Comment les banques manipulent leurs résultats

87

La publication des résultats trimestriels des banques françaises est l’occasion de s’arranger un peu avec la vérité des chiffres. Voici un article de Philippe Herlin qui remet les pendules à l’heure…

Par Philippe Herlin – Les banques françaises publient en ce moment leurs résultats trimestriels, une certaine “opération vérité” se produit sur la dette grecque, dont la valeur est ramenée à son prix de marché. Ainsi BNP Paribas annonce une baisse de 71% de son bénéfice net sur le troisième trimestre, à 541 millions d’euros. Mais le groupe s’empresse aussitôt d’ajouter qu’en faisant abstraction de cet élément exceptionnel, le bénéfice se serait élevé à 1,952 milliard d’euros, en hausse de 2,4% sur le trimestre précédent. Voilà qui semble rassurant. Mais lorsque l’on regarde les comptes plus en détail, on découvre un élément pour le moins étonnant, une “réévaluation de la dette propre” qui concourt aux résultats à hauteur de 786 millions d’euros. Ce mécanisme est couramment utilisé par les banques américaines et européennes, et il est d’une profonde perversité. Expliquons-en le fonctionnement.

Entourloupe

Si vous voulez emprunter de l’argent, vous allez voir votre banquier. Vous empruntez 100, et vous remboursez au cours du temps 100 + les intérêts : logique. Mais une grande entreprise ou une banque peut s’y prendre autrement : elle émet des obligations. Elle émet 100 d’obligations sur le marché, elle empoche donc 100 en cash, et s’engage à verser un coupon (les intérêts) tous les ans et à rembourser les 100 à l’échéance. Ces obligations sont cotées sur les marchés financiers (ce sont les “obligations corporates”, d’entreprises), tout comme celles des Etats. Mais si les investisseurs doutent de la capacité de la banque à rembourser les obligations qu’elle a émises, leur prix va chuter. Et l’obligation, au lieu de valoir 100, ne vaut plus, mettons, que 60. Et là commence la stupéfiante entourloupe : la banque a donc émis, et empoché, 100. L’obligation ne vaut plus que 60, elle la rachète à ce prix, et réalise donc un bénéfice net de 40. C’est magique !

Mais en réalité ça ne se passe même pas comme cela. Si le prix de sa dette baisse autant, cela signifie que la banque connaît de graves difficultés, et c’est effectivement le cas depuis la crise de 2008. Les bilans sont remplis d’actifs toxiques et de créances douteuses, et c’est tellement vrai que les banques ne se prêtent plus d’argent entre elles (le marché interbancaire est quasiment bloqué) et se refinancent auprès de la BCE. Conséquence, la banque n’a même pas les moyens de sortir 60 en cash pour racheter sa dette. Pas grave, elle fait “comme si” et inscrit 40 en recettes dans son compte de résultat ! Enorme.

Plus tu perds, plus tu gagnes

C’est comme si la Grèce, constatant que sa dette de 350 milliards d’euros ne cote plus que la moitié sur les marchés, décidait d’inscrire 175 milliards de recettes à son budget. Ca ferait rire tout le monde, et c’est pourtant ce que font les banques américaines et européennes depuis la crise de 2008 pour enjoliver leurs résultats, et accessoirement verser des bonus au passage. Avec ce mécanisme, plus la situation de la banque se détériore, plus elle peut augmenter ses recettes avec de l’argent virtuel. C’est le capitalisme inversé, plus tu perds, plus tu gagnes ! Cette véritable manipulation est bien sûr avalisée par les “normes comptables internationales”, et l’on voit une fois de plus comment la collusion entre le big business, les normes étatiques et l’ingénierie financière détruisent le capitalisme de l’intérieur.

Ce procédé devrait être interdit. En réalité, BNP Paribas n’aurait pas dû annoncer un bénéfice de 541 millions d’euros mais une perte de 245 millions d’euros (541 – 786). C’est moins joli bien sûr. Et cela interdit le versement de bonus aux dirigeants. Très embêtant effectivement. Cela veut surtout dire que la situation réelle des banques dans le monde est bien plus grave qu’elles ne le disent. (Source)

C’est une escroquerie institutionnelle…

30 Commentaires

  1. Exclusivité Wikistrike : mutinerie d’un banquier suisse qui parle pour les peuples…

    Il n’existe à mon sens aucune justification pour recapitaliser les banques qui ont des BFI, j’accuse directement Messieurs Oueda, Pennebreau et Prot pour avoir autorisé leurs traders à acheter des bonds grecs et portugais en lorgnant sur des coupons impossibles à tenir pour ces pays.

    On ne peut pas être à la fois contribuable, redevable d’une des impositions les plus sévères au monde et regarder monsieur Pennebreau avec ses 2 millions de bonus annuel faire dans la défiscalisation pour son argent personnel et demander à l’Etat d’emprunter en son nom pour la BNP, la SG ou Casa et faire rembourser le contribuable, le même contribuable devant se justifier pour obtenir un prêt.

    Avec la généralisation des titres électroniques, n’importe quelle entreprise peut parfaitement envisager de passer sa trésorerie en Tbill Allemand ou TBill US. Les titres s’échangeant maintenant par tranche de 100 Euro, rien ne justifie l’utilisation des banques. D’ailleurs l’expérience s’est avérée concluante pour mes clients qui envisagent très sérieusement d’y passer aussi. Garantie de paiement, valeur électronique, pas de coût de transaction et de portage, etc…

    Les banques françaises sont risiblement au bord du gouffre, leur capacité de se refinancer en USD est très fortement remise en cause (Voir Bloomberg), leur refinancement en euro est de plus en plus cher ( Markit CDS 1Y CSD 2Y +50% ), leur business model est cassé, au lieu de se concentrer sur leur métier de base qui est de prêter de l’argent, elles se sont concentrées sur les outils de levier. Conclusion à part la BNP, les banques françaises sont parmi les plus nulles en Fixed Income dans le monde. Les quants (ingénieurs financiers) formés via Nicole Elkarhoui, Loreli, et désormais les écoles d’ingénieur option fi-mat sont tous axés sur le marché des actions et les produits de corrélation, aucun investisseur n’est intéressé.

    Mieux encore, la déferlante de CV de la Société Générale sur le marché, de 2000 CV de calyon, la BFI de casa, montre l’étendue des dégâts à la face du monde. Donc recapitaliser les banques françaises est un non-sens, on sauvera BNP qui reste une banque avec un business model correct et les autres qui se sont fourvoyées disparaitront.

    Pour information, la dette française est désormais le premier budget de la nation, la faute aux collectivités en premier lieu, et la faute aux français d’avoir élu pendant trente ans les mêmes personnes incapables de gérer un budget.

    30 000 maires continuent de pratiquer le mode de gestion à l’Enarque, être en débit a la fin de l’année sinon on a moins l’année suivante.

    « Il n’y a pas de paix, pas même relative, il n’y a que des états de transition entre la consommation d’une ressource et sa recherche lorsqu’elle est épuisée. »

    Le pire reste à venir, toute personne un tant soi peu intelligente a déjà entendu les sirènes du Brésil qui eux rentrent dans leur trente glorieuse. D’un côté la France rentrant dans le chaos, merci à Valéry Giscard d’Estaing pour n’avoir jamais cru a une Europe fédérale, d’un autre côté la Corée du Sud, le brésil et le Venezuela qui vont connaitre leur trente glorieuse…Le Venezuela aussi si les Etats-Unis d’Amérique n’en font pas la « Libye d’Amérique du Sud » pour voler son pétrole…

    Maintenant une chose importante.

    Exemple de salaires en France (en euro):

    Ministre 10000-50000/mois

    Chercheur CNRS 3000-5000/mois

    Chercheur ENS 4000-6000/mois

    Quants coulant les banques 6000-20000/mois

    Salaire Assistante pédiatre Maternelle 2000-2500/mois

    Salaire des spécialistes Stato réacteur en France 5000-7000/mois (Missile ASMP-2)

    Salaire de leur concurrent aux USA 40000-90000 USD/mois

    Salaire des spécialistes de la sécurité au Ministère des finances (hacké en début d’année) 3500-5000/mois

    Salaire du spécialiste de la sécurité DGA-SAN (Secteur Sous Marin nucléaire français) 3000-4000/mois

    Salaire du spécialiste de la sécurité du même secteur en Chine converti en Euro (30000/mois), aux USA (15000/mois)

    Salaires d’un paysan 1000/mois sans subvention

    Il n’y a pas d’allégeance, il y a simplement un état de fait, la dette française, ce sont les allemands et les américains qui la possèdent. Sans tourner autour du pot, le sacrifice de millions de gens qui ont combattu le III Reich et le grand pardon obtenu ont été souillé par nos élus par leur arrivisme et leur imbécillité. Un comble, lorsque l’on sait qu’un grand nombre d’entre eux ont souffert de la perte d’un grand parent pendant la 2eme guerre mondiale.

    Il n’y a pas de paix, pas même relative, il n’y a que des états de transition entre la consommation d’une ressource et sa recherche lorsqu’elle est épuisée. Chaque niveaux de confort rend donc asymétrique les relations entre groupe, une paix s’installe lorsque les niveaux d’asymétrie sont élevés, ainsi on peut comprendre que la France et les pays africains n’ont aucune raison de se faire la guerre, par contre la Russie et la chine qui pillent du bois et les matières premières ont des niveaux de confort plus ou moins symétriques, chose qui dessine les contours d’un conflit inéluctable à long terme.

    La France qui a perdu son industrie et l’Allemagne qui a tout misé dessus rentrent tout deux dans une phase d’asymétrie, bien au contraire des relations franco-britanniques se mettant en concurrence. L’Angleterre ayant déjà compris cela a d’ailleurs pris le soin de tirer les premiers, la géostratégie et la géopolitique telles qu’elles sont enseignées à l’ENA et science po sont dépassées par la puissance de l’anglais et des médias.

    Voici le côté risible de l’histoire de France de nos jours, 3 hedge found possédant à tout casser 5% de la dette françaises, mais utilisant les fonds d’émirats arabes et autres nabad, mettent à terre le système européen simplement en attaquant la France…

    Lorsque L’Angleterre a découvert sa dette, PIIGS a été crée… Les HF anglais s’arment en fixed income avec les meilleurs quants. Les clients des banques découvrent l’arnaque des RMBS et des CDOs. Les banques centrales commencent à encaisser les coups. 450 faillites américaines plus tard, un tas de cendres se répand dans toute la finance mondiale. Naissance des actifs Toxic. Découverte d’une bombe atomique en France, les collectivités locales se sont crues à Wall Street et vous avez 3000 imbéciles de maires qui ont acheté des Produits dérivés de merde (DEXIA, SG, BNP, CALYON, GOLDMAN SACHS, JPM).

    Premier procès contre DEXIA (on ne nommera pas le héro national qui a quand même cru bon de demander à un vrai juriste et un audit pourquoi il se fait truffer…). Bloomberg stoppe la cotation des communes car plus personne ne contribue sur ce que peut valoir un emprunt de commune. Explosion des CDS nationaux (plus de contrib = prix libre = c’est la fête pour les Hedge Fund). Tous les Hedge Fund américains et anglais font haro sur l’Europe.

    Le maillon faible la Grèce. La cible visée la France… Les français sont la merde de l’Europe trop cons pour s’en rendre compte comme disent les luxembourgeois et un certain J… Début de la campagne de presse des médias anglais (Lobby, Rumeur, Publicité sur les produits de forex…)

    Découverte que les medias anglais et leurs journalistes sont intouchables par la justice française par la SG et AMF (Ceci dit, l’AMF c’est tout de même le seul régulateur au monde a autorisé LVMH à prendre 17% du capital de Hermes sans que les seuils de 5%, 10% et 15% ne soient déclenchés sur un marché d’actions. On croyait que l’AMF était capable de détecter des Jérôme Kerviel, ben non, c’est toujours un régulateur de brousse, j’allais dire à technologie africaine pour rigoler, mais je me suis souvenu que l’Afrique du sud a un régulateur correct, ma blague ne pouvait donc pas marcher, j’aurais pu comparer l’AMF a un régulateur de marche ivoirien ou mexicain).

    « Il n’y a pas des élus au service du peuple, mais un peuple rendant service à des élus… »

    La stratégie anti-française commence à payer, CDS1Y sur la France +15% en 1 mois. Arrivé du premier renouvellement de la dette française (Refinancement +2bips). Séparation définitive du spread de la France et de l’Allemagne, naissance de l’Europe à deux vitesses, les préteurs au nord et les emprunteurs au sud…

    3 hedge fund anglais sont visés pour fausse rumeur (Affaire classé sans suite)…

    2 journaux anglais taclés pour fausse rumeur (Affaire en cours, mais de tout façon, l’AMF sera incapable de faire quoique ce soit, l’annonce sur Bloomberg apparait, le mal est fait, 2 jours plus tard Siemens fait une annonce). Siemens et un tabloïd allemand lance simultanément deux messages (le premier retire 1/2 milliard de la SG, le deuxième lance une cotation EURDEM). Alerte de Moodys/Fitch/SP sur la SG, les agences se penchent sur les banques françaises, c’est le début de la fin. Casa annonce 1800 licenciements de sa filiale BFI Calyon. 2000 CV de la Société General inondent le marché.

    En se rappelant que 90% de l’argent français est détenu par 10% de français (Rothschild, Orléans, *cought* cought , j’ai rien dit ), il suffit de faire donnant donnant avec les prêteurs ( on annule l’imposition sur les domaines générant des revenus touristiques de toutes les grands argentiers français ( Rothschild, bourbon, Orléans, etc..) en échange d’un préremboursement haircute a 50%.

    Soit donc la dette de la France ramenée a 50%…

    Il n’y a rien à comprendre chers compatriotes, sinon que l’Etat (Gouvernement + Senat + Conseil d’Etat + Assemblée nationale) soit donc 3000 personnes en gros, sont à licencier. TOUS. SANS EXCEPTION…

    Il n’y a pas de révolution sanglante à faire, ni même écouter les informations et descendre dans la rue, il y a un devoir pour les jeunes d’aller convaincre les retraités et leur parents, que leur vote est soit une alliance entre générations, soit une déclaration de guerre. Cela suppose un grand respect entre chaque acteur de la société.
    Les choses anormales qui se déroulent lors des votes, révèlent que le vote anonyme est une tromperie. On vit dans la défiance, dans le mensonge et la manipulation. Ce qui bien sur sert de socle à de nombreux élus, il n’y a pas des élus au service du peuple, mais un peuple rendant service à des élus…

    Voici ce qui devrait vous alerter, les votes de personnes mises sous tutelles, les votes de personnes en maison de retraite ne pouvant se déplacer, les votes de retraité conditionné à leur prise en charge par la mairie ou la région.

    Ce n’est donc pas un monde des affaires, c’est tout simplement que le système de suffrage universel anonyme permet des dérives trop faciles pour être viable à long terme dans une société corrompue par les budgets.

    Vous pouvez rapidement comprendre qu’ un boulanger pourrait avoir du mal à comprendre un budget de financement de sous-marin nucléaire sur 10 ans, présenté comme cela, je pourrais faire reculer la candidature de 99% des français, pourtant personne n’en est moins capable, vous ne feriez pas plus ou moins d’erreur qu’un polytechnicien major de sa promo. La difficulté étant pour le quidam moyen de comprendre qu’un président est de fait et par construction « manipulé ».

    On présente à François Hollande des conseils et des avertissements sur la recapitalisation des banques. D’un coté vous avez les banques avec dans leur portefeuille des OAT et des BTANs émis par le trésor français (la dette) et de l’autre l’Etat qui va emprunter pour payer ses coupons aux même banques.

    L’Etat français emprunte en distribuant des OAT (emprunt long terme).
    Les banques achètent ses tickets OAT (vous pouvez vous aussi en acheter).

    Voila un exemple :

    François Mitterrand : Emprunt 100 milliard d’EURO. Tous les ans l’Etat se doit de payer 10 milliard d’intérêts. Au bout d’un an, la « grande idée » de Jacques Attali a été d’emprunter à court terme pour payer les coupons et faire fonctionner la planche à billet au bon moment.

    Donc on se retrouve avec 100 milliards d’emprunts en 1981, 10 milliards à payer en 1982 mais on emprunte à court terme à 5% (BTAN moins d’un an), donc on paye 10 milliards et on doit rembourser 5 milliards dans l’année suivante…

    Donc on refait la manip :

    En caisse en :

    1981 = 100 milliard (tous les ans faut sortir 10 milliard d’Intérêts)
    1982 = -10 milliard IR de 1981+10milliard d’emprunt BTAN 5%
    1983 = -10 IR de 1981 – 10.5 BTAN de 82 + 20.5 de BTAN à 5% 83
    1984 = -10 IR (81)-20.75 BTAN 83 + 30.75 etc…

    2011 = -10 IR (81)-294.32 BTAN 2010 + 300.32 BTAN 2011

    Lorsque que c’est trop voyant on fait un coup de planche à billet de la banque de France, on permet ainsi aux banques d’avoir des liquidités pour acheter une nouvelle émission…

    Conclusion, nous n’avons jamais rembourser un centimes de dette, et maintenant que l’euro existe et que le yuan menace d’être réévaluer, la monnaie de singe de l’Etat français que sont leur OAT,BTF,BTAN etc… se retrouvent avec une valeur de 0, ou en lettres « zéro » si vous préférez, on aura beau dire ce qu’on voudra, ce que l’Etat français est en train de vendre sur les marchés en ce moment c’est la capacité des français à se faire tondre en impôts jusqu’à la mort, et à lancer des pronostics pour savoir combien de temps les français vont attendre pour se révolter. Pour la Révolution française ce fut quand le pain devint trop cher pour les pauvres. RIEN d’AUTRE.

    Cordialement,

    D**.

  2. J’ai pitié d’eux, dieu n’aime pas l’avidité. Les pauvres si ce n’est pas nous qui les pourchassons pour les châtier comme les anciens ss. Ils le seront ailleurs qu’ici et le châtiment sera peut etre plus sévère.

  3. Au sujet de l’article Wikistrike:

    Très intéressant (pour ce que j’en comprends…), mais:

    – Le début du texte semble faire la promotion de “titres électroniques” en remplacement des banques. La poursuite de la “dématérialisation” des moyens d’échanges me parait comporter un risque énorme de manipulations (“au point où on en est…” me direz-vous…) et aller dans le sens de la “numérisation” économique, sociale, humaine planifiée par l’oligarchie (flicage, puçage, etc).

    – Le titre annonce “un banquier suisse”, mais celui-ci s’adresse aux Français en ces termes “chers compatriotes…” (c’est un détail certes, mais qui pourrait révéler d’autres “incohérences” dans un texte à priori “bien intentionné” – Chat échaudé…).

    Bien à vous

  4. wikistrike n’est pas une source très fiable car avec des prédictions fantasistes qui ne se réalisent pas dans le genre “cométe elenin” ou autre idée saugrenu ..ce site a perdu beaucoup de crédibilité a mon égard

    a évité..

    ici c’est bien mieux…plus réaliste

    • Bottle4
      Dommage que je ne puisse mettre en ligne des images…
      La comète Elinin est une réalité, mais ce n’est qu’une comète.
      Son identifiant exact est C2010 X1 Elenin

      Le 26 septembre, elle est passée entre la Terre et le Soleil.
      Le 19 octobre, elle est passée au plus proche de la Terre à 0,236 AU.
      Le 4 novembre, nous avons coupé sa trajectoire. Sa queue de comète était supposée être redoutable, il n’y a pas eu de pluie d’astéroides…
      le 23 novembre, la Terre sera entre Elinin et le Soleil. Il est probable qu’il n’y aura pas de catastrophe majeure, non plus.
      Vous pouvez suivre la Comète Elinin et remonter le temps sur le site de l’observatoire de la US Navy
      http://secchi.nrl.navy.mil/STEREOorbit/C2010_X1.html

      Beaucoup confondent cette comète Elinin avec la naine brune, appelée Nibiru, Némésis, Tysché ou la dixième planète (Px).

      Elinin est inférieure à un milliardième de la masse de la Terre.
      Jupiter est égale à 1300 fois la masse de la Terre.
      Px est égale à 5300 fois la masse de la Terre, 4 fois Jupiter.

      C’est clair que Elinin et Px ne boxent pas dans la même catégorie.

      Nous aurons le temps d’en reparler, cela n’est absolument pas le sujet de cette file, ni à l’ordre du jour… on en reparlera plus tard…

  5. De la part des banquiers et de leur façon de faire, plus rien ne m’étonnes. De toute façon les chiffres peuvent être manipulés comme bon leur semble, puisque ce sont leurs potes qui les vérifient… alors. Si y’en a un qui s’effondre c’est qu’il s’est écarté du chemin d’entente frauduleuse que les autres ont prit. Y’a pas de secret !

  6. c est bon signe les banques sont desesperees au point de faire des astuces comptables grossieres.

    Au lieu de reduire naturellement la “balance sheet”, elles gonflent les cash flow. c est une strategies infernale qui est tres symptomatique d un prochaine dislocation.

  7. oui, c’est une méga entourloupe (USGAAP qui prend en compte la valeur boursière dans le résultat) parce que si la banque s’amusait à racheter ses obligations sur le marché, le cours remonterait en fonction de la loi de l’offre et de la demande. Non ?

  8. éviter de métre des articles venant de wikistrike , se site est vraiment peu crédible et sans argument , s’est un trés bon site pour se qui aime la “science fiction” , dans le genre préféré infoguerilla.fr , wikistrike a déja prédit 3 foi la fin du monde , pour le passage d’élénin ou encore pour le 21 octobre 2011 , je parle méme pas de leurs articles ou certains sont vraiment a dormir debout , du genre les nazis aurait créer les soucoupes volantes et leur base spaciale serait caché au pole nord ….ptdr , alors s’il vous plais ne venait pas polluer liesi avec vos articles de wikistrike

  9. J’ai souvent pensé que mon ancienne profession -expert comptable- detenait la clé du pouvoir puisqu’elle peut manipuler les comptes selon son bon plaisir, d’une façon suffisemment habile pour que quiconque ne puisse s’en apercevoir; je me souviendrai toujours de mon maître de stage dont le nom est apparu dans la rubrique faits divers à l’occasion de l’affaire Urba-Graco…

    • @michel49

      les comptables n ont pas la cle du pouvoir car ils ne font qu executer.

      Certain d entre eux qui sont meme tres bon techniquement ne savent pas comment la monnaie est cree.

      desole de casser ton illusion mais c est la triste realite de l expertise comptable.

      Quant au comptable creatif, c est un jeu dangeureux….

  10. Je remplacerais le mot français par humains.
    Les trente glorieuses du Brésil qui arrivent… Je ne sais pas où il les voit ?
    Ce texte donne l’impression d’une crise régionale (européenne), ce qui est GLOBALEMENT faux
    Quand à l’asymétrie, sa vision en manque. Pas de Guerres entre la France et L’Afrique (c’est un continent,c’est pas un pays, c’est 54 ETATS) ? Manque de cultures politiques là aussi (par rapport aux guerres France et “Afrique”)
    Brefs trop de passions et pas assez de raisons.

  11. Une autre escroquerie institutionnalisé est le petit jeu de filiale qui prend de l’ampleur avec la fameuse niche copé si je ne m’abuse.
    Par exemple, DEXIA qui fait un prêt à deux de ses filiales qui se charges d’acheter des titres DEXIA pour fair monter le cours. Ce n’est pas l’objet de la niche copé mais la consolidation des comptes et du résultat avec des normes comptable anglo saxonne, c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres. La cavalerie passe par les filiales et c’est un peu plus dur à détecter.
    Autre astuce, une coquille vide qui a des contrats de construction ou de services et sa filiales qui a le personnel pour réaliser ce servic ou la constructione. Le CA de la filiale sont ses charges refacturé à la maison mère avec une majoration de 5%, la maison mère elle se goinffre pendant que les salariés de la filiales ne vois jamais la vrai valeur qu’ils créent et “risque la santé économique de leur entreprise” s’ils revendiquent.
    Les normes comptables ne veulent plus dire grands choses. Optimisation fiscale et sociale ils appellent ça, crime en bande organisé serai plus véridique.

  12. Pour en avoir une idée plus précise de l’étendue des dégâts voir une analyse de Jean-Pierre Chevalier

    Quand on voit le taux de leverage des banques françaises dont le record appartient à la Société Générale 50,4 %
    On comprend que l’écroulement est inéductable….

    Leverage des banques systémiques

    Le Conseil de stabilité financière (FSB), un machin issu d’un G vain, a publié la liste des banques systémiques (les big banks too big to bail) qui sont censées respecter impérativement les règles prudentielles d’endettement dites de Bâle III.

    En calculant correctement le multiple d’endettement, mon µ, le leverage en anglais, on obtient les données suivantes,

    Un petit rappel : pour déterminer le véritable leverage de ces banques, il est indispensable de bien identifier le montant des capitaux propres réels, c’est-à-dire le capital plus les bénéfices accumulés, à l’exclusion des actions de préférence, des minoritaires et des titres divers et exotiques qui ne sont pas de véritables capitaux apportés par les actionnaires comme par exemple les titres subordonnés à la française et les Cocos helvètes.

    Le total des dettes est obtenu en diminuant le total du bilan du montant de ces capitaux propres réels car les actifs ne peuvent être financés que par des capitaux propres et des dettes (ou capitaux étrangers, à l’entreprise).

    Le multiple réel est celui du total des dettes sur le montant des capitaux propres. Il doit être inférieur à 10 dixit ce bon vieux Greenspan.

    Document 1 :
    Rank Banks Liabilities Equity Leverage Tier 1

    1 New York Mellon 271,507 33,199 8,2 12,2

    2 Wells Fargo 1 178,74 126,202 9,3 10,7
    3 Bank of America 2 120,61 218,505 9,7 10,3
    4 State Street 189,091 19,151 9,9 10,1
    5 Citigroup 1 780,26 176,364 10,1 9,9
    6 JP Morgan Chase 2 071,69 175,079 11,8 8,5
    7 Goldman Sachs 867,654 69,256 12,5 8
    8 Unicredit Group 854,046 64,726 13,2 7,6
    9 Morgan Stanley 772,548 58,199 13,3 7,5
    10 Santander 1 158,38 73,532 15,8 6,3
    11 HSBC 2 530,74 160,25 15,8 6,3
    12 Bank of China 10 813,66 669,838 16,1 6,2
    13 Royal Bank of Scotland 1 371,23 74,744 18,3 5,5
    14 Lloyds Banking Group 934,042 44,909 20,8 4,8

    15 Banque Populaire CdE 1 010,56 46,656 21,7 4,6

    16 Mitsubishi UFJ FG 206 227,00 8 949,00 23 4,3

    17 UBS 1 189,51 47,263 25,2 4
    18 Nordea 645,952 25,055 25,8 3,9
    19 Sumitomo Mitsui FG 128,279 4,884 26,3 3,8

    20 BNP Paribas 1 857,86 68,216 27,2 3,7

    21 Barclays 1 441,35 51,572 27,9 3,6
    22 Commerzbank 660,766 22,915 28,8 3,5
    23 ING Bank 1 200,44 40,288 29,8 3,4
    24 Credit Suisse 945,707 31,216 30,3 3,3

    25 Crédit Agricole 1 546,71 47,101 32,8 3,7

    26 Deutsche Bank 1 799,64 50,055 36 2,8
    27 Mizuho FG 160 812,00 4 329,00 37,1 2,7

    28 Société Générale 1135,473 22,535 50,4 2

    Sommes en monnaies nationales (en milliards généralement).

    Le montant total des dettes de nos ” quatre mousquetaires ” est de 5548 milliards d’euros……… pour des capitaux propres de 183 milliards d’euros

    Dire qu’ils nous emmerdent pour un découvert de 30 euros !!!

    http://chevallier.biz/2011/11/leverage-des-banques-systemiques/

  13. ca va etre un jeu de massacre lorsque le rallie de fin d annee sera fini.

    on va “shorter” avec du levier les banques qui sont elle meme a levier. Ca va etre epique….

  14. > > > > Pierre de Ronsard (1524 -1585)
    >
    > > > > > France de ton malheur tu es cause en partie,
    > > > > > Je t’en ai, par mes vers, mille fois avertie.
    > > > > > Tu es marâtre aux tiens, et mère aux étrangers
    > > > > > Qui se moquent de toi quand tu es au danger,
    > > > > > Car la plus grande part des étrangers obtiennent
    > > > > > Les biens, qui à tes fils, justement appartiennent.
    >
    > > > > >
    > Ces vers datent bien du XVIème siècle ! Pierre Ronsard
    >
    >
    >

    • @ Zappata

      Je pense qu’il y a une faute de frappe sur le leverage de la Société Générale, il faut enlever le sigle pour 100.

      Aussi incroyable et scandaleux que cela puisse paraître, la société générale a inventé et prêté, bien sûr contre intérêts, 50 fois plus d’argent qu’elle en a.

      C’est la magie des réserves fractionnaires bancaires en action, l’escroquerie de la création monétaire privée autorisée par les crapules au pouvoir.

      Et c’est ainsi que les banques privées financent les bons du trésor, les OAT, des pays signataires de l’article 123 du traité de Lisbonne,toutes les centaines de milliards d’argent inventé et prêté contre intérêts.

      Le détail comptable de la combine mafieuse :

      http://ecodemystificateur.blog.free.fr/index.php?post/Cr%C3%A9ation-mon%C3%A9taire-obligations-Etat

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici