Le danger de l’analyse court terme

352

 

Il devient très dangereux, en matière d’investissement comme en matière d’analyse de la situation, de suivre le courant moutonnier des médias qui inclinent à raisonner dans l’instant. Plus que jamais, le médiatique est dominé par l’instabilité. Tel commentaire ou analyse devient incohérent dans l’instant par rapport au plan d’ensemble, et l’on va vite à dénigrer une analyse qui se confirmera pourtant dans le temps. Si l’on suit cet engrenage médiatique informationnel de l’instant, le concept même de vérité finit par échapper. L’oreille collée à la radio, le regard fixé sur la spéculation, les analyses à vue courte, font que l’on n’entend plus que des vérités provisoires, changeantes et successives.On y perd son latin, on y perd le sens de l’Histoire, on oublie qu’il y a une logique entre les événements… que le cartel bancaire, par exemple, applique un scénario qui se déroule avec des étapes marquées, où s’intercalent des étapes de très court terme. Voilà sans doute la raison pour laquelle nos contemporains, déjà formatés à l’école par des méthodes d’apprentissage à la lecture, destructrices pour la formation de l’intelligence, sont finalement déconnectés du monde réel et ne réagissent qu’à une culture de flux. Les gens sont ainsi ballotés entre une vérité et son contraire, une thèse et une antithèse. Ils soutiennent un parti politique apparemment opposé à un autre, alors que l’un et l’autre illustrent la dialectique d’Hegel en faveur de l’antithèse que les banquiers internationaux ont appelé Nouvel Ordre Mondial… la fameuse synthèse.

Voilà pourquoi, par exemple, LIESI a recommandé l’achat d’or depuis 2001 sans chercher la spéculation sur des tendances courtes. Telle est aussi la politique de gestion de Trader Noé. Le prochain numéro de LIESI (240), en cours de rédaction et en complément du précédent sur l’analyse géopolitique des révolutions arabes, dégagera les grandes lignes de… demain.


47 Commentaires

  1. Oui, c’est ça ! voyons les choses dans leur “globalité”, à long terme et non pas dans les détails.
    Tout le monde sait qu’il ne faut pas lire les détails d’un contrat. Faut juste signer !
    Heureusement que liesi prend de la hauteur pour nous.

  2. Dans la série globalité à tout va, l’INSEE fait fort aujourd’hui avec deux enquêtes qui démontrent que :
    – 1- Les Français plutôt satisfaits de leur vie. Selon une étude réalisée par l’Insee et publiée ce mercredi, une majorité de Français seraient globalement heureux.

    – 2- Les prix à la consommation ont baissé de 0,1 % en septembre.

    Sur le deuxième point, il faut preciser que cette baisse est globalement due aux promotions et bradage du prix des séjours en France et à l’etranger.
    Le mois prochain, on peut dore et déjà leur conseiller d’englober les prix pratiqués dans les vides greniers et tout le monde sera content dans le meilleur des mondes.

  3. Bonjour
    Combien de temps nous reste-il avant l’effondrement? A votre avis?
    Et Quel est le rapport entre la montée de l’or et l’inflation?

  4. Auj l or monte surtout le le dollar faiblit face à l euro….mais la pente est ascendante….
    il parait le le credit agricole a un bug……et que les retraits carte bleue sont débités 2 fois!!!!!! ben voyons……(grace à ca j ai reveillé des ignorants en leur livrant nos liens…..

    • J’en suis client au crédit agricole, les retraits de ce week end ont été débité même une 3ème fois en re-regardant mon compte aujourd’hui!!! Je veux fermer mon PEL depuis la semaine dernière et j’ai appelé aujourd’hui pour avancer mon RDV de demain. L’employé qui m’a répondu m’as dit qu’ils ont reçu un mail ce matin comme quoi il y avait un report indéfini et que l’on ne pouvait toucher aux PEL, j’avais justement pris RDV pour demain car la semaine dernière je voulais le cloturer ce foutu PEL pour sauver mes économies! et on m’avait répondu que mon PEL ne pouvait être clos sauf demain. Il y a des signes concrets, ça sent très mauvais.
      dois-je aller réclamer MON argent avec un AK47?

      bon courage pour récupérer vos économies !

      • Je me rappel qu’a la fin 2008 la caisse d’épargne a eut le même bug (j’en été client à l’époque) quand on sait ce qu’il sait passé par la suite (sauvetage des banques) on peut penser que c’est mauvais signe.
        Je ne vois pas l’intérêt de la chose car la banque doit sortir deux fois plus de cash a très court terme car on sait qu’ils empreintent au jour le jour le jour pour les histoires de compensation inter-bancaire.
        Bug ou attaque viral?

    • Ce n’est ni plus ni moins qu’un “scénario fabriqué de toutes pièces afin de détourner l’attention de l’opinion publique américaine des problèmes internes des Etats-Unis”.

    • Tu as raison Ratman, c’est une des infos capitales d’aujour’hui, et on en parle quasi pas dans les infos. Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage. Et bien voilà, l’Iran a la rage… 😉

  5. Haaa.

    GB: taux de chômage monte à 8,1%, nombre record de chômeurs depuis 17 ans
    la bourse de Londre est dans le vert de 0.43%
    PETROLE/L’AIE abaisse encore sa prévision de demande mondiale 2011-2012 (dév.)
    le baril est dans le vert de 0.99%

    Bref tant que ceux qui on les moyens de faire plier les politichiens
    auront pas fini de mettre à l’abri leur pognon, tout va allez pour le mieux.

  6. Bonjour,
    J’ai lu que le Mécanisme Européen de Stabilité (MES) qui pourra emprunter sur les marchés jusqu’à 750 milliards d’€, montant garanti par les Etats (donc nous), sera en fait une S.A. de droit Luxembourgeois présidé par 12 personnes.
    Qui dit S.A. dit actionnariat : qui seront les actionnaires décisionnaires ?
    Le système est peut être d’une très grande banalité mais

  7. Merci pour toutes ces précieuses infos !

    Je voulais juste passer un message à marievsky si elle lit ces commentaires : j’aimerais beaucoup rentrer en contact avec vous, il y a certaines choses dont j’aimerais vous parler. Si vous passez par ici, faites-moi signe : glenn32@free.fr

    Merci !

  8. @ Nee : je dirais qu’il faut savoir s’attendre à tout sans tomber dans la panique du “ça y est c’est parti, tout va péter dans quelques jours”. Il se peut très bien que tout pète, comme ça peut très arriver dans quelques semaines ou quelques mois. L’essentiel n’es pas de savoir QUAND ça va s’effondrer, mais plutôt de s’y être préparé et de rester sur ses gardes à mesure que le temps passe.

    C’est à dire : heureux ceux qui ont de l’or et de l’argent planqué quelque part ! Personnellement, je suis chômeur, absolument aucune économie, je me demande même comment je vais faire pour manger en attendant le versement de mes allocs, en espérant qu’elles existent encore au moment où je suis censé les toucher, dans un bon mois ! Et j’en viens à me demander qu’elle est la situation la plus enviable, car lorsqu’on n’a rien, on ne peut rien perdre, pas vrai ? Et voilà, je me retrouverai certainement sans boulot, sans toit, insolvable sur les crédits que je dois, comme des millions d’autres… À moins que d’ici là j’aie pu acquérir quelques napoléons et silver avant qu’ils ne soient définitivement plus accessibles à personne.

    • – 0.1, + 0.5… moi ce que je constate c’est les prix montent toutes les semaines un peu plus et par tranche de 5 à 10% !
      Mais je vis peut être pas dans le même monde que l’Insee.

  9. bon ben je vois que l euro des regions est partout! en vente aux bureaux de poste…..il est en argent?? Qui en a acheté??? L histoire nous a montré que les euro monnaies regionales devancent l effondrement d’une monnaie nationale….ces euro regionaux auront ils cours ds votre region apres l euro?? Rien n est moins sur… qu’enpensez vous?

    • Personnellement, je ne me risquerais pas à acheter ces euros régionaux parce qu’ils ont 5g d’argent. Ils risquent fort de ne plus rien valoir si l’euro tombe, et ce n’est pas les quelques grammes d’argent qui vont changer la donne. Pourquoi ne pas investir plutôt dans du 100% silver ? Il est beaucoup plus à portée de nos bourses que l’or, et il va très certainement constituer une plus-value très intéressante à son niveau, tout comme son confrère doré au sien. Je pense que si j’avais les moyens, je convertirais une partie de mes économies en or et une autre en silver (mais pas TOUT non plus, faut quand même vivre un minimum).

    • Ces pièces de 10 € ont un cours légal dans toute la France mais pas dans les autres pays de la zone euro.

      Ce n’est pas une monnaie régionale mais bien des € sous une autre forme, valable en France au même titre qu’un billet de 10 €.

  10. L’avantage de l’euro des régions est justement là, vous avez 10 euros qui ont cours légal, et 5g d’argent, ce qui est mieux qu’un bout de papier avec marqué 10 euros dessus. On conserve donc une certaine liquidité avec d’autres couvertures comme l’argent ou l’or, la prime sur les pièces qui a explosé m’ont plutôt incité à choisir ce moyen d’avoir des liquidités tout en les couvrant. Si l’argent explose, les 5g d’argent vaudront bien plu que les 10 euros qu’elle valait.

    Je vais continuer d’en acheter, de plus il n’y a pas de déclaration à faire comme pour l’achat de lingot et autre…

  11. Bonjour pour ceux qui s’intéresse au silver ont en trouve en suisse mais il faut savoir que la tva est en plus du prix d’achat avis

  12. Voici un moyen d’acheter de l’or physique, comme vous n’en avez jamais vu…
    Par Marc Mayor

    Comment acheter de l’or physique hors taxes,
    exonéré d’impôts sur la plus-value (notamment pour les contribuables payant leurs impôts en France ou en Suisse), comment le stocker pour moins de 3 euros par kg et par an hors du système bancaire, là où l’Etat ne viendra jamais le chercher, auprès d’un prestataire sécurisé, astreint au secret par la loi sous peine d’amende et de prison

    Cher lecteur,

    Nous vivons une drôle d’époque, puisque le travail, l’épargne et le souhait de ne pas tout perdre sont devenus des crimes contre l’Etat.

    Si vous le voulez bien, partons du principe que ce que la nature fait est en général durable, donc observons-la. L’écureuil qui vit sur mes terres avec sa famille (et que j’ai surnommé Elmo) travaille à longueur de journée pour trouver de la nourriture, et il met le surplus de côté pour l’hiver.

    N’étant pas né écureuil bien que de nationalité suisse (et nos amis du Québec appellent leurs écureuils, comme ceux du mont Royal, des “suisses”), j’ai le choix de travailler ou non. Je dis bien “le choix”, parce qu’aujourd’hui une personne qui ne souhaite pas gagner sa vie n’a qu’à se plaindre de troubles psychiques liés au travail pour devenir invalide.

    Ceci semble vrai tant en Suisse qu’aux Etats-Unis, comme le démontrent ces deux articles (le premier est en français, le second en anglais et le troisième lien est l’article en anglais traduit automatiquement par Google) :

    La responsabilité individuelle
    En plus de travailler, je choisis de ne pas tout dépenser, ni de débourser davantage que je ne gagne ; là encore, un choix, puisque de nombreuses personnes dans le monde sont endettées.

    Il y a plusieurs raisons qui me poussent à épargner.

    ▪ D’abord, je crois en la responsabilité individuelle ; je ne souhaite être à la charge de personne, y compris l’Etat, quoi qu’il m’arrive.

    ▪ Ensuite, je pense que nos institutions de prévoyance basent leurs calculs sur un baby-boom perpétuel qui n’existe pas dans la réalité, et que donc il ne faut pas compter sur elles, ou du moins pas seulement sur elles, pour nos vieux jours.

    ▪ Enfin, constatant que la planche à billets tourne à plein régime non seulement aux Etats-Unis où les politicards font imprimer des milliers de milliards de dollars pour sauver les parachutes (chut !) dorés et autres bonus des banksters, mais aussi en Europe où il faut sauver d’abord la Grèce, puis le Portugal, puis l’Italie, puis l’Irlande, puis l’Islande et ainsi de suite.

    Fait nouveau : il en est de même en Suisse, où les autorités monétaires ont décidé d’imprimer des quantités “illimitées” de francs pour soutenir une parité franc suisse-euro qui finira par s’effondrer, comme toutes les tentatives similaires par le passé (le Royaume-Uni qui avait fait gagner des milliards à George Soros, les autorités monétaires japonaises avec le yen, etc.)

    Vers une interdiction de l’achat d’or physique ?
    Conclusion : comme je travaille, que j’épargne et que je ne souhaite pas tout garder en papier adossé à rien dont on imprime des tombereaux de nouvelles coupures chaque jour comme à la belle époque de Weimar en Allemagne, ou plus récemment au Zimbabwe, je souhaite acheter de l’or physique, tangible.

    Oui, cela peut paraître bête, mais quand j’achète un kilo d’or et que je le mets de côté, son poids ne fond pas à 400 grammes l’année suivante. Ce faisant, je pense être triplement vertueux : en travaillant, en épargnant et en m’assurant que je ne perdrai pas tout, je prends mes responsabilités.

    Comment réagit l’Etat ?
    Il restreint l’achat d’or. Par exemple en liquide. Voici le texte d’une loi française modifiée le 29 juillet dernier et entrée en vigueur au mois de septembre 2011 :

    Idem en Autriche, où désormais plus personne ne peut retirer plus de onze onces d’or physique à un guichet en une fois ; les ventes sont limitées à 15 000 euros maximum par retrait, un tiers de lingot d’un kilo environ. Voici l’article à ce sujet d’Isabelle Mouilleseaux :

    Différents analystes prévoient encore d’autres innovations de nos gouvernements à l’avenir, avec au menu, par exemple, un nouveau standard pour les lingots d’or ; “afin de nous protéger”, bien sûr, la loi pourrait interdire tout lingot ne contenant pas une puce agréée qui assure sa traçabilité. Bien sûr, ladite puce permettrait également de localiser l’or en question en tout temps, de manière à ce que nos autorités puissent y avoir accès en tout temps, si le besoin ou l’envie devait s’en faire ressentir.

    Je sais ce que vous allez me dire :
    Il n’est pas encore complètement impossible de se faire livrer de l’or, si on donne ses coordonnées. De plus, vous n’avez rien à cacher ; pour vous, cela ne pose aucun problème de payer par chèque, de présenter votre carte d’identité, votre passeport ou je ne sais quoi quand vous allez acheter de l’or.

    Moi, vous me connaissez :
    Je veux bien passer pour paranoïaque, je ne suis plus à cela près. Mais j’ai une question hypothétique à vous poser, et qui s’inspire d’un billet du Dr Gary North.

    Alors je vous demande : prévoir que tout achat d’or physique est déjà ou sera bientôt, sinon interdit, du moins réalisé de manière à ce que nos gouvernements connaissent l’adresse de celui qui possède du métal jaune, est-ce véritablement si paranoïaque que cela, après tous ces nouveaux signaux extrêmement négatifs à mes yeux ?

    Combien de preuves nous faudra-t-il avant d’agir ?
    Le fait est là : même si l’achat d’or physique devait se révéler inutile, cela reste un bon placement. A force de tripler la masse monétaire tous les deux ans, voire pire, l’or monte, puisqu’il n’est pas possible, d’un coup gratuit de baguette magique monétaire, de tripler tous les deux ans l’or disponible sur la surface du globe.

    Les risques liés à l’or physique
    Les trois principaux problèmes liés à l’achat d’or physique sont, dans l’ordre :

    – Le risque de se faire avoir, en achetant de l’or qui n’en est pas (exemple : les lingots fourrés au tungstène comme je l’ai expliqué ici et encore ici.

    – Le risque de le laisser dans une banque puis de ne plus pouvoir le retirer (comme je l’ai décrit souvent, par exemple ici.

    – Le risque de se le voir confisquer (ou “réquisitionner”, si vous préférez le politiquement correct), comme à l’époque de John Law en France ou sous Franklin Delano Roosevelt aux Etats-Unis.

    Je vous propose donc, en toute légalité bien sûr, une approche
    Une approche qui devrait compliquer quelque peu la tâche de nos dirigeants dans leurs efforts pour nous empêcher de créer de la valeur par le biais de notre travail et de notre épargne, et de sauvegarder une partie de nos avoirs tandis que nos élus sont partis pour tenir la dragée haute à l’hyperclasse pour tout ce qui concerne le bling-bling (nouvel avion Air Sarko One avec un système de motorisation des rideaux d’occultation des hublots à 310 000 euros, poules de luxe pour Silvio Berlusconi, etc.)

    L’Etat est devenu obèse, je propose donc charitablement une solution pour lui faire perdre un peu de son surpoids. Quand ses envoyés chercheront où est passé le métal jaune que vous aurez pu vous approprier et/ou mettre en sécurité grâce aux conseils de ce rapport spécial, vous leur proposerez un jeu de piste dans l’esprit Pierre de Coubertin ; de cette manière, vous ne devriez pas risquer grand-chose.

    Quel or acheter et où ?
    Ce thème est abordé dans le document complet, ainsi que la réponse aux questions suivantes :

    – quels pièces et/ou lingots choisir
    – comment acheter des métaux précieux (or, argent, platine, palladium) hors taxes
    – comment acheter des métaux précieux (or, argent, platine, palladium) au meilleur prix (avec une majoration maximum de 3% par rapport au prix du marché)
    – comment acheter des métaux précieux (or, argent, platine, palladium) avec un certificat
    – comment être sûr de pouvoir revendre (si souhaité) vos métaux précieux au juste prix
    – comment être exonéré d’impôts sur la plus-value (notamment pour les contribuables payant leurs impôts en France ou en Suisse)
    – comment stocker vos métaux précieux pour moins de trois euros par kilo et par an hors du système bancaire, là où l’Etat ne viendra jamais le chercher (en cas de confiscation ou de “réquisition” de votre or, comme sous John Law en France ou sous Franklin Delano Roosevelt aux Etats-Unis) auprès d’un prestataire sécurisé, astreint au secret par la loi sous peine d’amende et de prison
    – le tout en français si vous le souhaitez, donc il n’est pas nécessaire de maîtriser l’anglais pour appliquer tous ces conseils

    Le document complet est proposé comme bonus aux personnes qui participeront à mon nouveau séminaire sur l’inflation, intitulé “Comment protéger votre patrimoine contre une hausse de l’inflation, comment vous enrichir dans un contexte de forte inflation et comment faire fortune”.

    Vous trouverez encore quelques informations pratiques, ainsi que la possibilité de vous préinscrire, en continuant votre lecture.

    Merci de votre confiance !

    Cordialement,

    Marc Mayor
    Groupe Inside ALPHA

    • Il n’y aura pas de retour au standard or; c’est un leurre.

      L’objet de tout cela est la démonétisation totale des échanges économiques de particuliers; en vue de flicage. C’est-à-dire que tout paiement devra à l’avenir s’effectuer par carte bleue, virement, etc. L’objet est un flicage et un profilage de la personnalité grâce à la puissance de calcul informatique. Et l’objet est de repérer certaines personnes, celles pouvant présenter un danger pour l’ordre établi.

      Vous pouvez rapprocher cela de la vélléité que l’anonymat devienne impossible sur Internet.

      De la pseudodétection des enfants à problème dès la maternelle qui vise tout autre chose. Enfant à problèmes = rétif à l’autorité = dans le meilleur des cas sublimation inadéquate: la délinquance ça va, mais le prurit révolutionnaire, hors de question.

      Il y a toute une volonté mise en oeuvre dans ce sens, de façon tentaculaire. La moindre chose mise en oeuvre va ans ce sens, sans même qu’on le soupçonne genre compteur intelligent edf, etc.

      Avec la dématérialisation, il est possible de connaître un individu, de savoir qui il est, ce qu’il veut et de l’empêcher de nuire légalement ou non avant tout problème.

      Mais je dis ça, je dis rien. Restons dans la dimension connue et pas du tout vertigineuse.

      • Un peu comme dans Minority Report….
        Film présenté comme “visionnaire” d’un proche avenir, selon les technos développées ou en cours de développement…

      • @ irt
        Tout à fait raison mais malgré la puissance de ce qui anime ce monde, celui-ci perdra à l’instant même où il atteindra ce fameux “presque contrôle”.
        Avant la chute, vient la fierté.

      • Ils veulent empêcher le lien entre le Logos, incarné, qui se trouve quelque part, et l’individu. (Je n’ai pas dit le peuple mais l’individu). Ils ne peuvent pas empêcher cette incarnation parce qu’il est vraisemblablement trop tard déjà et qu’en second lieu, ils n’ont pas, n’avaient pas, n’auraient de toute façon pas les moyens de le localiser.
        Il faut bien comprendre QUI est le Christ et quel est son pouvoir, de quelle nature il est: un type seul, qui tient à le rester; son entourage, ses compagnons, etc, sont dans le récit à titre de témoins et de scribes; des sortes de figurants ou bien de types chargés de donner la réplique dans un récit où ils n’ont aucune prise. Et donc, c’est un type quasi en guenilles, pauvre et modeste, humble, qui parcourt la Galilée à dos d’âne et est capable de faire vaciller par la seule parole et LES ACTES RAPPORTES A CELLE-CI un empire ou une religion/identité séculaire [en fait, le Christ retire l’élection aux Juifs et renvoie Rome à sa sphère]. Pas d’arme, pas d’idée de force au sens de nombre, pas de vélléité de persuasion, etc. C’est la force du Logos lui-même, parce tout se passe au niveau de l’âme et non de l’intellect.

        Il ne faut pas occulter un point aussi: la mise à mort du Christ est organisée par l’oligarchie de l’époque [le Sanhédrin] avec l’aval du peuple; il y a une instrumentalisation du peuple et l’objet de cela n’a rien à voir avec le bonheur du peuple mais avec la pérennité du pouvoir pour le Sanhédrin.

        Et aujourd’hui, c’est la même chose. Le peuple est instrumentalisé de façon à ce que la rencontre entre le Logos incarné et l’individu, directement au niveau de l’âme ne s’opère pas.

        Nous avons le privilège de vivre un remake avec cet avantage d’avoir le miroir de l’expérience passée.

        [*Cela s’est passé aussi avec les Cathares, les ‘bons hommes’, qui ont été persécutés et exterminés. Pour les mêmes raisons.]

      • @irt
        Excellent mais à une nuance près, le logos se sert de ce qui habituellement dessert et la rencontre aura lieu dans le seul endroit qu’aucun ne peut éviter. on nomme cet état LA FIN.
        Aucune force ne pourra entraver cela pour la raison même que chacune de ces forces oeuvre consciemment ou pas à cette rencontre/dénouement.
        .

      • Je suis (apparemment) bien d’accord avec vous et cet endroit, c’est l’être lui-même.

        Je pense que Dieu va délivrer le “Mal” tout à fait*; à l’intérieur de chacun. Chacun nous aimons jeter la pierre à autrui mais force est de constater que nous nous connaissons nous-mêmes très mal et que nous sommes un réservoir de possibles que la confrontation seule avec l’expérience peut révéler. A la ‘fin’, – il est dit que sa mise à l’attache fonde le monde – le serpent est délivré de ses liens, c’est cela, non?

        [je sais, la tournure peut désarçonner.]

  13. je souhaite m’acheter un peu d’or (pas trop, ma femme va trouver ça louche…), quelle est la meilleure solution entre les pièces (napoléon, vreneli) ou au gramme?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici