Trader Noé – Le calme avant la tempête ?

94

Nous avions anticipé ce mouvement baissier violent depuis mai 2011 en annonçant les objectifs actuels.
Il s’agit purement et simplement d’une véritable attaque spéculative qui ne touche pas uniquement les bancaires mais également les valeurs de nombreux secteurs.
Les points bas annoncés en mai ont pratiquement tous été validés.
Dernièrement, le 6 septembre, nous avions précisé que l’évolution restait dans une tendance très baissière, tant que l’indice CAC 40 évolue sous les 4000 points. La résistance des 3130 points a bien fonctionné et notre objectif annoncé vendredi matin à 2950 point a été touché.

Les nouvelles annoncées vendredi après-midi ont pesé sur le marché et la rupture des 1172 points sur le SP500 a mis le feu aux poudres.

Pour Société Générale, le niveau des 17.7 euros a été atteint. Désormais, une clôture sous ce palier serait délicate avec des supports très importants à 15 et 10 euros.
Pour Crédit agricole, des supports importants se situent toujours à 4.7 et 3 euros.
BNP présente également deux supports très importants à 26.3 – 24.3 et 17.4 euros.

Pour l’EURUSD, la rupture des 1.39 a bien fonctionné et notre premier support des 1.36 a été pratiquement atteint. Sous ce palier, nous surveillerons le seuil des 1.2350.

Le titre Air France avait bien rebondi, mais n’est pas parvenu hélas à franchir les 7 euros. Nous pensons qu’il s’agit d’une attaque visible qui s’est amorcé dès le mois de mai.
Le support très important se situe désormais à 5.6 euros. Une clôture sous ce niveau amplifierait malheureusement la tendance de fond avec des supports majeurs situés à 5 et 3.5 euros.

Espérons que les discussions de ce week-end déboucheront sur quelque chose de constructif qui permette de rassurer sérieusement l’économie tout en relançant la croissance et la consommation.
Un exercice difficile semé d’embuches avec des agences de notation qui peuvent souffler sur la braise quand elles le souhaitent. Il y a le choix (banques et dettes diverses, notation des pays etc…) en disant que dans les réunions actuelles il devient impératif de mettre en place une gouvernance européenne, car c’est bien ce que veulent les mondialistes.

Pour revenir sur les indices, le E-mini SP 500 clôture vendredi soir a proximité du support phare des 1120 points. Une clôture sous ce palier pourrait entrainer une vague dévastatrice. En effet, une clôture sous 2950 points, permettrait à l’indice CAC 40 de commencer sérieusement son exploration à 2750 et 2350 points dans un premier temps.

Les pirates de la main d’or sont à l’oeuvre avec tous les artifices !

30 Commentaires

  1. Vous dites espérer, que les discussions de ce weekend débouchent sur du concret, du constructif.
    Je n’ai certainement pas vos compétences, votre expertise des marchés financiers, et de l’économie dans sa globalité (je suis un néophyte), mais que peuvent faire les personnes du G7 ?
    Beaucoup redoute qu’ils fassent tourner les planches à billet (24/24) qu’en pensez-vous Trader Noé ?

  2. “Un exercice difficile semé d’embuches avec des agences de notation qui peuvent souffler sur la braise quand elles le souhaitent. Il y a le choix (banques et dettes diverses, notation des pays etc…).
    Il devient impératif de mettre en place une gouvernance européenne.”

    Je ne comprends pas bien le fondement de votre analyse, sur le fond c’est plutôt juste mais vous espérez “une gouvernance européenne” pour sauver l’économie. J’avais cru comprendre une forme de militantisme économique pour un nouveau paradigme financier. Là certaine phrase qui relève de la tartuferie, font dans la complaisance oligarchique. D’ailleurs l’espoir est une rhétorique souvent utilisé et usé dans vos interventions. Le temps n’est plus de dire que l’Europe est viable, qu’en aurait il été de la France de 1788 si le petit peuple avait été complaisant avec les spéculateurs de l’époque? C’est un monde qui touche à sa fin et votre analyse le met en avant malgré cette schizophrénie apparente.

  3. Trader NOE écrit:
    “ll devient impératif de mettre en place une gouvernance européenne”

    Au moins,maintenant,c’est clair,on sait dans quel camp il se range
    Celui de l’UERSS supranationale des apparatchik de Bruxelles !!

  4. Le ministre des finances Baroin veut une métrise des prix tout en acceptant la planche à billets pour renflouer les pertes gigantesques des banques, attendez octobre vous allez voir…

    • Bonsoir clavreul;
      Baroin souhaiterait donc l’inflation mais sans …inflation . Très grand ministre que nous tenons là . Si papa n’avait pas dirigé le Grand Orient de France, il serait encore pigiste . L’inflation a toujours été le dernier remède pour éponger la dette . Cette dernière se résorbera sur le dos des créanciers . Mais je vois à celà deux conditions préalables . D’un, remettre en place l’échelle mobile des salaires . Si les salaires ne suivent pas l’inflation, les caisses de l’état ne se rempliront pas . Pire, ça se terminera dans la guerre civile . De deux, relocaliser les indutries . Il n’y a plus assez de salariés chez nous pour dépenser . A moins d’accépter de payer les chômeurs comme ceux qui travaillent, rien que pour qu’il dépensent . Dans une situation d’inflation voulue, le coût du travail n’est plus un problème mais devient la solution . Les entreprises s’en sortiront par l’augmentation constante des prix et le retour d’une productivité meilleure que dans le tiers monde . Sans ces deux conditions, j’ai du mal à imaginer .

  5. « ll devient impératif de mettre en place une gouvernance européenne » . Trader Noé voudra bien garder cette réfléction pour ce qu’elle est . Un avis personnel, rien de plus . Entant que français, mais surtout entant que nationaliste, je n’ai jamais accépté aucune structure supranationale . Ce n’est pas aujourd’hui que je vais commencer . Notre pays est vieux de quinze siècles, ce n’est pas un” incident passager au regard” de l’histoire qui justifie sa liquidation . J’aimerai que les analystes économiques s’en tiennent à leur science . Qu’il ne s’en servent pas pour faire valoir leurs affinités politiques . Le jour où vous construirez votre Europe fédérale, vous nous trouverez sur votre route, celà au sens premier du terme . Le cas échéant, migrez donc aux USA, le pays de vos fantasmes .

    • “J’aimerai que les analystes économiques s’en tiennent à leur science . Qu’il ne s’en servent pas pour faire valoir leurs affinités politiques .”

      Très bonne remarque !!

      • Les économistes, de nos jours, comme les marxistes autrefois, utilisent les mêmes méthodes . Une analyse économique, qui se veut scientifique, dans un premier temps . Tout celà pour gagner en crédibilité afin de nous proposer des solutions POLITIQUES complètement farfelues . Aux mêmes causes les mêmes éffets .

    • gouvernance europeenne ou pas, ça ne changerait rien, a mon avis c’est plus une question de mentalité de la societe francaise(plus generalement la mentalité d’origine Latine), tant qu’on aura un peuple qui est pret a faire greve quand on leur dit qu’il faut se serrer la ceinture, et qu’en face on est pret a tout donner(surtout ce qu’on n’a pas) pour gagner les prochaines elections .
      Par ailleurs on observe la reaction humaine qui veut toujours le moins cher, en avoir toujours plus pour son argent, ce qui explique deja à 60% la delocalisation pour toujours reduire les couts donc les prix. Par exemple des multinat° comme Unilever sous traitent leur compta en Inde car ça fait toujours baisser les couts, peut etre bientot qu’ils auront leur agent commerciaux “virtuel”(j’exagere) , ce n’est qu’un exemple parmi d’autres…bref la course a la delocalisation et a la deflation commence dans nos supermarchés et dans notre vie de tous les jours
      idem pour les voitures, dacia risque de tuer Renault.
      Est on vraiment pret a relocaliser les industries?
      il y a20 ans pour s’acheter un ordinateur il fallait au moins 120% du smic, aujourd’hui on peut l’avoir pour 35% du smic
      idem une tele c’etait 1 salaire mensuel, aujr on a une tele pour 30% d’un salaire mensuel

  6. Jeanmi58 (58, la Nièvre?), Fifi, moi je crois que vous êtes à coté de la plaque cette fois, car quand Trader Noë ou Liesi disent “Il devient impératif de mettre en place une gouvernance européenne”, ce n’est pas leur voeux qu’ils étalent au grand jour, mais ils indiquent juste ce que veulent et vont nous proposer les élites européennes, ce qui va dans la logique actuelle, car ils essaient de lutter contre les super-élites qui veulent voir le dollar tenir un peu plus logtemps que l’EUR. Enfin, c’est ce que j’ai compris… 😉
    Personne de ce site ne “souhaite” de gouvernance européenne j’imagine, c’est juste de l’information. non?

    • Lorsqu’on nous écrit “Il devient impératif de …”, il me semble qu’il y a du parti pris . De plus, cette stupidité est très à la mode, en ce moment, dans les milieux financiers . Dans le cas contraire, mille éxcuses pour avoir mal lu .

    • NON marc153 !
      Il faut savoir s’exprimer de façon claire et explicite.
      Il aurait fallu écrire,”il devient impératif pour les élites dirigeantes européenne de….”
      La façon dont est formulée la phrase,on est en droit de déduire que Trader Noé
      est pour la gouvernance supranationale,que c’est son opinion.
      J’ai eu l’occasion quelque fois de constater ce genre de rédaction floue au cours
      des lectures des différentes brochures de LIESI,on ne savais pas si c’était
      l’opinion de LIESI ou s’il ne faisait que retransmettre une phrase..

  7. Le but du jeu est d’avoir du temps pour agir avant en vue de la catastrophe, donc il faut espérer tout ce qui peut en retarder l’échéance.
    Dans un second temps, on peut penser plus raisonnable d’aller directement à une gouvernance supranationale afin d’éviter la guerre qui serait pensée comme étape intermédiaire – cela évidemment repose sur le pessimisme qu’aucune solution nationale ne serait tolérée par les adversaires mondialistes.
    Quant à Trader Noé, marc153 doit avoir raison. Il fait état des nouvelles à même de rassurer les marchés, celles qui sont attendues et seraient seules apparemment à permettre à la bourse de ralentir sa chute. Si elles s’officialisent, ça dure, sinon ça flanche. Ce n’est pas un programme politique.
    Enfin je crois!…

  8. Trader Noé, en voyage, nous a fait part qu’une phrase était en effet ambiguë. Il écrit :
    “Il y a le choix (banques et dettes diverses, notation des pays etc…) en disant que dans les réunions actuelles il devient impératif de mettre en place une gouvernance européenne, car c’est bien ce que veulent les mondialistes.”
    Il est en effet évident que le projet de gouvernance européenne est inacceptable.

  9. Inacceptable dans la mesure où si ce devait être la solution la moins pire, elle nous serait imposée de toutes façons, de sorte à nous faire regretter presque tous les autres scénarios.
    Quoi qu’il en soit, tant qu’il n’y a pas d’alternative, on ne fait qu’essayer de comprendre le calendrier et l’ordre des volontés mondialistes. Tout le monde sur ce blog est plus ou moins nationaliste et a compris le rôle de l’Europe dans le plan chaotique pour la faillite des Etats-Nations.

    • Permettez-moi de ne pas être d’accord avec vous . Rien n’est inéluctable . Si vous avez compris que c’est un simple scénario qui se déroule devant nous, vous avez compris qu’il reponds à certains intérêts particuliers . Vous avez donc compris qu’il n’y a pas qu’une seule voie possible . Toute la subtilité conciste à nous faire croire qu’il n’y a pas d’autre choix . L’économie est importante car il s’agit de notre argent, de notre avenir . L’intérêt de ce site est d’avoir toutefois compris que l’économie n’étaiit qu’un grand guignol . C’est uniquement le moyen employé pour atteindre un but bien précis . A d’autres époques, la domination se faisait par la guerre .

      • En fait je ne suis pas pessimiste parce que je pense qu’on ne vivra pas si malheureux qu’on peut le craindre et que le plan de chaos mondial pour l’ordre nouveau ne se déroulera pas sans accroc, mais globalement beaucoup de choses risquent de changer et les auteurs de ces changements, pour l’heure non contrecarrés voire même hâtés par nos dirigeants corrompus, sont des salauds, peut-être génocidaires.
        Je comprends donc leur intérêt, leurs objectifs, mesure progressivement l’étendue de leur pouvoir, et constate l’absence de contre-pouvoirs. Rien n’est inéluctable mais en ce moment un seul scenario fait l’Histoire, et mes utopies ne servent à rien. Optimiste mais réaliste!

  10. Finalement, la situation éconmique actuelle se résume à une partie d’échecs . Il faut savoir sacrifier une tour (Euro) pour avoir la reine (Dollar) . Après celà, on revient au franc . On dévalue de 30% . On réindustrialise . A ceux que ce scénario fait peur, sachez que dans toute guerre, il y a forcement des pertes à accépter . Dans celle-ci, il vaudrait mieux en sortir vainqueur, quoi qu’il en coûte .

    • bonsoir @FIFI,
      Tu dis : “Il faut savoir sacrifier une tour (Euro) pour avoir la reine (Dollar) . Après celà, on revient au franc ” ?

      Le déclin us est une certitude, mais ils ne partiront pas sans l’europe, tu sais cette europe qui voulait la fin du dollar, donc la fin de la zunie, c’est à dire le sahel pour des siècles, tu imagines : 211 trillards de dollars de dettes (source : jovanovic.com) à rembourser du jour au lendemain, pour sortir vainqueur.

      • Bonsoir médusé;
        que l’Europe disparaisse est le moindre de mes soucis . C’est même un de mes souhaits les plus profonds . Que celà serve à nous débarrasser de la dictature américaine, celà fait d’une pierre deux coups . Pour ma part, je ne jure que par la France, seule comme tout au long de son histoire . Concernant le chiffre que tu cite, il semble facile de faire trébucher l’empire . N’oublions pas que la fameuse main tant décriée sur ce site a élu résidence aux USA .

    • Le problème que vous touchez du doigt est fondamental . C’est l’humanisme issu de l’idéologie des lumières qui nous a mis là où nous sommes . Voter pour des partis dits “républicains” est donc voué à l’échec . Comprendre la filiation entre universalisme, mondialisme et immigrationnisme est une évidence . C’est un tout . Il faut virer Decartes, les philosophes et les franc-maçons . La solution ? La rechristianisation du pays, si ce n’est du point de vue religieux, au moins du point de vue des valeurs . Comment ? Seule la monarchie peut le faire . Le FN serait un bon tremplin pour celà . A moins que certains aient d’autres idées . Pour ceux qui seraient tentés de me qualifier de facho, sachez que dans ma bouche, c’est loin d’être une insulte . Souvenez-vous que ceux qui nous qualifient ainsi aujourd’hui, sont ceux qui nous traitaient de terroristes en 40 .

    • Toute la question est là. Ca ne sera pourtant ni un fasciste (trop con pour celà) ni un nationaliste (trop démodé) ni un dictateur (trop cupide) etc. Mais un homme de justice qui portera haut et fort une morale humaniste malgé tout au sens noble du terme qui saura faire la part des choses. Par exemple distinguer les peuples opprimés (d’où qu’ils viennent qui n’ont rien demandé à personne) des mondialistes en quête d’un Dieu fait homme (ou peut être démon…) qui ne font qu’attiser la haine entre les petits pour mieux les dominer. J’allais dire il faut pour la France un De Gaulle bis, valeureux, clairvoyant, humaniste, juste, à l’opposé du discours xénophobe et insultant du fn et de ses amis d’aujourd’hui ( kitano san l’a bien résumé lorsqu’il a écrit “quand le sage montre la lune….”) qui ont même du mal, parfois, à situer sur carte l’hexagone.

  11. AH SI…………les journalistes arrêtaient de se croire DEVINS et SAVANTS !!! et SI…..les agences de notations disparaissaient…..le calme reviendrait…………

  12. J’ai lu quelque part (malheureusement je ne me souvient plus ou ni qui) que l’hômme politique idéal serait le phylosophe. mais le phylosophe qui ne voudrait pas le pouvoir. Pourquoi pas ?…. A méditer…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici