Trader Noé – Surveiller les points d’accélération

47

Comme annoncé hier matin, nous avons fait un rebond technique dans une tendance de fond qui reste très baissière.
La Grèce représente une minorité de la dette européenne pour déclencher la série de dominos.

On ne pouvait pas dire “Too big to fail”. En revanche, la dette Italienne c’est tout autre…avec pratiquement 2000 milliards d’euros.
Ouf, la botte a de l’or, la main anonyme pourra se servir ou demander livraison à domicile !
Entre temps, les agences de notation pourraient bien s’exprimer prochainement.

Pour revenir aux indices, le E-mini SP500 s’est rapproché de sa résistance hier soir après le discours de la FED. Les niveaux des 1210 et 1225 points sont importants. Pour le CAC40 le niveau de résistance des 3100 points a bien tenu. Au pire, nous avions annoncé 3150 points, ce qui lui aurait permis de combler le Gap laissé entre le 02 et 05 septembre.
Tant que le CAC 40 évolue sous les 3100 points, la tendance reste très baissière et pourrait s’accélérer. Une clôture sous 2945 points déclencherait probablement une correction brutale, la fameuse exploration sous les 3000 points ! Au-dessus des 3100, les résistances à 3150 et 3200 points sont très importantes.

La parité EURCHF ne varie pratiquement plus. Le trading sur le Forex deviendra bientôt obsolète. Il ne manque plus que d’autres banques centrales agissent comme la BNS et nous aurons notre monnaie mondiale !

Concernant l’EURUSD, surveillez attentivement les 1.39. Une clôture sous ce support entrainerait une correction probable.

4 Commentaires

  1. Je pense que c’est aller un peu vite en besogne concernant le forex. Les investisseurs ont certes été refroidi à court terme par l’intervention de la BNS, mais la conjoncture fait qu’il y aura encore beaucoup de volatilité autour du Franc Suisse dans les prochaines semaines. Je ne pense pas que la BNS ai autant de marge de manoeuvre qu’elle veut le laisser croire.
    Quant à la mise en place d’une nouvelle monnaie mondiale, je pense que ce n’est pas pour maintenant. Il faudrait pour ça qu’il y ai une crise systémique majeur, or je ne pense pas que celle-ci arrive avant plusieurs années. Nous allons je pense en premier lieu traverser une longue période de récession. Je pense donc contrairement à vous que le forex à encore de beau jour devant lui avec une période propice à la volatilité.
    Bien sur ces propos n’engage que moi.

  2. Va y volatilise…
    Tout ce que tu perds c’est ce que nous ne devrons pas payé
    pour assouvir l’appétit du démon de la crise…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici