GOLD

104

Par Menthalo – L’évolution des cours étant graphiquement très claire, je tenais à les commenter avec vous.

Les cours de l’or, depuis hier, viennent rebondir sur le support LT à 1714$.
Logiquement, une consolidation de la belle jambe de hausse de l’or depuis fin décembre devrait se plier à la suite de Fibonacci.
La vague de baisse devrait retracer au minimum 23,6% de la hausse à 1704$. Les cours pourraient même aller chercher 1699 la MM 20 bourses.
Il serait préférable de retracer 38,20%, ce qui amènerait les cours à 1670$.
Ce retracement, s’il se faisait rapidement, ferait un parfait “pull-back”, les cours venant s’appuyer sur l’oblique baissière (rouge), que nous avons percé le 25 janvier dernier.
La figure graphique serait alors parfaite et l’or pourrait, logiquement, aller retester de nouveaux plus hauts avec une force retrouvée.

Il est néanmoins possible de voir au préalable une petite vague pour retester les 1760. Nous allons voir très vite ce que le marché va jouer.

On retrouverait le même mouvement sur l’ensemble des Matières Premières, mouvement inversé sur le Dollar, qui reprendrait de la force.

24 Commentaires

  1. Bonjour,

    Au risque de poser une question naive, je voulais savoir comment tracez vous les courbes rouges et vertes. Comment definissez vous leurs pentes?
    En fait, a la vue des graphes, j’aimerai pouvoir etre capable de me dire:”ah oui en effet, l’interpretation de Menthalo est parfaitement coherente”. Non pas que ce ne soit pas le cas, mais j’aimerai avoir un peu de ce savoir aussi, de petites bases qui me permettent d’interpreter et donc de comprendre un peu plus par moi meme (ayant un peu d’or a la banque, j’aimerai me responsabiliser).

    Merci a vous pour ce blog et merci a sa communaute avertie (souvent les commentaires sont aussi percutants que l’article lui meme)

  2. Les traits rouges et verts sont tracés pour former des canaux qui englobent les cours. Quand le cours touche un le haut ou le bas d’un banal, ce sont des opportunités des vente ou d’achat car il est probable que le cours continu à rester dans son canal.
    Ceci dit, il faut faire très attention, c’est loin d’être une science exacte et dans l’absolu cela ne fonctionne pas. L’interprétation est essentielle.

  3. ATTENTION…..

    Hors sujet par rapport à Trader NOE, mais la France vient de rappeler son ambassadeur de SYRIE…..la poudre c’est pour bientôt………..

  4. @chimere,
    je pense que le fait de “rappeler” un ambassadeur fait souvent juste parti de l’habituel jeux diplomatique, dans le style “je t’aime, moi non plus”, “je suis (un peu) fâché.”… mais je reviendrais vite à la table, etc…. je n’y vois rien d’alarmant en soi.

    • A moins qu’il y est une autre hypothèse, je vois un nouveau sauvetage pour la Grèce. Mais s’il devait y avoir un défaut cela conduirait à l’éclatement de l’eurozone, dans ces conditions cela pourrait par la suite à déclencher la guerre au Moyen Orient. Ce qui pourrait expliquer ce que nous à annoncé Chimère. Bon ! c’est vraiment le scénario du pire.

  5. Jacques Cheminade interviewé par le Midi Libre

    Après que les couvertures médiatiques se soit concentrées pendant une semaine sur l’annonce des 500 promesses de parrainage de Jacques Cheminade, le Midi Libre a publié un entretien de Nathalie Balsan-Duverneuil avec Jacques Cheminade, qui porte sur les raisons de sa candidature à l’élection présidentielle et sur son projet.

    Nous reproduisons ici l’article, disponible par ailleurs sur le site http://www.midilibre.fr.

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=GHACQ8JatwE

    http://www.cheminade2012.fr/Jacques-Cheminade-interviewe-par-le-Midi-Libre_00495

  6. Cheminade, est un agent du système, un larbin de service a ranger dans le même sac que Asselineau et Dupont Aignan… Ils sont la seulement pour faire illusion, ils se rangeront de cote de Nicolas ou Hollande au second tour…

    • Cheminade, Asselineau ne sont pas les seuls a penser qu’il faudrait sortir de l’euro.

      Joseph Stiglitz et Paul Krugman, tous deux Prix Nobel, défendent l’idée qu’une sortie de l’euro serait un moindre mal pour nombre de pays de l’Union.

      Joseph Stiglitz le « prix Nobel » d’économie 2001 a franchi un nouveau pas lors d’un forum en Asie en début d’année. Il a comparé les politiques suivies à « la pratique de la saignée dans la médecine médiévale ». Mieux, il a fait un parallèle avec le destin de l’étalon-or après la crise de 1929 en affirmant que « ce sont les premiers pays à l’avoir quitté qui s’en sont sorti le mieux ».

      Paul Krugman, l’autre « prix Nobel » d’économie progressiste, a lui aussi toujours été très critique à l’égard des politiques suivies en Europe. Dès la fin 2010, il soulignait que l’Islande se sortait mieux de la crise que l’Irlande du fait qu’elle a pu fortement dévaluer sa monnaie, ce qui est impossible dans la zone euro. La situation début 2012 confirme cela. L’an dernier, il soulignait également que l’euro renchérissait le taux des emprunts de l’Espagne par rapport à la Grande-Bretagne. Mais, fin octobre, il est allé encore plus loin en affirmant que « l’élite européenne, de toute son arrogance, a bloqué le continent en un système monétaire qui a recréé la rigidité du modèle d’excellence, et (…) celui-ci s’est transformé en piège mortel ». Mieux, il a affirmé que « l’Europe se porterait sans doute mieux s’il (l’euro) s’écroulait plutôt aujourd’hui que demain ».

      Bref, il y a des dizaines d’économistes qui sont aujourd’hui partisans d’une sortie de la monnaie unique.

      http://www.marianne2.fr/La-sortie-de-l-euro-soutenue-par-deux-Nobels-mais-ignoree-des-medias_a215208.html

    • La Grande pretresse musulmane a-t-elle besoin de petits esclaves ? Ou quand l’histoire se répete….

      Mille enfants catholiques de Timor Est, enlevés à leur famille voici plus de dix ans en arrière, sont retenus par la force en Indonésie, convertis à l’islam, instruits dans des collèges islamiques et nationalisés. Aujourd’hui, la majeure partie d’entre eux se trouve dans des écoles et des structures d’accueil de la zone occidentale de Java aux mains d’ « éducateurs » musulmans qui se refusent de les remettre à leurs familles.

      http://www.fides.org/aree/news/newsdet.php?idnews=32275&lan=fra

  7. Pour l’or, y a un bon truc : vous regardez quand Bernanke passe à la télé. Vous achetez avant l’émission et vous revendez après l’émission :-).

  8. @rik
    Il n’y a pas de questions idiotes. Il y a 3 ans, je ne savais rien de ces graphes… moi aussi, j’ai posé des questions et je me suis formé et informé.
    Sur ce graphe en quotidien, chaque journée de bourse est représentée par une “bougie”.
    Le corps de la bougie est rouge, quand le cours de clôture est inférieur au cours d’ouverture.. et vert quand c’est l’inverse qui se produit.
    Si les cours descendent après ouverture, mais remonte au-dessus du cours d’ouverture après, on va signaler ce mouvement par un trait noir sous le “corps de la bougie”, que l’on appellera une “mèche basse” … par opposition à la “mèche haute”, si les cours montent, puis redescendent.

    En regardant, les mouvements sur plusieurs semaines, on discerne des tendances. On verra qu’arriver à un certain cours, les traders prudents vendent… cela s’appelle une résistance.

    A l’inverse, quand les cours sont baissiers, à un certain niveau, on remarquera que les traders vont acheter… c’est le support.
    Ensuite, il y a des tendances baissières, que l’on va matérialiser par une oblique, que l’on dessinera en joignant les mèches hautes, ou le haut du corps des bougies.

    A partir de ces obliques haussières ou baissières, on va projeter des parallèles, pour voir si cela forme un canal … et si les traders en tiennent compte ou pas.
    Sur l’or et l’argent, mieux vaut travailler avec des graphes où chaque bougie représente une semaine, voire un mois, pour discerner les tendances.

    Savoir jouer avec photoshop ou d’autres outils, n’empêche pas de se faire prendre à contrepied, puisqu’il y a toujours plusieurs possibilités à TCT…
    Ce matin… on pouvait rebondir sur le support ou le casser pour aller rebondir sur l’oblique, ce qui aurait été plus rassurant. Pour monter, les cours ont besoin de respirations, de pauses, de consolidations. Deux pas en avant, un pas en arrière.

    Cette hausse précipitée n’est pas saine…
    C’est là où mon analyse rejoint celle du banquier masqué 8- )
    Il semblerait que dans l’urgence, on veuille monter jusqu’à un certain seuil, en forçant les cours.
    m’enfin… bon! Si on ne joue pas sur des produits financiers, ce n’est pas important.

    Par contre Rik … on ne doit pas laisser son or à la banque, il serait plus sage d’aller le mettre dans un trou à la campagne, chez belle-maman ou Tonton Jules.
    😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici