Trader Noé – Analyse générale du 11 novembre 2011

301

Le Gold Spot présente une configuration intéressante qui se met en place. Il reste toujours haussier tant que le cours évolue au-dessus des 1710.
Le Gold spot pourrait poursuivre sa hausse et se rapprocher progressivement des résistance 1820-1840 puis 1900-1930. Au delà, le métal pourrait s’envoler parallèlement à l’écroulement de l’indice CAC 40 et des bancaires.

Il faudra encore patienter un peu pour voir le dernier 1/3 se former sur la configuration en arc à poulies.
Une fois ce scénario validé le mouvement baissier sera très puissant. (si validation il y a bien sur).

Tant que l’indice Future E-mini SP 500 évolue sous les 1280 points, la tendance reste incertaine pourtant bien mieux orientée que l’indice Future CAC 40.
Au dessus des 1280, il faudrait surveiller les résistances 1350-1400 points. Sous les 1230, l’indice pourrait regagner son support vers 1210 et sa rupture permettrait le déclenchement d’une baisse vers 1190-1180 points puis 1090.

L’indice Future CAC 40 n’évolue pas du tout de la même façon; il faudrait qu’il franchisse les 3450 points pour avoir une bouffée d’oxygène.
Actuellement l’indice Future CAC 40 termine le dernier 1/3 de la configuration de l’arc comme pour les bancaires d’ailleurs.
Si cette configuration se termine, nous pouvons nous attendre à une baisse de 17 % – 45 % et 75 % par rapport aux cours actuels. (pour 2012-2013).
Bien sûr, en lisant cette analyse certains pourraient douter. Pourtant, c’est malheureusement ce qui risque de se passer.

Les conséquences seront: ralentissement de l’économie/croissance, forte augmentation du chômage, chute de l’immobilier.
Dernièrement j’ai lu un article qui mentionnait (sauf erreur de ma part) une chute de 25 % sur l’immobilier chinois et ce en 15 jours environ. Si des personnes pouvaient nous confirmer cela, ce serait intéressant. (Les informations françaises pouvant être déformées.)

Chaque week end (et plus si nous le pouvons), nous aborderons un thème qui pourrait être utile pour anticiper des situations inattendues.
Aujourd’hui chacun d’entre vous a une grande partie de confort. Téléphone, internet, banques, transactions électroniques, bourses, GPS, eau du robinet, chauffage, commerces de proximité, hôpitaux, un certain pouvoir d’achat pour se nourrir au moins etc…

Si le courant électrique venait à disparaître, que feriez vous ?

Sachez qu’au XIX ème siècle (en 1859 je crois), des éruptions solaires intenses avaient provoqué des dégâts importants aux Etats unis. Les poteaux télégraphiques avaient brulé paralysant ainsi les communications. Aujourd’hui nos technologies sont bien différentes (centrales nucléaires) et en cas de problème il faudrait plusieurs années pour refabriquer des transformateurs avec des moyens plutôt primaires.

Imaginez seulement les conséquences dans les grandes villes, l’économie et l’état des marchés financiers paralysés également…

Nous aborderons donc différents thèmes : filtrer l’eau, constituer un sac à dos pour quitter son domicile en urgence, stocker de la nourriture, les médicaments nécessaires, etc…

114 Commentaires

  1. http://prietobattery.com/

    Une chimiste du nom d’Amy Prieto a mis au point une batterie à faible coût untilisant des matériaux non toxiques et qui délivre sans altérer ses capacités énergétiques 1000 fois plus de densité de puissance que toute autre technologie connue. Un cycle illimité de recharges qui ne serait que de 5 mn : par exemple une bicyclette qui pourrait parcourir des centaines de km ! Une voiture qui pourrait vous amener de Brest à Bayonne avec une seule charge ! Espérons qu’Amy ne soit pas étouffée ou ridiculisée….

  2. Est-ce que quelqu’un connaît un site où l’on pourrait acheter des lifestraw? Ce sont de sortes de pailles peu chères, simples d’utilisation et permettant de filtrer jusqu’à 700 litres d’eau par personne. Si quelqu’un sait où en acheter merci d’avance 🙂

  3. J’avais parlé du réarmement des Nations, le Canada engage 25 milliards de dollars. Cela donne une réfléxion sur des intentions futures.

  4. à MOMO NI PRENO:
    Un homme pédalant sur un vélo pour produire de l’énergie ne peut guère produire plus de 50W pendant une paire d’heures par jour (en plusieurs fois), et encore, moitié de ceux qui lisent ces lignes n’en sont sûrement pas capable.
    Un sportif de haut niveau peut produire plus de 100watts pendant peut-être une demi-heure, voire une heure, jusqu’à 500w une ou deux (ou trois? ) minutes…. comptez au mieux environ 10W pendant 24H (en plusieurs fois), et encore…. et avec 10W vous ne ferez pas grand chose, mais vraiment, pas grand chose.
    A méditer.
    Gérald

  5. OUi mais il y a d’autres solutions : pour cela il faut arrêter d’avoir peur et aller de l’avant : la surunité en est un bon exemple. Voir les travaux de l’nventeur canadien Thane Heins sur ce sujet . Il faut arrêter de croire que l’on va retourner au Moyen Age. Cela finit par être fatiguant. Il y a des gens géniaux qui trouvent de vraies solutions.

  6. Rappelez vous tout de même que plus de 80% de la population mondiale aujourd’hui n’ont pas accès à l’electricité et à l’eau potable.

    • Rappelez-vous qu’on peut tout à fait vivre sans électricité (on l’a fait pendant des millénaires). Il ne faut pas mettre l’électricité et l’eau potable sur le même plan : l’électricité est une chose optionnelle, l’eau non !

  7. Il y a deux ans que je réfléchi à l’éventualité d’un gros problème qui ferait que :
    1) Le système bancaire serait paralisé ce qui instantanément priverait les gens de tout puisque plus personne ne juge utile d’avoir du cash à la maison . Lorsque je parle de ce sujet entre autre on me regarde avec un petit sourire qui en dit long .
    2) La perte des moyens de paiement engendrerai la perte de l’alimentation , Carouff ne fait pas crédit .
    Dans le mème genre lorsque je dis combien d’autonomie alimentaire avez vous ? Mème regard .
    Et bien sur lorsque j’avoue avoir au moins un an minimum de réserve devant moi c’est la stupéfaction .
    Attention ! Pas de congélation que des produits généralement secs , déshydratés ou en boites voir bocaux . Et puis j’ai des graines germées et un jardin ( Pelouse réduit au minimum ) arbres fruitiers .
    En sécurité des compléments alimentaires naturels du genre 12 Vitamines et 9 Minéraux indispensables
    pour une bonne santé .
    Evidement cette façon de faire nécessite une refonte totale de la façon de se nourrir .
    Fini la viande , Exit le lait de vache , Plus de pain .
    Et alors ? Une excellente santé à 65 ans , aucune carence ni pathologie d’ aucune sorte .
    Jamais malade , capable d’accomplir certains éfforts sans entrainement telle la rando en montagne . Je pratique occasionnellement quelque traitements naturel et ancien pour renforcer les défenses immunitaires ( Serum de Quinton , traitement péventif avec du “Nigari” , curcuma . . etc ) .
    Evidement c’est une certaine adaptation qu’il est nécessaire d’éffectuer un changement de paradigme et je pense que peu de gens sont apte mentalement à si résoudre car pour eux changer c’est trop contraignant ( Voir fatiguant ) de ce fait les dégats vont etre très importants , la mortalité va explosér surtout chez les gens d’un certain age bourrés de médoc et de gras .
    Plus de pain …. que du riz complet avec des lentilles ou des poids chiches .
    Jamais ! ch’suis pas un con de Chinois ou d’indien . Avec ce genre rèponse vous comprenez que le problème est immense et cela vaut – il le risque de s’exposer .
    Je l’ai fait longtemps , aujourdhui je ne milite plus que pour mes enfants et de rare amis que j’aime bien . Pour le reste je pense que lorsque le problème surviendra et il va venir certainement plus vite que prévu je pense que la plupart des habitants de nos pays sont comme des enfants gatés leur comportement va devenir incontrolable voir dangereux . Il suffirait d’un bruit de pénurie pour voir des bagarres dans les supermarchés . Personnellement je ne vais pratiquement jamais dans ce genre d’endroit , Je n’en ai plus besoin . Il est vrai que si on ouvre bien les yeux certain produits bio et complets ne sont pas beaucoup plus chers , de plus il existe encore quelque moyen de se procurer des produit directement chez des petits paysans sympas .
    3 ) J’oubliai le vélo c’est bien d’en avoir un en décoration mais n’attendez pas le dernier moment pour vouloir rouler 20 à 30 kms sans aucun entrainement surtout si vous etes en léger surpoids et que de plus il pleut et qu’un petit vent vient d’en face . Dans ce cas pensez a un équipement . Pensez aussi a la maintenance de l’engin un minimum d’entretien et de pièces de rechenge s’impose .
    4) Et puis ne pensez pas que dans 15 ou 25 jours tout redeviendra comme avant , c’est peu etre bon pour le moral mais rien n’est moins sur . Il faut voir loin et en profiter carrément pour changer notre façon de faire de vivre et mème de penser . C’est que je fait depuis plus de deux ans et j’y réfléchi toujours .
    De toute façon lorsque le chaos qu’on nous prépare sera la , les gens comprendront que plus rien dans leur vie ne sera comme avant .
    ” Le temps du rève ” des arborigènes australiens sera aussi le notre sauf que pour nous le rève sera celui de la consommaton à outrance au dépend de la nature .

    • Bonjour Ciray,
      Ca fait quelques mois que je me pose aussi beaucoup de questions sur notre fonctionnement et consommation et j’aimerai beaucoup pouvoir dialoguer avec vous sur votre façon de voir les choses et les moyens que vous avez mis en place !!

    • Ne pas oublier les armes de poing pour se défendre et défendre ses biens quand les gens paniqueront et deviendront incontrôlables… un entraînement régulier (et légal) au tir à balles réelles… et cultiver sa résistance au stress, en particulier grâce à une activité sportive et musculaire de fond.

      • A ce sujet je pensais m’inscrire à un club de tir, pour apprendre et avoir le droit de posséder une arme à feu surtout : savez-vous si c’est cher ce genre de club, ou prix abordable ?

        J’ai pratiqué le tir à l’arc, comme sport, quand j’étais plus jeune, mais ce n’est pas très pratique comme arme défensive 🙂 (en fait dans la vie de tous les jours je m’en suis surtout servie pour déloger les bandes de corbacs qui colonisaient mes frênes, et emm….. sans cesse mes poules… à part ça…lol)

      • Les armes ne serviront à rien si on n’est pas capable de survivre à minima ( Nourriture , eau ) à moins tres chère que vous comptiez sur votre arme pour quérir de la nourriture , mais n’ avez vous point d’autre armes fatales à monnayer de façon plus douce .
        Je vous taquine car j’attendais que ce genre de sujet soit mis sur la table par un super costaud type Ram-beau .
        Je pense que la meilleure façon de se protéger est la discrétion et le replie dans des planques prévu par avance avec quelques réserves et autres moyen de subsistence . Pour ceux de la campagne une zone boisée fera l’affaire . Dans les villes évidement cela deviendre de véritable pièges à rats .
        La solution sera la fuite vers la campagne de préférence dans la famille .
        A ce propos rappelez vous de votre famille de pequenots , remettez en route la machine à liens , n’attendez pas le dernier moment , ils risquent de ne pas apprécier votre débarquement impromptu .

      • Je suis une femme mais je ne suis pas tête en l’air… je prévois les moyens de me défendre. Cela dit ce n’est pas parce qu’on sera à la campagne que les risques disparaîtront ; les bandes de pilleurs, ça n’écume pas seulement les villes. Une maison un peu isolée sera une proie facile pour les hordes qui se formeront en quête d’eau, de nourriture et de tout le reste…

        Pour autant, ce n’est pas une raison pour imaginer qu’on ira se terrer dans les bois ou dans je ne sais quelle grotte, on ne vivra quand même pas comme l’homme de Cro-Magnon !

    • @ciray

      RESPECT !!

      Vous venez de résumer intelligemment ce qui va probablement nous arriver très bientôt.
      Comme vous je me prépare , mon dernier achat est une remorque, pas encore utilisé pour le moment, elle attend sagement son heure ( souhaitons qu’elle ne vienne jamais ).

      J’ai aussi investi dans du solaire mais de petite taille pour recharger les piles qui alimenteront les talkie walkie, certaines lampes et d’autres ustensiles…La prochaine étape c’est le solaire un peu plus gros ( 45/50W ) , là on peut charger des batteries pour alimenter de plus gros appareils ( 12V/220V ). Je prévois aussi la pompe solaire. L’eau c’est une des 3 bases avec l’abri et la nourriture ( on part du principe qu’on pourra à peu près respirer…).

      J’ai aussi commencé un stock d’essence. Comme le monde le moyen Orient est destiné à être bombardé, il faut s’attendre à une forte hausse des carbus. Alors stockez du gasoil > vous serez autonomes et éviterez les queues et bastonnades à la station du coin. Stockez aussi du sans plomb pour les tondeuses/rotofils/tronçonneuses, ou tout simplement pour faire du troc.

      RETIREZ l’argent de vos comptes bancaires, quand ça va s’effondrer , vaut mieux avoir du liquide pour faire les achats d’urgence ( nourriture, allumettes ) car l’argent circulera peu.
      Pensez à faire réviser votre voiture ( batterie neuve, niveaux ).

      ENfin gardez votre or précieusement , les cours devraient litérallement exploser. Vous ne serez pas plus riches grace à lui, vous conserverez simplement votre pouvoir d’achat ( souvenez vous de l’oeuf à 150 000 000 de Marks de la république de Weimar…).

      Si vous avez une arme pour protéger tout ça, pensez aux munitions…
      Enfin si vous êtes en plein “trip” de fin du monde comme moi , procurez des livres sur la chasse et la pêche… ( j’ai acheté pour 5€ chez un bouquiniste : ” le guide du lapinier”, c’est pour dire le stade que j’ai atteint… )

      Ceci dit le vrai travail est un travail sur soi. Comme Ciray, ça fait deux ans que je “baigne” dans tout ça, même ma femme me prend pour un “parano”. Mais bon, c’est dans les tripes et ça part pas.
      Il y a forcément une remise en question de notre mode de vie et valeur et sans un minimum de spiritualité nous deviendrons des fous sanguinaires ou des victimes, voire les deux…car incapables de comprendre ces changements et ignorant des lois profondes qui régissent notre monde et qui ne sont pas celles de l’argent.

      Merci à LIESI , votre travail influe positivement sur beaucoup de gens, moi le premier.

      Bonsoir à tous.

      Groslau.

    • C’est marrant tout ca… dans les années 60 tout le monde creusait dans son jardin des abris parce que les russes étaient censés nous envoyer une bombe atomique…. aujourd’hui on met des panneaux solaires sur le toit… finalement c’est juste une question d’époque… mais la crédulité des gens n’a pas beaucoup évolué…ce qui va effectivement mettre le bazar c’est lorsque les allemands vont effectivement arreter le nucléaire… si nous faisons de meme, alors oui ce sera l’émeute, mais pas de quoi renverser le “régime”, nous passerons tous à la caisse, ralerons, mais c’est tout… Alors retournez au boulot, ce sera un peu plus utile pour votre avenir (ou celui de vos enfants si vous etes retraités;…)

  8. nous allons faire comme nos anciens chauffer à la cheminée , cuire à la cheminée ou cuisinière à bois….et nous éclairez à la cheminée
    id…”plus de 80% de la population mondiale aujourd’hui n’ont pas accès à l’electricité et à l’eau potable.”
    si nous nous retrouvons dans leur condition nous avons un désavantage c’est le froid…
    on pourra toujours chauffer des cailloux en guise de bouillote…

    • Les cailloux en guise bouillotte existent déjà depuis des lustres, ce sont les briques chauffeuses, j’en possède quelques-unes. Des anciennes que mes parents et grands-parents utilisaient mais aussi des neuves de bonne qualité, difficiles à trouver à un prix raisonnable dans les brocantes, je les ai achetées ici si ça vous intéresse : http://www.saturateur-hygra.com/boutique/saturateurs-en-ceramiques-hygra/les-complements-de-gamme/brique-chauffeuse.html

    • sic “si nous nous retrouvons dans leur condition nous avons un désavantage c’est le froid”

      Pas du tout !! je chauffe toute la maison au bois… et j’ai souvent trop chaud, sachant que je vis en Auvergne à 850m d’altitude ! Je cuisine au gaz butane, mais la plupart de mes voisins cuisinent au bois (en fait ce doit être 90% de la population rurale Auvergnate), et ça n’a rien d’extraordinaire…en plus, c’est meilleur, surtout pour les pâtisseries ! 🙂

      • quand je dis désavantage je parle de la pénurie de bois …si tout le monde en veut ou le vole chez le voisin et aussi si il faut de l’argent ou de l’or pour en avoir bref je pense au pire !

      • Au sujet des bouillotes : on peut en faire avec des céréales (riz, lin, etc) dans un sac en tissu épais.
        Mettre la bouillote sur le poele 15 mn en surveillant que ça ne crame pas, et en la retournant au bout de 10 mn (certains mettent au micro ondes 45 secondes avec un verre d’eau à côté, mais le MO, quand on n’aura plus d’électricité, vous oubliez ! 🙂 )

        Sinon, un moyen efficace de se chauffer quand ça va très mal dans votre vie, c’est un animal. En plus c’est une chaleur vivante, cela fait beaucoup de bien
        Pendant que je faisais construire ma maison en bois, j’ai dû loger quelque temps en location dans une maison où il n’y avait pas de chauffage du tout, et qui était très mal isolée. On ne pouvait pas y mettre de poele à bois, en plus. La journée ça allait, on ne descendait pas en-dessous de 12 ou 13°C, mais la nuit c’était dur, genre 2-3 degrés. Aussi j’avais pris l’habitude de dormir avec ma chienne serrée contre moi (un chien, ça fait entre 39 et 40°C) : elle s’allongeait tout le long de mon corps car c’est une assez grand chien qui fait 30kg, et on se serrait bien l’une contre l’autre, car elle appréciait aussi ma chaleur. Bien sûr, il faut aussi penser à l’édredon en plumes, ça c’est le b-a ba.
        Dans la journée, un animal plus petit peut aider si vous êtes contraint de rester immobile : beaucoup de paysans pauvres ici se servaient jadis de leurs chiens ou chats comme bouillote, et moi j’ai plusieurs fois, durant cette période qui a duré quelques mois, utilisé des lapins (entre 40 et 41°C). Quand je devais par exemple corriger des copies pendant plusieurs heures, j’avais du mal à supporter la température. Dès lors il y a deux solutions complémentaires; d’abord un bain de pieds chaud (mais il faut en sortir dès que l’eau refroidit), ensuite un lapin (ou chat) endormi dans le giron, ce qui réchauffe efficacement. Les lapins sont mieux que les chats à cet égard, car ils se mettent facilement en “transe”, c’est à dire s’endorment sur vous et peuvent ainsi rester des heures entières sans bouger une moustache. Quand les doigts sont gourds, il suffit de glisser la main quelques minutes sous le ventre du lapin, étant donné que c’est une chaleur vivante, au contraire de la bouillote, cela va vous réchauffer rapidement.

        Voilà mes petites expériences avec le froid, si ça peut rendre service, je n’aurais pas perdu mon temps! 🙂

      • A pourquoi :

        Non, quand j’ai fait construire, c’est moi qui ai fait les plans de la maison, donc j’ai prévu le coup “en amont” !.
        C’est une maison en bois, avec une isolation haute densité en laine de roche (déphasage de 12 heures) en 24 cm d’épaisseur.
        J’ai fait un système de mezzanine, tout est ouvert, avec une hauteur sous le plafond (pas de plafond en fait, ce sont des combles apparents) de 7,5m au pignon. Volume total dans les 400 mètres cubes. Je laisse les portes (j’en ai peu : chambre, WC, salle de bain) ouvertes en permanence et l’air circule naturellement.
        Surtout pas de cheminée (rendement 30% ! c’est nul !), mais poele à bois double combustion de 20kW, avec conduit apparent qui traverse le plancher de la pièce à vivre du rez de chaussée. Résultat : chauffage à la fois par rayonnement et par convection.

      • merci pour votre témoignage …
        je viens de prendre des poules, les lapins j’en ai trois :des lapins nains d’agrément
        il me serait difficile de les attraper et de les garder près de moi (au pire)…ils tremblotent quand je les attrape et ne rêvent que de se tirer vite fait …sauf un le père …
        j’ai deux chats aussi et là oui c’est facile, ils ne rêvent que de ça …
        bon à savoir ce que vous décrivez là
        j’ai visité des petits villages bretons conservés tels quels, la vie des gens à l’époque est expliquée et surtout les conditions de vie , ils dormaient à côtés de leur vaches dans la même pièce pour la chaleur…

    • A ciray

      je peux être quasi autonome côté nourriture, eau et chauffage, je vis au fin fond de la campagne, ou plus exactement dans les montagnes.
      J’ai des pondeuses, des lapins, un potager, une source, et on aura toujours du lait et du fromage car j’ai une amie qui a un troupeau de chèvres, des brebis, et 2 vaches.
      Par contre, une femme seule en pleine campagne, mieux vaut être armée, je pense !

      • Pourquoi29,

        C’est normal pour vos lapins nains : les nains ont le système nerveux plus fragile que les grands, et un rythme cardiaque et respiratoire plus élevé.
        Par ailleurs, les lapins calmes sont obtenus par des naissances à domicile. En plus, je familiarise dès leur sortie du nid les lapereaux à ma présence, à mon odeur, à mes mains. Du coup, ils sont complètement familiers une fois adultes.

        Par ailleurs les lapins nains achetés en animalerie ont un vécu qui fait qu’ils ne sont pas psychologiquement “finis” : souvent enlevés trop tôt de leur mère, soumis à des stress extérieurs intenses (trajets répétés dans des conditions pénibles, surnombre, chaleur et/ou éclairages artificiels, nourriture pas correctement calibrée, etc)…or chez un lapin, presque tout se joue en deux étapes cruciales : les 10 premiers jours de vie d’une part, puis ensuite le sevrage, qui a lieu entre la 3è et la 4è semaine.

        Bref, sauf exception, il ne faut pas s’attendre à obtenir d’un lapin acheté en animalerie le calme et la confiance d’un lapin né à la maison. On peut certainement les améliorer cependant, mais il faut du temps, de la patience, et s’y connaître en lapins…il y a des trucs.

  9. Rappelez vous aussi que les anglais ont aboli l’esclavage quand ils ont realisé que la machine à vapeur coutait moins cher… ce n’est pas irreversible !

    • exact, je pense qu’on vivra une période provisoire dure mais notre pays a des ressources et les gens aussi ! ils s’uniront pour que ça remarche localement d’abord , je le pense…on y participera…

  10. Heu pourquoi s’alarmer comme cela ? Comment trader noé peut-il être sûr d’une telle catastrophe? Sommes nous pas en train de sombrer dans la paranoïa?
    De plus j’aimerais demander pourquoi trader noé change visiblement de ton dans son analyse: “(si validation il y a bien sur)” ,”Si cette configuration se termine”,”c’est malheureusement ce qui risque de se passer”. Ce que je veux dire c’est que je trouve trader noé soudain moins certain sur les évènements économiques à venir, alors qu’il était pourtant si sûr dans ces analyses précédentes.

  11. LIESI dit “Si le courant électrique venait à disparaître, que feriez vous ?”

    on fera des veillées couette, éclairés à la chandelle, on partagera nos boîtes de petits pois et on restera sales entre amis.

    Je préconise, dès aujourd’hui, nous exercer auprès des SDF

  12. Bonsoir, je suis le blog depuis quelques mois maintenant. Je le trouve les articles et les commentaires très intéressant.
    Cependant, j’avoue avoir du mal avec la théorie du complot où quelque uns voudraient éliminer la majorité au risque de s’éliminer eux mêmes (virus, radiation, empoisonnement de l eau….)
    J’avoue cependant être inquiète car j’ai vraiment le sentiment que de très mauvaises choses sont en préparation . Même le gars d’ économie.net (pur capitaliste) conseille de faire une réserve de nourriture d’au moins 1 mois.
    Je voudrais savoir si certain d’entre-vous sont dans la drome, histoire de me sentir moins seule..

  13. Pour les armes : licence de ball trap en 5 minutes et vous pouvez vous procurer une arme de 5ieme catégorie très facilement. Fusil ou carabine, marlin 30/30 la carabine de survie, par excellence en tout cas c’est ce que disent tout les ricains .fiable robuste… Pour vous défendre ou vous nourrir. Tout n’est pas pourri a l’ouest ..

    • Hello Geronimo,
      merci, mais faites comme si j’étais totalement inculte en armes à feu…on sera encore en-dessous de la vérité ! 🙂
      C’est quoi au juste la catégorie 5 ? Le ball trap, ne sont-ce pas des balles en caoutchouc ? et la licence de ball trap, ça se passe où ?
      Merci de vot’ patience !

  14. bonsoir à tous,
    Ce soir, je vous la fais façon cordonnerie. Etant enfant, j’adorai les sabots ( encore maintenant ). J’usais tellement les semelles que mon père a fini par me les ressemeler lui même avec des vieux pneus de vélos et des pointes. c’était super costaud. Alors récupérez des vieux pneus on sait jamais ça peu servir pour les chaussures. C’est un truc d’ancien, mon père est né en 33 et son père en 1893, ça a connu et ça a fait les guerres ( même l’Algérie. On te demandait pas ton avis. Mon Grand-Père a perdu trois frères pendant la première guerre mondiale )Hélas, ils ne sont plus de ce monde.

  15. oui bon à savoir pour les pneus de vélo…tout sera utile si…
    j’ai lu que les fèves avaient sauvé une grande partie de la population anglaise pendant la grande dépression, il faut planter des légumes anciens coriaces….topinambours, panais (on peut en faire un des meilleurs vins en plus…) etc…la fève la pomme de terre les pois , les haricots ça suffit pour survivre…avoir un citronnier pour la vitamine c (produit toute l’année un 4 saisons) tient dehors à l’abri sur un balcon ou terrasse quand on n’a pas de jardin, l’envelopper l’hiver….je ne suis pas une pro mais j’apprends et j’anticipe !

    • Hum, je vois d’ici le citronnier en Auvergne, le pauvre ! 🙂

      Autre chose : copnnaître les légumes sauvages comestibles, et toutes les plantes comestibles, il y en a des centaines. Je pratique beaucoup, et depuis plusieurs années…

      Quelques sites intéressants entre autres (tapez les noms ds un moteur de recherche) :
      sauvagement bon, la cuisine sauvage, plantes sauvages et comestibles.

  16. Pour la licence ça ce passe dans un club de ball trap (voir pages jaunes )^^

    5 ieme catégorie se sont les armes de chasse en general des petits calibres ( genre 22 long rifle ) au fusil de chasse a part entière. Une licence coute environ 50 euros. C plus cher en club de tir, mais préférable si vous n’avez aucune connaissance dans le domaine, ils pourront vous apprendre a tirer, choisir et entretenir votre arme. Mais c tout aussi rapide. Une fois la licence en main vous pouvez allez chercher votre fusil. Pour un pistolet c plus long environ 18 mois.

      • Avec une licence de tir dans un club:
        1ère année uniquement arme à air comprimé
        Après la première année possibilité de faire la demande en préfecture pour toutes les catégories

      • Tu perd ton temps La Mésange.

        A quoi te servirai une arme ?
        Face à une personne passe encore, bien qu’il ne soit pas si facile de tirer sur quelqu’un, mais face à plusieurs personnes…

        Une arme te servira, dans le meilleur des cas, à ne pas mourir seule.
        En somme tu perdras ta vie à vouloir la sauver… Ca ne te rappelle rien ?

  17. Bonsoir,

    Cela fait au moins 6 mois que je suis ce blog via le fil RSS et les commentaires avec intérêt.

    J’ai déjà commencé à faire des réserves de nourriture (pâtes, lentilles, riz, farine…). Si la situation devient vraiment critique, je descendrai chez ma mère dans le Lot-et-Garonne.

    Voici 3 liens qui vont vous être utiles par les temps qui courent :

    Jade Allegre – Survivre en ville quand tout s’arrête
    http://lhomme.et.largile.free.fr/survivre/index.htm
    Achetez-en plusieurs exemplaires pour les distribuer autour de vous.

    Piero San Giorgio – Survivre à l’effondrement économique
    http://piero.com/

    Dr Luc Bodin – Préparez-vous au changement
    http://storage.canalblog.com/04/13/815537/67159191.pdf

    Et un film à regarder : Blackout (disponible sur The Savoisien).

    Il est vraiment temps de nous préparer : on ne peut plus continuer à vivre comme si rien n’était.

  18. Personne ne parle du précieux bouquin de Piero san Georgio, “Survivre à l’effondrement économique”, aux éditions Le retour aux sources ? une vraie mine ce livre, commandez-le vite !
    Pour les plus pressés, voici une présentation audio assez complète du contenu du livre >
    http://www.scriptoblog.com/index.php?option=com_content&view=article&id=747:piero-san-giorgio-et-michel-drac-chez-meridien-zero&catid=34:actualite-des-amis-du-site&Itemid=53

    • j’aimerais bien lire ce livre…. mais exclu que ma femme tombe dessus, elle me prendrait pour un parano…. Dommage qu’il n’existe pas en ebook ou pdf

      • lol, Gaspard, vous dites à votre femme que c’est un livre à prendre au 2è degré…ou alors vous découpez la première et la dernière de couverture d’un vieux SAS et vous les collez dessus ! 🙂 🙂 🙂

      • @Gaspard,
        Imaginez.. vous êtes en vacances avec votre femme sur une plage de l’océan indien. Il fait beau, vous savourez votre moment de bonheur que vous avez afin pu vous payer après tous ces mois de travail. Tout d’un coup, la mer se retire de façon anormale. Vous vous interrogez, vaguement inquiet.. autour de vous, les touristes continuent de jouer à la balle et de bronzer, personne ne semble n’avoir rien remarqué. Puis peu à peu les gens s’interrogent à leur tour. Mais vous, vous avez déjà compris. Il faut s’en aller, là maintenant, courir vous réfugier dans les hauteurs avant que la méga vague n’arrive et emporte tout. Votre femme refuse de bouger, elle vient de se mettre de la crème et ne veut pas quitter sa serviette. Que faites-vous ? Vous la prenez par les cheveux et l’emmenez de force se mettre à l’abri. Elle hurle, elle crie que vous êtes fou et qu’elle vous déteste, mais vous lui sauvez la vie.
        Alors, n’attendez pas, achetez ce livre et faites-le lire à votre femme.
        Perso je l’ai donné à mon mari, et je vais le faire passer à toute ma famille, car c’est avec eux que je compte agir. Ça ne sera pas facile, les résistances sont farouches, mais le temps est compté. Faut pas trainer, la vague arrive.

      • @cecilum
        vous avez raison. la vague arrive…
        Belle image.
        Vous vendez des tubas? parce que c’est pas gagné pour expliquer au plus grand nombre ! 😀
        Je plaisante encore une fois, je ne sais plus quoi faire pour alerter mes proches.

  19. Il semble donc acquis ou presque par les commentateurs que de mauvais jours nous arrivent sous peu. Espérons malgré tout que ce ne sera pas vraiment le cas. Pour ma part j’insisterai sur la nécessaire solidarité. A la ville ou à la campagne, que ce soit pour subsister ou se défendre chacun de nous aura besoins des autres. Gardons nous de l’individualisme que depuis 40 ans nos “zélites” ont voulu nous imposer. Les solutions en groupe seront plus fortes. Plus que le manque d’électricité c’est le manque de carburant qui risquerait d’arriver par pénurie d’approvisionnement ou à cause de prix excessif. Cela impacterait nos déplacement et le transport en général nous obligeant chaque fois que possible à raisonner en local.

  20. @gaspard
    en même temps c’est peut-être à vous de lui expliquer ce qui nous attend 😀
    je prends ça à la rigolade mais je crois que nous sommes tous confrontés à ça.
    C’est difficile. Essayez de mettre en garde votre entourage et vous passez pour un demeuré.
    J’ai fini par me taire. Les événements rattraperont les retardataires. Non sans violence malheureusement. Avons nous le pouvoir de changer l’ordre des choses?

    • Bonjour tout le monde,

      J’ai tenté d’alerter tout le monde que je pouvais. Ça y est je suis officiellement un dingue.
      J’ai fait ce que j’ai pu, maintenant j’apprend à vivre seul, en espérant m’en sortir avec mon RSA. J’ai stocké le peu d’aliments que j’ai pu acheter, j’ai nulle part ou aller.
      Eh bien, je suis comme un homme dans le désert (physique et spirituel), lors de cet effondrement si il doit arriver, ma nourriture sera plus précieuse que leur esprit, plus précieuse que leur intelligence, plus précieuse que leur argent, plus précieuse que à peu près tout ce qu’ils ont..
      Par contre je me demande encore comment je vais faire cuire mon riz.

      • Ne rien avoir c’est aussi ne rien perdre et cela permet d’explorer des pistes inédites.

        Une de ces voies peut etre de réussir à ne plus se nourrir tout en vivant quasi normalement. C’est le respirationnisme !

        L’organisme anti-secte fait la chasse à toutes les organisations qui promeuvent cette activité (voir docu France 2 récemment) car les maçons savent que si cette technique se développe s’en est fini de leur main mise sur la populace. Il faut juste raison garder avec toute la doxa new age qui tourne autour…et il y a cependant quelques règles strictes à suivre car cela ne s’improvise pas, c’est plutot un chemin progressif…
        Cette technique vise en fait à déconnecter l’appareil digestif pour enclencher des mécanismes d’approvisionnement via la peau et la respiration:

        http://pranique.com/proces21jour.html

        Regarder le docu Lumière sur WAWACONSPI…

        A méditer, c’est une voie de salut si vous n’en avez aucune autre…

  21. je suis médecin; le “concept” ARCHE m’intéresse beaucoup ainsi que préparer le monde d’après; si ça intéresse certains je donnerais quelques “tuyaux”sur les trousses médicales d’urgence et de survie à obtenir tant que la Sécu existe; mais comme je l’ai lu dans certains posts et comme je le constate en accompagnant certains patients en phase de traumatismes divers (physique ou psy)survivre est important mais il est essentiel de préparer et de se préparer à un changement de perception de la vie: changer de “conscience”, dévellopper l’entraide et la générosité mais avec vigilance, savoir donner et savoir recevoir, bref une “charité éclairée” dirait un catholique ou un musulman

  22. @cecilum, très intéressant l audio sur le bouquin . Bon , et bien ça confirme, j’ai tout faux au sujet de l emplacement (vallée du rhone, ville, centrale nucléaire…)…@Trankiloo, je crois qu’il y a de plus en plus de dingues comme toi…Je fonde mon espoir sur un minimum de solidarité…Mais il y aura de la violence et le plus difficile ce sera de passer à travers et de protéger sa famille…

  23. À tout hasard, je poste à nouveau ma proposition:
    Si des personnes recherchent un point de chute sûr , loin de tout avec eau de source, possibilité de jardin potager, le bois pour se chauffer, etc. etc. et qui n’ont pas les moyens d’avoir une maison à la campagne ou de la famille, peuvent me contacter:
    vraimentpascontent@hotmail.fr
    C’est dans le Gers.
    Je n’ai pas de possibilités d’hébergement dans ma cabane, prévoir caravane.

  24. tout comme vous Alcide, je pourrai loger une à deux personnes et je donnerai une adresse mail en tant voulu….en Bretagne loin des centrales, de préférence quelqu’un qui sait défendre un “territoire” et courageux, geuse…je n’aime pas les armes et ne me vois pas jouer “Ram bête” 🙂

  25. Moi ce qui m’inquiète dans tout ça, c’est que si j’ai été prévoyant pour moi, et que j’ai anticipé un minimum la situation en faisant des réserves, contrairement à mon entourage que j’aurais quand même prévenu et qui m’aura pris pour un parano, je me vois quand même mal garder ma bouffe pour moi tout seul pendant que des proches sont dans la galère. Et aujourd’hui, j’ai pas non plus les moyens financier de prévoir pour tout le monde..

    • @ZANZIBAR
      nous sommes tous dans le même cas. Si nous voulons passer à travers du tsunami qui arrive, il faudra retrouver certaines valeurs de partage et de solidarité oubliées aujourd’hui .

      Il faudra partager la nourriture avec nos proches mais il faudra aussi changer notre rapport à la nourriture. En ce qui me concerne, la priorité ira pour les enfants et j’envisage pour ma part et pour les adultes un repas par jour. Après, il faut réfléchir à ce que nous prévoyons en stock alimentaire ( nourriture énergétique, etc…..) .

      Dans tous les cas, je partagerai, mais je poserai également certaines règles car j’aurai eu le temps de me préparer au tsunami (contrairement aux autres, famille, voisins)

      Mais la solidarité sera VITALE!!!!.

  26. pourquoi29 et parceque29, j’aimerai aussi vous contacter. J’habite dans une petite ville dans les côtes d’Armor, et je commence à stocker de la nourriture en rations militaires déclassées (pas chères, peu encombrantes et très longue durée) et autres denrées et de l’eau. Mon objectif est 6 mois d’autonomie pour 4, mais je pourrai rajouter plus.

  27. Bonjour,
    A vous lire, on croirait que la fin du monde est pour demain.
    Il ne faut pas non plus devenir parano au point de vivre en hermite.
    Même si je pense comme vous qu’une catastrophe financière nous pend au nez, il ne faut pas non plus croire que les gens seront laissés à l’abandon. Auquel cas, des tickets de rationnements seront distribués pour avoir un minimum vital même si certains auront tout perdu. Comment ont-ils fait en Argentine lorsque leur monnaie a été dévaluée ?
    Si j’adhère à vos idées, quel sera le timming pour le jour J ? Fin d’année, début 2012 ??
    Car depuis qu’on nous annonce des krachs financiers, pour l’instant on attend toujours !
    Je pense que les choses se feront en douceur et non brutalement pour habituer les gens, rappelez-vous l’histoire de la grenouille qui nage tranquillement dans une eau tiède jusqu’à ce que celle-ci devienne de plus en plus chaude pour devenir bouillante. Tout ça dans un laps de temps assez long pour ignorer la douleur.
    Les élites ont tout prévu, c’est dans leur intérêt. Le système financier est déjà mort depuis belle lurette pourtant il continue sous perfusion dans une mort très lente…

  28. …Comment ont-ils fait en Argentine lorsque leur monnaie a été dévaluée ?

    Comme ça :
    http://gold-up.blogspot.com/2011/10/comment-vivrez-vous-leffondrement-des.html

    Pas plus de tickets de rationnement que de beurre en broche.
    Ici , pouvons nous faire confiance à la bonté et prévenance du gouvernement pour le peuple ?
    Autant croire au père noël.

    Maintenant , cela sera plus sévère car toutes les devises sont susceptibles d’aller au sol.
    La progressivité , dans le sens de continuité,n’existe pas et les hommes ne sont pas des grenouilles , nous pouvons anticiper.
    Un jour , le système va exploser.
    Quand ?
    Bonne question.

  29. @Despérado

    Personne ne connaît le futur. On devine qu’il n’aura rien avoir avec les dernières décades passées.

    Cela étant, cette perspective doit tous nous interroger sur notre capacité à pouvoir faire face au pire.

    Le constat que j’en ai fait est d’avoir la désagréable impression d’avoir troqué le savoir indispensable, à savoir la somme des connaissances accumulées par nos ancêtres pour survivre tout simplement, contre le savoir futile, celui qui vous donne des bonnes notes à l’école mais qui ne vous permet pas de survivre si tout doit s’arrêter.

    Faire des recherches pour se rappeler de ce socle de connaissance indispensable n’est pas du luxe.

    Ma petite contribution à cette dém-ARCHE.

    http://outils.web.gratuit.free.fr/ebooks.php

    une bibliothèque d’ouvrage indispensable à télécharger gratuitement.

  30. Excellent site barge, merci pour ton travail! J’attends également avec impatience de voir le projet “arche” prendre forme, il me parait judicieux, comme le font déja certains, de créer une sorte de réseau à travers la France et l’europe, un réseau d’individus “éveillés” près à s’entre aider et à communiquer quand les choses vont se compliquer. Comme on dit en anglais: “Better be safe than sorry”. J’ai pas mal de contacts aux US, j’y ai véçu pendant 8 ans (Texas) ils sont catégoriques, si “The shit is going to hit the fan” (la merde va voler dans le ventilateur) très imagé, il faudra quitter les centres urbains rapidement, en groupe car moin vulnérable et recréer des communautés. Ils préconisent de préparer à l’avance plusieurs “Grab & Go” (Prendre et partir) sacs avec le principal, vetements chauds, medocs, nourriture pour plusieurs mois sans oublier des graines, armes, vtt…
    Je vis dans le sud est, j’ai prévu de me rabattre sur la montagne, dans un village, eau potable en quantité illimité et donc éléctricité, bois et gibier (Mercantour). Le neige et l’accès serviront d’obstacle naturel quelque soit la saison.

  31. @ la mésange, géronimo et alex :

    Remarque générale : depuis plus de 30 ans le seul axe de travail de l’état est la réduction du nombre de tireurs et de chasseurs via des textes de plus en plus complexe et des contraintes toujours plus grandes dans le but de dégouter les gens de posséder des armes.

    Il est important bien garder à l’esprit ce contexte particulier qui est lourd de conséquences.

    Concernant la liste des clubs de tir ils sont en ligne sur le site de la FFTir.

    Je me met + ou – en opposition avec le post d’alex, car si de nombreux clubs aiment bien cantonner le “nouveau” à l’air comprimé, de nombreux clubs proposent du gros calibre en location et accessible dès le début.
    Maintenant un point clé dans cette histoire !

    en France vous ferez dans 99% des cas du tir de type UIT olympique à 25 m sur cible fixe. point barre .

    Rien à voir avec du tir de combat, du sniping ou du CQC de jour, de nuit, sous la pluie, la neige, de 600 m au tir de contact à bout touchant, debout, assis, couché etc.etc.

    Les rares moniteurs de tir sont moniteurs de tir de compétition !!! rien d’autre.

    Un peu de tir sur quille de bowling ou de tir cowboy mais ça reste anecdotique ! et je ne parlerai du tir IPSC

    Et attention à la cohorte des mytho qui ont tous un pote au RAID qui….
    Vous n’apprendrez pas , en aucun cas, à survivre avec une arme ! en France le tir c’est pour le sport !
    Certes il y a toujours quelques énervés qui tirent 2 ou 3 chargeurs en fin de séance pour faire genre GIGN ou commandos mais sans méthodologie, sans cursus de progression.
    Et surtout garder vous bien d’évoquer quelques idées de self défense aux armes face aux anciens des clubs. Enfin vous verrez bien !

    En plus certains services, qui surveillent ce blog d’ailleurs, n’attendent que ça : LA milice à l’américaine pour tomber sur tout le monde et démontrer que chasseurs et tireurs ne sont que de dangereux extrémistes.

    La réglementation (décret n° 95-589 du 6 Mai 1995 et décret n° 98-1148 du 16 Décembre 1998 etc…etc…) est un foutoir sans nom, un mille feuilles de textes que même l’administration n’arrive pas à suivre.
    Les préfets qui donnent les autorisations rajoutent des conditions supplémentaires en toute illégalité et ont un pouvoir de retrait sans justification aucune.
    En général, la gestion des dossiers au commissariat ou à la gendarmerie est redonné à un administratif sans formation et qui panique à l’idée de laisser une arme à un “richard Durne” bis.
    Record pour un ancien “collègue” 1 an et demi d’attente pour une autorisation….

    Les armuriers compétents se comptent sur les doigts d’une main, ils sont désormais des revendeurs qui vendent le peu d’armes qui arrivent encore à être importer. Mais surtout ne demander pas de pièces détachés ou alors prévoyez 6 mois d’attente et encore quand la pièce arrive.

    Je pourrai en faire une encyclopédie 🙂
    C’est pas jolie à voir mais c’est comme ça !
    Alors courage c’est faisable.

  32. @quidam
    @farabi
    “43 jours, 10 heures et 30 secondes à partir du 3 mars 2012 à 21h ” (0h00 selon Farabi)

    Est-ce que vous pouvez en dire un peu plus sur cette date et ce timing ?
    A quoi cela correspond-il ?
    Merci

  33. Pensez aussi à ce qui peut servir à faire du troc…comme par exemple des cartouches de cigarettes car mine de rien cela peut s’avérer très efficace …

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici