Les dégradations se succèdent… pour les entreprises liées à “la sphère gouvernementale” française

152

Le 16 janvier 2012, Trader Noé nous adressait un appel urgent concernant EDF. Nous avions décidé de le mettre en ligne.

C’est avec une certaine gêne que nous lisons, comme beaucoup depuis hier soir, cette annonce:

L’agence de notation Standard and Poor’s a annoncé aujourd’hui la dégradation d’un cran de la note du géant public français de l’électricité EDF et de sa filiale RTE, ainsi que celle de la SNCF, dans la foulée de la perte du triple A de la France la semaine dernière. S&P, qui place également la note A+ d’Aéroports de Paris (ADP) sous perspective négative, descend la note d’EDF et de RTE de AA- à A+ et celle de la SNCF de AA+ à AA, indique-t-elle dans un communiqué.

S&P a également annoncé qu’elle dégradait d’un cran Réseau Ferré de France (RFF), l’Unedic, la Cades et l’AP-HP. Ces quatre poids lourds du secteur public perdent tous leur triple A pour descendre à AA+, indique l’agence dans un communiqué, avec une perspective négative sur la note, signifiant que SP envisage une autre dégradation à moyen terme.

Ces dégradations ou cette baisse des perspectives concernent au total 13 entreprises de la zone euro dans le giron public, “directement affectées par la dernière action sur la notation dans l’eurozone du fait de leur statut” lié à la sphère gouvermentale. S&P indique qu’elle détaillera ultérieurement les raisons de ses décisions entreprise par entreprise.

Maintenant, les banques et les assurances sont plus que jamais dans la lunette de tir de l’agence AMERICAINE. Ces derniers événements ne viennent que confirmer l’alerte rouge que nous avons titré dans le dernier numéro de LIESI (246). Attention à CREDIT AGRICOLE.

Les oligarques de Wall Street ont manifestement décidé d’accélérer la cadence de destruction de la France… ce qui laisse l’ami des Américains sans voix.

8 Commentaires

  1. Pas de surprise, car en définitive n’est-il pas mieux pour ceux qui veulent nous asservir de détruire par des notes de circonstance ce qu’il nous reste de biens publics et ensuite se l’accaparer à vil prix. Le but n’est-il pas à terme de nous mettre dans la misère là ou l’abondance existe, pour mieux se goinfrer de nos souffrances ?
    http://the-savoisien.com/wawa-conspi/viewtopic.php?id=2239
    Jacques Duboin
    L’économie distributive de l’abondance.pdf
    Les yeux ouverts.pdf
    Kou l’ahuri.pdf

    Jacques Duboin, né à Saint-Julien-en-Genevois le 17 septembre 1878 et mort à Versailles le 17 mars 1976, est un banquier, industriel et homme politique français.
    En octobre 1935, Jacques Duboin crée le journal de réflexion socio-économique “La Grande Relève”. Il y présente au fil des années sa vision d’une économie de partage des richesses qu’il nomme « économie distributive ».
    Il décède en région parisienne en mars 1976.

  2. Bonjour les ricains veulent détruire l’Europe économiquement c’est vital pour eux la guerre dont parlait Mitterrand dans ses mémoires est là devant nous ” je vous encourage à lire l’oligarchie des incapables ” on est pas sorti l’auberge !

  3. avec toutes ces bonnes nouvelles, il y a pas pire que d’entendre les abrutis qui vont de l’extrême gauche jusqu’à l’extrême droite dire qu’ils ont la solution miracle et qu’ils vont sauvé la france de sont destin funeste.

    c’est vraiment se moquer du monde et prendre les français pour des gros cons

    en particulier je nommerai hollande qui est vraiment un clown quand on l’entend

    finalement je lui préfère sa marionnette des guignols de l’info qui elle au moins fait rire

  4. Il n’ont qu’à supprimer les privilèges octroyés au personnel d’EDF (qui ne payant presque pas d’electricité, se permet de laisser leurs fenêtres ouvertes en plein hiver) et celui de la SNCF, dont les familles entières voyagent au frais de la princesse avec des passeports gratuits) Il faudrait mieux que tout le monde ait des tarifs raisonnables et justes que d’accorder de pareils avantages au personnel de ces entreprises, dont les comités d’entreprise sont surpuissants. Il ne faut pas seleurrer, ce sont les autres usagers qui payent la note de ces privilèges.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici