Le cadeau virtuel de la BCE aux populations

121

Nous voilà rassurés pour la fameuse année 2012, que les insiders ont pris le temps d’annoncer comme catastrophique, ou tout particulièrement importante dans leur calendrier occulte. Citons à titre d’exemple le film 2012 qu’il serait bon de revoir dans cette perspective… juste avant les JO de Londres…

Pourquoi devons-nous donc être rassurés ?

Parce que la Banque centrale européenne (BCE) vient d’ouvrir son guichet aux banques, avec un prêt particulièrement attractif à 1 % d’intérêt su trois ans. La presse commente que le geste très généreux des banquiers centraux européens aidera ces pauvres banques européennes à affronter 2012 où elles auront besoin de  578 milliards d’euros, dont près de la moitié au premier trimestre.

Afin de faire passer la pilule, on explique que cette manne permettra aux banques de mieux assurer du crédit aux particuliers et aux entreprises, et de faire leur métier pour garantir la croissance de demain.

En outre, on affirme que ce plan merveilleux donnera plus de moyens aux banques PRIVEES pour sous-traiter la mission interdite à la BCE et consistant à racheter sur les marchés de la dette souveraine des Etats européens, ce qui fera baisser les taux. [Et si tel était le cas, les banques continueraient à placer ces titres dans les portefeuilles d’assurance-vie ou autres produits annoncés comme “extraordinaires”.]

Certes, c’est la période du Père Noël, mais de nombreux adultes n’y croient plus… et ils ont raison.

27 Commentaires

    • Il faut tout de même savoir que l’étoile à 5 branches (pentagramme) à l’endroit est au départ un symbole positif. Dans l’Eglise, il est repris un nombre incalculable de fois, et pour la bonne cause : par exemple, la sainte Vierge est souvent représentée avec des étoiles à 5 branches. L’étoile a 6 branches étant trop connectée au peuple juif, on a évité de la reprendre dans la chrétienté, surtout à une époque où il était surtout considéré comme le peuple aveuglé n’ayant pas reconnu la Lumière qui est venue dans le monde (élément qu’on a plutôt tendance à oublier dans le dialogue interreligieux actuel).

      C’est le fait de retourner le pentagramme qui est un symbole satanique. De plus, l’étoile, même à l’endroit, à été reprise PAR-TOUT (entreprises, groupes, industrie…), et là, pas pour la bonne cause. Ceux qui la reprennent et la distordent ne la mettent pas à l’envers, car le symbole serait trop reconnaissable (surtout avec la superposition du Baphomet dans laquelle il s’inscrit).

      En revanche, ce qui est choquant, c’est de retrouver l’étoile juive sur la tiare papale. Ou alors, il faut qu’on m’explique…

      • Loin de moi l’idée de me quereller avec un catholique Walle, mais as tu lu l’article sur le lien que je proposais en réponse à quidam au début? Tu devrais le lire…
        A l’endroit, à l’envers, l’étoile est satanique, que tu le veuilles ou non. Et, oui, il y en a effectivement PARTOUT, Satan a probablement gagné la bataille de la publicité, mais il perdra la guerre.
        Quant au “Magen David”, l’étoile à 6 branche, il y a contreverse, satanique ?, pas satanique ?… Après avoir lu les différentes études à ce sujet, je penche pour le coté satanique aussi, malheureusement…

      • bonjour,

        c’est assez simple pour l’étoile à six branches: il s’agit de deux triangles (un qui regarde le ciel, l’autre la terre) qui sont imbriqué l’un dans l’autre. Autrement dit, spirituel et tangible ou féminin et masculin ou yin et yang se mêlent pour former un tout parfait et harmonieux (http://www.ledifice.net/7008-2-A.jpg). C’était un symbole utilisé également par les druides mais les triangles n’étaient pas imbriqués.

        pour l’étoile à 5 branches, il y en a une “positive” l’homme debout (http://www.mathcurve.com/polyedres/pentagone/pentagone.shtml) et une “négative” l’homme inversé (http://www.bibleetnombres.online.fr/pentagramme.htm).

  1. C’est simplement du vol organisé.

    Nous ne sommes plus en démocratie.

    Tout est désormais possible , nous ne sommes plus tenus à aucune loi puisque le gouvernement accepte de payer la différence d’intérêt aux banquiers ce qui signifie une trahison manifeste.

    Les gouvernements européens ne sont plus légitimes.

  2. Grâce à ce principe de prêt ,le système peut s’entretenir et durer encore longtemps et pourquoi pas indéfiniment . les emprunts et les dettes des banques et des pays sont aussitôt financées par des nouveaux prêts d’argent virtuel .La dette de la France est d’environ 1800Mds pourquoi pas 2800 ou 28000……Tant qu’ils pourront puiser dans nos poches ils continueront .rien que sur les livrets A ,l’encourt est de 187 Mds donc il leurs reste encore plein d’argent a nous soutirer avant de tout faire disparaitre.c’était mes prévisions pour 2012.Bonnes fêtes à toutes et à tous.

    • Comme au japon. Cest la réponse que je me suis apporter, le monde vie avec des dettes à l’infinit du moment que la monnaie de singe est la valeur de notre système.

      Autre question que je me pose : est ce que la BCE n’est t-elle pas entrain de recapitaliser toutes les banques européenne pour consolider l’éclatement de la monnaie euro auprès dec es banques ?

  3. Je ne sais pas si vous avez croisé les nouvelles affiches de pub de la BNP, “Parlons vrai”. Ce sont des affiches représentant des personnes qui posent chacune une question, sans que la réponse soit donnée. Ok, alors on va parler VRAI :

    “Avec la crise, vous allez CONTINUER A PRÊTER ?”
    — Bien-sûr ! N’oubliez pas que notre objectif (comme celui des autres banques) est d’avoir un maximum de gens endettés jusqu’au cou, de sorte à avoir une clientèle complètement insolvable quand l’euro va s’effondrer ou que nous ferons faillite. L’essentiel de vos économies disparaîtra dans le même temps, et vous serez tellement ligotés par vos dettes que vous accepterez n’importe quoi pour pouvoir les rembourser, jusqu’à l’hypothèque de vos biens et une tutelle financière.

    “Si ce placement était risqué, VOUS ME LE DIRIEZ ?”
    — Evidemment que non. Il est quand même de notre intérêt le plus basique que vous preniez d’énormes risques en nous confiant VOTRE argent avec lequel NOUS jouons au casino, par exemple en spéculant en Bourse sur des produits toxiques, ou en ayant acheté des obligations d’Etats qui se retrouvent aujourd’hui insolvables et qu’on sauve artificiellement de la faillite, comme la Grèce ou l’Italie. Cela dit, la plupart de nos conseillers financiers sont eux aussi pris dans la même panade, bien qu’ayant leur compte dans d’autres banques, donc ils croient bien faire en vous proposant des placements à des taux de 8% sur 10 ans par exemple. Ils ne sont pas conscients du fait que l’argent que vous placez n’a plus de vraie valeur puisqu’il n’est plus indexé sur l’or depuis le 15 août 1973, et que donc votre argent, s’il n’est pas converti en physique, n’est que du papier avec des dessins dessus. Si le système s’effondre (et il y court), vos économies ne vaudront plus rien du jour au lendemain et vous vous retrouverez comme au Zimbabwe qui imprime des billets de 100 trillions (100 000 milliards) de dollars zimbabwéens pour aller acheter votre baguette de pain.

    “Vous touchez COMBIEN si vous me vendez ce produit ?”
    — Alors, c’est un peu compliqué. Disons pour faire simple qu’une bonne partie de ce que vous me donnerez va partir se perdre dans le système pour faire semblant de rembourser la dette, ou du moins ses intérêts, sachant que ça ne sert à rien puisque pour rembourser la dette, il faut emprunter, donc créer d’autres intérêts supérieurs au précédents. Donc cet argent va entre guillemets “disparaître” (ce ne sera qu’une écriture parmi des milliards d’autres). Ce qui nous restera, nous le gardons comme mise pour continuer le jeu de casino. Alors, forcément, vous allez me dire, ça ne fait pas beaucoup ! Certes non, mais multiplié par les millions d’andouilles comme vous qui nous font confiance parce qu’on leur a dit qu’ils pouvaient et même que c’était recommandé, là ça devient intéressant (pour nous, évidemment). Nous vous aurons vendu un produit alléchant dont vous êtes persuadé qu’il va vous arranger la vie, alors qu’en réalité c’est une goutte d’eau pour soulager votre traversée du désert avec 70°C en plein soleil. De notre côté, nous aurons récupéré une partie de VOTRE argent pour pouvoir faire joujou avec. En résumé, dans l’opération, vous vous serez appauvri et nous nous serons enrichis.

    “Quel intérêt de prendre UN FORFAIT MOBILE dans une banque ?”
    — Alors celle-là, elle est gratinée, avouez que vous n’y auriez pas pensé vous-même ! Réfléchissez deux secondes : vous faites quoi avec votre téléphone ? D’accord, vous téléphonez et puis quoi d’autre ? Hmm ? Ouiii, exactement ! Si vous avez un smartphone (et il y a énormément de gens qui en ont maintenant), vous pouvez consulter vos mails, aller sur internet, installer des applications, des jeux, enfin bref, c’est le bonheur, quoi. Oui, c’est le bonheur, du moins en apparence. Vous n’êtes pas sans savoir que la plupart des téléphones ont une puce GPS maintenant (et de toute façon, même si votre portable n’en est pas doté, on peut quand même vous localiser très facilement par triangulation à partir des antennes GSM, c’est un jeu d’enfant). Donc, si vous avez votre forfait mobile CHEZ NOUS, ben la connexion avec votre compte est encore plus simple ! Fini les soucis avec les opérateurs pour défaut de paiement, puisqu’on vous a EN DIRECT sur nos ordinateurs ! Faut vous faire un dessin ou bien c’est suffisamment clair ? Alors, je peux quand même vous donner un conseil, mais ne dites à personne que c’est moi qui vous l’ai dit : si vous voulez disparaître de la circulation, vous oubliez votre carte bleue, quoi que ce soit qui puisse vous identifier, et surtout, surtout, VOUS ABANDONNEZ VOTRE PORTABLE ET VOUS PARTEZ TRES, TRES LOIN DE LUI !!!

  4. Anonymous pirate un cabinet privé de renseignement et ” se transforme en Pére Noël ”

    Anonymous affirme avoir piraté le jour de Noël le cabinet américain Stratfor et utilisé les informations bancaires de plusieurs de ses clients. Les hackers auraient ainsi reversé la coquette somme d’un million de dollars à des associations.

    AFP – Le collectif de pirates informatiques Anonymous a affirmé dimanche avoir piraté le cabinet privé américain de renseignement Stratfor, obtenant les courriels et les données des cartes de crédit de ses clients.

    Les pirates ont publié sur Twitter un lien vers ce qui serait la liste des clients de Stratfor, notamment le ministère américain de la Défense, l’armée de Terre, l’armée de l’Air, d’autres agences publiques, des sous-traitants du secteur de la sécurité et des géants des hautes technologies, tels qu’Apple ou Microsoft.

    Ils ont également posté des images présentées comme les reçus de donations faites à des organisations charitables en utilisant les comptes de clients de Stratfor. L’un de ces paiements, d’un montant de 494 dollars, aurait été fait à l’ONG CARE avec l’argent du ministère américain de la Défense, et affecté à un fonds achetant des fournitures scolaires à des élèves pauvres.

    En tout, les pirates disent avoir obtenu les informations bancaires et de 90.000 clients et les avoir utilisées pour distribuer plus d’un million de dollars.

    Le cabinet a reconnu avoir été la cible d’une attaque ayant résulté de la publication sur internet d’une liste d’institutions clientes de Stratfor.

    Anonymous s’est fait connaître par de très nombreux piratages partout dans le monde. En août, le site internet du ministère syrien de la Défense avait notamment été piraté pour protester contre la répression du mouvement de contestation.

    http://www.france24.com/fr/20111226-hacktivistes-anonymous-piratage-cabinet-prive-renseignement-etats-unis-internet-stratfor

      • Tu n’as pas tord Walle… il doit y avoir un truc caché derrière. Peut-être pour pouvoir faire voter des nouvelles lois plus répressives? On créé un problème, et hop, on peut venir l’éteindre…

      • Créer un problème dont on a déjà prévu les moyens de le résoudre, c’est pas nouveau, ça date de la Révolution. Mais j’attends le jour où la machine qu’ont déclenchée les ennemis du genre humain se retournera contre eux, un peu comme le robot se retourne contre son créateur à la fin des Indestructibles de Pixar (désolé si la référence fait piètre mine aux yeux de certains). C’est là notre espérance, et c’est maintenant que nous allons devoir tenir bon. Comme le dit LIESI, la vraie crise n’a pas encore commencé. Nous n’avons encore rien vu.

      • Je dois être un peu trop vieux pour la référence aux “indestructibles”, mais je vois ce que tu veux dire 😉
        Et nous sommes bien d’accord sur la suite, nous avons tous les deux les mêmes références et lectures…ça va chauffer très bientôt…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici