Trader Noé – Une analyse et une réflexion au cas où…

100

Hier, sur le E-mini SP 500, le niveau des 1303 points présentait un point support important, juste avant celui des 1295 points. Le cours a rebondi dessus, et tant que le E-mini SP 500 évolue au-dessus de son support ascendant (formé dès le 20 décembre 2011), il n’y a pas d’inquiétude à avoir (boursièrement parlant) sur le marché US, qui se porte bien mieux que les marchés européens.

Dernièrement, nous avions parlé de la valeur EDF, mais aussi Crédit Agricole et Société Générale. Ces trois sociétés ont été dégradées par les agences de notation…

Le marché E-mini SP 500 reste haussier et nous sommes sur la résistance des 1315 points. Le dépassement de cette dernière nous inciterait à surveiller d’autres résistances : à 1340 et peut être 1400 points.

Quel est l’intérêt de dégrader les sociétés européennes dans un marché haussier ?

Ce soir, nous aurons le verdict de la FED.

C’est juste une réflexion. Mais si la FED présentait un nouveau plan d’assouplissement, un QE 3 par exemple ?

1/ Dernièrement, le congrès n’avait pas accepté de relever le plafond de la dette US.

2/ Les agences interviennent fortement depuis ce début d’année, sachant pertinemment qu’au moindre problème, le déclenchement des CDS aurait lieu.

3/ Une agence a même anticipé une nouvelle dégradation de l’Italie avant la fin de ce mois. (Voir ce blog.)

4/ Le marché US reste haussier tant que le E-mini SP 500 évolue au-dessus des 1295 points.

Un QE 3 ou une approche similaire pourrait permettre de soutenir les indices tout en épongeant une bonne partie des pertes éventuelles, suite à un déclenchement des CDS…

Pour rappel, les tensions sur la Grèce pourraient peser sur plusieurs banques dont Unicredit.
Nous avions proposé un article en septembre dernier à ce sujet. La rédaction de LIESI va le rafraîchir pour le remettre en ligne… Ce pourrait être très judicieux.
Imaginons que les Américains fassent tout pour redynamiser leur économie et qu’un gros problème “européen” survienne. Le Dr Alan Greenspan justifierait son propos prophétique quand il affirmait que la croissance américaine était pénalisée à cause de l’Europe.

25 Commentaires

  1. Bonjour;
    depuis plusieurs mois, j’ai l’impréssion de parler dans le vide . Je suis heureux de constater que l’on parle de plus en plus de CDS . Il est entendu que les dettes ne sont que secondaires, dès lors que l’on peut battre monnaie . Le dénouement semble être tout proche .

    • Le 20 mars 2012 c’est le défaut de la Grèce, le 6 avril c’est l’arrivée du nouveau président de la république Française. Ce qui est étrange c’est que dans la chronologie des évènements tout à l’air de coller, on verra bien…

      • Bonjour Clavreul, juste pour rappel, où était-ce annoncé que la Grèce ferait défaut le 20 mars ?

        J’en profite pour corriger un petit erratum de votre part : le nouveau président sera élu le 6 mai, et non le 6 avril.

      • @clavreul et @Walle2815

        Il n’y aura pas de défaut de paiement de la Grèce le 20 mars. La Grèce est déjà en défaut de paiement. Le bruit autour de la Grèce c’est juste pour “noyer le poisson”. Je parierais bien que personne ne tirera une balle dans la tête du poisson le 20 mars :-);

      • Je ne sais pas, en tout cas la Grèce devra rembourser 14,4 milliards d’euros d’obligations arrivant à échéance le 20 mars 2012. Meme si nous savons tous que la Grece est en défaut de paiement, quand l’annonce sera faite publiquement que les créanciers devront s’asseoir sur 70 ou 80% de leurs prets. Je ne peux pas croire qu’il n’y aura aucune incidence par la suite. Pour les élèctions Walle2815, cela doit etre parce que je suis trop prèssé de voir Sarkozy partir…

      • @clavreul

        Aujourd’hui les créanciers doivent s’assoir sur 80% de 100 milliards (50% plus 80% des 50% restant) et cela ne s’appelle pas encore un défaut de paiement (avec déclenchement de CDS). Les analystes ne savent peut être pas encore, mais les banques elles, si !!!
        Et elles savent aussi qu’il y a encore quelques centaines de milliards à recapitaliser derrière. Et qu’une fois que cela sera fait, il y aura le portugal et l’irlande qui se demanderont pourquoi eux ils ne peuvent pas recapitaliser alors qu’ils ont également insolvables.
        Les 14 milliards de mars, c’est pas grand chose…

      • Mais nous sommes bien d’accord sur le diagnostic Hervé, moi ce que je cherche c’est l’élément déclencheur du tsunami. Si par rapport à l’étendu des dégats les 14,4 Milliards d’euros de la Grèce ne sont effectivement que peu de chose, cela peut etre tout de meme l’épicentre du séisme qui s’annonce. L’ARC A POULIES DE TRADER NOE. Après tout est ce impossible ? en tout cas il n’est pas interdit de le penser…Le futur nous renseignera assez vite.

      • @Clavreul

        Le tsunani n’est pas forcément la Grèce. Il suffit d’un tout petit rien pour déclencher un effondrement global. Dans ce cas le tsunami sera l’effondrement, pas le tout petit rien (les 14 milliards). Ou alors, comme le dit parfois Menthalo, ce sera un élément externe (la guerre en Iran).

        Dis autrement, il n’y aura pas un avant et un après. Je table, comme semble le montrer les événements, que nous aurons une vague de fond qui va user le système jusque la moelle.

  2. Bonjour,
    Pour se protéger de l’inflation, petite question un peu H.S. :
    En cas d’achat de pièces argent, Vaut-il mieux acheter des pièces Maple Leaf ou Silver Eagle ?

    • Après ce que les USA au fait au monde depuis un siècle. Je n’accepterai pas qu’on me rendent la monnaie ou qu’on me paie avec des Eagles. Comme l’éthique est la seul sécurité pour les pauvres, je pense que je ne serais pas le seul.

    • Pour moi , je suis indifferent mais je prefere les Maple leaf car le niveau de purete est le maximum possible.

      etre blinde en Maple leaf, ca serait le pied.

  3. toujours pas de nouvelles de nos amis routiers c’est par eux que tous va partir !!!!!calme calme calme bizarre bizarre
    ?????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

    • si les camionneurs sont calmes pour le moment, c peut etre du fait qu’il ne reste plus de petites entreprises de transport en france, tous le sieges social ont déménagé dans des pays où la tva et la tipp n’existe pas et donc ils doivent ce faire remboursé par les états, peut etre meme avec une autre devise que l’€uromerde?
      Ceci n’est qu’une suposition!
      Mais quand je perçoit les mensonges permanent du petit écran, je me dit que si l’argent papier éxister vraiment, je serai riche avec toutes les feuilles qui tombent des arbres chaque début d’hiver!!!

      Plein de merci”sssssss” aux personnes qui ont encore envie de travailler pour faire vivre ce site!!

      Bon courage a tous et surtou profiter de vrai moment de bonheur avec vos proche car c gratuit

  4. Bonjour à tous

    INFO ou INTOX ?? je pense que c’est plutôt l’inverse car les européens du sud importe du pétrole d’Iran NON ?? j’ai l’impression que l’UE coupe la branche sur laquelle elle est assise .c’est contre productif.

    Un embargo sur le pétrole iranien pénaliserait surtout les pays asiatiques
    http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/01/21/un-embargo-sur-le-petrole-iranien-penaliserait-surtout-les-pays-asiatiques_1632747_3234.html

    • Le marché baisse ou monte. Dans les deux les analystes cherchent des raisons après coup. Généralement, c’est plutôt n’importe quoi. Sur Boursorama, c’est la prudence avant la FED, les négociations en Grèce qui piétinent…

  5. @Trader Noé

    Je pense le débat autour des agences de notation est réellement un faux débat (je dirais presque, la preuve on ne parle que d’elles dans la presse). Les agences de notation sont un rouage dans un système susceptible, en le laissant fonctionner suffisamment longtemps, de s’autodétruire. Nous en sommes arrivés là et qu’une agence dise “vous avez perdu”, ce n’est pas le point clé du débat – le fait que ce soit un rouage dépendant de ceux qui ont créé le système, et qu’elles pourraient donc ajouter “on vous a bien roulé”, n’est pas le plus important à mes yeux -.

    Elles peuvent jouer le jeu honnêtement (ce qui ne veut pas dire sans se tromper) ou non. Personnellement comme partout, je pense que c’est un mixte, elles sont plutôt honnêtes mais peuvent se laisser influencer en étant un peu en avance, un peu en retard, un peu trop sévère, pas assez sévère.

    Pour rester néanmoins dans votre logique, il s’agit néanmoins d’un indicateur intéressant. Car si elles sont effectivement à peu près honnêtes, c’est le thermomètre du malade. Le thermomètre du malade devrait indiquer sous-peu que la Grèce est en défaut de paiement. Et là question de savoir pourquoi S&P annonce cela aujourd’hui, pas hier (alors que tout le monde le sait déjà depuis 6 mois) et pas demain (en attendant la fin des négociations, le calcul du résultat des courses…), c’est effectivement une question intéressante. Dans ce cadre, il s’agit plutôt, à mon sens, d’un jeu politique : faire pression sur Merkel, Sarkozy…

    • @Hervé
      Je vous rappelle que la lehman brothers était notée AAA juste avant sa chute. Alors honnêteté ou incompétence je ne rentrerai pas dans le débat, à vous de voir.
      L’idée d’agences indépendantes de tout lobby me semble néanmoins naïve…

      • @quidam

        Aujourd’hui, quand L.I.E.S.I nous dit que les banques peuvent s’effondrer du jour au lendemain, c’est vrai. Et pourtant elles sont notés “A” donc solide financièrement. Les agences de notation sont sensé juger les sociétés en fonction de leurs résultats (faut-il encore qu’il soit complet et honnête) et de la conjoncture économique. Ce qui fera couler les banques ce n’est pas leurs solidités financières, c’est le manque de confiance. C’est ce qui a fait couler “Lehman brothers” également et à l’époque, c’était le premier cas de ce genre.

        Il ne s’agit ni d’incompétences, ni de malhonnêté. Si nous disons “dans un système financier en fin de vie est-ce que les notations des agences ont un sens”, ce n’est plus la même question.

        Quant à “L’idée d’agences indépendantes de tout lobby me semble néanmoins naïve…”, c’est exact. Mais, c’est le cas de beaucoup d’organismes (dont les médecins, les notaires, les commissaires aux comptes, les députés… l’O.N.U…).

      • @Pitch

        Je ne pense pas que DEXIA était bien noté dernièrement…

        Mais si vous regardez la liste de toutes les notes, vous verrez que c’est globalement cohérent. Par exemple, groupama qui devrait bientôt mettre la clé sous la porte est l’une des plus mal notée.

        Comprenez moi bien, je ne défend pas les agences de notation et je n’essaye pas de dire qu’elles sont particulièrement honnêtes et indépendantes. Je veux simplement faire remarquer que ce sont des boucs émissaires dont le rôle est de mettre des mauvais points à d’autres boucs émissaires. Le débat n’est pas là. Par exemple, L’O.N.U qui est l’organisme le plus criminel au monde n’est jamais la cible de personne…

  6. Qui peut m’aider ?
    J’ai un PEA à la banque postale depuis plus de 15 ans. J’ai revendu toutes les actions, et donc une somme sur ce PEA est en attente.
    Le problème de maintenant, c’est que je veux fermer ce PEA depuis l’étranger, et la banque postale, me répond que je dois rencontrer mon conseillé financier en France et refuse toute action depuis l’étranger. Je n’ai trouvé aucun contrat spécifiant cette interdiction. Je me trouve en rapport de force avec ma banque (lettre LR-AR par email, ce jour)

    Dans quelle mesure La Banque Postale peut m’obliger à aller en France pour rencontrer un conseillé, juste pour fermer mon PEA et donc m’interdire toute action depuis l’étranger?

    Je voudrai transférer le contenu du PEA sur mon compte CCP, ou le verser directement à mon compte ( d’un organisme de traiders à Budapest – SPBinvest.hu où j’ai déjà des avoirs).

    La Banque Postale m’a aussi limité les transferts du CCP vers SPBinvest à 7700€. Est-ce normal ?

    J’ai aussi le même problème avec le compte “Poste Avenir”, que je ne peux vider et clôturer sans aller en France. Est-ce normal ?

    Cordialement.

    Yves Chosson

    • Le fait de passer par un conseiller est la démarche logique des banques qui, sous prétexte de t’informer, souhaite te voir pour essayer de te faire changer d’avis. Il n’y a rien de légal, mais c’est de bonne guerre. Rien ne t’oblige à le faire.
      Par contre, la banque a besoin de vérifier ton identité pour réaliser ce genre de choses. Et la façon de vérifier ton identité, dépend des banques. Je suis sur une banque internet et je n’ai pas ces problèmes. Pour la limitation des transferts, s’il s’agit de virement de compte à compte, je ne pense pas qu’il y ait de limite, si ce n’est qu’il faut le justifier auprès de la banque de France au-delà d’un certain montant. Ta banque ne sait peut être pas le faire en ligne.
      Avant de fermer ton PEA, commence par demander le transfert des fonds vers ton compte à la banque postale, puis fait le transfert de compte à compte. Cela posera peut être moins de problème.

    • Si vous connaissez quelqu’un de confiance (en France), vous pouvez peut-être lui donner la signature pour faire les opérations ? Ca doit être un truc aussi bête que devoir signer en personne à l’agence (respect de procédures internes) ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici