L’Euro devient de plus en plus fragile

180

Nous sommes en train de casser les 1,32. Il faut bien sûr attendre la clôture.

Surveillons bien l’évolution des prochaines heures. Autant vous dire que de nombreux traders ont les dents serrées en regardant les écrans des changes… Y aurait-il des ventes d’or de certains Etats à cause de ce qui pourrait faire la Une prochainement ? Nous laissons l’enquête aux lecteurs.

76 Commentaires

  1. SG : 18,6 ( -4,88% ) BNP : 30,86 ( -5,05% ) CA : 4,57 ( -4,69% ) CAC40 : 3089 ( -2,61% ) Monsieur Draghi doit etre en train de faire le calcul du tonnage de papier à sortir pour demain.

  2. Seule la séparation des banques et le retour à la souveraineté économique et monétaire permettra d’assurer la survie de l’humanité
    12 décembre 2011 – 16:25

    Par Helga Zepp Larouche
    Présidente du Mouvement des droits civiques solidarité (Büso) en Allemagne

    Le sommet de l’Union européenne des 8 et 9 décembre a réussi à produire un résultat encore plus monstrueux que la politique de l’Union européenne n’avait pu faire jusqu’à présent. Il n’a rien fait pour réduire le danger d’effondrement de l’Euro ou la faillite des banques. La règle d’or, un contrôle supranational des budgets par la Commission européenne, des sanctions plus dures contre ceux qui violent les limites des déficits, « plus d’Europe », perte de souveraineté et de démocratie, politiques d’austérité et un futur sans espoir pour des millions des gens : voilà le résultat désastreux de la stratégie de Merkozy.

    La menace d’un effondrement du système financier transatlantique reste tout à fait d’actualité. La seule chance pour les nations et les peuples d’Europe est de retrouver leur souveraineté sur les monnaies et les économies, et de procéder à la séparation des banques. Nous devons suivre l’exemple de la loi Glass-Steagall de Roosevelt et séparer les banques de dépôts des banques d’affaires et des compagnies d’assurance. Les banques de dépôts devront être placées sous protection d’Etat et bénéficier d’un accès à des lignes de crédits, alors que les flux de capitaux allant aux plans de renflouement des banques, à la spéculation sur produits dérivés, aux banques d’affaires, aux hedge funds, aux SPV (fonds conçus pour émettre des titres), et aux banques de l’ombre, seront soit annulés, soit suspendus.

    L’argument selon lequel ces mesures provoqueraient la perte de l’ensemble des « produits financiers créatifs » que détiennent les investisseurs doit être rejeté, car cet argent est déjà perdu : le système est en faillite ! Si les institutions où ces titres sont déposés sont en faillite, alors ils n’ont plus aucune valeur et toute tentative de repousser les limites de leur survie à plus tard, en jouant sur d’autres astuces, des effets de levier ou d’autres méthodes de multiplication miraculeuse de l’argent, ne provoqueront qu’une hyperinflation qui détruira l’épargne de toute une vie rassemblée par la population européenne. Une catastrophe sociale et le chaos seraient la conséquence inévitable de telles politiques.

    Les arguments avancés par les banquiers et par ceux qui soutiennent les politiques actuelles de l’Union européenne selon lesquels la crise actuelle n’est pas bancaire, mais uniquement une crise de la dette souveraine, ont pour but non seulement de détourner l’attention sur le fait que ce sont les renflouements des banques qui ont provoqué cet endettement, mais de rationaliser pourquoi la spéculation financière doit être sauvegardée.

    Les médicaments prescrits cependant – réduction du déficit budgétaire et imposition de la règle d’or dans les Constitutions – sont les plus à mêmes de tuer le patient aussi vite que possible. Les politiques d’austérité du Chancelier Brüning ont créé les conditions sociales bien connues dans lesquelles les nazis ont pu saisir le pouvoir.

    Le cas malheureux de la Grèce montre les conséquences de ces politiques d’austérité brutales imposées par la Troïka (le FMI, la Banque centrale européenne et la Commission européenne) : des compagnies pharmaceutiques ont arrêté la production des médicaments pour ceux qui sont sérieusement malades, parce que les hôpitaux ne peuvent plus payer les factures ; les familles font de plus en plus appels aux villages SOS enfants, parce qu’ils n’arrivent plus à les nourrir. Des millions de gens, surtout des jeunes sont au chômage et n’ont aucun espoir dans le futur, en particulier dans les pays du Sud de l’Europe.

    On ne comprend pas non plus où Merkozy trouve de l’optimisme pour croire que les pays se rangeront aux conditionnalités du vieux Pacte de stabilité, alors que la situation économique est bien pire aujourd’hui, et que la plupart des pays sont en banqueroute.
    Le fait que les parlements abandonnent leur contrôle du budget à une Union européenne sans âme, ayant désormais le droit de surveiller les budgets et d’y apporter des corrections – c’est à dire, des coupes – tendra à rendre les élections superflues, car la répartition des sièges au Parlement ne déterminera plus la politique économique de la nation, mais des technocrates que personne n’a élu et qui ne rendent compte à personne. L’application des sanctions automatiques à ceux qui violent les règles, ainsi que les punitions de la Cour de justice européenne créeront un climat où la rage et le désespoir, déjà considérables parmi les peuples, atteindront des sommets.

    Et quelle confiance peuvent avoir, les citoyens, dans des gouvernements qui violent constamment les règles qu’ils ont pourtant eux-mêmes édictés – des gouvernements convaincus du point de vue axiomatique que des traités ne peuvent être passés que dans le dos des citoyens et qui ont recours à des sophismes juridiques afin de tenter de sauver un système où tout est permis tant que les si sensibles marchés financiers ne deviennent pas nerveux ?

    Puisque le Traité de Lisbonne ne peut être ratifié que par l’ensemble des pays membres et que la Grande Bretagne ne compte pas adhérer au nouveau traité, un Traité intergouvernemental a été rédigé à la hâte, agissant à l’extérieur du traité existant, et qui change l’article 126 du Traité sur le Fonctionnement de l’Union européenne (TFUE), sans changer le traité de Lisbonne lui-même !

    Seul aspect positif de ce Sommet de Bruxelles : le refus du Premier ministre britannique, David Cameron de soumettre son pays au diktat de la Commission européenne ce qui accroit la possibilité que la pression exercée par les eurosceptiques de son gouvernement aboutisse au départ de la Grande-Bretagne de l’Union européenne.

    Les véritables raisons derrière le boycott par Cameron du nouveau traité, sont tout sauf glorieuses. Outre la défense revendiquée des intérêts de la City de Londres qui refuse toute taxe sur la spéculation et l’application des critères de Bâle III, la véritable raison est la volonté de la City de se préserver de l’effondrement imminent de l’Euro.

    Quelles que soient ses raisons, le départ de la “perfide Albion” permettrait de réparer l’erreur commise par Georges Pompidou en laissant entrer la Grande-Bretagne, en dépit de l’interdit de Charles de Gaulle, une erreur que l’ensemble de l’Europe continentale a payé très cher depuis. Une fois qu’un pays aura tourné le dos au monstre qu’est devenu l’Union européenne, la digue sera rompue et les autres pays trouveront le courage de tirer leurs propres conclusions sur le fait que les intérêts vitaux de leurs populations ne sont plus protégés en restant dans l’Union européenne.

    La première chose à reconnaitre est que l’Euro fut une erreur dès le début, qui ne pouvait pas fonctionner et qui s’est irrévocablement effondré. Un système de séparation des banques doit être appliqué, en conjonction avec un retour aux monnaies nationales, car seule une autorité souveraine pourra adopter des mesures justes en matière économique pour chaque pays. Des taux de change fixes devront être établis entre les différentes monnaies afin de protéger la coopération à long terme sur des projets internationaux et d’interdire la spéculation entre les monnaies. Plutôt que de participer à un jeu d’encerclement hautement volatile de la Russie et de la Chine, comme l’OTAN et l’Union européenne l’ont fait depuis l’effondrement de l’Union soviétique, et plutôt que se taire sur les projets évidents de guerre contre la Syrie et l’Iran dont les conséquences apocalyptiques devraient être claires à tout un chacun, l’Allemagne devrait opter pour une politique étrangère qui soit dans ses intérêts.

    Tant que la Russie, la Chine, l’Inde et d’autres nations asiatiques resteront relativement stables économiquement, et ne seront pas balayées par les effets d’un effondrement global, ces pays représenteront des marchés énormes pour l’Allemagne et pour d’autres nations européennes, ainsi que des perspectives très alléchantes, à un terme de 50 à 100 ans, surtout pour nos petites et moyennes entreprises. L’Allemagne doit revenir à la politique industrielle qu’elle a eu dans la reconstruction après 1945, une politique orientée vers le progrès scientifique et technique, et vers des hautes densités de flux énergétiques.

    Plutôt que de tolérer passivement les tentatives évidentes de déstabilisation de la présidence future de Poutine par des révolutions colorées à la Soros et Gorbatchev, aidant ainsi à forger à la Russie l’image d’ennemi, nécessaire au lancement d’une IIIe Guerre mondiale, l’Allemagne devrait s’occuper de ses propres approvisionnements en matières premières et de sa sécurité énergétique, et coopérer avec les autres nations asiatiques au développement de l’Extrême Orient et de la région arctique.

    Le développement de l’Extrême-Orient russe et des régions intérieures de la Chine ont urgemment besoin des capacités technologiques des petites et moyennes entreprises allemandes de hautes technologiques– les fameuses Mittlestand – ainsi que pour réduire la pauvreté scandaleuse dans laquelle vit 70 % de la population indienne. Ces nations ont pourtant lancé des programmes de vols spatiaux avec l’esprit pionnier qui était autrefois celui qu’avait les Allemands, et d’autres projets scientifiques qui leur permettront de mieux comprendre et maitriser les lois de l’univers.

    Il est grand temps de nous attaquer ensemble à ces grands problèmes dont la recherche des solutions uni l’humanité. La structure impériale que l’Union européenne est devenue – perçue de plus en plus par les peuples comme un mécanisme d’oppression qui contribue non pas à la paix, mais au contraire aux tensions entre les peuples et à l’hostilité contre l’Allemagne – doit être abolie.

    L’union fiscale envisagée est en violation des principes énoncés par la Cour constitutionnelle allemande dans sa décision dite de Lisbonne. C’est pourquoi, nous demandons qu’un référendum soit organisé pour déterminer si l’Allemagne doit rester ou quitter l’Union européenne et l’Euro, et si elle doit ou non revenir au Deutsche Mark. Le temps nous est compté. Le danger d’un effondrement bancaire et d’une guerre exige que nous agissions avec rapidité. La possibilité pour l’Europe d’éviter cette catastrophe existentielle dépend de l’adoption immédiate d’un système de séparation des banques et du rétablissement de la souveraineté de chaque pays sur sa monnaie et son économie. Nous devons instamment, mobiliser les pouvoirs culturels et spirituels qui nous permettront de devenir une fois de plus un peuple de penseurs, de poètes et d’inventeurs.

    Rejoignez le Büso, contribué à mettre cette solution en pratique.

    http://www.solidariteetprogres.org/Seule-la-separation-des-banques-et-le-retour-a-la-souverainete-economique_08385

    • N’est il pas plutôt temps que les peuples se réapproprient l’économie en douceur, en sortant de ce système économique.

      En élevant des poules sur son balcon, ou des lapins qui se nourriront des feuilles de la forêt ou autres.
      En ne payant plus TOUS nos factures d’eau, qui est la propriété du peuple.
      En ne payant plus nos factures d’électricité, qui est la propriété du peuple.
      En ne payant plus les péages, qui est la propriété du peuple.
      En ouvrant de grandes salles de gym, dans lesquelles les vélos d’entrainement serait équipé d’une dynamo, ainsi que les tapis de courses. (chaque kilowatt produit, donnerait des kilowatt à consommer et une taxe pour les vieux et handicapés.)
      En cultivant des potagers sur nos toits.
      En prenant soin des plus faibles par quartiers (ceci donnerait des points pour accéder aux soins médicaux points incessible et non marchandable, toute fraude annulerait les points acquis)
      etc…..

      Je voie de plus en plus de voisins qui font les poubelles chaque soir et chaque matins, afin de se protéger des regards. Et j’ai un oeil qui ne cesse de lorgner les encombrants, et l’esprit qui me susurre :”cela pourrait certainement servir à quelqu’un ! Quel gachis. Tu devrais les prendre et les proposer sur les sites donnons.org ou recup.net. En attendant tu les stock dans ta cave.’

    • Il n’y a ni vote blanc, ni abstention dans la liste proposée.

      J’ai regardé les résultats, maintenant j’ai beaucoup plus peur des français de souches, que des jeunes dans les cités HLM.

      • Ce type de sondage est encore plus faux que les autres, pour la bonne raison qu’il ne touche que le public qui fréquente le blog de Jovanovic, sur lequel doivent venir beaucoup de gens qui appartiennent à ce qu’on appelle encore parfois la “droite des valeurs”, dont je suis moi-même.

        Sauf qu’eux, ils votent (et comme vous dites, pourquoi n’y a-t-il pas de proposition “abstention” ??)

        De même, un sondage organisé par le “canard enchainé” donnerait les gauchos vainqueurs à 80%…quoi de surprenant ?

        tout cela ne sert de rien…

        Certains s’accrochent désespérément à l’utopie selon laquelle la fille Le Pen, si elle était présidente, ramènerait un certain ordre en France…hélas, c’est impossible, à supposer même qu’elle en ait le dessein, ce dont je doute très fortement !

        Jamais les zzélites ne la laisseront être “élue” s’il y a la moindre chance qu’elle ait une action bénéfique sur le pays. D’ailleurs, si elle est arrivée à être “présidentiable”, comme ils disent, c’est bien qu’elle fait partie du système : elle doit être tenue comme tous les autres, par la carotte (le gain), ou le bâton (le chantage)…et si un jour ils la laissent arriver au “pouvoir”, ce sera pour la tenir en laisse comme un gentil toutou, comme TOUS les autres sans exception.

      • @La mésange.

        Prétendriez-vous qu’une enseignante enseigne parce qu’à sa naissance, elle possédait des connaissances à enseigner ?

        L’idée est est aussi peut défendable que de dire que si Marine est présidentiable, c’est parce que le “système” le désire.

        Je présume que vous allez faire comme bon nombre de nihiliste qui postent sur ce site, c’est à dire de n’absolument rien faire le jour ou s’offrira à vous la possibilité de faire un choix pour ensuite cracher dans la soupe !

      • Ne m’attaquez pas, Philip ! pourquoi êtes-vous aussi agressif à mon égard ?

        Je ne suis pas ripoublicaine, si surtout démocrate, je suis royaliste.
        Je ne vote pas.
        Je ne me plains pas du dirigeant x ou y : pour moi, ce sont tous les mêmes, de toute façon; c’est du système que je me plains ! et j’en ai parfaitement le droit, comme tout un chacun !

        D’ailleurs je ne comprends absolument pas ce que vous voulez dire par “cracher dans la soupe”…

      • @Philip
        Ce qui cloche c’est que vous pensez avoir la “possibilité de faire un choix”. Vous n’en avez pas !. Les présidentielles à venir et les prochaines vous le démontreront.
        Alors, avec la fougue de votre jeunesse vous cherchez à convaincre ceux qui ont fait l’expérience et en sont revenus. Soit… Faites donc l’expérience par vous même car rien d’autre ne semble pouvoir mettre un terme à vos illusions. Et rendez-vous en 2017 si la leçon n’est pas encore apprise 😉

      • Si tout va si mal, ils sont capable d’organiser l’élection de la fille Le Pen Juste pour pouvoir coller à “la droite” tout le chaos qu’ils s’empresseront d’organiser dans la foulée!
        Pétain a eu droit à ce scénario, l’histoire peut bégayer!
        Votez, brave gens votez: le soir des élections il n’y a plus de droite ni de gauche, il n’y a plus que des cocus!

    • ‘Le jour de gloire est arrivé”

      “aux armes citoyens, formez vos bataillons””

      “qu’un sang impure, abreuve nos sillons”

      J’en comprend mieux le sens maintenant…

  3. EUR/USD 1.3189.

    La résistance des 1.32 vient d’être passée. Evidemment nous attendons que la séance journalière soit passée, et que la séance suivante s’ouvre sous la résistance des 1.32.
    Le doute est quasi effacé de nos esprits. L’arc à poulie se dessine, de plus en plus en profondeur.
    Va t’il se concrétiser, ou étant donné l’état de l’économie américaine, un autre vent va se profiler ?

  4. @ LIESI

    “Nous laissons l’enquête aux lecteurs”

    Vous devenez très taquins, je vous assure nos nerfs sont fragiles ses temps ci…..
    Mais préparatifs pour l’Afrique du Sud se finalisent….
    Vite hors de cette enfer (zone EURO USA), sérieusement entre les camps de la FEMA et la “casse” dans les grandes villes françaises, je passe mon tour.

    • @ La Mésange,
      En plus c’est très fort car ils vont juste dire ensuite : on vous l’avait bien dit. Cela ne pouvait que en arriver là. Si vous nous aviez écouté plus tôt…
      Le cynisme est très puissant actuellement.
      Mais en plus, je suis proche de penser que les S&P sont aussi des pièces du jeu d’échec et que leur utilité est d’en faire des boucs émissaires eux aussi à terme. Ils vont finir par cautionner l’ultra dirigisme étatique mondial et représentant les dérives d’une politique libérale. Nous avons laissé les gens s’auto-réguler en pronant le libéralisme, l’absence de régulation et regardez ce qu’ils se passent. Et les peuples demanderont de la régulation, de l’ordre et laisseront leurs libertés comme on a commencé à le faire après sept 2001.

  5. Aveuglés par la notion de frontière dessinée dans leur esprit, ils ont oubliés qu’il vivaient sur une planète.

    Confortablement installé dans l’individualisme qu’ils vénéraient, ils ont oubliés qu’ils vivaient ensemble.

    Se souciant de leur bien-être quotidien, ils oubliaient qu’ils avaient des voisins.

    Le paradigme s’ébranle tout doucement, ils prennent conscience qu’ils sont incapables de vivre ensemble.

    Le seul évènement qui les inquiètent est comment je vais m’en sortir. Comment je vais éviter la violence urbaine. Comment je vais fuir.

    Alors qu’il est si simple de s’organiser en semble, et de les faire fuir.

  6. Pardon d’être direct, mais l’énigme : “Y aurait-il des ventes d’or de certains Etats à cause de ce qui pourrait faire la Une prochainement ? Nous laissons l’enquête aux lecteurs.” signifie-t-elle une baisse des notes européennes par les agences et face aux difficultés d’ emprunts, une vente collective d’or par les banques centrales européennes?
    Merci encore pour ces analyses.

    • Il doit être là l’objectif final de tout ce cirque. Piquer les réserves d’or des Etats en faisant pression sur eux. Notre cher président nous “sauvera” de la perte du triple A en vendant l’or français pour compenser la hausse des taux et rassurer les acheteurs de french-bonds et… paf ! Réforme monétaire, nouvelle monnaie basée sur l’or. La France ruinée !

  7. Je ne comprends pas du tout cette phrase :
    “Y aurait-il des ventes d’or de certains Etats à cause de ce qui pourrait faire la Une prochainement ?”

  8. que faut il faire dans cette situation économique et financière désastreuse pour notre épargne, et notamment celle qui dort chez groupama ?

    aîe aîe quel casse tête !! de toute façon nos politiques sont coincés et ne pourront jamais laisser tomber une banque où c’est la révolution.

    alors ??

  9. Je ne suis pas du tout sensible à cet aspect, mais la j’admet que ce prix n’a pas bougé depuis.
    Est ce le début du chaos économique ?

  10. bonsoir

    alors où en sont vos emplettes pour no el …?

    moi j’hésite entre les bougies , les haricots secs , les lentilles ,les graines , les fruits secs ,les topinambours ,etc…

    ou alors un bon foie gras et du caviar petrossian…

    • oui, en effet david nous vivons dans l’illusion. Et les blogs sont là mêmes pour maintenir cette illusion.
      Tant que nous parlons de ce dont nous parlons, nous donnons de la vie à cette illusion.

  11. 60 tonnes d’or, évaluées à environ 3.6 milliards de dollars, ont été découvertes sous la surface de la terre de part et d’autre de l’Iran, annonçait récemment le directeur du Geological Survey of Iran.
    Le total des réserves d’or prouvées et probables de l’Iran s’élèvent à 320 tonnes, selon Borna, du bureau des statistiques de la république islamique d’Iran.
    Borna avait précédemment déclaré que son pays était le plus important pays du Moyen Orient en termes de réserves minérales.
    ‘L’Iran détient trois pourcent des réserves minérales mondiales, ce qui place le pays au premier rang pour le Moyen Orient, et au troisième rang pour l’Asie’, disait-il au cours d’un entretien télévisé.

    J’en connait qui salivent d’avance…Mais oui, rappelez-vous ! Ceux qui ont commis un hold-up géant en Libye ^^ http://www.payvand.com/news/11/nov/1315.html

    • La belle affaire !

      Que feriez-vous de mieux ? Vous leur feriez la guerre ?

      Vous nieriez l’existence de l’état d’Israël ?

      Un présidentiable DOIT avoir un programme de politique étrangère….J’espère que celui de Marine sera de ne faire la guerre à personne du moment que le territoire NATIONAL n’est pas envahi !

      • Pas étonnant que ceux qui étudient l’univers découvrent de plus en plus de trous noirs dans l’univers, quant on voit le nombre de personnes qui décrivent le monde qui les entoure en utilisant systématiquement la forme négative !

    • Je trouve cela assez énorme de reprocher au FN de ne pas être anti-sémite. Etes-vous totalement fou ? En revanche, le site dont vous donnez le lien l’est clairement. Seriez-vous d’extrême-gauche de tendance suce-babouches ?

  12. “Les hommes politiques et les couches doivent être changés souvent… et pour les mêmes raisons.” (Sir George Bernard Shaw, prix Nobel de littérature en 1925)

  13. @David
    tout a fait sur ce point.
    les Al cia (alquaida) soit disant terroritse (combattu hier) sont devenue des mercenaires à la botte de l’empire.

  14. @ Philip
    Oô Attention aux doubles négations casse-gueule : “… de ne (pas) faire la guerre à personne” = de faire la guerre à quelqu’un ! hé oui le “pas” est sous entendu. je suppose (arrête-moi si je me trompe) que tu voulais dire “de faire la guerre à personne” c-à-d “de ne pas faire la guerre à quelqu’un” ^^
    “quant on voit le nombre de personnes qui décrivent le monde qui les entoure en utilisant systématiquement la forme négative !” encore faut-il savoir la manier ^^ et de plus visiblement c’est l’hôpital qui se fout de la charité.
    je tiens à préciser que je ne me pose pas en donneur de leçons et je supporte sans sourcilier (enfin ! … si ! je sourcille, mais dans mon coin !! ;o) – et des fautes j’en fais aussi) les “ce” pour les “se”, les “quant” pour les “quand”, les “sensé” pour les “censé”, les “xxait” pour les “xxé”, et vice-versa … mais quand les fautes polluent le SENS du propos jusqu’à rendre le sens inverse de ce qui est voulu, je me dis qu’effectivement la culture est gravement pervertie puisque le langage qui est (ou plutôt DEVRAIT ÊTRE) l’expression de notre pensée n’est plus maitrisé.
    Je vais sûrement m’attirer les foudres des moins attentifs à l’orthographe, mais je répète que quand nous devenons incapables d’exprimer clairement notre pensée (jusqu’à écrire le contraire de ce qu’on veut exprimer!) y’a du soucis à se faire !!!
    fin de la parenthèse, pour ma part … excusez je vous prie le hors sujet, ainsi que l’apparente agressivité de mon message : je ne m’en prend pas à ceux qui font des erreurs de frappe ou de syntaxe et encore moins d’orthographe, c’est juste un coup de calgon par rapport à une société de la paresse intellectuelle … à mon avis on n’est pas loin de la “novlangue” de 1984, abrutis que nous sommes par des merdias de plus en plus omniprésents dans nos têtes … à tous les niveaux.

    Bienvenue en Idiocratie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici