Les banques étrangères quittent la Russie

143

De nombreuses banques étrangères se retirent de Russie. Fin avril, la britannique HSBC a annoncé son retrait, quelques semaines après Barclays.
Auparavant, le bancassureur belge KBC et la banque suédoise Swedbank avaient aussi annoncé de telles intentions, tandis que l’espagnole Santander et l’américaine Morgan Stanley ont déjà revendu leurs activités l’année dernière.
Selon les analystes, les établissements étrangers se retirent, évincés du marché de détail par les banques publiques russes et en raison du mauvais climat d’investissement dans le pays. (Source: Reuters)

28 Commentaires

  1. Rappelez-vous l’entretien télévisé américain avec un ancien général du Pentagone qui affirmait que les USA avait programmé l’attaque de 5 pays en 7 ans. L’afghanistan,l’irak,la libye,la syrie et l’Iran.

  2. BREF – Siemens a retiré, début juillet, une somme non précisée de la Société Générale-source basée à Paris
    Thomson Reuters

    PARIS, 20 septembre (Reuters) – Une source basée à Paris a déclaré mardi à Reuters que Siemens AG ))

    (boursorama.com)
    Source : Thomson Reuters 20/09/2011 09:19

  3. Les Russes ont reussis a se debarrasser des banksters ! Plutot une bonne nouvelle pour eux, non ?

    Qu’est-ce qu’il faut comprendre par “le mauvais climat d’investissement” en Russie? Les perspectives economiques russes seraient-elles mauvaises? Ca m’etonnerait vu la situation au USA et en Europe. Et la Russie a beaucoup de matieres premieres.

    Ou faut-il comprendre que les investisseurs qui veulent mettre le pays a sac et son economie sous tutelle ne sont pas la bienvenue en Russie ?

    Ca serait plutot une bonne nouvelle pour la Russie. Ce cas est a surveiller de pres car tout le monde se demande quoi faire contre les bankstere et se sent impuissant. Et si la Russie avait trouve le moyen ?

    D’ailleurs la Russie va desormais utiliser le RMB chinois pour ses echanges avec la Chine. Le USD a la poubelle.

  4. Tiens en parlant d’actionnaires de banque, le principal actionnaire de la SocGen est apparement Black Stone.

    http://www.vanityfair.com/business/features/2010/04/fink-201004

    Le genre de fonds qui envoit des helicopteres noirs avec des hommes qui portent des masques a gaz si on touche a leurs actifs.

    A mes yeux ca reduit pas mal la probabilite de voir la SocGen en faillite. C’est quasiment sur que c’est les contribuables qui paieront les pots casses pour la SG.

    Est-ce que quelqu’un connait un site ou on peut acceder a la liste des actionnaires des grandes entreprises ?

  5. Ca se précise:
    “Les informations recueillies par le système de radar américain à être stationnés dans la province de Malatya en Turquie dans le cadre du bouclier antimissile de l’OTAN ne seraient pas partagée avec Israël …
    Traduction:
    http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=en&to=fr&a=http%3A%2F%2Fwww.debka.com%2Farticle%2F21316%2F
    Et d’autres infos importantes sur la visite surprise du directeur US du MSI James Clapper , en Turquie.

  6. au vu du titre de ce billet, j’ai penser de suite a une guerre proche..mais en fait si c’est pour sauver le systéme bancaire russe que le gouvernement de russie agit ainsi cela a plus de sens effectivement

  7. La Russie est un cas à part dans l’economie mondiale: c’est le seul pays pouvant vivre en autarcie car il dispose de TOUTES les ressources sur son sol; dejà il avait été le seul pays à ne pas avoir été affecté par la crise de 1929.

  8. La Bourse suisse fait de l’or une nouvelle monnaie : Source L’ ECHO Belgique

    En manque de certitudes sur le marché des changes, alors que ni l’euro, ni le dollar ne semblent plus bénéficier d’une totale confiance, les investisseurs considèrent de plus en plus l’orcomme une devise à part entière.

    Depuis des mois, ils ont rempli leurs portefeuilles de métal jaune, spéculant sans doute sur une plus-value à la revente, mais estimant surtout que l’or “vaudra toujours quelque chose”, à la différence du dollar, reproductible sans limites, ou de l’euro, dont l’avenir peut sembler incertain.

    Mais l’or a désormais dépassé ce statut — relativement psychologique — de devise “de dernier ressort”: il a désormais officiellement acquis son statut de monnaie d’échange grâce à la Bourse suisse.

    En effet, les investisseurs pourront bientôt acheter des actions à Zurich et effectuer le règlement en XAU. Le XAU représente une unité d’or, soit une once d’or évaluée en dollars US. “C’est le premier système de livraison contre paiement en or dans le monde”, indique Six Securities, société spécialisée dans les opérations post-marché (règlement et livraison des titres boursiers).

    Concrètement, les clients désireux de régler des transactions boursières contre paiement en or devront disposer d’un compte en XAU auprès de Six Securities. Ils devront également s’assurer que leur compte est bien approvisionné, comme n’importe quelle autre devise.

    La Bourse suisse ne compte pas s’arrêter là, étant donné qu’elle prévoit d’introduire en octobre la cotation et le négoce de produits structurés libellés en XAU.

    Selon un porte-parole de Six Securities, la société a décidé de lancer ce nouveau service en raison du gros intérêt en ce moment des investisseurs pour l’or, suite “aux incertitudes sur les marchés”. “Nous avons déjà trois devises de règlement, l’or est la nouvelle devise”, a-t-il déclaré. Le système a été testé avec succès sur un grand nombre de clients pilotes.

    http://www.lecho.be/actualite/marche_-_placements_general/La_Bourse_suisse_fait_de_l-or_une_nouvelle_monnaie.9106156-3502.art?ckc=1

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici