Trader Noé – Analyse du 7 octobre 2011

202

Après avoir franchi la première des résistances à 2950 points, le Future CAC 40 a atteint hier soir son second objectif donné avant hier (la zone des 3090-3095 points).
Désormais, si l’indice a assez de force pour franchir les 3110 points, alors il pourrait se rapprocher des 3240-3250 points.

Un tel rebond technique ne remet rien en cause, la tendance de fond reste et restera baissière quoi qu’il arrive.

Sur le court terme, nous serons fixés rapidement car l’indice E-mini SP 500 pourrait donner le sens. Actuellement, l’indice est proche de la résistance pivot des 1160 points. Si celui-ci parvenait à franchir ce niveau en restant au-dessus, alors il pourrait regagner notre fameuse zone de résistance à 1210-1230 points.

Restons aussi sur terre, dans une tendance de fond très baissière, seuls les day traders peuvent agir.  Des mauvais résultats et les effets d’annonce peuvent pleuvoir…

Surveillez donc très attentivement l’indice E-mini SP 500, particulièrement les 1160 points.

Dernièrement, nous avions parlé du Bund. Celui-ci n’est pas parvenu à franchir les 139.5 pour poursuivre sa tendance haussière. Celui ci s’essoufflait et les premiers supports sont touchés. Désormais il faudra surveiller les 135. Si l’indice se replie sous ce palier, alors il faudra surveiller la zone support des 132-131.

Concernant, l’EURUSD la tendance est toujours baissière malgré le rebond à court terme. Une résistance court terme importante se situe à 1.355. Sous les 1.32 le mouvement baissier pourrait s’amplifier et le spot pourrait se rapprocher des 1.28 – 1.23. Pour invalider ce scénario, il faudrait que la paire franchisse les 1.36. Dans ce cas, un frein se présenterait vers 1.3870.

74 Commentaires

  1. Le mirage de la bourse qui va bien va plumer les derniers cueilleurs de champigons, mais tu as remarqué trader Noé que malgré les attaques sur les métaux précieux l’once d’or s’est replacée à 1658 dollars.

      • Merci Clavreul, en effet, confirmé sur le site de Moody’s :

        “London, 07 October 2011 — Moody’s Investors Service has today downgraded the senior debt and deposit ratings of 12 UK financial institutions and confirmed the ratings of 1 institution. This concludes its review of systemic support assumptions from the UK government for these institutions initiated on 24 May 2011.

        The downgrades have been caused by Moody’s reassessment of the support environment in the UK which has resulted in the removal of systemic support for 7 smaller institutions and the reduction of systemic support by one to three notches for 5 larger, more systemically important financial institutions. According to Moody’s, announcements made, as well as actions already taken by UK authorities have significantly reduced the predictability of support over the medium to long-term. Moody’s believes that the government is likely to continue to provide some level of support to systemically important financial institutions, which continue to incorporate up to three notches of uplift. However, it is more likely now to allow smaller institutions to fail if they become financially troubled. The downgrades do not reflect a deterioration in the financial strength of the banking system or that of the government.

  2. Pas impossible qu’il y ait des problèmes pour la Société Générale et le Crédit Agricole avant la fin de séance en bourse.

  3. Bonjour a tous. Je suis un grand novice, et je vous suit depuis maintenant 4 mois. J’apprends beaucoup et merci pour cela. Moi je suis déjà ailleurs à l’abris ?!?! j’espère…
    Cela fait de nombreuses années que j”ai quitté le système, mais je me refuse d’être un marginal.
    Mais aussi depuis de nombreuses années que je me dis que le système doit s’écrouler.. candide.. naïf.. innocent (comme on m’a déjà dit). Mais apparemment le monde évolue et les mentalités aussi…
    Donc mon innocence ferait elle des avancées……………………………..

    Cordialement

  4. Bonjour @Le Gaulois Libre, Si j’ai bien compris, oui je l’espère pour la goutte d’eau, mais sans vanité au sens littéral,
    J’ai débordé sans aide. Je ne suis qu’une fourmis parmi tant d’autres et surtout sans prétention.

  5. Paris et Berlin seraient en désaccord sur l’usage du FESF

    Publié le 07/10/2011 | 12h05 |

    (Reuters) – L’Allemagne et la France ne sont pas d’accord sur la manière d’utiliser le Fonds européen de stabilité financière (FESF), le fonds d’urgence de la zone euro, pour recapitaliser les banques, a déclaré vendredi une source allemande au fait des discussions entre les deux pays.

    Elle ajoute que Berlin est d’avis que les fonds du FESF ne puissent être utilisés qu’en dernier ressort pour les banques, lorsqu’il n’y a pas de fonds nationaux.

    En revanche, la France estime que les fonds du FESF devraient être disponibles pour ses banques.

    “Les Français ont mal compris le FESF. Notre position est que les banques doivent d’abord chercher des fonds sur les marchés, puis du côté des autorités publiques. C’est seulement quand il n’y a pas d’argent disponible qu’intervient le niveau européen”, a précisé cette source.

    Nicolas Sarkozy a déclaré vendredi qu’il pourrait évoquer dimanche la question d’une recapitalisation éventuelle des banques avec la chancelière allemande Angela Merkel lors d’une rencontre à Berlin.

    http://www.bfmbusiness.com/toute-linfo-eco/europe-international/paris-et-berlin-seraient-en-d%C3%A9saccord-sur-lusage-du-fesf-90582

    • Effectivement, car recapitaliser une banque, cela veut tout simplement dire augmenter ses fonds propres, c’est-à-dire l’argent qui, à la différence des dépôts des clients ou des emprunts à d’autres établissements, n’appartient qu’à elle. En moyenne, ces fonds représentent environ 10% des ressources de la banque. Alors que pour les entreprises commerciales, le taux est plutôt de 40%.

      Pourquoi donc recapitaliser ?

      Pour emprunter de l’argent, les États émettent des obligations. Ces titres sont appréciés par les banques, car considérés comme sûrs. Sauf quand lesdits Etats voient leur note dégradée, c’est-à-dire leur risque de défaut augmenter. Les banques possédant des titres grecs ou italiens, par exemple, pourraient y laisser quelques plumes.

      De plus, les banques se servent notamment de ces obligations pour garantir les prêts qu’elles s’accordent en permanence entre elles. Dès lors, en cas de dégradation, les banques ont un mal fou à emprunter sur le marché inter-bancaire. D’où la nécessite de renforcer ceux-ci pour écarter le spectre de la faillite d’une grande banque, dont les conséquences seraient catastrophiques.

      Christine Lagarde, depuis fin aout, demande cette recapitalisation. mais lui répond François Baroin “Nous ne sommes pas inquiets”. Les banques françaises assurent à l’unisson disposer de suffisamment de fonds propres, bien qu’elles soient particulièrement exposées aux dettes italiennes et grecques !

      Au niveau européen, le FMI évalue à 200 milliards d’euros les créances à risque détenues par les banques européennes : sur cette somme, 60 milliards proviennent de la dette grecque, 20 milliards de l’Irlande et du Portugal, 120 milliards de la Belgique, de l’Espagne et de l’Italie. A quoi on peut ajouter 100 milliards supplémentaires correspondant aux risques pesant sur les banques de ces pays.

      Comment trouver l’argent ?

      Normalement les banques passent par les marchés financiers, en y mettant de nouvelles actions à la vente. Mais la méfiance est aujourd’hui telle que le succès de cette opération est assez incertain. La tendance actuelle serait plutôt de se débarrasser de ses actions bancaires que d’en acquérir !

      Les Etats devront-ils donc de nouveau être mis à contribution alors que leurs déficits se sont creusés ? Il n’est pas sûr que le “peuple” l’accepte, lui qui est obligé de se serrer la ceinture. Mais est-ce que le “peuple” comprend réellement la situation ? Non, Alors que pensez-vous qu’il va se passer ? Et bien les états soutiendront leurs banques !

  6. chers amis j arrete la bourse!!!!!!!! ras le bol des montagnes russes!!!!! je passe à autre chose…..
    je me croyais speculatrice mais je vois qu il y a de vrais kamikazes…..en turbo put à 10 points de la barriere….qui a été franchie hier sur un put CACA 40

    • Ca doit imprimer dur dans la cave de la BCE ! j’ai l’impression qu’ aussitot les liquidités sont injectées, aussitot elles disparaissent.

    • ” l’euro s’éffondrera avant le dollar Américain et quand celà arrivera, vous n’aurez que DEUX A TROIS SEMAINES pour quitter le papier. PASTEUR LINDSEY WILLIAMS. Etrange non ?

  7. @ Clavreul ; Tu as raison, les banques sont des vrais tonneaux des Danaïdes !! Des puits sans fond !!

    @ Nova : Profites-bien !! C’est la vraie ça, dans la nature, loin des courbes de graphiques (qui ne veulent plus rien dire dans toute cette manipulation omniprésente), loin de tous ces escrocs cravatés !!

  8. Le gouvernement a présenté mercredi un projet de budget pour 2012 que la presse s’est empressée de qualifier de « rigueur », parfois d’« austérité ».

    On aurait pu s’attendre à ce que ce projet se traduise par une baisse simultanée des dépenses publiques et une hausse d’impôts, ce qui est la définition que le monde politique donne d’ordinaire à la « rigueur ».

    Des hausses d’impôts, il y en a bien (trois milliards d’euros), faisant passer la pression fiscale de 43,7 % en 2011 à 44,5 % du PIB l’an prochain. À la clef, une nouvelle taxe carbone, celle qui avait été reportée sine die après la défaite de l’UMP aux élections régionales de mars 2010. Il faut croire que, cette fois, la majorité actuelle ne craint pas le revers électoral.

    Au menu : une contribution « exceptionnelle » sur les « très hauts revenus » : 3 % sur la fraction des revenus dépassant 500.000 euros par an pour un célibataire et 1 million d’euros pour un couple, un seuil que les parlementaires, toutes tendances confondues, veulent abaisser. Qu’est-ce qui empêchera le gouvernement d’abaisser régulièrement ce seuil, d’en augmenter le taux, et surtout de prolonger cette mesure ?

    À noter aussi, une taxe de 10 à 40 % sur les logements de moins de 13 mètres carrés dont le loyer mensuel au mètre carré dépasse 40 euros. Comment imaginer meilleur moyen d’aggraver la pénurie de logements, notamment à Paris, et in fine d’augmenter les loyers ?

    Toujours prévue, la taxe sur les boissons sucrées de 1 centime par cannette de 33 centilitres. Vue la mobilisation sur Internet contre cette taxe, déjà annoncée le 24 août dernier, on peut douter que les électeurs la mettent au crédit du gouvernement actuel.

    Remarquons enfin le maintien de la taxe de 2 % sur les nuitées d’hôtel supérieures ou égales à 200 euros, la taxe sur le tabac en hausse de 6 %, ou encore le relèvement de 12,3% à 13,5% des prélèvements sociaux sur les revenus du capital (1,3 milliard).

    En revanche, pas de baisse de dépenses, sinon ce que l’on appelle à Bercy des « dépenses fiscales » (dispositif Scellier pour l’immobilier notamment), c’est-à-dire… des niches fiscales. Quand Bercy réduit une niche fiscale, donc augmente les impôts, il appelle cela « réduire la dépense fiscale ». Comprenne qui pourra.

    Il s’agit, au-delà de la communication pré-électorale, de rassurer les marchés financiers afin qu’ils continuent à prêter à l’État français. S’ils sont convaincus par ce plan, ils auront en effet des opportunités de prêts : le déficit public prévu serait de 81,7 milliards d’euros en 2012, avec une dette publique atteignant 87 % du produit intérieur brut (PIB). La charge de la dette, c’est-à-dire le paiement des intérêts pour celle-ci, sera le deuxième poste budgétaire de l’État avec 48,8 milliards d’euros, après celui de l’Éducation nationale.

    Même quand le gouvernement augmente massivement les impôts, il semble donc impuissant à régler le problème de l’endettement qui menace à terme la viabilité financière de l’État.

    Baisser les dépenses publiques serait la seule solution, mais à l’approche des élections, les groupes de pression veillent : la grève des enseignants, mardi, a démontré que les corporatismes seraient bien défendus d’ici la présidentielle. D’où la question : l’État français pourra-t-il réduire ses dépenses et ses déficits autrement que dans une situation à la grecque ? Cette question est chaque jour qui passe plus rhétorique que sincère.

    Roman Bernard, 28 ans, est rédacteur en chef du Cri du Contribuable. Il est également investi dans plusieurs associations libérales

  9. Avez-vous écouté l’émission de France Inter ce jour? “L’or, monnaie et refuge”
    “Depuis, devenu largement inutile, l’or demeure convoité alors qu’il serait peut-être plus prudent, si on a des fonds, d’acheter… des actions de fabricants de cigarettes par exemple – valeur autrement moins susceptible de variations imprévues”
    Bizarre les conseils de France Inter!!!

    http://www.franceinter.fr/emission-la-marche-de-l-histoire-l-or-monnaie-et-refuge

  10. (hors sujet)

    ?

    **
    Lestés à un bloc de béton, trois dauphins retrouvés mort

    Trois dauphins morts et attachés par la queue à un bloc de béton ont été découverts lundi dans la calanque marseillaise de Morgiou, à 58 mètres de fond, par deux monitrices d’un centre de plongée de Cassis (Bouches-du-Rhône)

    La découverte fait froid dans le dos. La vision d’horreur se trouvait enfuie sous la mer. La calanque marseillaise de Morgiou a été le théâtre d’un affreux drame. Ce lundi, trois dauphins ont été retrouvés par deux monitrices de plongée de Cassis. Et l’abomination va plus loin. Car les cétacés étaient attachés par la queue à un bloc de béton et gisaient à 58 mètres de fond.

    « Nous nous trouvions à -55 mètres quand notre attention a été attirée par des masses de couleur claire, aux formes inhabituelles, un peu en dessousde nous, raconte Fabienne. En nous approchant d’avantage, nous avons distingué trois dauphins morts qui gisaient sur le sable » a indiqué Fabienne Henry, responsable de la formation au centre subaquatique Narval, à Cassis, à La Provence. La scène qui s’offre aux deux plongeuses est assez effrayant car la tête, le rostre et les nageoires des malheureux mammifères ont en partie été becquettés par d’autres animaux marins.

    la suite ; http://www.francesoir.fr/actualite/insolite/lestes-un-bloc-beton-trois-dauphins-retrouves-mort-144737.html

    • Je sais que les faits divers t’interpellent beaucoup.. on peut peut mettre celui ci sur le compte des anti parc national sur le site des calanques, car c’est en ce moment que la décision doit être prise. Comme d’habitude, certains sont contre, car ils risquent d’être privés de leurs privilèges et s’en prennent à de pauvres bêtes innocentes. C’est pitoyable.

      • Mmm, peut être.
        Sur bfm il dise que c’est peut être une pêche involontaire genre pris dans les filets ?
        Il se dit beaucoup de chose autour.

  11. CAC 40 : 14h30 >> 3076pts, 14h45 >> 3121pts = + 45pts / 14h45 >> 3121pts, 15h45 >> 3081pts = – 40pts. Bref en l’espace d’une 1h15 variation +45pts / -40pts.

  12. sérieusement arrêtez un peu avec ce genre de hors sujet on était tranquille quelques on va pas commencer à polluer les discussions, oui c’est dramatique des oiseaux ou des dauphins qui meurent sinon c’est la porte ouvert à tous les HS, c’est lourd.

      • tout de suite les grands mots “censure”, ce n’est qu’une remarque. Faut savoir accepter la critique mon vieux. Après tout si ici on aimes le désordre alors continuez , entre les fachos, les tonnes de h.s et que sais-je encore celui qui aime les maux de tête il est servi lol.

  13. Je ne trouve pas que ce H.S soit lourd (merci d’ailleurs Médusé de l’avoir publié, perso je l’avais déjà vu ).
    Il est très symbolique de ce qu’est notre société, un monde rempli de barbares qui ne reculent devant rien !!
    Où est l’intérêt d’attacher 3 dauphins à du béton ? Il faut être influencé par l’ombre pour faire ce genre de choses !!
    On ne parle pas d’un règlement de compte entre mafieux là, mais d’une horreur commise sur des créatures inspirées par la lumière, dont les humains feraient bien de s’inspirer.

    En tout cas,il est clair que nous sommes en plein dans la métaphore de la grenouille, hier un agent sncf se fait poignarder de 8 coups de couteaux par un voyageur pas content d’être réveillé, et ça ne choque pas plus que ça les gens… Un petit fait divers de plus diront certains !

    Évidemment, avec tout ce que TF1 et compagnie leur fait bouffer comme violence tous les soirs, ça en est presque fade (seulement blessé par seulement 8 coups que couteaux, alors que dans les films, c’est bien pire !!)

    Allez la température continue de monter, et les grenouilles s’endorment paisiblement…

  14. @Clavreul,

    bien vu pour la SG et le CA, ils repartent franchement à la baisse, respectivement -1.9% et -3%, et je parie sur une cloture du CAC dans le rouge…

      • Les valeurs bancaires à surveiller de pret la semaine prochaine, en une semaine dégradation de la note de l’état Italien, de 12 banques en Grande Bretagne, de 9 banques Portugaises et par la dessus DEXIA qui mange son chapeau. Ca commence à faire beaucoup !

  15. “parie sur une cloture du CAC dans le rouge…” comme tous les vendredis depuis plusieurs semaines! On assiste toujours a des vendredis et weekends angoisse, c’est marrant (si j’ose dire), doit-on en conclure que la fin du systeme aura lieu pendant un weekend?

  16. La guerre est déclarée !!!

    Romandie News Texte
    CRISE/Italie et Espagne: Fitch dégrade les notes – aggravation de la crise

    Synthèse

    Madrid (awp/afp) – L’agence d’évaluation financière Fitch Ratings a abaissé vendredi de deux crans la note à long terme de l’Espagne, alors que la crise en zone euro s’intensifie et que le pays affiche une faible croissance et de mauvaises finances régionales. L’agence a également abaissé d’un cran la note de l’Italie, en raison des conséquences de l’aggravation de la crise en zone euro, et n’exclut pas de la dégrader encore si le pays devait manquer ses objectifs de réduction du déficit.

    La note de l’Espagne s’établit désormais à “AA-“, contre “AA+” auparavant, ce qui la place dans la 4e note la plus élevée, sur vingt possibles. Plus inquiétant, elle est assortie d’une perspective “négative”, qui implique que l’agence pourrait l’abaisser de nouveau à moyen terme, une mauvaise nouvelle alors qu’une autre agence, Moody’s, devrait se prononcer d’ici fin octobre sur une nouvelle dégradation de la note.

    La note de l’Italie revient ainsi à “A+”, contre “AA-” jusqu’à présent, assortie d’une perspective “négative”, qui implique que l’agence pourrait l’abaisser de nouveau à moyen terme. Fitch était la dernière des trois grandes agences de notation internationale à ne pas avoir récemment abaissé la note de l’Italie.

    Pour justifier ses décisions, Fitch évoque “l’intensification de la crise en zone euro”.

    Il y a des facteurs propres à l’Espagne: “les risques pour la consolidation budgétaire du fait des performances de certaines régions” et “la révision à la baisse des perspectives de croissance de l’Espagne à moyen terme”.

    Les finances des 17 régions espagnoles sont une source récurrente d’inquiétudes pour les marchés, en raison de leur lourd endettement, qui représentait fin juin 133,172 milliards d’euros, soit 12,4% du PIB du pays, un record historique.

    De même, l’Espagne dans son ensemble peine à renouer avec la croissance depuis la crise et l’éclatement de sa bulle immobilière. La prévision du gouvernement pour 2011 est une croissance de 1,3%, mais il existe un consensus, partagé par la Banque d’Espagne, le Fonds monétaire international (FMI) et Standard & Poor’s, autour de 0,8%.

    Pour l’Italie, Moody’s la note désormais “A2” (soit trois crans de moins qu’auparavant) et Standard & Poor’s à “A” (soit un cran de moins qu’auparavant). En dépit de sa décision de vendredi, Fitch continue à noter un peu mieux la dette souveraine de la péninsule que ses concurrentes (de l’ordre d’un cran de plus).

    Dans son communiqué, Fitch explique que “le haut niveau de la dette publique et les besoins de financement budgétaire, cumulé avec le faible niveau de la croissance potentielle (du pays), ont rendu l’Italie particulièrement vulnérable à un choc externe”, tel que celui généré par la crise de la zone euro.

    “Si le récent collectif budgétaire a renforcé de manière substantielle l’effort de consolidation des comptes publics, les hésitations initiales du gouvernement italien pour apporter une réponse à la contagion a aussi érodé la confiance du marché dans sa capacité à piloter efficacement le pays dans la crise de la zone euro”, note l’agence.

    ds

    (AWP / 07.10.2011 19h01)

  17. Les USA sont en train de remettre le dollar US au centre du monde (donc, y compris de la banque centrale chinoise…), en faisant exploser l’euro. Ca s’accélère en ce moment. Explications :

    Il faut recapitaliser les banques européennes pour qu’elles puissent faire face à un défaut de paiement d’un Etat et ses conséquences financières.

    La meilleure solution serait de donner au FESF un statut de banque (effet de levier) ou de lui permettre de se financier directement auprès de la BCE (planche à billet)…La plupart des Etats (france y compris) ne peuvent pas s’endetter plus pour les sauver (nationaliser).

    Or, les Allemands, tout d’un coup, deviennent les moteurs de la nécessité de recapitaliser les banques européennes…juste après avoir empêché de donner le statut de banque au FESF, et empêché le fait de faire marcher la planche à billet au niveau de la BCE…ce que seule l’ALlemagne peut faire !!!!!
    De là provient la réticence de Sarkozy à recapitaliser les banques : cela reviendrait, pour la France, à tomber dans le panneau fatal…

    En effet :

    Dans une dépèche de ce soir, il est dit que, selon la conception allemande, le FESF ne pourrait recapitaliser les banques que si celles -ci ne trouvent pas de fonds par elles-mêmes, mais aussi si les Etat dont elles dépendent ne peuvent leur apporter de fonds publics… C’EST A DIRE QUE LE FESF NE RECAPITALISERAIT LES BANQUES QUE DE PAYS QUI SE RECONNAISSENT EN “QUASI-FAILLITE” !!!!

    Depuis quelques jours, les agences anglo-saxonnes dégradent tout ce qu’elles peuvent (l’Italie, une douzaine de banque italiennes, l’Espagne à l’instant, des banques anglaises ce matin…et ce n’est pas fini !!!!). Aussi, ces banques ont d’autant plus besoin de financement (l’accès à la liquidité sera encore plus compliquée !), et ne pourront se recapitaliser. Les Etats ne pourront plus, non plus, leur apporter de l’argent frais…

    Sous l’effet des CDS, lors du défaut annoncé de la Grèce, les banques européennes et américaines seront soufflées… l’euro explosera… (NB : le site Borsennew a annoncé réintroduire les cotations en Deutsch Mark aujourd’hui
    !)

    http://www.boersennews.de/nachrichten/top-news/boersennewsde-reintroduces- deutsche-mark-stock-prices/4747

    Et…que restera-t-il pour se sécuriser ? le seul marché suffisamment profond…le dollar US et les bons du Trésor… Et ce, même si le système financier US est soufflé !!!

    (cf.les taux des bons du trésor US ont baissés…après la dégradation de la note US début août… C’était, pour moi, une expérience…)

    Et…la Chine n’aura plus d’autre alternative que le dollar US pour ses réserves de changes… La révolution mondiale multi-polaire sera …annulée !!!

    • @Avril44: On n’est pas le 1er avril!!!!
      (NB : le site Borsennew a annoncé réintroduire les cotations en Deutsch Mark aujourd’hui
      !)

      FAUX l’article est du 23.8.2010 et la raison evoquée n’a rien à voir aveec un evtl retour du DM.

  18. Je suppose, que DIEU, n’est pas ton nom, cela serait prétentieux, mais mon prénom est Avril, ne te déplaise. Ce lien est uniquement là à titre indicatif, mais le développement me parait approprié à la situation actuelle. Si tu n’es pas d’accord, argumente……puis nous pourrons débattre. De plus le ton employé est celui de quelqu’un qui a eu une haute opinion de lui même. A se méfier, le résultat est rarement très bon..
    Bonne soirée quand même. J’aime l’humour, mais quand les personnes savent le manier.

  19. http://www.sudouest.fr/2011/10/07/un-conseiller-du-fmi-annonce-la-debacle-bancaire-pour-dans-deux-ou-trois-semaines-520250-5096.php

    Un conseiller du FMI annonce la “débâcle bancaire” dans “deux ou trois semaines”
    [VIDEO] L’américain Robert J.Shapiro était interviewé par la BBC. Il est très alarmiste

    CAPTURE IMG BBC
    “Je pense que dans deux ou trois semaines, nous assisterons à la débâcle des dettes souveraines qui entraînera une débâcle du système bancaire européen.”

    Relevée par l’excellent site ElectronLibre, c’est l’inquiétante déclaration de l’américain Robert J.Shapiro, membre d’un comité consultatif au Fonds monétaire international à la BBC mercredi soir.

    “Je ne parle pas simplement d’une banque belge relativement petite (Dexia, ndlr), mais je parle des plus grandes banques du Monde, des plus grandes banques en Allemagne, des plus grandes banques en France, qui impacteront les banques au Royaume-Uni. Cela s’étendra partout”.

    Pour les spécialistes, l’Américain entend par ces propos mettre la pression sur les autorités européennes pour qu’elles prennent des dispositions dans la crise de la dette avant qu’il ne soit trop tard.

    crise de la dette · économie

    À lire aussi

  20. (Oui, je sais c’est hors sujet !)

    Bordeau, poissons morts depuis lundi ? date à laquelle on a retrouvé les 3 dauphins morts attachés par la queue à un bloc de béton ??

    **
    Pollution: 3,8 tonnes de poissons morts retrouvées dans le Dropt

    BORDEAUX – Quelque 3,8 tonnes de poissons morts ont été retrouvées dans le Dropt, près de Gironde-sur-Dropt (Gironde), en raison d’une pollution d’origine inconnue, a-t-on appris vendredi auprès du groupement de gendarmerie du département.

    Les poissons morts ont été retrouvés à partir du 3 octobre au niveau d’une écluse, a précisé la gendarmerie.

    Des bénévoles ont évacué les poissons et nettoyé le cours d’eau vendredi.

    L’Office national de l’eau et du milieu aquatique (Onema), présent sur place au même titre que la Direction départementale des territoires et de la mer, a effectué des prélèvements, mais rien ne permettait d’expliquer vendredi la cause de la pollution.

    L’enquête et les analyses sont en cours, a expliqué l’officier de permanence de la gendarmerie à l’AFP.

    (©AFP / 07 octobre 2011 19h17)

    http://www.romandie.com/news/n/_Pollution_38_tonnes_de_poissons_morts_retrouvees_dans_le_Dropt071020111910.asp

  21. http://www.romandie.com/news/n.asp?n=_Moody_s_envisage_d_abaisser_la_note_de_la_Belgique071020112310.asp
    Moody’s envisage d’abaisser la note de la Belgique

    WASHINGTON – L’agence d’évaluation financière Moody’s a annoncé vendredi qu’elle envisageait d’abaisser la note attribuée à la dette de long terme de la Belgique, actuellement la deuxième meilleure possible à Aa1, citant entre autres les incertitudes entourant le soutien à la banque Dexia.

    Cette note a été mise sous surveillance en vue d’un éventuel abaissement, ce qui signifie généralement que Moody’s se donne trois mois pour prendre une décision.

    Dans un communiqué, l’agence a invoqué trois raisons: la crise de la dette publique en zone euro, les inquiétudes pour la croissance économique et l’éventualité d’un soutien supplémentaire au système bancaire.

    D’après Moody’s, de nouvelles mesures de soutien aux banques belges seront probablement nécessaires, et l’agence compte évaluer les coûts potentiels et engagements supplémentaires qui pourraient incomber à l’Etat pour soutenir le groupe Dexia.

    Par ailleurs, le manque de confiance des marchés qui continue de peser sur les Etats de la zone euro à niveau élevé de dette a concrètement accru les coûts de financements et les risques pour ces Etats et les banques, selon Moody’s.

    Enfin, les difficultés auxquelles est confronté le système bancaire de la zone euro, la nécessité d’un rééquilibrage simultané du budget des Etats européens, combiné à l’affaiblissement des perspectives de croissance économique dans le monde, constituent des risques pour l’évolution de la croissance de la petite et très ouverte économie qu’a la Belgique, a ajouté l’agence.

    La Belgique est notée de la même manière par les trois grandes agences de notation, à savoir AA+ par Standard and Poor’s et Fitch Ratings.

  22. La fin de Dexia: L’action suspendue

    Jeudi, 06 Octobre 2011 21:57

    L’action du groupe franco-belge Dexia a été suspendue, jeudi peu avant 16h00, à la demande de l’Autorité des services et marchés financiers (FSMA). A sa suspension, le titre Dexia perdait 17,24%, à 0,845 euro

    La suspension a été requise notamment dans l’attente de détails supplémentaires au sujet des conditions financières d’une possible vente de Dexia BIL, indique la FSMA.

    A sa suspension, le titre Dexia perdait 17,24%, à 0,845 euro, alors que des négociations sont actuellement en cours entre les Etats belges et français sur l’avenir de Dexia. Dexia est coté à la Bourse de Bruxelles et de Paris.

    Le ministre des Finances luxembourgeois a annoncé jeudi matin qu’un investisseur international est prêt à reprendre Dexia Banque Internationale à Luxembourg (Dexia BIL) en vue de son développement comme acteur stratégique sur la place financière de Luxembourg.

    Le gouvernement fédéral belge a quant à lui indiqué jeudi, à l’issue d’un comité ministériel restreint, sa volonté de renforcer au maximum la position belge au sein de Dexia Banque Belgique. D’aucuns ont interprété cette annonce comme les prémisses d’une nationalisation de la banque.

    http://www.news-26.net/bourse/1172-la-fin-de-dexia-laction-suspendue.html

    • “Banque Belgique. d’aucuns ont interprété cette annonce comme les prémisses d’une nationalisation de la banque.”

      Ben, il ont pas le choix, il ont pas voulu le prendre pour la Grèce, sont obligé d’aller jusqu’au bout du domino, sinon tout l’édifice s’écroule, c’est le principe du risque systémique.
      C’est un peu comme dans un couple, le divorce oblige à chacun d’admettre qu’il a perdu son temps et son énergie, c’est pour ça qu’on essaie de foutre la faute sur les autres.

      Si la Belgique nationalise pas c’est l’État français qui doit nationaliser les dettes de Dexia, sinon elle perds son triple A dans ce cas faut revoir le plan d’aide à la Grèce…

      C’est le nœuds de gordiens, c’est celui qui tranche qui seras le Héros de cette tragédie Grec !
      Ça coute toujours plus chère, quand on demande aux autres de mettre les mains dans sa merde.
      c’est une perle de quelques trilliards lancer à des cochons…

      Ça fait chère la leçon est apparemment, elle n’as pas encore commencer.
      Certain son persuader qu’il faut aller plus loin dans la démonstration pour bouger son cul.

      La seule solution pour ne pas être emporter avec l’eau du bain c’est de faire comme eux,
      sociabilité/nationalisé vos pertes et privatiser vos bénéfices.

      Parce que faut pas se leurrer c’est pas en rajoutant une banque centrale dans la chaîne du Ponzi (euh monétaire) qu’on rembourse plus vite ces dettes. la faillite est préférable car elle stoppe les intérêts… Donc la sortie par le haut ou aller de l’avant n’arrange que les politiciens et les voleurs qui nous on foutu dans cette merde qui continue à croire et espérer que la relance va venir ou que l’on va renouer avec les années faste…

      • Biquette;
        si on nationalise maintenant, c’est comme pour un héritage, on accépte aussi le passif . C’est à dire que les dettes des banques passent aux états propriétaires, c’est à dire les contribuables . Si on nationalise après faillite, la dette retombera à zero . Ce sont les créanciers qui y laisseront leur chemise . N’ayez aucun doute, si la nationalisation immédiate était possible, nos dirigeants n’auraient pas hésité un seul instant . La dette des banques serait, aujourd’hui, la dette des contribuables . Mais, dans notre malheur nous avons de la chance . Les dettes des banques sont téllement importantes, que la nationalisation reviendrait à multiplier la dette du pays par 3 ou 4 . Comme on ne peut pas “socialiser” de telles pertes, nos politiques laissent, à contre-coeur, leur amis de la finance se débrouiller tous seuls . Je passes sur Sarko, qui est un vendu aux banques et aux multinationales . Si on écoute bien les socialistes, leur priorité c’est le désendettement . A mettre, donc, dans le même sac . Pour nous, le mieux est d’attendre . Le tout étant que le montant des livrets A soient garantis par l’état . Pour le reste, celui qui joue en bourse accépte, de facto, un risque sur son capital . Par-contre, si vous retirez votre argent en achetant du physique, c’est encore mieux . A votre niveau, vous aurez participé a précipité l’éffondrement de l’édifice . De toutes façons, toutes la finance est pourrie comme une maison mité . Il faudra tout raser jusqu’aux fondations pour reconstruire, suivant certaines règles cette fois. En ce moment, nous parlons de dettes . Sous peu, nous parlerons de déclanchement des CDS . Ce jour là, vous regrétterez le temps béni des seules dettes … Un conseil, sortez de votre assurance vie qui est farcie de CDS titrisés sous forme de CDO.

      • Bonjour Al,
        Je suis entièrement d’accord.
        Si la France nationalise ses banques elle perdra sa note souveraine : “AAA” !!
        C’est semble t-il le but recherché par l’Allemagne en ne voulant pas autoriser la France à puiser immédiatement dans le FESF !!!

  23. Conséquence d’une cause, résultat d’un effet, angoisse… ou sous forme de locution « Et après » de façon légère comme si de rien n’était. En fait, les gens devant leurs postes de télévision, leurs écrans d’ordinateurs… avalent en direct les informations qui leurs disent qu’une catastrophe est imminente car ce que nous voyons est ce qui se passe en ce moment. Et que regardons-nous? La mort annoncée du système financier et c’est toujours la suite, dans le prochain épisode… L’attente ronge. Qui croire? que croire? Le « Krach » capable de saisir tentaculairement un Etat-nation pour le faire chavirer, faisant ainsi couler les pauvres épargnants, dévorés par la cupidité. Bientôt! grâce à la technologie, il sera possible de regarder par sa fenêtre, les files d’attente devant les banques, pôle emploi, la soupe populaire, l’aide alimentaire… des émeutes ici et là… la folie humaine dans ce qu’elle a de plus violente… Cessons de prendre nos peurs pour des réalités. Restons dans l’inaction comme des moutons! Bêêê! Mêêêê c’êêêê pas vrêêêêêêê!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici