12 Commentaires

  1. Je ne sais pas si il faut y voir un rapport de cause à effet, mais la dégradation des notes faites pas S&P ne touche que les pays catholiques, les pays protestants, Allemagne et Finlande par exemple sont étrangement épargnés.

    • @jcl31,
      C’est peut être tout simplement parce que les économies “protectantes” sont plus adaptées au système économique actuel. Et ceci parce que ce sont des pays protestants qui l’ont mis en place (GB et US).
      Donc ce n’est pas forcément une manipulation visant à protéger les économies de pays protestants mais simplement la conséquence logique.

  2. Bonjour, pouvez-vous me dire s’il y a une différence de valeur entre les pièces Napoléon coq marianne sorties entre 1907 et 1914 et celles refrappées entre 1951 et 1960 (les refrappes Pinay). Lesquelles sont les + côtées et recherchées? Merci

  3. Les british peuvent logiquement garder leur côte AAA car ils ont leur propre imprimante à billet , ne dépendent pas de la BCE , et donc ne seraient théoriquement jamais en défaut de paiement.
    Comme le Zimbabwe ,ils pourront facilement régler leur dette à l’aide d’une liasse de billets de 10 milliard de livre sterling.
    Idem pour la Suède.

  4. les prix montent alors que les production montent… Ca ne collent pas car le frein a une hausse des prix est la sasieté. on ne mange pas plus de pain qu’il y a 10 ans.
    http://www.boursorama.com/actualites/france-prix-du-ble-tendre-french-wheat-prices-ece08399f150a0fb2bc09e8219bb7342

    Donc la seule logique à une hausse des prix de cette ampleur c’est que des ETAT font des stocks stratégiques ou que des consortium stockent pour un recolte plus petite dans les 2 ans qui viennent.Les conditions climatiques futures plaidnet en plus à cet effet de stock de precaution.
    .°.

  5. Si la France est d’une qualité bonne alors la suisse est quadrule AAAA et Madoff se situe entre BBB et CCC. Faut dirent que ça doit être durent pour des gens qui tiennent leur budgets tout les mois de soustraire les dépenses aux rentrées d’un bilan. Surtout dans un monde ou l’argent se multiple comme les petits pains proportionnellement au carrée de la vitesse de la paresse à rechercher les informations.

Répondre à imotus Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici