Trader Noé – Analyse du 15 octobre 2011

89

Actuellement, l’indice E-mini SP 500 reste bien orienté avec une belle hausse à la clôture de vendredi. Désormais, il faudra que celui-ci franchisse les 1230 pour que la hausse (rebond technique depuis le 05 octobre) puisse se poursuivre.
Ce qui va se passer lundi sera décisif pour l’orientation à court terme du CAC 40. Si la résistance est franchie alors l’indice CAC 40 pourrait poursuivre son rebond. Dans ce cas, les résistances des 3400-3607 seraient à surveiller.

Désormais, tant que l’indice FCE CAC 40 évolue au-dessus des 3200 points et l’indice E-mini SP 500 au-dessus des 1200 points le rebond peut se poursuivre.

Cependant, la tendance de fond reste très baissière (pour plusieurs mois et années). Ce qui se passe sur le marché est comparable à un arc à poulies. Vous remplacez la hausse qui a lieu depuis le 05 octobre par la tension sans effort de la “corde” de l’arc.
Et pourtant, en lâchant la corde de l’arc, la flèche part extrêmement loin, contrairement à un arc classique. C’est justement cela qui causera probablement et malheureusement une violente chute pour arriver à 1700 (2012) et 700 points (2013). La poulie peut encore se tendre avant le G20, ensuite suivez la flèche….

Nous avions anticipé la tendance baissière sur Dexia depuis mai. La baisse a été d’environ 80 %. D’autres valeurs suivront et c’est vraiment regrettable.

Concernant l’EURUSD, nous avions précisé que malgré sa tendance de fond baissière, la rupture des 1.3850 déclencherait une petite hausse. Le cours s’est rapproché des 1.39 rapidement et les résistances des 1.3970 et 1.412 sont à surveiller.

Concernant le BUND nous avions précisé que la rupture des 138 favoriserait la correction. Désormais il est sur le support des 133.3. Sous ce niveau, le prochain support à observer est celui des 132.

18 Commentaires

  1. People’s Daily Online rapportaient que la Chine et la Russie s’étaient mis d’accord pour utiliser leurs monnaies respectives au lieu du dollar dans leurs transactions commerciales bilatérales. Les Russes et les Chinois ont dit qu’ils avaient pris cette décision pour protéger leur économie des problèmes qui ont ébranlé leur confiance dans le dollar comme monnaie de réserve mondiale.

    C’est une nouvelle importante spécialement pendant la période des congés de Thanksgiving où il n’y a pas beaucoup de nouvelles, mais on n’en a pas parlé sur Blomberg, CNN, New York Times ni nulle part dans les médias, presse ou TV, étasuniens. L’autruche ne sort pas sa tête du sable.

    Auparavant la Chine avait conclu le même accord avec le Brésil.
    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=22308

    • Le dernier règlement d’une facture pétrolière entre l’Inde et l’Iran a été éffectué en Euros . Pour peu que l’on insiste sur l’or, le dollar est mort . La plus grande crainte des américains, c’est le retour de l’étalon or . Sans le dollar et en moins de 5 ans, ce pays ce sera le tiers monde . Du coup, nous nous débarrasserons aussi de leur onmiprésence militaire . Nous serons aussi débarrassés des trafics de stupéfiants qui ne servent qu’à financer la plus grande organisation criminelle, la CIA .

  2. Voici mon analyse :

    Les chiffre est édifiant : 7.6% de hausse hebdomadaire pour le Nasdaq, le record n’était pas loin. Et vu le constat et les tensions actuelles, cette envolée ferait office d’exploit si les volumes étaient plus importants. C’est là que le bât blesse.

    Les bourses occidentales ont terminé la semaine comme ils l’avaient commencé, sur une hausse. Et le bilan hebdomadaire est quelque peu flatteur pour les marchés tant on demeure encore et toujours dans l’incertitude. La saison des publications de résultats a commencé ce mardi, avec le géant Alcoa et le moins que l’on puisse dire, c’est que les ‘better than expected’ ne sont plus aussi évidents. Ajoutez à ceci, des tensions encore vives en zone euro, parsemées de promesses. Saupoudrez de dégradations quasi journalières de grandes banques et d’états par les agences de notations, et vous obtiendrez de la volatilité.

    Malgré les injections de morphine au malade bancaire, les établissements et leurs cours demeurent négatifs ces dernières séances. La faute se diront certains, aux agences de notations, qui enfoncent jour après jour l’Europe et son système financier.

    L’image d’une bougie, qui avant de s’éteindre, est à l’apogée de sa clarté. C’est un peu à ce dont les indices font penser. Tandis qu’en Europe, le bilan est plus que négatif depuis le début de l’année, outre-Atlantique, le constat est inverse (les QE sont passés par là).

    Ce rebond technique amorcé depuis les 2800 sur le CAC40 et 10400 sur le Dow Jones, ne pourrait être qu’une énième entourloupe. Vouloir monter si haut et si vite, dans des volumes très peu fournis et des incertitudes toujours aussi pesantes, laisserait présager un retournement d’une ampleur catastrophique, osons le mot : historique.

    Après avoir sauvé le support 10400, attaqué par deux fois ces derniers mois, le Dow Jones dans un ultime rush, se rapproche des 11800, laissant présager une sortie de crise et un futur prospère (croissance US encore revue à la baisse cette semaine). Hélas ce retournement, pourrait faire chavirer toute la planète financière une fois un plus haut trimestriel inscrit : 11800/12000 ? Ce point, qui pourrait intervenir d’ici 10 à 15 jours, serait une aubaine pour les grands gérants qui pourraient ainsi se délester de leurs positions.

    Ces mêmes gérants qui faisaient grise mine, il y a 10 jours encore. Des gérants mal embarqués, mais que les algorithmes ont sauvés grâce à ces hausses sans volumes. Appâter le pigeon, pour le plumer ensuite. Quand le petit porteur refera surface et reconnaitra l’aversion au risque, les HF et grands gérants vendront. C’est aussi limpide que ça.

    Ce scénario, s’il venait à s’inscrire dans les prochains jours ou semaines, serait en phase avec la décision du sort Grec et en osmose avec les résultats des géants bancaires.

    Analyse chiffrée de la situation :

    CAC40 : Résistance à 3250. Par deux fois, le cours à buté sur ce niveau. S’il venait à passer, alors l’indice pourrait se diriger vers 3300 puis 3400 au (très) grand maximum. Les choses se compliqueraient ensuite, avec un scénario à 2400 pour les optimistes et 1800 pour les plus pessimistes avant des jours meilleurs.

    Dow Jones : Résistance à 11700. L’élan actuel des indices US est de toute beauté. Mais attention, les banques ne sont pas au mieux et APPLE (plus grosse capitalisation mondiale), ne fabrique plus du rêve. La croissance faible et le taux de chômage toujours aussi élevé, viendront compléter la donne. Un trou d’air pourrait intervenir une fois les 10400 enfoncés. 8800 pour les plus optimistes et 6600 pour les plus pessimistes.

    Deux autres informations : pour l’indice CAC40, nous remarquons que le rebond est avant tout opéré par les plus grosses côtes de l’indice : Total (FP), BNP Paribas (BNP)…

    Dans un tout autre domaine, une vente massive de bons du trésor US a eu lieu le week-end dernier : 56 milliards de dollars en Bons du Trésor américains ont été vendus à la FED par des institutions d’origine inconnue.

    Pareil scénario n’avait été observé depuis… un week-end de décembre 2007.

    • Bonjour;
      concernant la fin de votre commentaire . Il n’y a plus que la FED pour acheter des bonds US . Se racheter sa propre dette en faisant tourner la planche à billets, elle est pas belle la vie ?

    • Bonjour clavreul;
      Si le FMI est en faillite, il n’y a qu’à privatiser . Je suis certain que JP Morgan et Goldman Sachs ont déjà tout prévu avec Obama et Bernanke . La FED n’est déjà pas une banque publique, la moitié du chemin est fait .

      • Regardez qui sont les principaux contributeurs du FMI, celà prête à sourire . Lagarde n’a plus qu’à vendre son or et fermer boutique .

    • “Rome brûle”: 2, je dis bien DEUX voitures en feu. Déduction: vu qu’en France, chaque nuit de la saint-Sylvestre, il y a plusieurs centaines de voitures brûlées, ce pays est donc à feu et à sang.

      Plus sérieusement, les médias officiels, la voix de son maître*, ont entonné aujourd’hui le refrain:
      mouvement disparate, sans leader, aux revendications floues et contradictoires, etc. Couplé avec quelques provocs ou évènements spectaculaires, cela donnera anarchiste, nihiliste, contre la société et la démocratie. Et – évidemment – de gentilles lois LIBERTICIDES POUR TOUS seront prises, etc, etc. Comme, par exemple, faire en sorte qu’on ne puisse s’exprimer tranquille sur des blogs comme ils ont tenté vainement de le faire la semaine passée via la loi législative et où donc? Ben, en Italie justement, tiens.

      [ces journaux, télé de merde et autres, sont destinés à la MAJEURE partie de la population qui ne connait pas Liesi et se fout come de l’an 40 de l’Apocalypse.]

      • Du reste, en Grèce, c’est bien plus destroy et depuis un bon bout de temps. Il n’y a pas de conscience européenne, mondiale ou ce qu’on voudra; il n’y a qu’une conscience individuelle circonscrite à l’état de gonflement de son porte-monnaie.

  3. j’ai lu vos commentaires, si j’ai bien compris cela va exploser. que faut-il faire alors ? gardez ses sousous, remplir son garde manger?

  4. Bonjour,

    Trader Noé, lorsque l’on regarde les valeurs européennes, il est clair que nous sommes dans une tendance très baissière. Cela correspond bien au contexte économique. Cependant, si l’on regarde par exemple le Nasdaq, la tendance est à peine baissière. Le Dow-Jones est seulement un peu moins bien. Comment expliquez-vous cela, sachant que les USA ne sont pas mieux lotis que les européens ?

    Merci;
    Hervé.

    • @pasnéedeladernièrepluie

      Je n’ironisais pas sur ton compte, mais plutôt sur la propagande médiatique coutumière de l’Ordre.

      D’ailleurs, j’ai un petit avis perso à donner à Liesi. Quand un laquais style Apathie qui porte si bien son nom dit quelque chose, c’est que son maître lui en a donné l’ordre et qu’il obéit. Et donc plutôt que se chatouiller l’ego en disant ‘ouah! même un type comme Apathie dit ce que je dis”, il faut peut-être se demander pourquoi d’un coup ce domestique d’habitude si discret se lâche.

      La raison est peut-être celle-là:

      pour jouer le contrefeu de la crisecrise qu’y a pas de coupable, en plus du refrain paradis fiscaux et trader à bonus, invention d’un ennemi de l’intérieur. Le méchant gauchiste anarchiste nihiliste casseur de vitrine brûleur de voiture. L’ennemi est à nos portes, il faut prendre des mesures,etc, etc, tu es sommé de choisir, citoyen, l’ordre que je suis ou le bordel.
      Il suffit de lire la loghorrée dans la livraison figaresque du soir; on y parle d”hôpital de campagne’, comme si c’était 14/18.
      Tout cette mécanique a des visées multiples. Empêcher le lien entre les 4 guignols à pancarte qui goûtent à la matraque, les pseudoéveillés de la toile et le reste de la population qui s’en fout et n’y pige rien. C’est pour cela que dans le Figaro, concernant les ‘Indignés’, on te dit qu’ils manifestent contre la précarité et la finance; on ne t’écrira surtout pas qu’il y a un problème de démocratie qu’existe pas, que Sarkozy fait partie d’une grande bande de filous, etc.
      Pouvoir passser les lois nécessaires à entraver la liberté de réunion, d’association, d’opinion et d’information, etc. Au besoin même faire qu’il n’y ait pas d’élections en 2012 si on ne peut pas les gagner.
      Car tout cela n’a qu’un but: que ceux qui ont le pouvoir restent maîtres et rien d’autre.
      Et tout cela, il y en a vraisemblablement pour une durée de un an, le temps de serrer tous les boulons. C’est déjà comme cela depuis 2008, asphyxie lente et certaine de la liberté dans un climat d’angoisse soigneusement entretenu.

      [Ca aussi ça n’a rien d’hasardeux.
      http://www.lefigaro.fr/international/2011/10/14/01003-20111014DIMWWW00510-ces-celebrites-qui-rallient-le-mouvement-anti-wall-street.php
      Que des pauvres, des miséreux, des gens que le système maltraitent. Mais que c’est étrange, en ces temps foire-people, que des gens qui ont un ascendant moral sur la populace. Et je peux te l’assurer, que des gens qui emploient des conseillers fiscaux et font tout ce qu’ils peuvent pour ne pas se soumettre à la solidarité sinon de parlote.
      http://www.lefigaro.fr/international/2011/10/14/01003-20111014DIMWWW00510-ces-celebrites-qui-rallient-le-mouvement-anti-wall-street.php

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici