement baissier et limiter la casse. Les Futurs des indices européens en profitent pendant la nuit, mais quand l’Europe a les yeux bien éveillés, les banksters peuvent inventer n’importe quoi pour semer la panique… Silence, on dort aux Etats-Unis et les marchés font de même. Toute cette artillerie tend à confirmer que les financiers américains veulent la peau de l’euro et sauver (temporairement) la devise pourrie de l’Oncle Sam.

Conclusion : Mitterrand « le complotiste »

Après quatorze années passées à l’Elysée, et quelques semaines avant de mourir, François Mitterrand livra son testament politique aux Français : « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort…apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde… C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort ! »

Tout est malheureusement dit par un (nouvel adepte du « complot ») ancien président de la république, adulé par les tenants du socialisme planétaire, des Fabiens pernicieux, sans repères moraux et sans aucun souci du BIEN COMMUN. Nous sommes maintenant dans cette GUERRE A MORT qui se comptera non pas par des millions de morts sur le champ de bataille, mais par des millions de chômeurs, de sans-abris, par la disparition de la classe moyenne, etc.
Il n’y a pas de hasard dans les événements actuels. F. Mitterrand l’avait compris une fois au pouvoir… C’était un peu tard ! (Source)

128 Commentaires

  1. Article très intéressant comme toujours. Cependant, il contredit énormément bon nombre d’autres articles que vous publiez.

    Ainsi, faudrait savoir si le dollar US est voué à disparaître ou si, au contraire, on le protège le plus possible au détriment de l’euro, par exemple. Personnellement, j’avoue que c’est très flou au niveau de votre ligne éditoriale.

    La guerre EU-Europe, elle existe depuis la fin de la première guerre mondiale. Ce n’est un secret pour personne sur ce site. Mais, dans certains de vos articles, vous évoquez une main anonyme et à la lumière de vos arguments, on a plutôt l’impression que tout est fait pour que le monde s’unifie sous cette main. Et on ne voit pas trop en quoi les EU sont véritablement en position de force là-dedans.

    En gros, les articles semblent parfois intégrer différentes visions de l’avenir de la mondialisation et s’adaptent au gré du vent. Ce n’est pas une critique, juste un constat idéologique !

    • bonjour malachie,

      je ne vois pas en quoi ils sont contradictoire avec leurs précédents articles.. Les EU veulent couler l’euro et l’europe avant le dollar et les EU. C’est ce que confirme cet article

      • Les EU n’ont pas besoin de couler l’europe. Selon asselineau, ils sont à l’origine de cette construction et auraient fait en sorte d’en faire un systeme auto-paralysant. Le but était de se débarasser de la productivité européenne en enfermant les pays dans un carcan dont le sommum a été l’euro. C’est chose faite, il est inutil de couler l’euro puisqu’il assure une croissance très faible et un appauvrissement des populations par rapport au reste du monde depuis sa mise en place.

        Gil

      • @ Gil,

        Meme si les institutions europeennes sont controles de l’interieur par des agents US (comme le montre Asselineau), l’Euro mobilise un paquet de pognon d’investissments qui ne sont pas en USD… Et en ce moment tout est bon a prendre. D’autant plus qu’au moment ou tout le monde se rend compte que meme les USA ne rembourseront pas leurs dettes, il est important pour eux qu’il y ait aucune autre monnaie credible comme alternative au Dollar.

    • @malachie:

      Les propos qui sont tenus par LIESI c’est que effectivement la monnaie Euro possède de nombreuses faiblesses (et c’est un euphémisme): certains pays sont très fortement endettés, nombreuses banques Européenne sont au bord de la faillite, les taux de change de l’Euro sont absolument inadapté (en l’absence d’une politique fiscale globale et harmonisée nécessitant d’énormes compris et une acceptation des grandes différences culturelles entre les différents états membres notre monnaie unique n’a aucun sens car sous évaluée pour les Allemands et extrêmement sur-évaluée pour les autres pays et plus spécifiquement pour les PIGS)…. Bref ce n’est pas vraiment rose 🙂

      Mais de l’autre coté la monnaie Américaine et leur endettement sont très inquiétant voir même dans un sens beaucoup plus grave: planche à billet qui tourne à fond, dette qui ne cesse d’augmenter et qui est bien supérieure au 15 000 milliard de $ dont on a parlé début Aout: au bas mot leur endettement PUBLIC (donc sans prendre en compte l’endettement corporate et privé qui est énorme) est de (situation au 01/07/2011): dette état fédérale: 15 000 milliards + dette GSE (participation Fannie Mae et Freddie Mac): 7 600 milliards + dette admin sub-fédérales 2500 milliards + dette FED 2800 milliards -> 27 000 milliards de dette publique soit à peu prés 88 000$/hab. A titre de comparaison la dette publique Grec représente qqch comme 41 000$/hab, soit 2 fois moins important!!!
      [source 1=”http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/intervention-de-francois-asselineau-sur-le-krach-boursier-du-11082011-13″ language=”:”][/source]
      Mais les US contrairement à la Grèce maitrisent leur monnaie et donc leur taux de change. Ils s’endettent dans une monnaie qu’ils impriment.

      Et donc pour conclure, le système Américain n’est pas tenable (pas plus que celui Européen sous sa forme actuelle) mais si les US arrivent à faire tomber l’Euro cela évite que les médias se focalisent sur la situation catastrophique Américaine et cela leurs permettraient de leurs redonner un peu d’air frais. Car il ne faut pas oublier que si le $ cesse d’être la principale monnaie des changes internationaux alors leur économie s’écroule (il faut savoir qu’il y a plus de $ qui circulent en dehors des US que sur leur marché intérieur et donc cela leur permet de se faire financer leur train de vie par les autres pays).

      Donc oui il y a une guerre des monnaies au niveau international et les Américains souhaitent faire tomber l’Euro. Mais il y a aussi un problème structurel d’endettement généralisé et grandissant de la majorité des pays occidentaux qui n’est absolument pas tenable sur le long terme et donc le compte à rebours pour l’éclatement du système est en cours (la question étant de savoir si c’est l’Europe ou les Américains qui payeront le plus cher). Et à se jeu là, il ne faut surtout pas sous-estimer les Américains!

    • @malachie:

      Les propos qui sont tenus par LIESI c’est que effectivement la monnaie Euro possède de nombreuses faiblesses (et c’est un euphémisme): certains pays sont très fortement endettés, nombreuses banques Européenne sont au bord de la faillite, les taux de change de l’Euro sont absolument inadapté (en l’absence d’une politique fiscale globale et harmonisée nécessitant d’énormes compris et une acceptation des grandes différences culturelles entre les différents états membres notre monnaie unique n’a aucun sens car sous évaluée pour les Allemands et extrêmement sur-évaluée pour les autres pays et plus spécifiquement pour les PIGS)…. Bref ce n’est pas vraiment rose 🙂

      Mais de l’autre coté la monnaie Américaine et leur endettement sont très inquiétant voir même dans un sens beaucoup plus grave: planche à billet qui tourne à fond, dette qui ne cesse d’augmenter et qui est bien supérieure au 15 000 milliard de $ dont on a parlé début Aout: au bas mot leur endettement PUBLIC (donc sans prendre en compte l’endettement corporate et privé qui est énorme) est de (situation au 01/07/2011): dette état fédérale: 15 000 milliards + dette GSE (participation Fannie Mae et Freddie Mac): 7 600 milliards + dette admin sub-fédérales 2500 milliards + dette FED 2800 milliards -> 27 000 milliards de dette publique soit à peu prés 88 000$/hab. A titre de comparaison la dette publique Grec représente qqch comme 41 000$/hab, soit 2 fois moins important!!!

      Mais les US contrairement à la Grèce maitrisent leur monnaie et donc leur taux de change. Ils s’endettent dans une monnaie qu’ils impriment.

      Et donc pour conclure, le système Américain n’est pas tenable (pas plus que celui Européen sous sa forme actuelle) mais si les US arrivent à faire tomber l’Euro cela évite que les médias se focalisent sur la situation catastrophique Américaine et cela leurs permettraient de leurs redonner un peu d’air frais. Car il ne faut pas oublier que si le $ cesse d’être la principale monnaie des changes internationaux alors leur économie s’écroule (il faut savoir qu’il y a plus de $ qui circulent en dehors des US que sur leur marché intérieur et donc cela leur permet de se faire financer leur train de vie par les autres pays).

      Donc oui il y a une guerre des monnaies au niveau international et les Américains souhaitent faire tomber l’Euro. Mais il y a aussi un problème structurel d’endettement généralisé et grandissant de la majorité des pays occidentaux qui n’est absolument pas tenable sur le long terme et donc le compte à rebours pour l’éclatement du système est en cours (la question étant de savoir si c’est l’Europe ou les Américains qui payeront le plus cher). Et à se jeu là, il ne faut surtout pas sous-estimer les Américains!

    • C’est justement cette diversité d’opinions qui est intéressante et rend crédible le LIESI.
      Il appartient au lecteur de faire sa propre synthèse et d’exercer son discernement.

      Une opinion trop monolithique ne serait pas vraiment crédible.

  2. Comme dans toutes les guerres il y a des attaques et des contre-attaques, ce n’est pas toujours le même qui gagne…celà explique l’illogisme apparent des évènements.

  3. Mitterrand avait compris très tard ce que De Gaulle savait depuis son exil à Londres…

    Comme quoi la clairvoyance est une faculté aussi peu répandue que le bon sens… 😀

    Sarko, lui, est carrément inféodé à nos pires ennemis, une sorte de gouverneur de la dictature en marche sous la bannière étoilée.

    • Toute la bande de pinguoins qui ce présente pour 2012 est inféodée Le Gaulois libre, quand Hollande dit que les riches en France sont ceux qui gagnent 4000 euros par mois cela montre bien une volonté de casser la classe moyenne pilier fondamental pour le maintien de la démocratie. Notre pouvoir politique est schisophrène, il passe son temps à faire le grand écart entre les “mains invisibles” et le peuple. Quel est le bilan des 50 dernières années de politique en France ? une déstruction méthodique du social que nos anciens avaient conquis à la sortie de la seconde guerre mondiale, nous perdons notre savoir faire industriel en le bradant dans les pays émergents pour ensuite s’endetter et racheter les marchandises qu’ils nous vendent. Nous avons une baisse alarmante du niveau des étudiants dans nos écoles, regardons ce qui arrive aux paysans producteurs de légumes et de fruits aujourd’hui ! la fin de partie sera sifflée par les peuples ou bien le cycle infernale s’emplifira.

  4. Les USA sont en faillite. Ils ne rembourseront jamais leur dette. Leur seul salut est que les autres monnaies soient encore plus pourries. Goldman Sachs ayant maquille les comptes de la Grece pour qu’elle integre l’Euro, ils savaient ou taper pour faire mal. Ils se sont pas genes pour speculer sur la faillite de la Grece.

    BIen que la situation des USA soit bien pire que celle des pays europeens (certains retraites ne touchent plus leur pension et sont obliges de retravailler, certaines villes n’ont plus les moyens de maintenir leur commissariat ouvert, a Detroit environ 20% de la ville n’a plus de ramassage poubelle, de patrouille de police, ni d’eclairage de rue, etc…), leur force est d’avoir la monnaie de reference mondiale (personne n’a interet a un effondrement du dollar, car tous les investisseurs en possede), une force militaire qui pese 50% des depenses annuelles mondiales d’armement, et des reseaux d’intelligence bien en place.

    Les USA s’attachent donc a detruire toute monnaie qui pourrait representer une alternative credible pour rester au top meme avec une monnaie pourrie. Je vous rappelle que le successeur de Trichet a la tete de la BCE est un ancien de Goldman Sachs. La messe est dite.

    http://www.businessinsider.com/detroit-garbage-pickup-bankruptcy-2010-12
    http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_countries_by_military_expenditures

  5. Aux critiques… Nous ne nous contredisons en RIEN DU TOUT. Si vous abordez ce blog depuis peu vous ne connaissez pas nos articles et analyses antérieures.
    Cette crise est annoncée avec détails depuis nos publications, dès 1999. Vous n’avez qu’à lire pour comprendre que nous sommes toujours sur le même schéma. Très brièvement : à l’étape où nous en sommes l’establishment US veut la peau de l’euro et de l’Europe et tomber en DERNIER. Ils veulent en outre dans le cadre d’une hypothétique réforme monétaire renforcer leur dollar sur le pétrole à partir d’une explosion de la région du Proche Orient. C’est aussi simple.
    Digérez les 237 numéros de LIESI et vous constaterez qu’il y a une seule et même logique. La critique est facile. Lisez et après… critiquez.

    • J’aborde vôtre blog depuis peu et je vous remercie de vos très bonnes analyses. Pouvez vous être plus explicite sur vôtre phrase car je ne la comprends pas: ‘dans le cadre d’une hypothétique réforme monétaire renforcer leur dollar sur le pétrole à partir d’une explosion de la région du Proche Orient’. Je ne comprends en quoi le dollar sera plus fort avec une explosion de la région du Proche Orient.

  6. Je ne vois pas non plus de contradiction dans les idees developpees par LIESI. Le dollar est economiquement mort, il ne tient plus que par la politique. Les factions oligarchiques derriere le USD essaye de couler les autres par des coups bas qui n’ont plus rien a voir avec les fondamentaux economiques. Le nouveau front sera apparemment aux tribunaux et les grandes banques US embauchent des tenors du barreau pour garnir leurs premieres lignes.

    Ce systeme financier etant voue a l’echec il sera surement remplace par un autre systeme base une monnaie mondiale. L’acharnement therapeutique sur le systeme financier actuel cache probablement des combats en coulisse ou differentes factions de l’oligarchie cherchent a guarantir leur place d’usurier dans le prochain systeme.

    Exmple: http://www.voltairenet.org/Obama-la-guerre-financiere-et-l

  7. Pour finir mon message ci-dessus, certains avancent que les debats se font entre une monnaie basee sur du physique (metaux precieux, matieres premieres, immobilier) qui permettrait une base solide pour l’economie reelle et qui serait soutenue par le complexe militaro-industriel et petrolier (certains disent a majorite protestante), et une monnaie papier donc manipulable a souhait soutenue par les cartels financiers (certains disent a majorite sioniste).

    Mais nous ne sommes pas dans le secret des dieux…

  8. Ca y est, les langues se délient ouvertement.. en plus avec Merkel qui ne plus rien sortir pour le sauvetage de l’euro sans un vote au Bundestag.

    Attention clash est imminent (car les pays qui pourront respecter le Pact de tabilité, il y en a plus beaucoup)

    **
    Zone euro: en sortir en cas de non-respect du Pacte de stabilité (Pays-Bas)

    La Haye (awp/afp) – Les pays de la zone euro qui n’arrivent pas ou ne souhaitent pas à l’avenir respecter les exigences du Pacte de stabilité doivent abandonner d’eux-mêmes la monnaie unique, a estimé jeudi le ministre néerlandais des Finances Jan Kees de Jager.

    “Si un pays ne souhaite pas satisfaire aux exigences, alors, il n’y a pas d’autre option que de la (la zone euro, ndlr) quitter”, a assuré le ministre, lors d’une conférence de presse à La Haye. “Si on n’arrive pas se tenir aux règles du jeu, alors il faut quitter le jeu”. (…)

    “Nous rendrons la zone euro beaucoup plus forte” grâce à ces mesures, a soutenu jeudi M. de Jager : “beaucoup plus qu’en augmentant la dotation du Fonds de stabilité ou en introduisant les eurobonds”.

    M. de Jager a assuré que les propositions néerlandaises avaient été accueillies favorablement par ses homologues allemand et finlandais, qu’il a rencontrés mardi à Berlin.

    (AWP / 08.09.2011 12h16)

  9. Je suis en forme aujour’dhui !

    Certains pensent que la Chine est un adversaire credible qui pourrait prendre le relai de l’hegemonie mondiale. Je pense que les oligarques qui controlent Wall Street controlent aussi la Chine. Souvenez-vous que les debuts de la Russie communiste ont ete finance par Wall Street…

    Si les USA voulaient vraiment combattre la Chine, ils n’auraient jamais permis son emergence en mettant des barrieres a ses exportations grace a l’OMC qu’ils controlent completement. La Chine est tout simplement leur nouveau quartier general, surement bien plus commode a diriger qu’une amerique avec des intellectuels patriotes qui tiennent tant leur constitution et leur liberte.

    Ne croyez pas que l’abandon du tissu industriel occidental n’a pas ete decide par les elites. Un mot d’ordre donne lors d’une seule reunion Bilderberg aurait suffi a empecher cela. Une taxe sociale aux frontieres par exemple. C’est une decision politique et non une victoire commerciale. Mettre en concurrence directe la main d’oeuvre occidentale avec de la main d’oeuvre asiatique payee 50 USD par mois.

  10. En effet, dans la panique les “Américains” vont essayer d’etre les derniers à rester la tete hors de l’eau. Cependant, l’aspiration est telle qu’il vont couler l’Europe en s’appuyant dessus pour sombrer juste derrière.
    Bien que la situation chez nous ne soit pas strictement la meme qu’aux Etats-Unis, nous ne sommes pas loin derrière. Le répit sera donc de courte durée, au plus quelques années. Un répit en trompe-l’oeil car si l’on peut dire que le bateau n’a pas encore coulé parce qu’il n’est pas au fond de l’océan, il y va de façon certaine.
    Nous avons tout le loisir d’assister à une remarquable démonstration de l’inadaptabilité de l’espèce humaine, sauf quand les circonstances (le génie humain, c’est de savoir créer ses propres problèmes) ne lui laisse pas le choix, c’est-à-dire, qu’il comprendra seulement une fois à poil au milieu du terrain vague. Ca pourrait etre comique, dans un dessin-animé.

  11. vous le dites mieux que moi. je suis 100% ok !
    tout le reste n’est qu’écran de fumée.
    les américains (et la chine ?) nous dépossèderont de tous nos “avoirs” avant d’achever la mutation du système.
    pour que cette mutation s’achève l’Europe doit être à genoux, vassalisée.
    merci !

  12. Bonjour a tous.

    l’histoire bégaille ,1914,1929,1939, les Etats Unis n’ont qu’une seule solution pour échapper a l’effondrement , la Guerre pour éffacer ses dettes pourris…
    je suis trés pessimiste sur notre avenir.

  13. @WanR
    Effectivement, très en forme aujourd’hui…! peut-être devrions-nous appeler un chat, un chat…

    Ce ne sont pas “Wall Street” ou la “FED”, ou “l’OMC”, ou le “FMI”, ou la “Banque Mondiale”, ou les “Banques Centrales” ou “Bruxelles” qui décident, agissent ou dirigent……
    Nous savons que le monde est dirigé par huit familles depuis des siècles : les Goldman Sachs, Rockefeller, Lehman et Kuh Loeb de New York, les Rothschild de Paris et de Londres, les Warburg de Hambourg, les Lazard de Paris et les Israël Moses Seif de Rome. Ce sont ces familles, avec à leur tête les Rothschild qui tirent TOUTES les ficelles, qui donnent leurs ordres, parce qu’ils ont l’argent, donc le vrai Pouvoir

    Ils se marient entre eux, fusionnent leurs banques (Bank of America, JP Morgan Chase, Citigroup and Wells Fargo) et sont quasi-propriétaires de toutes les Banques Centrales du monde occidental – et Moyen-Orient – (établissements strictement privés rappelons-le pour les nouveaux!), de la BIS de Bâle (ou BRI en français), et de facto de Wall Street et de la City….

    Aucun pays ne remboursera jamais ses milliers de millliards de dettes. C’est juste impossible, et ils le savent. Mais ils s’en contrefichent. Ces familles ne s’enrichissent à mon avis pas sur la dette dûe, mais sur les intérêts perçus, puisque la dette n’est que de l’argent fictif, créé à la demande, en appuyant sur un bouton. (L’explication de Adrian Salbuchi est parfaitement claire).
    Si les chiffres qu’il donne sont les bons (et pourquoi en douter…source NYT), entre 2002 et 2008, le marché des produits dérivés est passé de 100 trillions$ à 500 trillions de $…. soit respectivement 10 fois le PIB mondial et 40 fois le PIB des USA.
    Cela n’a juste aucun sens. du vent. Mais ils s’en tamponnent le coquillard, seuls les marges, les intérêts leurs rapportent.
    J’ai lu qque part que certains estiment la fortune des Rothschild à 100 mille milliards $ (100 trilliards si je ne m’abuse)

    (la vidéo de Adrian Salbuchi, lien sur un post récent, expliquant le “plan” à partir de son expérience des crises argentines est très instructive).

    Tout cela on le sait, mais pour ma thérapie personnelle, pardonnez-moi, cela me fait du bien de l’écrire….. 😉 !

  14. @malachie:

    Les propos qui sont tenus par LIESI c’est que effectivement la monnaie Euro possède de nombreuses faiblesses (et c’est un euphémisme): certains pays sont très fortement endettés, nombreuses banques Européenne sont au bord de la faillite, les taux de change de l’Euro sont absolument inadapté (en l’absence d’une politique fiscale globale et harmonisée nécessitant d’énormes compris et une acceptation des grandes différences culturelles entre les différents états membres notre monnaie unique n’a aucun sens car sous évaluée pour les Allemands et extrêmement sur-évaluée pour les autres pays et plus spécifiquement pour les PIGS)…. Bref ce n’est pas vraiment rose 🙂

    Mais de l’autre coté la monnaie Américaine et leur endettement sont très inquiétant voir même dans un sens beaucoup plus grave: planche à billet qui tourne à fond, dette qui ne cesse d’augmenter et qui est bien supérieure au 15 000 milliard de $ dont on a parlé début Aout: au bas mot leur endettement PUBLIC (donc sans prendre en compte l’endettement corporate et privé qui est énorme) est de (situation au 01/07/2011): dette état fédérale: 15 000 milliards + dette GSE (participation Fannie Mae et Freddie Mac): 7 600 milliards + dette admin sub-fédérales 2500 milliards + dette FED 2800 milliards -> 27 000 milliards de dette publique soit à peu prés 88 000$/hab. A titre de comparaison la dette publique Grec représente qqch comme 41 000$/hab, soit 2 fois moins important!!!
    [/source]
    Mais les US contrairement à la Grèce maitrisent leur monnaie et donc leur taux de change. Ils s’endettent dans une monnaie qu’ils impriment.

    Et donc pour conclure, le système Américain n’est pas tenable (pas plus que celui Européen sous sa forme actuelle) mais si les US arrivent à faire tomber l’Euro cela évite que les médias se focalisent sur la situation catastrophique Américaine et cela leurs permettraient de leurs redonner un peu d’air frais. Car il ne faut pas oublier que si le $ cesse d’être la principale monnaie des changes internationaux alors leur économie s’écroule (il faut savoir qu’il y a plus de $ qui circulent en dehors des US que sur leur marché intérieur et donc cela leur permet de se faire financer leur train de vie par les autres pays).

    Donc oui il y a une guerre des monnaies au niveau international et les Américains souhaitent faire tomber l’Euro. Mais il y a aussi un problème structurel d’endettement généralisé et grandissant de la majorité des pays occidentaux qui n’est absolument pas tenable sur le long terme et donc le compte à rebours pour l’éclatement du système est en cours (la question étant de savoir si c’est l’Europe ou les Américains qui payeront le plus cher). Et à se jeu là, il ne faut surtout pas sous-estimer les Américains!

  15. @Nova c’est du tout bon, juste le temps pour saint gobain de se stabiliser dans le rouge. – Merci !!

    CAC 40 à : -0,06 %
    Saint Gobain : -0,16 %

    08/09 | 14:23 – (les échos)

    – Mais Saint Gobain revient de passer dans le vert.. : yoyo (donc, nerveux le marché)

  16. Attendez, je pose une réserve. J’ai dit que l’article était particulièrement intéressant. J’ajoute juste que l’ensemble des articles de LIESI pousse à une certaine confusion. Entre la main anonyme, la fin du $, la fin de l’€ et les imbrications entre les gouvernants, aliénés et autres est de plus en plus ténue ! Je ne joue que mon rôle de citoyen critique. Je n’ai aucune certitude, contrairement à beaucoup d’entre vous. J’avance avec mes analyses, mes recoupements et mes interprétations. Cela ne veut jamais dire que j’ai raison. Mais, cela veut toujours dire que je me pose des questions. Vous feriez bien d’en faire autant, vous tous. Parce que je l’ai déjà dit, le système est tout à fait capable de trouver une solution bâtarde qui ne conviendra à personne sauf aux plus riches. Résultat, on aura parié sur la chute d’un système qui ne chutera pas. Pourquoi ? Parce que ceux qui font la chute de ce système sont aussi ceux qui en écrivent les règles. C’est tout.

    Pourquoi cette théorie n’aurait-elle pas de sens à vos yeux ? Et c’est vrai que c’est pareil pour l’Or. À ce sujet, la crosse de hockey n’a toujours pas eu lieu. Je suis désolé, mais le système dicte encore ses propres règles. Ici, on annonce la fin du système, mais c’est tout le contraire auquel on assiste, impuissant. Le système s’écroule, vive le système !

    Et c’est ma réserve quant aux articles de LIESI. Je ne dis pas que les articles sont mauvais ou faux. Je dis juste qu’ils se contredisent. Comment imaginer un système se mordre la queue alors que ce même système délimite les frontières de sa propre queue (sans vulgarité) ? C’est simplement cela que je soulève !

    • Le truc qu’il faut comprendre c’est que les élites (on peutles appeler de tous les noms, banksters, etc…) n’ont peut être plus envie de ce système, et veulent d’un système plus profitable pour eux.. Le système financier d’aujourd’hui touche ses limites.. Ils veulent peut être le remplacer par un truc plus communiste, un savant mélange entre ultracapitalisme, communisme, et national-socialisme…

      Pour ça, ils doivent couler le système actuels, mais ils veulent leur conditions, se positionner au mieux pour ce nouveau systéme, et pas forcément sauver indéfiniment ce système, dont ils savent autant que nous qu’il est à bout de souffle…

      • Honnêtement, je ne vois pas l’intérêt des élites de couler un système qu’elles dirigent déjà. Enfin, je me trompe peut-être mais c’est là l’un des points sur lesquels, justement, je ne suis pas d’accord avec LIESI. J’imagine mal les maîtres du jeu se mettre des baffes juste comme ça.

        D’après ce que j’ai compris en lisant les différents articles du site, le jeu est fait. Alors, pourquoi tant de balbutiements dans son accomplissement. C’est aussi cela mes doutes !

  17. Permettez moi de revenir sur plusieurs des commentaires d’hier, en particulier sur l’histoire des CDS grecs. Plusieurs internautes ont mis un lien sur Bloomberg, le voici : à 1 an, 97%: http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GGGB1YR:IND
    en disant, c’a y est c’est à 97 % c’est fou, bla bla bla. Ma question : c’est quoi l’échelle en ordonnée (de bas en haut) ? il y a écrit en effet 100, mais sont-ce des pourcents? à mon avis pas du tout, car alors les CDS de la France qui sont à 175?? mais alors, c’est 100 quoi?
    Bref, merci d’avance d’éclairer ma lanterne… 😉

  18. C’est à dire, la géopolitique, ..ça sent la poudre tout çà.

    **
    La Libye n’achètera plus d’armes russes (CNT)
    16:12 08/09/2011

    Les nouvelles autorités libyennes n’achèteront pas d’armes à la Russie, a déclaré à RIA Novosti le président du Conseil national de transition (CNT), Mustafa Abdel Jalil.

    source : http://fr.rian.ru/world/20110908/190900732.html

  19. Il marche super bien ce thermomètre de chez St-Gobain… Merci !!!

    Aujourd’hui perdu dans la méandre permettant de comprendre ce qui se passe.
    Je me demandais si on était pas dans une nouvelle phase de la guerre des religions.

    CAD:
    Hier on se demandais si il fallait être capitaliste ou communiste.
    Es-ce qu’aujourd’hui la poursuite de cette guerre idéologique
    ne doit pas crée un maximum de pauvre afin que la vérité de la
    croissance triomphe sur le mensonge diabolique de la décroissance ?

  20. @ BFO,

    Merci pour tes infos. J’ai deja bien sur entendu parler de tout cela. The illuminati bloodlines, etc…Je vais aller voir avec beaucoup d’interet les videos dont tu parles. L’oligarchie est definie par un systeme politique controle par une poignee d’individus, mais ca ne veut pas dire qu’il n’existe pas de conflit d’interet entre eux et que certains blocs geopolitiques sont sous l’influence de differentes factions.Avec tous les complots maccabres qu’ils ont du faire pour en arriver la, ca m’etonnerait qu’ils se satisfassent d’1/8 des ressources. Deja 1/7 c’est plus tentant, puis 1/6, etc…

    La faillite de Lehman Brothers ne correspondrait-elle pas a une elimination d’une des branches ?

    @ Malachie

    Tu souleves un point interessant. Ils ne faut pas oublier que nous ne sommes pas dans le secret des Dieu, et que si j’avais autant de pouvoir que les oligarques en place, je m’arrangerai (selon leur longue tradition d’ailleurs) pour abreuver les sites independants de news melangeant habilement verite et mensonge. J’infiltrerai les oppositions naissantes pour les controler et les devoyer.

    La remise en question doit etre permanente.

    Une des raisons possibles d’une crise globale assaissonnee d’une bonne vieille guerre mondiale peut etre de suivre l’agenda de la depopulation chere au Prince Philippe qui voulait se reincarner en virus type Ebola… N’oublions le projet de la fondation Gates de mettre a l’abris des echantillons de toutes les varietes vegetales dans l’Artique.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Svalbard_Global_Seed_Vault

    Et le fameux monument de Georgia Guidestones

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Georgia_Guidestones

  21. @ Biquette Pdt

    La politique est une forme de religion. Le pantheon des dieux a ete remplace par le conseil des ministres, la priere par le vote, mais c’est toujours une tentative mystique de rendre coherent le monde qui nous entoure et de se raccrocher a une illusion de libre arbitre et d’emprise sur la realite.

    Qui accorde encore aujourd’hui plus de credit aux predictions des economistes qu’a ceux des astrologues, pretres vaudous ou de quelque religion que ce soit ? Pas ceux qui suivent l’economie de pres en tout cas.

  22. @marc153, médusé, …

    175 pour la France, cela veut dire qu’il faut payer 175.000 euros de prime d’assurance pour assurer 10 millions de prêts (l’Allemagne était à 85 environ il y a 2 jours, risque de la moitié donc)

    c’est un peu court comme explication, mais pas faux, je crois !

  23. Pour protéger l’achat d’obligation il y a les CDS. Ils sont exprimé en “point de base”.
    Pour la France CDS 5ans 175 (CFRTR1U5:IND)
    Pour la Grèce CDS 5ans 2667 (CGGB1U5:IND)

    Ca veut dire que pour l’achat de 10 millions d’euros d’obligations grec, je devrait verser chaque année 2,667 millions d’euros de CDS à une contrepartie. Si la grèce fait faillite alors le remboursement de mes 10 millions sera garantie.

    Concernant les lien qui ont été posté hier à savoir:

    Gréce 1 an : GGGB1YR:IND
    Gréce 2 ans : GGGB2YR:IND
    Gréce 10 ans : GGGB10YR:IND

    ca correspond au taux d’emprunt sur les marchés exprimé en % (comme pour un prêt à la banque)

    Voilou, j’espère que c’est compréhensible

  24. pour compléter et pour info :

    hier les CDS BNP étaient à 235 pb = points de base (soit 2.35% de prime), le CA 238, la SG 320, l’Italie 410, l’Espagne 406, l’Allemagne 82 (0.82%)….

  25. @alex et @BFO,
    Merci a vous deux !!

    Ooooooupps !!! – On comprend mieux pour quoi la Grèce est cuite, si c’est du 97 % même cételem doit être songeur.

    • 97% pour la Grèce c’est impressionnant , mais en même temps c’est symbolique car ça fait longtemps qu’ils n’emprunte plus sur les marchés, ils sont financés uniquement par les plan d’aide.

      • Alex, merci pour tes explications.
        En résumé si j’ai bien compris, quand c’est des CDS, le chiffre serait le rendement en o/ooo (2667 = 26.67 % pour assurer l’obligation) mais quand c’est des bonds, c’est en o/o (donc 97 % de rendement ?) ??? mmmm… louche, non? pourquoi cette incohérence dans les chiffres?
        Pour pouvoir comparer, les obligations françaises sont à combien? C’est quoi leur code Bloomberg?

  26. @ Meduse

    T’as raison, 2 liens dans le message et il doit passer par la validation (c’est pas scandaleux en soi car mes precedents messages ont au final ete accepte).

    J’avais des commentaires a partager avec BFO et Malachie. Ca devrait pas tarder.

    • @WanR salut,
      – Merci –
      Oui, on m’a expliqué que WordPress analysait les liens et méttait en attente de validation les commentaires avec plus d’un lien.

      J’ai été raide avec LIESI, je sais.. pardon LIESI.

  27. Même entre eux..
    – Un ras le bol des juifs à l’échelle gouvernementale aux USA ?

    **
    “New York Times”: l’écoute des responsables de l’ambassade d’Israël, à Washington 08/09/2011

    Le “New York Times” a révélé les détails de l’espionnage, dirigé, par les Etats-Unis, contre les responsables de l’ambassade d’Israël, à Washington.
    Shamaï Leibowitz était un traducteur hébreu-anglais qui volait des informations à l’ambassade d’Israël, à Washington, des transcriptions secrètes et des conversations téléphoniques captées par le FBI. Puis, il les livrait à un blogueur anti-sioniste, bien connu des Américains, pour ses articles régulièrement virulents, à l’égard des Sionistes qui vivent en Israël : Richard Silverstein, selon le quotidien américain.

    (alterinfo.net) – 08/09/2011

  28. Allez, une derniere question et apres je passe la main:

    Combien d’entre vous font du trading ? Day trading, Swing Trading ou investissement ?

    • C’est une discussion entre Paulson, Sarkozy et Lagarde au debut de la crise en 2007.

      Dans le point 4, Sarkosy dit qu’il faudrait peut-etre legiferer un peu plus le secteur financier et Paulson lui dit que l’important c’est de pas sur-reagir… Il lui repete ca dans le point 10.

      Sinon Sarkozy et Lagarde lui font bien de la leche notamment sur l’Iran. Sarko pousse la candidature de DSK pour le FMI.

      J’avais lu trop vite le point 5 qui est aussi tres interessant. Paulson dit que l’important c’est pas que la Chine depasse les USA mais que leurs reformes soient trop lentes ce qui pourraient leur poser des problemes. Il demande a Sarko de bien leur repeter le message.

  29. Il y a des erreurs qui coutent cher.

    **
    Injures antisémites: 6000 euros d’amende avec sursis pour Galliano

    L’ex-couturier vedette de Dior John Galliano a été reconnu coupable jeudi d’avoir proféré des injures antisémites lors de deux altercations dans un bar parisien. Il a été condamné à 6000 euros d’amende avec sursis par le tribunal correctionnel de Paris. (…)

    (ats / 08.09.2011 16h03)

  30. @malachie, pour faire suite à notre discu su un potentiel nouveau système, et pour que ce soit visible ^^

    Donc pour toi, il n’y aura pas de nouvel ordre mondial, tant prôné par rockfeller, bush, ou même notre nain de jardin national?

  31. @malachie encore 🙂

    “Alors, pourquoi tant de balbutiements dans son accomplissement. C’est aussi cela mes doutes !”

    Ils l’ont expliqué il y a peu dans les com’ , les différentes faction se font une gueguerre pour se positionner au mieux dans ce nouveau système.. Même si ces différentes faction ont des intérêt en commun, ils ne marchent pas main dans la main pour autant, chacun voulant prendre le dessus sur l’autre.

  32. de toutes les façons que ce soit un QE2 QE3 QE4 QE5 etc etc…
    ils peuvent faire marcher la photocopieuse a tout moment (BCE,FED…)
    resultats inflation et misére , les famines en Afrique en sont un exemple ce que peut faire le FMI entre autre.

    • Perso j’habite à la campagne, je fais tous les ans des conserves avec les légumes du jardin, j’ai des poules et des lapins donc catastrophe ou pas ça ne changera pas mes habitudes.

  33. @NOVA
    je ne crois pas une seconde à la guerre civile en France qui verrait les magasins dévalisés à coups de barres de fer, en tout cas dans un horizon qui justifierait de constituer des stocks aujourd’hui….

    • en revanche, une inflation galopante, devenant hyperinflation (à la mode argentine…?!), plausible, auquel cas, en effet, il vaut mieux dépenser ses économies en biens tangibles, voire s’endetter, puisque 1) c’est l’argent de la banque (j’ai mal en disant ça) et 2) l’inflation paiera presque toute seule les remboursements…..(emprunter aujourd’hui à 4 % ou 5% à taux fixe (!), avec une inflation à venir de 5% à 10%, et pourquoi pas ++, cela devient cadeau !)

    • @ BFO,

      Tu sais Mervyn King a dit que le systeme financier a failli s’arreter 3 fois (une interview de quelques mois, le compteur a peut-etre augmente entre temps).

      Ca voudrait dire des Bank Holidays comme en 1929. C’est une maniere bien pudique de dire que les banques et distributeurs sont tout simplement fermes. Ca peut durer quelques jours ou quelques semaines, mais imagine une grande ville sans cash pendant 1 mois. Y aurait forcement des pillages de supermarches et des combats pour de la nourriture.

  34. En attendant que les liens soient valides, je renvoie sans les liens:

    @ BFO,

    Merci pour tes infos. J’ai deja bien sur entendu parler de tout cela. The illuminati bloodlines, etc…Je vais aller voir avec beaucoup d’interet les videos dont tu parles. L’oligarchie est definie par un systeme politique controle par une poignee d’individus, mais ca ne veut pas dire qu’il n’existe pas de conflit d’interet entre eux et que certains blocs geopolitiques sont sous l’influence de differentes factions.Avec tous les complots maccabres qu’ils ont du faire pour en arriver la, ca m’etonnerait qu’ils se satisfassent d’1/8 des ressources. Deja 1/7 c’est plus tentant, puis 1/6, etc…

    La faillite de Lehman Brothers ne correspondrait-elle pas a une elimination d’une des branches ?

    @ Malachie

    Tu souleves un point interessant. Ils ne faut pas oublier que nous ne sommes pas dans le secret des Dieu, et que si j’avais autant de pouvoir que les oligarques en place, je m’arrangerai (selon leur longue tradition d’ailleurs) pour abreuver les sites independants de news melangeant habilement verite et mensonge. J’infiltrerai les oppositions naissantes pour les controler et les devoyer.

    La remise en question doit etre permanente.

    Une des raisons possibles d’une crise globale assaissonnee d’une bonne vieille guerre mondiale peut etre de suivre l’agenda de la depopulation chere au Prince Philippe qui voulait se reincarner en virus type Ebola… N’oublions le projet de la fondation Gates de mettre a l’abris des echantillons de toutes les varietes vegetales dans l’Artique.

    Wikipedia / Svalbard_Global_Seed_Vault

    Et le fameux monument de Georgia Guidestones

    Wikipedia / Georgia_Guidestones

    • @NOVA,
      en effet, j’ai lu qque part récemment que des rivalités s’exacerbaient entre certaines familles “européennes” et “américaines” (deux visions divergentes du “Plan” ?)

  35. meme si on sort le fric de sa banque ,ok en cas de Bankrun on a son liquide mais le convertir en actifs tangibles (Or,Argent, immobillier,terrains,etc) permet de ne pas subir la cata a venir…
    Donc j’ai laissé le minimum syndical sur mon compte courant afin de payer les factures.
    beaucoup de gens de ma famille ne réalisent meme pas ce qui arrive ,c’est tellement Historique !!

    • J’ai tenté d’expliquer la situation à toute les personnes, que j’ai croisé.
      Cependant, et je suis sérieux, j’ai peur que l’on me fasse enfermé, à l’aide de la nouvelle loi du nain, sur l’enfermement en psy d’une personne contre son grès.
      Je plaisante, mais on me prend pour un fou.

      • Salut Trankiloo,
        Je confirme les gens ne sont pas mûres pour çà.
        Ils trouvent ça aberrant. Ils envisagent au pire une longue période de récession (chômage, vie cher, moins de sorties, ..)

        Mais ils n’envisagent pas du tout la fin du mode de vie occidentale en occident !
        Un peu comme si, si eux ils n’ont plus rien, alor c’est que tout le monde sur terre est mort..
        Genre WW3 !

      • De mon côté aussi, j’ai essayé d’en parler à quelques proches (la famille, un ou deux amis), en leur conseillant d’acheter de l’or au début de l’été. Ils m’ont écouté poliment mais il faut croire qu’ils n’ont pas entendu. Puis tout le monde est parti en vacances, a continué sa vie sans plus se poser de questions, les enfants, le boulot, tout ça.. ces histoires de crise financière, c’est si compliqué et si loin.. On ne me prend pas pour une folle, mais je vois bien que je les assomme avec mes histoires de krach mondial.

        Moi ça fait des mois que je rame sur internet à me coltiner des articles d’économie (je n’ai aucune formation pour ça), à décrypter des graphiques, écouter des interview, à essayer de réfléchir sans paniquer à ce qu’il va falloir faire quand l’ouragan nous tombera dessus, mais à flipper tout de même sévèrement en y repensant la nuit. Alors, si les gens ont la flemme de se documenter, ou la trouille de voir une réalité qui les dérange, tant pis pour eux, je n’insiste pas. Ils se réveilleront en temps et en heure, quand leur banque fermera ou qu’ils n’arriveront plus à remplir leur frigo et payer les traites de la maison. A ce moment-là on pourra mieux en discuter.

        En attendant, on continue de parler de nos petites histoires de boulot et de famille, de vacances et de projets pour l’avenir. Je fais comme si… Mais c’est vrai que ça fait bizarre de vivre un tel décalage dans son quotidien. J’ai l’impression d’être dans un roman de Philip K. Dick.

  36. c’est ce que dit ,les gens ne comprennent pas car c’est tellement Historique …
    La Chine par exemple peut racheter le Monde ,mais s’il le font ça sera sur la guerre Occident / Orient.

  37. moi aussi autour de moi la semaine derniere on me prenait pour une folle mais pas mes amis qui sont clients de la Soc Gen et qui me confirment des retraits limites!!!!!
    on a bien ri hier soir!!!!!!! (hahaha avec ma dentition toute en or je l’emm….. la Soc Gen….:)))

  38. Le président vénézuélien veut récupérer l’or de son pays détenu à l’étranger. Petit problème : les institutions financières n’ont probablement plus cet or en stock et risquent de devoir acheter au prix fort le métal jaune.
    Le 17 août, Hugo Chavez a décidé de rapatrier l’or qui est détenu par le Venezuela à l’étranger. Son but ? Protéger son pays contre les problèmes économiques des Etats-Unis et d’Europe. « En ces temps troublés, il est préférable que nos actifs et notamment nos réserves d’or se trouvent dans nos coffre-forts », a-t-il indiqué, peu confiant dans la solidité du château de cartes financier des pays occidentaux. Ces réserves d’or s’élèvent à 211 tonnes.

    Petit problème : les banques centrales ne détiendraient plus cet or physiquement en stock. En quête de rendement, ces banques l’auraient prêté à des banques commerciales – parmi elles, JP Morgan, Barclays, HSBC, Standard Chartered, et Bank of Nova Scotia au Canada, qui elles-mêmes auraient prêté ce métal jaune à d’autres banques. Où se trouve véritablement l’or du Venezuela ? C’est un mystère. Sans doute un peu partout dans le monde.

    Le risque, c’est que pour pouvoir livrer cet or à Hugo Chavez, les institutions bancaires pourraient bien devoir racheter cet or au prix fort. Elles ne sont pas pressées, car le président de la banque centrale du Venezuela n’a pas précisé quand cela devait se dérouler. Mais elles vont devoir malgré tout trouver une solution. Le 23 août, l’once d’or a touché un plus haut historique à plus de 1.913 dollars. Les marchés en sont convaincus : si toutes les banques cherchaient à récupérer leur or sur leur territoire national, cela créerait un sacré bazar.

    Alors que les investisseurs s’inquiètent de savoir où sont physiquement les 30.000 tonnes des banques centrales, Standard & Poor’s, elle, ne semble pas s’en émouvoir. Ce qui la préoccupe, c’est qu’une fois ces réserves d’or rapatriées sur les terres vénézueliennes, estimer le niveau réel des stocks relèvera d’une mission difficile. L’agence de notation a donc dégradé la note long terme du Venezuela de BB- à B+. Rapatrier son or peut parfois coûter très cher.

    http://blogs.lesechos.fr/echosmarkets/recuperer-son-or-peut-couter-cher-a6523.html

  39. Le spectre de la guerre des monnaies plane sur le G7 après l’action suisse :
    L’intervention de la Banque centrale suisse (BNS) pour enrayer l’appréciation de la devise helvétique marque, à l’approche d’une rencontre du G7, un nouvel épisode de la “guerre des monnaies” qui oppose depuis plusieurs mois économies fortes et en difficulté.

    La BNS a annoncé mardi, et à la surprise générale, qu’elle fixait un cours plafond à sa devise par rapport à l’euro, à 1,20 franc suisse pour un euro, afin d’enrayer le renchérissement continu de sa monnaie handicapant son économie.

    Le franc suisse, considéré comme une valeur sûre, avait connu ces dernières semaines une progression fulgurante, pulvérisant en août de nouveaux records face à l’euro comme au dollar, porté par un afflux d’investisseurs cherchant à se protéger des turbulences des marchés financiers.

    Même efficace à court terme, cette initiative “ne permet pas de balayer le vrai problème auquel fait face la BNS, qui est la forte demande en valeurs sûres des investisseurs”, du fait du contexte économique mondial déprimé et aux perspectives lugubres, estime Jane Foley, analyste chez Rabobank.

    Plus inquiétant, la décision unilatérale de la banque centrale helvète “marque une nouvelle étape dans la guerre des changes mondiale, la Suisse rejoignant la Chine et la majeure partie du continent asiatique en arrimant sa monnaie pour atténuer l’impact de sa hausse”, a observé Lee Hardman, analyste de Bank of Tokyo-Mitsubishi.

    Tout en restant discrets publiquement sur ce point, les grands argentiers des sept pays les plus industrialisés (Etats-Unis, Japon, Canada, Allemagne, France, Italie, Royaume-Uni) devraient analyser l’intervention surprise de la BNS lors de leur réunion de vendredi et samedi à Marseille (sud-est de la France).

    Car la marge de manoeuvre des autorités monétaires est faible et “les opportunités d’investissement aux Etats-Unis et en Europe sont limitées”, ont souligné Paul Robinson et Sree Kochugovindan, de la banque Barclays Capital.

    Ainsi, l’action de la banque centrale suisse “risque de reporter des afflux d’investissement dans les zones de plus forte croissance dans le monde, et d’accroître la probabilité de voir les économies concernées prendre à leur tour des mesures pour limiter l’impact des effets de change”, ont estimé les analystes.

    La banque centrale norvégienne, Norges Bank, s’est d’ailleurs dite prête dès jeudi à intervenir pour contrer une envolée de la couronne norvégienne qui a atteint des niveaux records face à l’euro, les cambistes s’étant rabattus en masse sur la devise d’une économie dont les fondamentaux sont considérés comme solides.

    Au Japon, où le yen, également considéré comme une valeur refuge, s’est aussi envolé ces derniers mois, la Banque du Japon (BoJ) a estimé jeudi que les mesures additionnelles d’assouplissement monétaire décidées début août étaient pour le moment suffisantes.

    Mais les pays dont l’économie est moins vaillante pourraient faire face à des difficultés renforcées, comme le prédit depuis un an le ministre brésilien des Finances, Guido Mantega.

    Selon lui, les Etats-Unis et la Chine dévaluent volontairement leur monnaie pour résoudre leur déficit budgétaire, poussant ainsi d’autres monnaies, comme le real brésilien, à la hausse, ce qui freine la reprise et le développement d’économies fragiles.

    http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=12b55236906d91483f606d6746ebbabf

      • Salut Médusé
        de toute façon c’est fait pour, j’ai bien aimé le lien du dindon sioniste qui explique son histoire de combat de coq, ça permet d’avoir une idée de ce qu’ils ont prémédité !!! Les enfoirés.

  40. Vu sur le blog de Paul Jorion
    Cette étude montre que le monde appartient à 147 ” compagnies ”
    Document en anglais les pages 4 et 33 sont les plus révélatrices…

    Le réseau du controle global des grandes sociétés (« corporate »)
    Stefania Vitali, James B. Glattfelder, and Stefano Battiston
    arXiv:1107.5728v1 [q-fin.GN] 28 Jul 2011

    Chair of Systems Design, ETH Zurich, Kreuzplatz 5, 8032 Zurich, Switzerland,

    Résumé : la structure du réseau de contrôle des multinationales affecte la concurrence sur le marché global et la stabilité financière. Jusqu’ici, seuls des échantillons nationaux modiques ont été étudiés, et aucune méthodologie appropriée n’avait été développée pour valider globalement le niveau de contrôle. Nous présentons la première investigation de ‘architecture du réseau international de propriété, accompagné du calcul du niveau de contrôle détenu par chacun des acteurs globaux. Nous trouvons que les multinationales (« transnational corporations ») forment une structure de nœud-papillon géante, et qu’une grande part du contrôle est drainée vers un cœur tissé serré d’institutions financières. Ce cœur peut être vue comme une « super-entité économique » dont l’existence soulève de nouvelles et importantes questions tant pour les chercheurs que pour les organes d’élaboration des politiques (« policy makers »).

    Introduction
    Une intuition courante parmi les universitaires et dans les médias fait se représenter l’économie globale comme dominée par une poignée de multinationales (TNC = Trans National Corp.) puissantes. Toutefois, des chiffres explicites ne sont pas venus confirmer ni infirmer une telle intuition. Une enquête quantitative n’est en rien triviale car les firmes exercent un contrôle sur d’autres firmes via une toile de relation de détentions directe ou indirectes qui s’étend sur de multiples pays. De ce fait émerge le besoin d’une complexe analyse de réseau si l’on veut mettre à découvert la structure de controle et ses implications. Récemment, la littérature universiaire s’est penchée avec une attention croissante sur les réseaux économiques [2] que ce soit les réseaux de commerce [3], de produits [4], de crédit [5,6] de prix sur bourses [7] et de conseil d’administration/ de direction [8,9]. Cette littérature a aussi analysé les réseaux de détention d’actifs[ ] mais a négligé la structure de controle à l’échelle globale. Même la littérature sur la gouvernance d’entreprise globale n’a étudié que des petits groupes d’entrepreneuriat nationaux[12].
    Certes, il est intuitif que chaque grande entité multinationale a une pyramide de filiales sous elle et une palanquée d’actionnaire au dessus d’elle. Toutefois, la théorie économique n’offre pas de modèle qui prédise comment les TNCs se connectent globalement les unes aux autres. Trois hypotheses alternatives peuvent être formulées. Les TNCs peuvent rester isolées, agrégées en coalitions séparées, ou former une composante connectée géante, plausiblement avec une structure coeur-périphérie. Pour l’instant, cette question est demeurée vierge d’enquête, nonobstant ses importantes implications pour la chose politique. Notamment, des relations de détentions mutuelles entre firmes du même secteur peuvent, dans certains cas, mettre en danger la concurrence {{libre et non faussée Note du bloggeur}} sur les marchés [13,14]. Qui plus est, le tissage de liens parmi les institutions financières a été reconnu comme ayant des effets ambigus vis à vis de luer fragilité financière[15,16].
    La vérification du degré auquel ces implications se vérifient dans l’économie globalisée est per se un domaine de recherche inexploré, et est au-delà du but de cet article. Toutefois, un prérequis nécessaire à de telles enquêtes est de mettre à jour la structure du controle des multinationales ou des grandes sociétés à l’échelle mondiale. Ceci n’a jamais été accompli auparavant et est le but du présent travail.

    http://arxiv.org/PS_cache/arxiv/pdf/1107/1107.5728v1.pdf

    • Jovanovic Blythe Master p 195 :
      “A propos du précurseur des CDS qui a coulé sa banque la Bankers trust, celle ci ayant été racheté alors qu’elle ne valait plus rien par des fonds qui s’avèreront venir de manière détournée de la Deutshe Bank, pour 9.5 milliards de Dollar de l’époque !!!”

      Le management Allemand nomma alors à sa tete le tandem Alvin Krongard et Mayo Shattuck………….. Mais là ou la Bankers trust devient franchement extrordinaire, c’est qu’en Mars 2001,….., Alvin Krongard a soudain été nommé directeur de la CIA par Georges Bush, et pas à n’importe quel poste s’il vous plait, N°3 de l’agence d’espionnage, directement sous les ordres de George Tenet !
      A ce poste Alvin Krongard a principalement supervisé les grandes opérations bancaires opaques de la CIA……….
      Alvin Krongard,….., est surtout connu de la SEC,…..,pour avoir vendu toutes ses actions d’Américan Airlines et d’United Airlines juste avant le 11 septembre !!!

      Comme quoi, Jovanovic c’est pas que de la merde 🙂

  41. Les USA font monter la pression sur l’Europe à la veille du G7 :
    Washington a intensifié sa pression sur l’Europe, jeudi, l’exhortant à agir sans tarder pour faire la preuve de sa capacité à passer la crise, à la veille d’un G7-Finances destiné à discuter des moyens d’éviter une rechute de l’économie mondiale.

    “L’Europe doit agir plus vigoureusement pour susciter la confiance dans sa capacité à résoudre sa crise et dans sa volonté de le faire”, écrit le secrétaire américain au Trésor, Timothy Geithner, dans une tribune au Financial Times rendue publique par le Trésor.

    M. Geithner demande aux pays de l’UE “un engagement sans équivoque à soutenir le système financier européen et à faire en sorte que les Etats puissent emprunter à des taux d’intérêts viables pendant qu’ils adoptent des réformes”.

    Ces propos témoignent de tensions entre les Etats-Unis et l’Europe, qui se tiennent mutuellement responsables du regain d’agitation sur les marchés.

    http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=9404e2460174d733ee587e192782d38c

    Les enfoirés, ils veulent faire porter à l’Europe les futures conséquences de l’effondrement du Dollar et de l’économie mondiale.

    • http://www.dailymotion.com/video/xkw99r_l-inflation-de-dette-pas-de-monnaie-reveillez-vous_news

      Quand j’attends les gens parler d’inflation sans savoir de quelle inflation il s’agit et mélange l’inflation d’usure avec la rarissime inflation numéraire.. Mon fond sourir et me prouve que ce sont des non-initiés sur sujet. l’inflation Weimar est une inflation de la planche a billet orchestré pour déclancher un guerre ..car a l’époque généré une inflation usuraire était impossible vu les hauts niveaux d’exigences des emprunts de l’époque ..Ce qui ne laissait aux banksters que l’inflation numéraire pour déstabiliser l’économie de Weimar ..Aujourd’hui les exigences d’accès au crédits ont été diminués mais sans déprivatiser l’usure ce qui a pour conséquences de diminuer la masse scriptural rapidement et la masse monétaire fiduciaire dangereusement et ainsi généré du chômage et un ralentissement économique et une tsunamis de faillite constante qui va détruire les USA et permettre l’instauration de la monnaie améro ..monnaie qui ce place dans un plan d’une monnaie unique mondial ..

    • Relachement monétaire généralisé, et ils vont dire “j’arrete quand je veux” sur TF1 !!! Ca y est c’est parti, et c’est de la bonne, dommage pour ceux qui n’ont pas d’or ou de stock de pates. Enfin je comprends mieux les propos de Geithner qui arrivent à point nommé, il connait d’avance la taille de la vague lui !!! Au secours, ils sont barges !!!

  42. @Kitano-san,

    merci pour la bombe, j’aurais bien aimé passer une bonne nuit…… !
    SOS Trader Noé, LIESI, on fait quoi maintenant ?! j’évoquais à 16h, la possibilité d’une inflation galopante, voire une hyperinflation… mais par pour ce we !!

  43. @Elle court elle court…
    il est peut-être un peu tard, mais je n’ai pas tout compris, entre inflation d’usure et inflation numéraire….

  44. C’est à croire qu’ils ont organisé la prochaine pénurie alimentaire (vous savez les gros incendies des champs de blés un peu partout récemment,.. et sécheresse sur tout les continents) pour simuler le blocus Allemand de 1923 sur les denrées alimentaire afin de faire grimper l’inflation plus vite !!

    Les conséquences sont simples, raréfaction alimentaire = augmentation des prix par surenchérissement (comme dans une ventes aux enchères, le plus riche remporte la baguette, la viande etc..), provoquera du chômage et une pauvreté de masse ce qui provoquera la colère de la population qui exigera l’indexation des salaires sur l’inflation avec plus de planche à billet qui contribura à l’augmentation des prix etc..

    De plus d’autres manipulations dans d’autres domaines, peuvent parfaitement simuler les conditions Allemande de 1923. …….Ca sent le piège à plein nez !!

    Bienvenue à Weirmar 2.0

  45. Avec cette info sur le “relachement monétaire généralisé” pour peut être ce week end et ma fiction précédente on est très très mal.

    Car à y regarder de plus près il veulent quoi ? s’ensortir tout en conservant la main sur le monde..

    Comme le dit Nicolas Doze, C’est peut être l’ultime tentative désespérée avant la guerre, il ne le dit pas ouvertement mais on comprend bien le sens de dernière solution.

    Car Weirmar à fini en guerre.

  46. je suis peut-être encore très naïf, mais organiser une pénurie mondiale avec sécheresses, incendies, inondations, etc….pour nous faire creuser la bouche ouverte.. ça va vraiment loin !!
    la nature humaine peut-elle être si machiavélique ?

      • @marc153

        Ce n’est même pas tellement le QUI le plus obsédant, mais le POURQUOI. Ces “gens-là” ont déjà plus que tout, argent et pouvoirs, dans des proportions inimaginables. Quel besoin d’imaginer et mettre en oeuvre toujours plus de coups tordus pou gravir encore qques échelons…… cela dépasse mon petit esprit carthésien, et chrétien. Je pense que cela relève de la maladie, et je suis sérieux.

      • 7 milliards d’habitant c’est dramatique pour eux, pour le reste lit divina insidia de Pascal Roussel, il connait bien le millieu et laisse entrevoir comment ces gens pensent et agissent.

  47. @zigy-747
    Merci de me le rappeler, ce bouquin est sur ma liste de courses…

    Autre chose, le 9/11 :
    les média commencent à nous rabacher les oreilles avec le 10è anniversaire, et l’hérésie des thèses complotistes… cela devient franchement insupportable cette désinformation d’Etat.

  48. Salut à tous,

    Pour finir avec mon “scénario fiction” la très grande pauvreté de l’Allemagne de 1923 est aussi du à la tentative de fuite de capitaux et… l’interdiction de la conversion du marrk en or !!

    Imaginez, les prix doublaient tout les jours avec aucune possiblité de convertir son argent en or pour transférer ses richesses dans un abri sûr. Qu’on fait les gens à l’époque ? ils ont vidé leur compte bancair pour placer leur argent dans tout et n’importe quoi, ex : tables, chaises, sacs de pomme de terre, outils etc..

    Avant de devoir à le faire avec des brouettes d’argent !!!!!
    Cette histoire a été vécu sous la République dde Weimar en 1923 !

    Si ils interdisent la convertibilité de l’argent en or, si vous entendez qu’une pénurie alimentaire gagne la planète en fin si le “relachement monétaire généralisé” est adopté, alor peut être que vous comprendrez, que tout est réuni pour plonger la planete dans une Hyperinflation à la Weimar genre Allemagne 1923, avec la fin au bout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici