Des Australiens très prévoyants ?

175

Tandis que les agences de notation, sous la coupe du cartel bancaire anglo-saxon, poursuivent leur jeu de massacre sur les Etats européens, sans toucher à la note de la dette de l’Angleterre ni à celle des Etats-Unis, l’euro poursuit sa glissade, accélérant de temps en temps le mouvement. Les euro-optimistes ont du souci à se faire.

Récemment, l’Australian Prudential Regulation Authority a demandé aux banques australiennes de modéliser ce qui pourrait advenir si la crise européenne s’étendait à l’Australie. L’APRA veut qu’une série de stress tests soit réalisée afin de s’assurer de la solidité du système bancaire local.

« Le régulateur a donné aux banques une semaine seulement pour modéliser l’impact d’un scénario catastrophe entraînant la contraction du produit intérieur brut, soit un taux de chômage de 12 pour cent, ainsi qu’une baisse de 30 pour cent des prix des logements et 40 pour cent de baisse de la valeur des biens commerciaux ».

La presse financière australienne évoque non seulement une escalade de la crise de la dette souveraine européenne, mais encore un effet domino sur la Chine. La récession européenne devrait entraîner un atterrissage brutal en Chine. Les banquiers centraux australiens veulent connaître l’exposition indirecte de l’Australie à une Europe en voie d’effondrement.

93 Commentaires

  1. On continue avec la petite musique qui veut que l’Europe soit à l’origine de toutes les misères du monde . Si la Chine doit s’éffondrer, c’est d’abord parce qu’elle est entièrement dépendante du marché américain, comme la plupart des émmergeants . Sous peu l’euro disparaitra . Nous nous rendrons compte alors que pour autant, ça n’ira pas mieux dans le reste du monde . Au lieu de nous focaliser sur la finance, regardons plutôt du côté de l’économie réelle . Sur la base d’un scénario comme en 1929, trois ans après, la production industrielle devrait baisser de 50% . C’est à dire dans les mois à venir et brutalement . Ca commence déjà chez PSA . Je m’étonne que Liesi prenne sa part d’une théorie aussi stupide du bouc émissaire . C’est presque oublier que la crise a commencé avec les subprimes, aux Etats-Unis .

    • Al,
      il ne me semble pas que LIESI abonde dans le sens de cette théorie, comme vous le suggérez : je crois qu’ils relatent simplement ce qu’il se passe en ce moment dans la tête des financiers australiens.

  2. Chine : éclatement de la bulle immobilière et risque de ralentissement de l’économie mondiale

    MEDIAPART
    http://blogs.mediapart.fr/blog/maxencedagher/121211/chine-eclatement-de-la-bulle-immobiliere-et-risque-de-ralentissement-

    Après des années d’une hausse spéculative des prix de 30% par an, l’immobilier chinois connaît sa première crise. Suite à la chute du nombre de transactions, 177 agences parmi les plus petites ont fermé, en octobre, à Pékin. La crise ne sera pas sans conséquence sur l’économie mondiale.

    Le nombre d’appartements invendus dans la capitale s’élevait à plus de 120.000, son plus haut niveau en deux ans et demi. Les négociations sont passées de 1.000,– € / appartement à 5.000 / 10.000 €. Idem pour les prix qui ont évolué depuis juillet de 1.800,– € / m² à environ 1.400,– € / m². Face à des acheteurs potentiels préférant désormais attendre une confirmation de la baisse, les promoteurs ont de plus en plus de mal à convaincre et bradent les appartements non-vendus, ce qui induit une chute de la valeur de ces résidences.
    Bon nombre de promoteurs vont jusqu’à offrir la climatisation, un garage gratuit voire une grosse cylindrée, soit environ 13% de la valeur d’un appartement de luxe.

    Depuis octobre, les tous derniers acheteurs protestent et manifestent avec violence contre des promoteurs immobiliers leur ayant vendu des appartements juste avant de baisser leurs prix. En conséquence, ils demandent l’annulation de leurs contrats de vente.

    D’après l’agence de notation Standard & Poor’s, les prix pourraient tomber en moyenne de 10% d’ici un an. On peut donc s’attendre à une tendance négative sur plusieurs mois voire plusieurs trimestres.

    Pékin resserre le robinet du crédit

    A l’automne 2009, Pékin a financé un plan de relance de 4.000 milliards de yuans (462 milliards d’euros) pour répondre à la crise financière. Cette manne du crédit a contribué à une flambée des prix de l’immobilier en 2009 et 2010. Ceci a engendré de l’inflation – par gonflement de la masse monétaire – fragilisant les banques et contraignant Pékin à resserrer l’offre de prêts et à contrôler l’achat des résidences secondaires.
    Le gouvernement chinois est donc à l’origine de cette baisse qui pourrait atteindre 15% et qui durera plus longtemps que celle de fin 2008 – début 2009. Pékin frappe ainsi très fort pour contenir une inflation galopante et apaiser les classes moyennes révoltées par le prix des appartements. Tout est fait pour éviter la surchauffe de cette économie.
    Les restrictions sur le crédit ou le nombre d’appartements que les particuliers peuvent acheter seraient maintenues et le gouvernement a exclu d’intervenir dans l’immédiat pour enrayer cette tendance. Ces mesures expliquent en grande partie le retournement du marché.

    Éclatement de la bulle immobilière : dans 6 mois ?

    Si la baisse se confirme sur plusieurs mois, elle aura sûrement des conséquences sur l’économie mondiale car les répercussions d’une crise du secteur de la construction de logements en Chine – qui draine un cinquième des investissements – vont se faire sentir dans d’autres secteurs et au-delà des frontières.

    Les secteurs les plus touchés seront ceux des matières premières, de l’électroménager et de l’électronique grand public (les achats d’appartements allant souvent de pair avec l’acquisition de nouveaux appareils). De plus, la demande pour le ciment, l’acier, le béton ou l’aluminium sera également affectée car la Chine est le premier producteur mondial d’acier et de ciment.
    Ainsi le marché immobilier chinois – pilier de la deuxième économie mondiale – commence à battre de l’aile et pourrait entraîner dans sa chute d’autres secteurs dont les marchés mondiaux des matières premières. La correction du marché devrait cependant rester limitée alors que la demande demeure très forte dans un pays en voie d’urbanisation rapide. D’ici six mois, cet ajustement va faire éclater la bulle qui grossissait depuis cinq ans. En conséquence, la croissance économique de ce pays ralentira d’un point ou deux.

    Les marchés mondiaux et le FMI espèrent un ajustement et surtout pas un effondrement. Pékin est appelé à la prudence car un ralentissement des exportations d’acier ou de ciment est déjà prévu dans les prochains mois ayant pour conséquence le non-remboursement de prêts aux banques. Néanmoins, pour les analystes, le pays ne devrait pas connaître une chute généralisée du crédit comme aux Etats-Unis.

    Une économie fragile

    La grande différence entre la Chine et les Etats-Unis réside dans la faible exposition de ses concitoyens au crédit. En effet, pour acheter un appartement dans ce pays, il faut un apport de départ de 20 à 30% de sa valeur. Cette différence fondamentale explique une récession moins forte qu’en Amérique sans défaut de paiement des acheteurs auprès des banques. Ces investisseurs peu endettés et ayant un apport personnel conséquent ne seront pas trop lésés. Par contre, les entreprises dont l’immobilier était « la vache à lait » vont souffrir et fragiliser l’économie.

    La phase de correction qui s’amorce ne sera pas suivie d’un boom semblable aux années 2009-2010. Cependant, grâce au développement du marché obligataire, les Chinois auront bientôt, en dehors de l’immobilier, plus de moyens à leur disposition pour faire fructifier leur épargne.

    Après avoir dépensé sans compter ces dernières années, les provinces chinoises accusent une dette de plus de 1.000,– millions d’euros. Or leur richesse est largement liée à la vente de terrains et donc à l’état de santé du marché immobilier.

    Il est plus difficile d’évaluer les risques qui pèsent sur les gouvernements locaux et les entreprises ce qui fragilisera la croissance chinoise.

    Vers un effondrement brutal des marchés boursiers ?

    Lorsque les marchés réaliseront l’énorme surcapacité de production de l’empire du Milieu, l’explosion de la « bulle » pourrait se produire. Alors cette économie en très forte croissance, risquerait de s’effondrer sous le poids des crédits considérables octroyés par la Banque du Peuple, entraînant une dévalorisation massive des actifs immobilier et boursiers.
    Le marché des matières premières, entre autres du fer et de l’acier, s’effondrera ; les producteurs d’acier de ce pays étant confrontés à des stocks excessifs de produits finis supérieurs de 29 % à la demande et dont le tiers de la production est risquée sur le cours du fer sous forme de produits financiers structurés.

    Les jours sombres sont devant nous

    L’effondrement brutal des marchés boursiers chinois, engendrant un ralentissement de la croissance de ce pays bien au-dessous de 8%, aura des conséquences sociales et politiques très graves. De plus, une chute des marchés financiers mondiaux fermerait encore davantage le marché du crédit aux entreprises conduisant l’économie globale déjà très secouée par la crise de la zone euro vers une nouvelle dépression. Des jours sombres s’annoncent pour le village planétaire. Maxence Dagher

    • Vous nous expliquez donc que la Chine s’est construite, comme l’Espagne, sur la spéculation immobilière . Il est vrai que depuis plus de 10 ans, ils perdent des emplois industriels . Attendons que l’opacité de la finance chinoise se dissipe, je vous parie que le pays est déjà virtuellement mort, comme les USA . Ce ne sont pas ses milliards de dollars qui y changeront quoi que ce soit . A moins de se spécialiser dans le papier WC . Certains nous diront qu’un pays n’est jamais mort, tant qu’il peut battre monnaie . C’est vrai s’il peut vivre en autarcie complète . Rien qu’à cause du pétrole, ce n’est plus le cas d’aucun pays développé .

      • @ Al,
        Non, on ne peut pas dire que la Chine s’est construite sur la spéculation immobilière. La chine s’est construite sur la captation de tous les travaux ne nécessitant pas bcp de spécialisation dans un premier temps pour devenir l’usine du monde.
        L’immobilier n’a été qu’un moyen pour la population de capitaliser son augmentation de pouvoir d’achat et comme partout, cela s’est fait sur le crédit plus que sur l’accumulation de capital. On achetait capitalisant sur les revenus futurs. Les promoteurs y trouveient leur compte. Je pense surtout que l’élite y a trouvé son compte en fragilisant la richesse du pays et son économie en plaçant des bombes à retardement.
        Une chose oubliée dans cet article est la bulle du crédit parallèle. En effet, après la crise de 2008, le pouvoir chinois a reserré le crédit, ce qui a permis le développement d’un crédit parallèle avec des taux absolument incroyable. Mais les petits et moyens entrepreneurs n’avaient pas d’autres choix afin de maintenir leur croissance. C’était soit croissance soit la mort. Le système est alors parti dans un cercle vicieux, où la croissance absolue était nécessaire pour rembourser les taux énormes et que cette croissance folle demandait d’autres crédits et ainsi de suite.

  3. ” Tandis que les agences de notation, sous la coupe du cartel bancaire anglo-saxon, poursuivent leur jeu de massacre sur les Etats européens, sans toucher à la note de la dette de l’Angleterre ni à celle des Etats-Unis…”

    C’est un véritable sacrifice, ce qui est en train d’être fait au peuples d’Europe. Encore une fois dans l’histoire c’est par la souffrance des européens que le monde plonge dans des temps terribles.

    Quand on analyse bien l’histoire, jamais une civilisation n’a été tant manipulée que la civilisation européenne. C’est par elle (et non pour elle), que les pires massacres ont été fait, c’est par elle (et contre elle) que l’on a pillé et détruis tant de peuples.

    Aujourd’hui les dirigeants des pays émergents se fond un plaisir de critiquer “les européens”, trop content que la roue de l’histoire tourne enfin.

    A regarder de près, les colonies , les esclavages, les massacres, les guerres mondiales ont retrouve les mêmes intérêts. Mais la facture de l’histoire est présentée à la civilisation européenne.

    Après avoir tenté en Egypte et en orient, c’est finalement la civilisation européenne qui sera l’instrument pour aboutir enfin au plan satanique.

    Il parait même qu’il faille garder le plus d’européens possibles dans le programme de dépopulation mondiale. Ceux sont des gens si dociles…

    • L’Europe politique permet de renforcer cela en empêchant la création d’une identité collective. Soit en détruisant celles existantes, le Nations, soit en jouant sur la manipulation (latins contre nordiques).

  4. Si la finance anglo-saxone tape très fort sur l’Europe, ce n’est pas pour me déplaire . Anti-européen de la première heure, quelle que soit sa forme, je me satisfait de la situation actuelle . Tous ceux qui nous aiderons à nous débarrasser de cette maudite monnaie qui nous étrangle seront les bienvenus . Après quoi, ce sera le tour de la construction politique qui va avec . La reconstruction se fera chacun de son côté, pour nous ce sera sur la base du franc et pas autrement . Plus nous attendrons pour agir, plus ce sera long et douloureux . Si pour celà il faut jetter à la poubelle ceux qui nous ont dirigés depuis 40 ans, qu’attendons nous ? Nous devrions aussi nous poser la question à l’envers . Sans cette crise salvatrice, le projet fédéraliste aurait continué jusqu’à son terme, niant au passage toute démocratie quand c’est utile. Qu’en serait-il dans quelques années ? Une France désindustrialisée qui demande des aides alimentaires à l’ONU ? Constatons tout de même qu’ils ont été capables de détruire notre puissante agriculture . Ca relève presque du tour de force .

    • @ Al

      “Si pour celà il faut jetter à la poubelle ceux qui nous ont dirigés depuis 40 ans”

      40 ans ? Vous êtes gentil… IL faut remonter à 2000 ans vous voulez dire, c’est là que le bug à commencé. Pour l’Europe.

      Que l’on soit au franc ou à l’euro cela ne change strictement rien à l’état de la France. Elle a été “vendu” depuis longtemps.

      C’est la fin l’illusion de la prospérité, fruit des miettes de l’exploitation impitoyable de l’humanité.

      La seule bonne nouvelles est que nous allons revenir à une vie normale, sans surconsommations matérialistes. Cela nous ramènera peut être à des valeurs oubliées.

      • Hmmm… Le “bug” comme vous dites, Merlin, a véritablement commencé à l’aurore de l’humanité, c’est-à-dire dans le cœur du premier homme. Du mauvais usage de la liberté… Et ce n’est qu’une maigre consolation d’admettre, que presque tous, nous nous serions comportés aussi mal que lui.

        Ensuite, fort logiquement, nos actes nous suivent, y compris chez nos descendants… Encore heureux qu’il en va également ainsi des bonnes actions !

      • Merlin, J’aime beaucoup vos interventions, mais il nous faut maintenant relire ce qui fut ecrit au debut, et comprendre les paroles du CHRIST ou découvrir le révélations de la vierge ou le troisième secret de Fatima . Tout est ecrit et depuis longtemps, et si notre bon pape Beubeu 16 avais des c…. il nous revelerais son contenu , n’oubliez pas que Martin Malachi a dit que si la population mondiale avait connaissance de ce qui va se passer il y aurait plus de monde ds les églises le dimanche que ds les boites de nuit .

        Pourquoi ds ce blog LIESI, est timide quant au sens des textes sacrés .. il y a bien quelques allusions dans la lettre papier mais vraiment timides . il serait bien temps de rentrer en prieres car on peut parler et parler et parler , mais seul une croyance forte en ce qui sera nous sauvera .

        C’est tout pour cette fois

    • @al
      Je suis comme vous un ardent défenseur de la souveraineté monétaire de la France.
      Mais voilà qd on vous a mis dans un avion (eur) il vaut mieux qu’il atterrisse en douceur.
      Et puis j’ai secrètement espéré les transferts de richesse inouïs si l’USD disparaissait avant l’eur.

  5. Quand à la Chine, comme tout État “puissant” moderne, c’est une pure création du N.O.M.
    Sa prospérité a été comme pour les États Unis à été fabriqué très rapidement afin de faire d’elle une puissance.
    Et ce “cadeau” tel un poison sera utilisé contre elle, pour la détruire, comme elle a été crée.

    Les USA et la Chine ont le même destin. Des États crées pour servir de bombes pour l’humanité.

    Comme aux USA , la Chine (très rapidement) va perdre “son industrie”. Et comme les USA, la Chine aura comme excuse “c’est la faute des européens”.

    Comme pour les deux premières guerres mondiales, le plan ne peut fonctionner sans “adversaires” qui ont la capacité de s’autodétruire.

  6. Le grand arc à poulie de trader Noé pour le premier trimestre 2012, ne pas perdre ça de vue ! le chaos souhaité par David Rockefeller prend forme. La dégradation du triple AAA des notes souveraines qui s’annonce va mettre le coup de grace.

    • @ clavreul

      J’avoue que plus le temps passe, moins je m’en fais pour la crise financière et ses conséquences graves. Je pense avoir intégré psychologiquement un changement de mon mode de vie.

      Par contre le paramètre déstabilisant est le timing et les conséquences d’un conflit militaire majeur.. Là nous somme dans l’inconnu total. Quand on lis les témoignages des gens ayant vécu (ou vivant) dans des zones de conflit à haute intensité type Irak, Libye, je me demande comment est il possible à se préparer à cela ?

      Selon la psychologie et l’expérience de chacun, je suppose certains craignent moins une situation plutôt qu’une autre ?

      Je suppose aussi que nous vivrons ces deux phénomènes en même temps (une violente crise financière et militaire)?!

      Le temps nous le dira….

      • La force chez l’homme est un fort instinct de survie et l’adaptation, vous allez voir Merlin vous trouverez en vous des forces insoupsonnées.

      • “Voulez-vous savoir ce que je trouve de très beau dans votre espèce ? Vous êtes à votre meilleur quand les choses sont à leur pire.
        […]
        Ils pensent avoir gagné. Ils ne s’inquiètent plus de rien maintenant. Ils n’essaient plus de faire taire tous les médias alternatifs. Pas vraiment, vous savez. Cela ne fera aucune différence. Quelle différence peuvent faire une voix ou deux ? Le plan va toujours se dérouler. Ils croient que, quoi que nous puissions dire, vous ou moi, ça ne fera aucune différence du tout.”

        http://projectavalon.net/lang/fr/anglo_saxon_mission_fr.html

    • Merci d’arrêter de polluer ce blog avec des sondages aussi insipide et sans valeur aucune!
      On sait que les trois ou quatre présidentiables seront en queue de peloton, et que machin chose sera en tête!
      Si le but de ce pseudo sondage est de permettre aux frustrés de se défouler, qu’ils le fassent, mais rien que de sérieux ne devrait venir polluer Liesi par ailleurs fort intéressant!
      J’ajouterai que les commentaires hors sujet ou ne relevant que du “sentiment” de leur auteurs ne font que polluer le site!
      Manifestement certains commentaires ne sont laissés que dans ce but!
      C’est bien pourquoi je laisse rarement un commentaire!

  7. Nous vivons en ce moment la troisième rupture de l’humanité, un écroulement civilisationnel. La première rupture était au néolitique, la seconde était à la fin du 19 ème siècle. Devant la gravité de ce qui va nous frapper, allons voyons pour qui vais je voter en 2012 ?

    • Nous vivons la rupture de la civilisation occidentale, qui entraîne une partie du reste du monde, pour l’avoir colonisé.
      Cet échec occidental n’est que le résultat d’un enfermement idéologique qui ne peux plus cacher ses imperfections, son ignorance, son incompétence.

      • Cela n’a rien à voir avec un quelconque enfermement idéologique Trankiloo, tout cela participe à la deuxième phase du mondialisme. La première phase s’est opérée lors de la première guerre mondiale, nous passons à une étape de monopole total d’une minorité sur l’ensemble. Tout ceci est voulu et savament orchestré. L’incompétence est représentée par nos politiques aujourd’hui, mais en définitif ce ne sont que les chefs d’ateliers rien de plus. Les vrais patrons sont ailleurs et je peux te dire que eux savent ou nous allons, car ils sont aux décisions quand au chemin à suivre.

      • @clavreul

        les leaders politiques ne contrôlent rien…, ils sont castés ………….jouent leur rôle , parfois refont une autre production et puis les “producteurs” changent la distribution ..et appliquent le final cut………..

  8. Pendant la grande dépression qui arrive, nous allons devoir changer de comportement.

    – Le gaspillage sera de nouveau considéré, comme ce qu’il n’a jamais cesser d’être, une corruption et un vice.

    Tant mieux, une foule de choses qui n’avait aucune valeur va redevenir banquable…

    – Le téléphone portable ne sera plus accessible aux personnes qui s’en servent que pour des niaiseries et du verbiage creux…

    Dommage, j’aimais l’idée de pouvoir taxer la connerie dès sa source…

    – Il ne sera plus nécessaire d’acheter le dernier ordinateur à la mode, la dernière tablette à tout faire (c’est-à-dire pas grand-chose dans l’immense majorité des cas), la dernière console de jeux.

    Formidable ! Tout ce bazar ne sert globalement qu’à servir de loisir crétin pour l’immense majorité et à polluer dangereusement la planète…

    – Il ne sera plus possible de dépenser de l’énergie pour des déplacements qui ne sont que des alibis servant à vendre des bagnoles, construire des villes déshumanisées et des infrastructures routières délirantes…

    Tant mieux, car cette transhumance de bétail humain qui s’effectue pour un oui pour un non, est le sommet de la stupidité en matière d’organisation sociale…

    – Le tourisme de masse est appelé à se réduire voire à disparaitre…

    Super ! c’est probablement la forme de pollution la plus calamiteuse qui soit. Tous ces millions d’individus qui vont brutalement faire leurs besoins dans des régions où les infrastructures sanitaires ne sont même pas suffisantes pour les Autochtones, je trouvais ça insolent, insupportable et injuste. Sans compter le pillage des ressources locales, la pollution culturelle par un colonialisme touristique d’obèses en tongs et bermudas dégueulasses…

    – Demain, nos enfants ne devront plus avoir le dernier équipement vestimentaire et scolaire en vogue, ils devront faire durer d’une année sur l’autre leur dotation personnelle.

    Bon, c’est ce qui se faisait déjà dans ma jeunesse et du temps de mes parents, et nous ne nous en portions pas plus mal, au contraire.

    – Demain, 30 à 40 % du fatras que l’on nous vend comme des nécessités du monde moderne tombera en désuétude par manque de moyens financiers des consommateurs pour en faire l’acquisition…

    Surprise… Le monde va découvrir qu’il ne vivra pas plus mal, et peut être même qu’il peut vivre mieux sans ces aliénations imbéciles, encombrantes et globalement sans intérêt…

    Je me demande si la grande dépression qui arrive n’est pas en réalité une bénédiction pour l’humanité ?

    • Les aspects de la grande dépression que tu décris le gaulois libre, nous sommes nombreux à le vivre depuis toujours.
      Nombre de personne bercée dans leur illusoire confort de vie, faisait mine de ne pas voir ces dit “loosers”. Le SDF en bas de chez toi qui à toujours existé par exemple…

    • Le gaulois libre est-il sérieux?
      Je l’espère cela me permet ainsi de pouvoir l’approuver à 100%.
      Comme quoi, quand on évite les sujets qui fâchent, on peut trouver des points de convergence!
      Mais les points qui fâchent sont souvent les points les plus importants.
      Profitons de ce que la crise peut nous apporter de bon! Enfin pour le petit reste qui pourra survivre.
      Mais demain sera un autre jour.

      • Ragnar Lodbrok
        Le gaulois libre est-il sérieux?

        Oui, oui, le plus sérieux du monde, ce qui n’empêche pas de voir le bon côté des choses, celui que nous n’aurions jamais perdre de vue : l’élévation spirituelle issue de nos expériences et connaissances… 😉

      • @ Gaulois et Ragnar,
        ça, c’est la version optimiste. Attention, pas que je sois sûr qu’elle ne voit pas le jour, au contraire, on ne peut que l’espérer.
        Mais il faut rester vigilant. Si le bonheur était aussi simple et découlait d’un coup de chance type malentendu, cela se saurait.
        Profitons de ce que la crise permet de nous mettre à la lumière les illogismes et absurdités de notre société et système pour le dévoiler à nos contemporains endormis et définir ce qui devra être éviter dans le futur et quelles pistes nous pouvons essayer.
        Mais ils ne se laisseront pas déposséder de leur pouvoir comme cela, juste en disant “oh minde, pas de bol ! Bien joué les gars”

  9. Hou la la ! Le Gaulois libre, notre changement de paradigme va aller bien au delà du gaspillage et du tourisme ! ne plus s’entasser sur une plage ou éteindre le robinet lorsque l’on se brosse les dents, ne participent que peu au changements profonds qui frabiqueront l’humanité de demain. Prenez par exemple la privatisation qui favorise le monopole dans les mains d’une minorité, nous ne devons pas voir demain comme une restriction mais la création d’une model basé sur le partage. Si moi je vais bien, je refuse que tu souffres. L’égalité favorise l’apaisement social car cela libère une notion de justice.

    • Mon cher clavreul, j’ai écrit dans les Clavicules de la Sapience :

      Le sage ne redoute pas la victoire du mal, car il sait que ça finira mal… Pour le mal…

      L’Union Soviétique, qui était entre les mains d’une minorité réduite à la portion congrue, s’est effondrée sur elle-même… Ce que ne savent pas faire ces minorités autoritaires, c’est mettre les mains dans le cambouis pour faire le boulot qui permet de soutenir le siège sur lequel elles trônent pour régner.

      Le fascisme américain est déjà condamné, c’est juste une question de temps, et pour qui, comme moi, pense que nous sommes immortels, qu’est-ce que le temps ?

      Une question météorologique… 😀

  10. @ Gaulois Libre,

    Ce qui me fait le plus rire est de voir des meutes d’enseignants qui hurlent à la mort parceque on veut les obliger à enseigner à des classes de plus de vingt cinq élèves; je ne me souviens pas avoir fait ma scolarité dans des classes de moins de quarante éléves et je suis prêt à faire une dictée avec n’importe lequel des candidats à l’X ou à l’ENA…

    • Le problème n’est pas le nombre d’élèves, le problème vient de l’autorité : il n’y en a plus. Tout a été fait volontairement et continue d’être fait pour qu’il n’y en ait plus.
      Les élèves se croient les égaux des adultes, voire leurs supérieurs.

      Moi aussi, lorsque je vivais en Afrique, j’étais dans une classe de 43 élèves….et on entendait une mouche voler !
      Mais ces temps sont révolus, vous verriez la mentalité et partant le comportement des “jeunes” de l’éduc. nat. à présent, vous croiriez être chez les barbares ! Cela explique l’abandon généralisé du métier (outre les conditions de recrutement, passé à bac+5, même pour être instituteur, et le salaire qui est très faible vu le niveau d’études.)
      Franchement, pour ma part je n’ai jamais voulu travailler dans l’éduc. nat. parce qu’elle est maçonnique, mais à présent, MEME pour des athées et des gauchistes, si peu qu’ils aiment leur travail, c’est devenu insupportable !

      • Les enseignants qui se plaignent du manque d’autorité, sont comme les pompiers qui protestent lorsque l’on fout le feu à leur caserne, alors qu’ils se sont abstenus d’éteindre les feux qui se déclaraient dans la ville…

        Ou pire, comme nous en avons eu souvent la démonstration, comme ces flics qui se plaignent que des voyons s’attaquent à leur commissariat, alors qu’il refuse de porter secours lorsque des citoyens sans défense les appellent dans les cités ou ils n’ont plus le courage d’intervenir…

        Les enseignants ont eu la vie belle ces 50 dernières années… Je crois même que ce sont leurs syndicats qui font la pluie et le beau temps dans leur ministère…

        C’est bien de se préoccuper de faire des banques, des hypermarchés des mutuelles, mais cela aurait été encore mieux de penser à la responsabilité civique et citoyenne qui consiste à éduquer les générations montantes non pas selon une idée politique étriquée, mais uniquement dans l’intérêt de ces générations…

        Ce sur quoi il y a beaucoup à dire, et ce qui relativise les jérémiades des héritiers du système éducatif corrompu qui n’ont que ce que leurs prédécesseurs ont largement semés…

        A chacun selon ses mérites, et l’on ne récolte que ce que l’on sème…

      • Certes certes…Mais il y a des jeunes bien qui auraient la vocation de prof (eux ne sont certes pas responsables de mai 68 et de ses avatars apocalyptiques !) et qui prennent la fuite quand ils voient l’état de l’éduc. nat.

        De toute manière, nul besoin d’être prophète pour vous dire à tous ceci : la bête est morte. Elle en a pour quoi ? 5 ou 6 ans tout au plus.
        La déséducation nationale n’arrive plus à recruter : les jeunes profs CAPESsiens démissionnent par paquets, et bien sûr ils ne trouvent pas de vacataires remplaçants (payés à plein temps 1020 euros net par mois, sans aucun calcul d’ancienneté, traités comme des paillassons par les élèves, leurs parents, et la hiérarchie…on se demande pourquoi personne ne veut y aller !??)

        Le pire est l’abaissement invraisemblable du niveau.
        Un collègue qui est prof de math dans le “privé” sous-contrat, et tout proche de la retraite, me disait, commentant laconique les dernière réformes : “cette fois c’est la fin du monde”.

        En effet, ils viennent ENCORE “d’alléger” les programmes : depuis cette année c’est officiel, on apprend en 1ère S ce qu’est un vecteur, et aussi à dire en voyant une courbe monter qu’elle est croissante, et en la voyant descendre, qu’elle est décroissante. Une élève de cette classe que je suis en cours particuliers est dans un chapitre où on étudie….la racine carrée !!!
        Même pas le niveau 6è de mon époque.
        Je suis certaine que c’est idem dans les autres sections, littéraires ou économiques.

        Ceci étant posé, on peut compter que moins d’un élève sur 100 ayant un bac S pourra espérer faire des études supérieures scientifiques. Les autres erreront de formation bidon en stage à la noix, comme c’est déjà le cas, pour finir caissier au supermarché du coin. ..

      • @ La Mésange.
        Vous êtes exceptionnelle. Je ne pouvais pas la rater celle-là. Ah non là vraiment, vous êtes un personnage de cinéma.
        petit rappel où vous disiez que les étrangers, vous les appréciez mais surtout chez eux. Comme disait Jeanne d’Arc… disiez vous.
        Et j’apprends que vous viviez en Afrique !!!
        Vous me surprendrez toujours mais j’avoue que je rigole bien.

      • croyez bien que ce n’était pas pour mon plaisir : pensez-vous que les enfants choisissent le pays où ils veulent habiter et que leurs parents obéissent ? A votre avis, mes parents m’ont consultée quand mon père a été muté là-bas pour 2 ans ?

      • Sûrement pas la mésange, tout comme les centaines de milliers qui sont nés en France ou venus en bas âge, devenu musulman par éducation et qui n’ont de leur pays d’origine pour certains que des photos et les souvenirs de leurs parents… 😉

  11. Pour moi cette “attentat financier mondialiste” m’as permis de me remettre en question et de decouvir depuis 2008 le programme du NOM …

    rien que ça a deja changé une partie de ma vie ,y a une chose au moins positif 😉

    • En ce qui me concerne, cet attentat je le vis depuis ma petite enfance, je vous laisse imaginer le recul que je peux avoir.

      La phase de réveil va être encore bien longue, avant d’arriver à l’éveil.

      La plupart du temps, sur les blogs, je ne vois que des commentaires basé sur ce système.

      Vont ils réussir à se détacher, et prendre de la distance, vont ils être autonome face à toute ces idéologies qui n’existe que par ce que leur mode de pensée a été façonnée par ce même système ?

      Et c’est là que le système est d’une efficacité redoutable, c’est qu’il les prends depuis leur plus jeune âge et les suit jusqu’à ce qu’il deviennent un outil de production rentable.

      La base même du façonnage de la pensée de ces êtres humains, est le résultat d’une élite dont l’ego fait disparaître l’âme : Les enseignants….

      Il est impensable d’espérer un autre monde sans éradiquer ces vestiges. Ils sont le frein à toute émanation d’idée. Ils sont en fait le berceau du formatage.

  12. @ Le Gaulois libre

    C’est vrai que ce petit coup de gueule remet les point sur les points sur les i….

    C’est pathétique de voir les supermarchés et les magasins remplis de gens sans argent, mais prêt a aller acheter des babioles, sous la menace de leurs enfants où des commerçants pour “ne pas rater ça !”.

  13. D’après reseau voltaire le plan a du sable dans la machine.

    “Alors qu’elle appliquait jusqu’à présent le scénario de l’intervention militaire humanitaire qui avait fait ses preuves en Yougoslavie et récemment en Libye, l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord doit revoir sa copie en Syrie. Désormais il s’agira d’appliquer la même stratégie que pour l’Irak : mettre le pays en état de siège au mépris des populations pour l’affaiblir suffisamment avant le prochain assaut.”

    La suite ici http://www.voltairenet.org/L-OTAN-suspend-ses-projets

  14. Jeux d’échecs intense au moyen Orient…

    “Le secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nassralah, a déjoué les pronostics en apparaissant publiquement à Beyrouth ce mercredi à l’occasion de la commémoration du martyre de l’imam Hussein, petit fils du prophète Mohammed.”

    “Alors que les relais atlantistes invoquent avec insistance l’effondrement imminent de toute résistance à leur vision du monde dans la région, cet événement sonne comme un brusque retour à la réalité géopolitique.

    Premièrement, en rappelant que les États-Unis étaient contraints par la situation militaire de retirer jusqu’à leur dernier soldat d’Irak d’ici au 31 décembre 2011, Hassan Nasrallah attire l’attention sur l’évolution du rapport de force dans la région. Alors qu’il y avait fait construire les plus grandes bases militaires du monde, conçues en théorie pour des décennies, le Pentagone évacue en ce moment même ses troupes dans la précipitation….”

    La suite ici http://www.voltairenet.org/Hassan-Nasrallah-Aucune-guerre

    • Lors d’une interview le 8 décembre sur la chaîne d’information russe internationale Russia Today, le colonel américain Lawrence Wilkerson, ancien chef de cabinet du secrétaire d’Etat Colin Powell s’en est pris à Obama, tirant la sonnette d’alarme sur le risque de guerre avec l’Iran. Ayant vécu de l’intérieur le lancement de la guerre en Irak dont il a depuis dénoncé les mensonges, Wilkerson s’est alarmé : ce sont les mêmes idéologues néoconservateurs qui mènent la charge et qui baladent le président.

      Le colonel Wilkerson sur The Alyona Show :

      http://www.youtube.com/watch?v=lbT5XFnhUGw&feature=player_embedded

      D’abord, interrogé sur les propos d’Obama qui, en réponse aux accusations d’être trop « conciliant » avec l’Iran, s’est vanté d’avoir tué Ben Laden, le colonel Wilkerson demande : « Pouvez-vous imaginer les six premiers présidents américains, Abraham Lincoln ou Dwight Eisenhower, tenir de tels propos ? Je n’imagine que George W. Bush pour dire des choses pareilles ; ça me semble incroyable de voir un président dire ça, se vanter d’avoir tué, comme si c’était à ça qu’on pouvait se mesurer pour savoir ce qu’on vaut, en regardant qui on tue à travers le monde ».

      Obama : « Allez demander à Ben Laden si je suis du genre conciliant » :

      http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=0G8gWAE641s

      Ensuite, il explique comment les gens à l’étranger voient les Etats-Unis : lors d’un récent voyage à Rome et à Séoul, raconte-il, il a pu voir sur les chaînes de télévision des deux pays la police américaine battre les manifestants d’Occupy Wall Street… « Le monde ne voit pas la liberté ou la Déclaration d’Indépendance, mais notre puissance militaire, nos drones, ils nous voient tuer des gens, y compris nos propres concitoyens sans aucune procédure judiciaire »

      Puis Alyona Minkowski, journaliste américaine pour RT à Washington, diffuse un extrait d’Obama rappelant que « toutes les options sont sur la table » et que Téhéran doit se plier ; Wilkerson déclare alors : « nous sommes en train de suivre les pas qui nous ont mené en Irak, mais cette fois avec l’Iran : ce sont les mêmes néoconservateurs, les mêmes républicains, la même stratégie qu’alors… c’est ce qui me déconcerte, ils n’essayent même pas une autre stratégie, un nouveau plan.

      Wilkerson évoque ensuite Israël et l’opposition massive des anciens chefs du Mossad et de Tsahal contre « la route vers l’Armageddon » que représente la politique de Netanyahou. Avec le Congrès américain qui a récemment offert au Premier ministre israélien 26 standing-ovations, ce qui démontre « la folie » règnant dans cette institution, il est probable que le gouvernement israélien précipite les Etats-Unis vers la guerre.

  15. Les problèmes des boulangers vont croissant.

    Alors que les bouchers veulent défendre leur bifteck,

    les éleveurs de volailles se font plumer

    et en ont assez d’être les dindons de la farce.

    Les éleveurs de chiens sont aux abois.

    Les pêcheurs haussent le ton.

    Les céréaliculteurs sont sur la paille

    alors que les brasseurs sont sous pression.

    Les viticulteurs trinquent.

    Heureusement, les électriciens résistent.

    Mais, pour les couvreurs, c’est la tuile.

    Certains plombiers en ont ras-le-bol

    et les autres prennent la fuite.

    Chez Renault, les salariés débraient

    et la direction fait marche arrière.

    À la Sncf, les syndicats sont sous tension

    mais Édf ne semble pas au courant.

    Les cheminots veulent garder leur train de vie,

    mais la crise est arrivée sans crier gare.

    Les veilleurs de nuit vivent au jour le jour

    et les carillonneurs ont le bourdon.

    Les ambulanciers ruent dans les brancards

    pendant que les pédicures travaillent d’arrache-pied.

    Les croupiers jouent le tout pour le tout.

    Les cordonniers sont mis à pied.

    Les dessinateurs font grise mine.

    Les exterminateurs ont le cafard.

    Des militaires partent en retraite

    et les policiers se sont arrêtés.

    Les imprimeurs dépriment.

    Les météorologues aussi sont en dépression.

    Les pendus sont sur la corde raide.

    Les prostituées se retrouvent sur le trottoir :

    C’est vraiment une mauvaise passe.

    • “Alors, avons-nous, en tant que Français, oui ou non intérêt à rester encore dans l’Union Européenne ?”
      La question serait plutôt “Avons nous jamais eu un intérêt à y entrer?”

  16. L’Europe est le premier client de la Chine. Et si c’était la Chine qui était visée, à travers l’Europe ?

    Le monde anglo-saxon, et leurs valets, doivent abattre le géant chinois. C’est le seul pays qui puisse faire de l’ombre au pouvoir mondial. Il faut donc l’attaquer économiquement, et la centralisation galopante des capitaux dans quelques mains y travaillent, mais aussi stratégiquement, et l’Iran sera “l’appât” rêvé, puisque fournisseur de pétrole de la Chine.
    La chine à probablement installé ou fourni des têtes nucléaires tactiques à l’Iran. L’Iran se retrouvera dans une situation telle, qu’elle utilisera, ou la Chine, ses têtes tactiques. Ils y aura échanges de missiles, l’Israël sautera, ainsi que le moyen Orient, ainsi que l’Iran.
    Dans le chaos apparent général, le génie génétique fera le reste, avec un petit virus de la grippe, ciblant les asiatiques. La répétition a déjà eu lieu, les capacités de la Chine à cet égard sont maintenant connues.

    L’effondrement en cours n’est qu’un élément du plan.

    • @David
      Vous dites n’importe quoi, le fluor c’est bon pour les dents !!! On vous l’a dit et répété ! D’ailleurs depuis son utilisation tous les dentistes on fait faillite ! 😀

Répondre à demo | Lesvosnews.net Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici