MF Global fait des petits

177

“Les chiens ne font pas des chats.”

Par Menthalo – Après MF Global, c’est au tour d’un courtier canadien de tomber pour les mêmes raisons.

Barret Capital, un courtier spécialisé dans les Matières Premières, est accusé par les autorités de régulation canadienne d’avoir utilisé l’argent de ses clients pour couvrir ses propres pertes. The Investment Industry Regulatory Organisation of Canada (IIROC) essaye de suspendre les licences de courtage de Barret Capital. “Une sentence de mort”, se plaint l’avocat de Barret, Darryl Mann, qui a cherché en vain à obtenir des délais. Le Courtier est interdit de trading sur les marchés options et futures, et toute transaction sur l’or et l’argent physique devra être avalisée par le Laurentian Bank Securities.
Barret gère 162 clients, dont la moitié vit en Israël. Les pertes globales ne sont pas encore révélées, mais certains clients supposés avoir plusieurs dizaines de milliers de Dollars en positif, se retrouvent avec une lourde position en négatif.
Jamie Cohen, le fondateur de Barret Capital, a été formé chez MF Global pendant quatre ans. Les chiens ne font pas des chats !
Cette histoire a un relent de Madoff, ce voyou de Wall Street, Co-créateur et président du Nasdaq, ruinant, mais uniquement par parrainage, l’élite financière juive.
Le marché de Toronto, le T.S.E., a très mauvaise réputation comme la plupart des places boursières canadiennes. C’est sur le TSE, que s’échange la plupart des actions des Juniors (Or, Ag ou pétrole) et une mine est un trou avec un menteur devant, avait coutume de dire Mark Twain. Ceux d’entre vous, qui s’y sont intéressés, auront certainement laissé quelques plumes dans des mines riches de promesses, lancées avec savoir-faire par des bonimenteurs et dont l’action s’envolera très vite avant de s’effondrer plus vite encore, une fois que vous y aurez investi. Dans bonimenteur, il y a menteur…
Qu’un élève de MF Global, disciple de Madoff, fonde une société de courtage à Toronto, pour oeuvrer sur le TSE, il ne fallait pas s’attendre à ce qu’il fasse oeuvre de charité. Cet événement ne provoquera pas une faillite systémique, il est juste symptomatique de la faillite d’un système. Hier encore, le “Trader de Londres”, une source bien informée au coeur du Marché de l’Or de Londres, disait sur la chaine King World News, que le Comex de NY n’était plus un marché crédible. Les professionnels devant acheter du physique avaient fui ce marché aux voleurs. Dernièrement, JPM avait encore emprunté 3 Moz sur les stocks de l’etf SLV pour ne pas être en défaut de livraison. On estime que 25 Moz ont été empruntées ainsi à SLV, dit-il.
SLV affiche officiellement tous les jours l’état de ses stocks d’argent. Si on les écoute, ils disposeraient de 305 Millions d’onces d’Argent. Formidable pactole !
Libre à vous de les croire ou de douter de leur parole, puisque personne n’est autorisé à aller vérifier ou de demander un audit indépendant de ces stocks. Tout est affaire de confiance et l’ensemble du système fiduciaire est aujourd’hui gangrené.
Nous répétons le même discours inlassablement et néanmoins, certains lecteurs ont toujours des comptes-métaux chez SLV, Bullion Vault ou autres officines françaises plus récentes que je ne nommerai pas, pour ne pas leur faire de publicité. Ils assumeront leur légèreté le moment venu.

25 Commentaires

      • Je ne comprends pas votre réponse : BV ne vend pas d’or papier, c’est une sorte de place de marché où on peut acheter/vendre de l’or physique. L’or acheté n’appartient plus à son ancien propriétaire, quelqu’il soit. Il est déposé dans des coffres gérés par une société tierce qui n’est propriétaire que de l’infrastructure, pas des contenus des coffres.
        BV se remunère sur les transactions d’achat/vente, de sorte que la crise bancaire n’est pas son problème.
        Soit les infos qu’on trouve sur le site de BV sont mensongères, soit elles sont sincères.
        Mais si elles sont sincères, je n’arrive pas à comprendre par quel mécanisme un propriétaire pourrait être spolié ?

      • A Paul Lerino,

        Quand bien même votre or serait alloué (c’est le cas chez Bullion je crois), je resterais très méfiant, les implications dans d’autres sphères d’intêret de ces gros groupes sont opaques, s’il devait y avoir spoliation je ne vois pas, au moment où l’arnaque devient un mode de comportement au plus haut niveau, comment un simple “Rino” pourrait faire pour récupérer son bien…
        Voir dernièrement l’affaire Celente MFGlobal>JPMorgan…
        Cordialement

    • Une question qui concerne le métal, mais l’argent : quelqu’un pourrait-il me dire si les pièces d’argent pur KOOKABURRA 1 oz (ou 2 ou 10, regardez-les sur e-bay ) sont intéressantes à acheter, elles ont été désignées comme les plus belles pièces d’argent.

    • Ben c’est assez simple, c’est juste les mots qui changent.

      Tu va chez le bookmaker et il réserve pour toi une once à 1650$. (le marché des dérivés)
      il te demande juste un participation pour cette réservation. (l’achat et vente à découvert)
      Par exemple 16.50$ ainsi tu as un pari à 10 contre 1. (l’effet levier)

      Ton buts c’est d’attendre que l’once monte à 2000$ pour la revendre. (la spéculation)
      et tu empoche la différence 2000$ – 16.50$ = 1983.50$ (les frais de courtage)
      Donc si tu réussi ton pari t’as fais un bénéfice de 12’000% (le bénéfice de la new-économie)

      Mais si tu perds ou si ton bookmaker fait faillite, tu perds 16.50$
      et tu dois encore 1650$ à ton bookmaker. (A la faillite l’entier des dettes sont éligible)
      Dans ce cas (la faillite) le bookmaker vends toutes ses once en stocks et divise leur valeur entre tous ces clients. C’est ce qu’on appelle le défaut en français le Hair cut en Anglais.

      Mais ce système des ETF ne sont que une pâle copie d’une maladie qui à contaminer toute la société. Car si la majorité payaient leur dette, le solde de le compte serrait quand même en négatifs à cause de l’effet levier. Car [Avoir * Effet de levier = Dette] Malheureusement la dette est supérieur à l’avoir de départ puisque la croissance est fortement négatives.

      Ce même pour une hypothèque puisque c’est 20% d’avoir qui engendre 80% de dette, donc un levier de 4x, Il faudrait pouvoir vendre sa maison au prix d’achat pour avoir un exercice à l’équilibre, sinon c’est automatiquement de la perte.

      Vu les dettes des ménages qui depuis 1970 on réduit de 30% leur épargne pour prendre 30% de crédit et que l’Etat ou les entreprise ne font pas mieux voir pire pour les banques. il n’y a aucun actifs pour rembourser les dettes.

      C’est pour ça que le but des politiciens, des banquiers et des nantis, c’est de gagner du temps (QE) pour vendre leur produit avec bénéfice avant de faire faillite. (ne pas prendre ses pertes) Compte tenue de la conjoncture (récession), l’attente serras très longue.(2011-2001=10 ¦¦ 10 + 2011=2021 Fin de la crise) Car les seuls valeurs qui monte encore sont les avoir (le fondamentaux le cash et les actifs tangible) et il sont obligé de les vendre pour payé leur réservation sur le marché. (appelle de marge)

      Ensuite, il faudra répartir les dettes entre tout les billets de banques qui reste selon la règle que la fausse monnaie (les dettes) chasse la bonne monnaie (les avoirs). c’est déjà en cours puisque les interêts (de la planche à billet virtuel) capte tout les avoir en circulation (crise de la liquidité) Tout ce rééquilibrage “fausse monnaie” vers la “bonne monnaie”, c’est ce qu’on appelle la dévaluation de la monnaie, qui au vu du problème, tourne à l’hyperinflation.

      Ce qui traduit une crise de la confiance, donc on cherche une valeur réel qui garantisse la valeur des billets. mais à part l’étalon électrum (or/argent) et l’étalon matière (pétrole/nourritures) qui sont des étalons trop petit ou trop aléatoire pour le marché mondiale. Ainsi la communauté peine à trouvé un étalon fort comme l’étalon travail peux-être parce qu’il ramène l’Europe à Hitler et les Amériques aux communisme ou parce qu’il n’est pas enseigner dans les manuels scolaire.

      En d’autre terme quand la new-économie tombent on retourne au marché de la dette et comme il est pourris, on doit renouer le contacte avec le marché du troc pour assurer notre survie.

      Car ni l’argent, l’or ou les ponts ne nourrissent l’humain.

  1. Si quelqu’un peu me donner les adresses physiques des stocks d’or et d’argent, étant a découvert a la banque, je voudrai faire un retrait. J’ai un fourgon de 6m3, je peu chargé 1 tonne!!! Si il y a des gens interrésser, je me propose de livrer a domicile!!!!

  2. à 11,
    Bon, d’accord j’admet le risque vous évoquez.
    Mais alors que faire (concrètement) pour s’en tirer ?

    Si je revends, je n’arriverai pas à racheter de l’or physique, il n’y en a plus à vendre sans des commissions très importantes. Et en admettant que j’en trouve, il faut creuser un trou dans son jardin ?

  3. @Paul Lerino
    Chez Bullion Vault, vous pouvez acheter de l’Or et de l’Argent.. Acheter quand l’Or est au plus bas et revendre quand il est au plus haut… ou même l’inverse si vous êtes sot.
    Vous pouvez également théoriquement, vous faire livrer avec quelques jours de délais chez CPOR…
    Sauf que Bullion Vault n’achète QUE des barres LBMA de 12,5 kilos, qui au cours actuel de 41.568,34 euros le kilo, valent 519.604, 25 Euro la barre.

    La probabilité que vous ayez acheter pour 519.604 euros d’or chez eux est, amha, de l’ordre de l’infinitésimal, ce qui signifie que (sauf erreur de ma part) vous n’êtes propriétaire que d’une part d’une barre… autrement dit de rien du tout.
    L’intérêt de BV est de pouvoir acheter et vendre relativement facilement sans bouger de votre fauteuil et donc si vous êtes un brillant trader (ou si vous êtes très bien informé), vous allez pouvoir tirer profit des mouvements de l’or… si ces mouvements sont supérieurs aux frais, et si vous ne déclarez pas ces mouvements au fisc français… car si vous déclarez vos opération d’achat et de vente, vous ne pouvez qu’être perdant.

    Si LIESI a raison dans ses informations ou ses analyses, nous allons connaitre un effondrement systémique. Le cas échéant, vous ne pourrez pas accéder à votre or.
    Imaginez un krach à l’Argentine… toutes les banques étaient fermées. Les titulaires de comptes ou de coffres n’avaient plus accès à leur trésor caché.
    Le grand père de notre ami Christian, qui se reconnaitra, était prospère en Albanie. La révolution a frappé et il a du fuir avec strictement ce qu’il avait sur lui.

    Si vous croyez que la vie est un long fleuve tranquille et que le système perdurera jusqu’à la fin de votre retraite heureuse, laissez vos économies chez BV…
    (quoique … la fin de votre retraite heureuse se soldera par votre passage de vie à trépas et vos héritiers devront déclarer vos barres d’or de BV … alors qu’ils ne déclareraient pas les napoléons trouvés dans le tiroir secret de votre meuble scriban et ne paieraient pas d’impot sur la succession au moins sur votre or)
    Si vous pensez qu’il y a un risque d’effondrement monétaire, de Krach systémique, de révolution ou de changement sociétal plus ou moins coercitif … vous avez intérêt à faire en sorte que votre trésor soit hors de portée d’une saisie gouvernementale (nationale ou supranationale), que vous puissiez l’utiliser à tout moment pour fuir les villes pillées par les hordes barbares, pour négocier sous le manteau votre vie, votre liberté, ou vos besoins essentiels dans une société en plein chaos. C’est l’intérêt des napoléons ou des pièces d’argent.

    Si vous attendez que la crise s’amplifie et devienne aigüe, vous devrez acheter ces napoléons bien plus cher que l’or que vous aurez vendu… la prime peut être de 100%, voire bien plus quand il y a cours forcé…. comme ce fut le cas, jusqu’en 1947.
    Vous êtes aujourd’hui dans le système.
    Vous êtes complice d’un système où sur le LBMA, on vend 350 fois le physique réel. Votre richesse reelle, le jour où les chaises musicales s’arrêteront, ce sera 1/350éme de ce que vous croyez avoir aujourd’hui ou peut être, RIEN.
    Je joue les Cassandre, certes … mais vous êtes profondément englué au coeur même de ce leurre inventé par les banquiers … le fait d’être investi chez BV montre que vous avez foi, vous avez confiance dans le système fiduciaire, la Banque, le FMI, la BCE, etc …
    Le FMI et son or totalement fictif et purement scriptural …
    L’Or des nations loué à des sociétés comme BV, qui l’ont vendu et revendu sur les marchés…
    et notamment à vous Paul Lerino …

    Quand le système s’effondrera, les nations voulant récupérer l’or loué, saisiront les stocks à leur portée.. et notamment ceux de BV …
    Quel poids avez vous, Paul Lerino, face à la Banque de France ?
    Regardez avec quelle facilité, ils ont saisi les Milliards de Khadafi … et avec quels scrupules, ils ont été saisir l’or libyen dans les sables du désert en envoyant leurs hordes barbares…

    Dormez tranquille … votre or redorera au moins le blason de la France, de l’Europe ou du FMI

    😉

      • @Menthalo

        OK. Et de votre côté, vous vous baladez au milieu de hordes de barbares avec des napoléons dans vos poches ? Je ne sais pas ce qu’il va se passer, je n’ai aucune preuve de ce qu’annonce LI.E.S.I et certains articles ressemblent plus à de la propagande qu’à de l’information. Il est clair que le système capitaliste va s’effondrer et il est évident que nous ne sommes pas à l’abri d’une guerre. Et si nous imaginons le pire, je ne suis pas certains que vos petits enfants profiteront beaucoup de vos napoléons après une guerre nucléaire…
        Je ne suis plus si jeune, je ne suis pas propriétaire et je veux fuir cette société qui ne me convient pas… C’est un plan depuis 3 ans qui devrait aboutir sous peu… Je ne vais pas acheter des pièces d’or, les faire passer la frontière pour les enterrer dans le jardin d’une maison que je vais louer… Cela fait maintenant 6 mois que je lis L.I.E.S.I et tous les jours c’est la fin du monde. Il faut peut être prendre un peu plus de recul car ne pas dormir pendant 6 mois pour, jusqu’ici, pour pas grand chose, ce n’est pas non plus la bonne solution. Surtout que si le pire arrive, autant avoir passé une bonne nuit avant :-).

  4. @Hervé
    Je suis 100% d’accord sur le fait que LIESI nage dans le pessimisme comme un poisson dans l’eau et ne donne dans les nouvelles anxiogènes avec délectation.

    Conscient de ce travers, j’essaye de laisser une place à des notes positives dans mes analyses et, quitte à me tromper, j’essaye de donner un timing …
    Il est vrai que ci-dessus, j’ai noirci le tableau pour Paul…. un peu par nécessité.
    La majorité des populations est bercée par les ron-ron mensongers des médias et des politiques et seuls les médias alternatifs du Web parlent crument de la réalité du marché des MPx … sujets écartés par les médias main stream du fait de leur imbrication étroite avec la confiance nécessaire qu’il faut maintenir dans le système fiduciaire actuel.

    Nul ne connait le timing. Le jour où un domino tombera, c’est le système qui s’effondrera dans son ensemble.. et ce d’autant plus du fait qu’il ait été réparé avec de multiples rustines successives…
    Il n’en est pas plus solide, mais au contraire plus fragile.

    Si on a pris un minimum de précautions pour mettre à l’abri une partie de son capital, et qu’on a envisagé le pire en étudiant les manières de s’en sortir… on est mieux préparé que les autres, si le pire survient. C’est déjà beaucoup.

    Lire LIESI ne doit pas vous empêcher de vivre, dormir, respirer, rire, sortir, aimer, ..
    Profiter de la vie …
    C’est le message que je transmets en latin à la fin de mes posts :

    Carpe Diem
    Profites du jour qui passe

    • Merci, c’est rassurant… Et il est vrai que les média sont une calamités.
      Merci également à L.I.E.S.I, mes critiques ne remettent pas en cause le travail important pour faire vivre le site.

      Hervé.

  5. Il y a quand même un truc qui m’inquiète. C’est de voir à quel point des affaires comme Madoff, MF Global, Barret Capital pourraient avoir un effet déstabilisateur sur une économie israélienne qui ne vit que sous perfusion. (Voir la sortie de Ron Paul à ce sujet). Nous ne sommes pas à l’abri de voir se déclencher une guerre (avec un réel risque d’escalade nucléaire), parce que des escrocs font les marioles au vu et su de tout le monde (le gars de chez Barret qui a “fait ses classes” chez MF Global, et qui opère sur un marché connu pour être pourri). C’est délirant.

    • @ BerBi : A mon avis, c’est blanc bonnet et bonnet blanc… Libre à vous d’acheter du métal, mais ne mettez pas tous vos oeufs dans le même panier. Diversifiez avec des devises (Franc Suisse, Dollar, Livre, Yen … Yuan ?) Mais n’oubliez pas que tant qu’entre vous et votre magot il y a un intermédiaire, vous êtes dépendant de lui.
      Et un site web, non seulement c’est juste un bouton à appuyer pour éteindre le serveur, mais si vous faites vos opérations par Internet, il y a un risque de sécurité informatique. Celui qui vous pique vos codes d’accès (avec un keylogger ou autrement) peut très bien vous voler votre or. Votre antivirus est à jour ?

  6. @Menthalo
    merci pour vos analyses, et pour l’infime brin d’optimisme qui parfois se fait jour dans vos commentaires. C’est comme respirer l’air du large à pleins poumons par le petit trou de la serrure qui nous enferme, jour après jour un peu plus…. et c’est bon !

    j’ai la même question que BerBi ci-dessus : Quid de Aucoffre ?

  7. La BCE a prêté des milliards à Dexia…………..

    En décembre, les banques belges ont soudainement bénéficié de 10 milliards d’euros de prêt journalier, avec un pic de 17,307 milliards le 29 décembre. La Banque centrale européenne n’a pas donné de détails sur l’utilisation de ces facilités de crédit mais tout porte à croire qu’elles ont servi à refinancer le groupe Dexia, démantelé en octobre et aux abois.

    http://www.lecho.be/actualite/entreprises_finance/La_BCE_a_prete_des_milliards_a_Dexia.9149491-3027.art

Répondre à Paul Lerino Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici