Trader Noé – Analyse du 01 octobre 2011

69

Comme nous l’avions annoncé précédemment, l’indice E-mini SP 500 montre des signes de faiblesse sans parvenir à franchir la zone de résistance des 1200-1230 points.

Nous écrivons ces articles pour essayer d’éclairer les personnes intéressées par les marchés boursiers. Nos analyses précisent des objectifs à partir d’une tendance, pour une durée variable: jours, semaines ou mois. Pour l’instant, par manque de temps, nous ne pouvons pas faire des analyses intra days. Cependant nous proposons des “alertes flash” et nos objectifs se voient régulièrement confirmés.

Nous sommes habitués à vivre aujourd’hui dans un confort qui nous paraît acquis, immuable. Nous sommes devenus complètement dépendant des technologies (téléphone portable, internet, TV),de la grande distribution, de l’industrie moderne, de l’accès facile à toutes les commodités: eau potable, gaz, électricité; nous sommes aussi habitués à nos acquis sociaux, à nos RTT… Il nous paraît impossible d’imaginer que tout ce que nous avons autour de nous puisse disparaître un jour.
Nous vivons dans une bulle virtuelle sans nous en rendre compte.

Et pourtant l’histoire mondiale est riche en révolutions, guerres et crises financières (pas si lointaines).  Les évènements à venir seront sans doute similaires et  décideront pour nous le changement de mode de vie dont nous ne voulons pas. Apprenons donc à l’ anticiper en nous détachant autant que possible de cette dépendance au confort matériel.

Pour revenir à la réalité, nous avons anticipé sur ce blog la chute des marchés depuis le mois de mai (cf articles précédents, restés en ligne). Cette chute en a surpris plus d’un. Hélas, ce n’est qu’un début… Elle a déjà eu des répercussions sur les professionnels les plus exposés (gérants, traders…) qui sont nombreux à avoir reçu une lettre de remerciement à leur retour de vacances. Des particuliers ont également eu la surprise de découvrir à la rentrée une perte de 70 % sur leur portefeuille.
Et pourtant nous sommes qu’au prélavage !

Pour résumer la situation depuis ces derniers jours, l’indice E-mini SP 500 a cassé le premier palier des 1140 pour se rapprocher des 1120 points. Et le Future CAC 40 a clôturé sur le point annoncé des 2950 points. (Cette précision, presque chirurgicale, sur le point que nous avions donné, prouve que ces marchés sont travaillés suivant une logique très particulière.)  Si l’indice E-mini SP 500 casse les 1120, alors une accélération pourrait avoir lieu la semaine prochaine avec un indice CAC 40 qui pourrait se rapprocher des 2840 – 2720 – 2350 points. Puis 1700 points probablement l’année prochaine. Les gestionnaires qui viennent de se gaver de titres papier de banque pourraient, encore une fois, s’en mordre les doigts, comme ceux qui continuent à croire dans le monde virtuel que les médias leur servent quotidiennement.

Ce scénario est peut probable, mais il serait souhaitable que le SP 500 dépasse les 1130 points pour donner de l’oxygène au CAC 40. Dans ce cas il pourrait regagner les 3250 points avant sa chute.

Jeudi, c’était l’euphorie et pourtant il n’y a pas eu de hausse…

Notre grille de lecture pour fin 2011 et pour l’année 2012 montre que la tendance de fond restera sans doute malheureusement très baissière. Et personne, je dis bien personne ne pourra s’y opposer  !

30 Commentaires

  1. Bonjour à tous,
    très bonne article comme d’habitude,
    la dernière phrase se rapporte au nouvel ordre mondial que notre président de la raie publique prononça un mois après son election à New York au siège de l’ONU,
    trais sincèrement je pense que le mois d’octobre se présente sous tous ses aspects catastrophiques…

  2. Bonjour,

    Tout d’abord merci de nous éclairer sur tout ce qui se passe. Personnellement, il y a encore quelques mois j’étais comme la plupart des gens, c’est à dire ayant conscience intuitivement que les choses n’allaient pas sans savoir vraiment pourquoi, sans voir toutes les imbrications.
    Aujourd’hui, après m’être informé et ayant ouvert les yeux, je tache de suivre quotidiennement ce qui se passe et surtout d’informer les gens autours de moi.

    Cependant, je suis parfois perdu sur la conduite à adopter. Nous essayons ( mon amie et moi ) de réduire un maximum notre dépendance à tout ce qui est superflu, essayons de faire quelques réserves, apprendre à consommer autrement ,réduire notre dépense énergétique. Cela produit son effet, bien que tout nouveau dans le monde actif ( j’étais encore étudiant en juin ), avec le peu de revenu que nous avons, nous arrivons à ne pas trop dépenser et même à mettre de coté malgré les temps qui courent. Mais cela est-t-il utile ? Comment pouvons-nous, à notre niveau, protéger le peu de patrimoine que nous avons ? Devons-nous investir dans du “Solide” ? Si oui comment ? Ces questions me taraudent chaque jour un peu plus.

    Est-ce qu’un soulèvement populaire massif pourrait changer les choses ? Et contrer l’arrivée de ce nouvel ordre mondial dont nous ne voulons pas ?

    • @ jeune voyant
      je salue votre initiative de devoir informer autour de vous de ce qui nous est caché par les gouvernements et les médias
      C’est à travers internet et les médias alternatifs que nous pouvons comprendre – attention il faut trier!!!- c toute personne développant un esprit critique, se doit d’aller chercher la vraie information
      En ce qui concerne l’impuissance des gouvernements face à l’oligarchie financière, voici un lien qui permet de mieux comprendre jusqu’à quel point les peuples sont floués depuis longtemps et pour longtemps!!!
      Le système même effondré, renaitra de ses cendres – c’est du moins ce que j’ai compris-!!!
      à voir absolument : http://www.dailymotion.com/video/xl9gdl_kill-bank_news

      • @Lambda

        Merci pour ce lien, mais je le connais déjà =) Et j’essaie de le diffuser autour de moi.
        Et oui il y a de tout comme informations, il faut trier, chercher les sources et surtout garder un esprit critique !

    • La masse est manipulable et manifestement historiquement manipulée par ceux là même qu’ils croient combattre.
      C’est un fait et ne pas l’admettre n’arrangera rien.

      • C’est tout à fait vrais USUM, nous sommes en 2011 et quand on voit l’évolution de notre société le bilan est plus que mitigé.

  3. Excellent Trader Noe !

    J’ai beaucoup rit avec ton rappel du discours de Sarkozy : Et personne, je dis bien personne ne pourra s’y opposer !

    Bien vu !

    Courage et discernement à tous, nous vivons des instants historiques.

    Amicalement

    Lionel de Gold-Up

    • Et comment vivrez-vous l’effondrement des USA ?

      Les États-Unis d’Amérique vont se séparer en au moins trois parties d’ici quelques années.

      Le clivage abyssal et les dissensions irréconciliables qui sévissent entre les fanatiques obsédés du Tea Party, des républicains et des télévangélistes face aux politiques préconisées par les démocrates et autres modérés des États-Unis, n’iront pas en s’estompant mais en s’accentuant dangereusement devant les problèmes structurels majeurs à résoudre au pays et devant la perte inexorable de pouvoir économique et politique mondial de ce pays. On va être témoin de l’implosion des États-Unis. Avec tout ce qui arrive, on ne peut plus dorénavant écarter cette possibilité.

      On le voit bien, les positions des ultralibéraux de droite sur la résolution de problèmes importants aux États-Unis, comme ceux de la dette publique, le système de santé, les pensions de vieillesse, la fiscalité, la criminalité, la diplomatie (ou plutôt souvent l’absence de diplomatie) internationale, etc. sont aux antipodes des solutions avancées par les démocrates.

      À l’investiture actuel du Parti républicain, c’est celui qui met de l’avant les politiques les plus ridiculement à droite qui reçoit le plus d’appuis des membres de ce parti politique, allant de Michele Bachmann à Rick Perry et de Sarah Palin à Hermain Cain. Comment, dans un aussi grand et puissant pays, de tels ignorants en sont-ils venus à prétendre à la présidence et à compter sur des millions de partisans?

      Avant, quand les États-Unis dominaient et contrôlaient économiquement et politiquement le monde, les dissensions et les problèmes internes étaient masqués. Les États-Unis pouvaient payer les coûts phénoménaux de leur présence militaire dans tous les continents, de leur horrible système de santé privé deux fois plus cher par habitant…

      • Sur le front des primaires US, une lueur d’espoir chez les républicains avec une probable sortie de piste de Perry (Bilderberg, il l’a reconnu et plombé par les détéirorations tous azimuths au Texas) et la probable 2e place de RON PAUL. RON PAUL est peuit etre un homme du système mais c’est lui qui s’est battu pour un audit de la FED.

  4. Et de trois au tapis.

    Trois banques espagnoles valorisées à quasiment zéro euro :

    MADRID/BRUXELLES (Reuters) – La Banque d’Espagne a repris trois caisses régionales espagnoles vendredi, mais leur valorisation quasiment nulle fait craindre que l’Etat doive trouver encore d’autres capitaux pour couvrir les pertes liées actifs immobiliers toxiques détenus par les “cajas”.

    Les trois banques sont NCG Banco, Catalunya Bank et Unnim Banc. La Banque d’Espagne a évalué les deux premières à 0,1 leur valeur comptable et a payé un euro symbolique pour la troisième.

    http://www.boursorama.com/actualites/trois-banques-espagnoles-valorisees-a-quasiment-zero-euro-7b7727fd37f7e92f14fd35aefafb45aa

  5. Un proverbe chinois dit en substance :

    Heureux ceux qui ont le chance de vivre en des temps troublés.

    Il ne s’agit pas de se laisser prendre par la peur, le plus féroce gardien du seuil à l’entrée du Temple de l’élévation de Conscience, mais simplement de se rappeler que notre ancêtre Noé – peut-être un parent de notre ami bienveillant actuel…;) – avait construit son arche avant que le déluge n’arrive… 😀

  6. Réforme « 6 pack » ou la fin de la démocratie parlementaire !
    Par Jacques Myard (UMP)
    jeudi 29 septembre 2011
    par La rédaction
    La réforme du pacte de stabilité, dite « 6 pack », adoptée par le Parlement européen sur proposition de la Commission aggrave la fuite en avant de la technocratie bruxelloise, qui met ainsi fin à la souveraineté des parlements nationaux en matière budgétaire et donc à la démocratie.
    La volonté de la Commission d’imposer des sanctions financières aux pays qui rencontreraient des déficits publics n’a pour fondement que l’idéologie intégriste qui règne à Bruxelles. Les parlements nationaux vont être mis sous tutelle au nom de la survie d’une monnaie dont les jours sont comptés. Ce système, qui organise l’austérité et la récession, est voué à l’échec.

    La cécité économique de la Banque centrale européenne, de la Commission européenne, et du Parlement européen, qui confondent les conséquences – les déficits publics – et les causes réelles, à savoir la perte de compétitivité des économies faibles par rapport aux économies fortes, est proprement désastreuse.

    Ce nouveau Pacte de stabilité, qui devrait plus justement s’appeler « Pacte d’austérité et de récession », est directement contraire à la Constitution française.

    Tout cela aggrave les risques de conflits au sein de l’Union européenne ; on ne peut accepter la mort de la démocratie parlementaire et donc la liberté des peuples à choisir leur destin sans réagir.

    A quand la suppression pure et simple du Parlement français ?
    http://www.decapactu.com/spip/article.php3?id_article=631

  7. Tout ces politiques ne sont que illusion. Des marionnettes. Entre le peuple et les politiques il y a les gens de l’ombre qui restent immuable à travers les changements de gouvernements. En plus les politiques opportunistes, cherchant la facilité et le populisme bla bla pour être élu, …. les gens en plus ignorants croient, votent et suivent …

    On voit bien que n’importe quel parti au pouvoir, la politique est la même et dictée par les règles économiques et organisations “mondiales”, banques, multinationales, etc…
    au détriment du peuple, PME et des artisans.

    Vu cette situation, on est mal barré. On va droit vers un chaos, ou des gens ignorants mécontents vont taper dans le tas, partout, faute de cible claire. Ou manifester dans le vide, leur mécontentement espérant que les mêmes dirigeants penseront à eux ou changeront comme par miracle de politique …. donc il y en a qui resteront dans leur rêve. Des moutons.
    On peut espérer un berger qui s’occupera de nous avec amour et bienveillance?
    Comme dans le film Matrix, il faut voir à travers tout cette complexité et voir les choses simplement, voir les interactions, les influences, la nature humaine, ….

    Je félicite ce blog qui nous apportent des éléments de compréhension de ce monde.

    Une solution me semble un retour vers le bon sens, la nature, la simplicité, respect des autres et de la nature, maison-jardin-potager, la solidarité locale, l’entraide, l’échange, communications entre voisins et locaux, quand les personnes se connaissent, elles se respectent et s’entre-aide en cas de crise… autrement ils risquent de s’entre-attaquer dans le chaos qui arrive.

    Il est primordial de préparer un potager et des semences, car il faut savoir que les supermarchés n’ont que trois jours de stocks, les agriculteurs n’ont plus de semences fertiles d’une année à l’autre car ils doivent racheter des semences hybrides (non fertile ou décadent) d’année en année, ce qui veut dire que le jour qu’ils ne peuvent plus acheter ou qu’il n’y pas de carburant pour leur tracteur au printemps….. les centaines d’hectares de champs resteront vident et pleines d’herbes sauvages…. vous pouvez aussi apprendre à vous nourrir de plantes sauvages qui vous entourent alors vous êtes aussi sauvé, ou apprendre à vous nourrir de lumière comme certains yogi !? …

    Il ne faut pas grand-chose pour une famine en Europe…. on est même probablement plus vulnérable qu’en Afrique ou Azie, car ici il y a l’hiver et peu de gens font encore un potager d’auto subsistance…. sans industrie agricole, pétrole et supermarché, personne ne saura quoi manger. En plus il y a presque plus d’agriculteurs, et ceux qui restent sont hyper industriels gérant des surfaces monstres tout seul avec de la grosse machinerie qui sera inutilisable en cas de grosse crise.
    Imaginer les villes en cas de crise… un enfer. Il est conseillé d’aller vivre en campagne pendant qu’il est encore temps pour une chance d’une vie plus confortable.

    Une semence est le meilleur placement… avec une semence d’épinard ou de salade vous pouvez faire un légume et en plus des centaines de semences pour resemer après et faire des centaines d’autres plants…ceci en moins d’un an … en ce qui concerne la création de vrai richesse la bourse ne vient pas à la cheville d’un potager .

    Il y a de l’espoir, si chacun y met du sien.

  8. malheureusement personne ne croît au chaos !
    j’ai cru faire des adeptes en prévenant les gens mais que dalle
    donc nous verrons la suite …

  9. Hum, vous avez raison économiseur, mais malheureusement il y a un paramètre non pris en compte, c’est qu’à la campagne c’est encore plus “chacun pour soi” qu’en ville.
    Ayant toujours vécu à la campagne, en Bourgogne et maintenant en Auvergne, je peux témoigner qu’il n’y a pas plus indifférent à son prochain qu’un paysan : tout se sait aussitôt, bien sûr, dans un village ou un hameau, mais quand vous êtes dans la mouise, il ne faut compter sur personne pour vous secourir.
    Au contraire, certains (pas tous, heureusement, mais il faut avouer qu’il y en a), attendent de voir si par hasard vous n’allez pas couler, afin de récupérer quelquechose, une terre pas cher, quelques bêtes, du matos agricole. Vous voyez la mentalité…alors l’auto-subsistance grâce au potager et à une basse-cour, oui. Un espoir de solidarité entre voisins, n’y comptez pas.

    • Certes, mais nécessité fait loi.
      il est vraisemblable qu’en cas d’effondrement de société, les anciens réflexes de solidarité ressurgiront.
      Les hommes n’ont pas changé.
      Il y a 50 ans dans les campagnes, régnait une grande solidarité, par nécessité impérieuse et non pas par une quelconque philosophie.
      C’est la mécanisation et le pétrole bon marché qui ont modifié les obligations sociales.
      Demain le pétrole sera très cher et les gros tracteurs ne tourneront plus , les immenses propriétés ne représenteront plus grand-chose
      Les “sacs à merde nouveaux riches” seront obligés de mieux considérer les autres êtres humains.
      Là encore, par obligation.
      La même obligation fera la nécessité de création de milices,comme il a en a été en réponse à des situations identiques dans le passé.
      il n’y a rien de nouveau en ce bas monde,il n’y a que la mémoire qui s’estompe et de fausses certitudes assénées par des médias nouveaux.

  10. Alcide : je pense que tu as raison, nécessité fait loi …. en crise majeure, la plupart se rendront bien compte que la solidarité leur rapporte plus de “confort” que le chacun pour soi…. même les plus égoïstes deviendront solidaires… c’est une question de survie, de conscience, d’intelligence, en cas de crise.

    Le système économique actuel, par l’illusion de l’argent facile, la richesse, les chimères du matérialisme, de la consommation, a corrompu nos esprits et nous a plongé tête baissée dans le virtuel. Une catastrophe nous donne une chance de nous remettre les pieds sur terre et la tête dans les étoiles, dans le vrai, vers l’essentiel, se nourrir, l’eau, loger, se protéger, la famille, la solidarité, le vivre ensemble en paix et harmonie….
    Qui vivra verra !?

  11. il y a plus simple pour résoudre la crise , mettre en failltte les banques et le systeme financier nommer des administrateurs d’état, séparer l’argent de la vraie éonomie de celle du casino ,reprises des banques et assurance par l’état au franc simbolique , liquidation du reste , et l’économie repart de plus belle séparée des parasites le tout fait dans la légalité d’une faillite d’ une SA classique. Tous peux ce faire en une semaine.
    la fabrication de monaie doit revenir à l’état et nous devont suprimer les interets sur emprunt et les transformer en impots sur investissement qui corespont au potentiel de gain futur sur celui ci .

  12. philoupe
    Vraisemblablement nous sommes tous d’accord ici pour connaître l’arnaque de la dette publique qui a été créée de toutes pièces par des lois anticonstitutionnelles, la persévérance des ordures au pouvoir à ne pas en parler et vouloir nous faire payer cette arnaque, nous connaissons tous aussi l’escroquerie des réserves fractionnaires bancaires qui permettent aux banques privées d’inventer l’argent qu’elles n’ont pas et qu’elles prêtent ensuite contre intérêts aux états nécessiteux, nous sommes tous révoltés par cette dictature des banques par les banques, sous couvert de “démocratie”, nous sommes tous scandalisés que tous les politiciens payés comme les artistes du bois de Boulogne défendent bec et griffe le sauvetage systématique des banques et l’enterrement vivant de la population.
    Mais visiblement c’est ce que les ordures au pouvoir ont décidé plutôt que de mettre les banquiers escrocs en prison et leurs biens saisis.
    L’artisan fait faillite les huissiers viennent saisir sa maison, le banquier escroc se verse des milliards de bonus et reçoit la Légion d’honneur.
    Un scandale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici