Trader Noé – Analyse du 7 février 2012

88

Tant que l’indice E-mini SP 500 évolue au-dessus des 1330 points, la reprise technique peut se poursuivre vers les résistances principales 1370 et 1400 points.

Depuis le 01 février, il y a un petit support ascendant qui se présente à 1335 points également. Sa rupture présenterait déjà un manque de dynamisme de l’indice.

L’évolution de l’indice Future CAC 40 dépendra de celle du E-mini SP 500.
Pour poursuivre sa hausse, il faudrait déjà que le cours se maintienne au-dessus des 3400 points. Nous sommes sur ce niveau.

La concrétisation du début de l’arc moyen pourrait se faire sur mars-avril 2012. Si cette validation se fait, alors les objectifs majeurs seront 2850-2250-1700-700 points probablement sur 2012-2013.
Un tel cataclysme fera fuir les investisseurs boursicoteurs, d’où la perspective d’une fermeture des courtiers qui vivent du courtage.

Nous vous conseillons  vivement d’avoir quelques liquidités, cela pourrait servir.

Le titre Air France avait su bien rebondir sur le point pivot des 3.5 euros. Désormais, le titre semble freiné par les résistances des 5.5 et 6 euros. La rupture des 4.65 euros pourrait déclencher une accélération vers les 4 euros. Espérons que le cours ne cassera pas les 4 euros. Sous ce seuil, le cours pourrait revoir les 3.4 euros et sous ce palier une accélération pourrait se faire sentir à nouveau. Pour souffler, il faudrait que le cours franchisse d’abord la résistance des 6.5 euros.

29 Commentaires

  1. Je repositionne mon commentaire ici.

    Le GIF ci-après présente le volume des transactions à haute fréquence dans le temps. Il faut prendre le temps de le laisser dérouler les jours.

    http://i.imgur.com/DxWer.gif

    Dans la mesure où les volumes ont baissé de façon considérable que se passe-t-il si l’on coupe les machines ? Et est-ce que les machines ne peuvent pas envoyer les indices au ciel ? Et reste-t-il des investisseurs sur les marché ?

  2. @Trader Noé et @ Menthalo

    Je suis avec intérêt vos analyses quotidiennes et suis également persuadé que le déclenchement du cataclysme financier est pour très bientôt.Il faut simplement qu’ils trouvent une fausse solution à la crise grecque actuelle pour faire monter au maximum les indices avant de nous dire que… ben finalement ça ne marche pas, bref il leur faut gagner 1 à 2 mois.
    Ce qui en plus permettrait de déclencher simultanément la guerre contre l’Iran (arrivée de l’USS Enterprise en mars… au fait Mars c’est bien le Dieu de la guerre ).
    Défaut d’un pays de l’Eurozone + blocage du détroit d’Ormuz, je vous laisse imaginer la chute vertigineuse des bourses…
    Bon bref, ma question concerne votre phrase:”Nous vous conseillons vivement d’avoir quelques liquidités, cela pourrait servir”
    Oui mais en quelle monnaie avoir ces liquidités?

    € car ce sera encore notre monnaie malgré chute de sa valeur du fait d’un défaut d’un pays de l’Eurozone…
    $ dont ce sera le chant du cygne…
    Or ou Argent mais encore monétisés…

    • Je pense que si Trader Noé et Menthalo savaient ce que nous devions faire, ils nous le diraient. Et donc, ils n’ont pas LA bonne solution : un peu de liquidité peut être une solution, un peu d’or peut être une solution, une maison peut être une solution, un groupe électrogène (sans pétrole) peut être une solution, de l’eau potable peut être une solution… ne rien faire pour ne pas déprimer peut être une solution. A chacun de faire au mieux.

    • @Alain
      l’idéal est de détenir des billets de 200 Euros dont le numéro commence par X
      X comme Xavier ou Xylophage
      Ces billets proviennent de la Bundes Bank, la Banque Centrale allemande.
      La BuBa ne changera que les billets marqués d’un X en DM ou en Euro du Nord.

      Comment vous les procurer ?
      Allez faire un voyage sur les bords du Rhin pour chercher le Trésor des Nibelungen …

      A défaut procurez vous des CHF. La BNS n’est pas assez folle pour s’accoler à l’EURO-Sud.

  3. @ alain
    Vous ne pensez pas si bien dire…voici un flash spécial de la chronique agora de ce matin

    Cher Investisseur,

    “Négociations interminables… crise politique en vue… sans doute défaut officialisé […] et donc sortie officiellement temporaire de la Zone euro (un temporaire sans échéance) de la Grèce”.

    Ainsi commence l’e-mail que nous a fait parvenir Mory Doré, notre spécialiste du risque.

    La Grèce doit annoncer aujourd’hui sa réponse aux conditions drastiques posées par les prêteurs potentiels.

    Quelle gestion de cet événement de crédit imminent par la Grèce elle-même et par le système financier international ?

    “On est peut-être en pleine réalisation de notre scénario 4 sur les stress tests”, continue Mory. Attachons nos ceintures, car le pire est peut-être à venir, avec contagion au Portugal insolvable et re-contagion à l’Italie et l’Espagne…

    Le défaut officiel de la Grèce n’est peut-être plus qu’une question d’heures… et les répercussions pour la France seront profondes. Taux d’intérêt, obligations, secteur bancaire… Rien ne sera épargné — et en première ligne se trouvent les banques mais aussi les compagnies d’assurance-vie.

    Si vous avez un contrat, il est donc urgent de vous préparer. D’une part en comprenant les enjeux de la situation, et d’autre part en mettant en place des mesures de protection efficaces pour votre patrimoine.

    Mory Doré a réalisé pour vous un rapport exceptionnel envisageant cinq scénarios bien précis qui pourraient affecter votre épargne.

    Avec l’aide de Frédéric Laurent, rédacteur en chef de Vos Finances, il a également élaboré un plan simple et concret pour vous mettre à l’abri de la crise qui menace.

    Pour le découvrir, c’est par ici… mais n’attendez pas : les choses pourraient s’accélérer de manière radicale dans les jours — voire les heures — qui viennent.

    • @Alain et Jacques, c’est vrais que ce scénario est très possible. Malgré tout l’option prise est de massacrer les peuples plutot que de dire non à l’euro, il est fort possible qu’ils redébloquent une tranche d’aide contre de nouvelles coupes budgétaires. Franchement je ne serai pas étonné, quand on a des mères qui abandonnent leurs petits parce qu’elles ne peuvent plus les élever, quand on a une augmentation du taux de suicide de +40% en moins d’un an, quand on se retrouve dans nos pays occidentaux à vivre avec un salaire qui équivaut à un RSA. etc…etc…etc…je me dis que l’on fait vivre les gens dans des camps d’extermination à ciel ouvert, sans barbelé, mais il s’agit bien d’extermination.

      • Je vais faire un peu de comptabilité macabre ! en 2011 nous avons eu 11 000 suicides en France, et bien si comme en Grèce nous avions une augmentation de +40% cela nous donnerait 4400 morts de plus par suicides. Tout cela sur 11 mois ! L’équivalent d’une petite ville de province.

    • Pour un fois je vais aller dans le sens de Clavreul :-).

      Il faut déjà arrêter de parler du si la Grèce fait défaut… La Grèce est ruinée, elle va faire défaut sous quelle forme, est-ce important ? Le système actuel “va dans le mur” indépendamment de toutes les actions des politiques. Et donc, je ne suis pas certain qu’il soit nécessaire d’analyser telle ou telle action. Les banques peuvent se porter mieux, les entreprises aussi, le chômage va continuer à augmenter (50% des jeunes en Espagne, 44% en Grèce… pour les chiffres officiels), les salaires diminuaient, les prestations sociales se tarir… Je ne sais pas si le mot extermination est bien choisi, mais en tout état de cause cela met les peuples à genou.

      La seule question qui pourrait se poser c’est à quoi sert tout ce cirque autour de la Grèce, de la recapitalisation des banques, de l’économie qui n’est pas en récession ou si peu, de la croissance américaine;.. Que veut-on nous faire croire ? J’émettrais deux hypothèses : peut être que la Chine fait pression pour gagner le temps de se désinvestir ? peut être que la ruine des banques ne fait pas partie du plan – faut-il sauver JPM, GS, DB – ?

      • @Hervé et Claveul

        Je suis entièrement d’accord sur le fait que la Grèce est déjà en défaut (comme tous les pays occidentaux) …la seule question que je pose, c’est à quel moment le terme “Default” sera officiellement retenu car ce n’est qu’à partir de cet instant que se déclencheront les CDS, armes de destruction massive, inventées par Blythe Masters.
        En fait, je suis d’accord sur le fond avec vous, je réfléchis juste au Timing de ces enfoirés de Banksters… sachant qu’ils sont très joueurs

      • Salut Hervé, extermination synonymes : destruction, écrasement, hécatombe, pogrom, anéantissement. En ce qui concerne le peuple Grecque, ça y ressemble on dirait.

      • @Alain

        Est-ce qu’il y aura un point de départ ? Tous les jours c’est demain on rase gratis… l’accord avec les créanciers est facultatif aujourd’hui. La question est le paiement de l’échéance du 20 mars. Mais je suis convaincu qu’après cette date on sera dans la même situation car : soit les CDS ne seront pas déclenchés pour ne pas ruiner les banques, soit le FMI prêtera de l’argent à la Grèce.

        Mon pronostic est plutôt le suivant : la Grèce va quitter l’euro (je ne sais pas si c’est prévu depuis des mois ou que l’idée fait seulement son chemin depuis quelques semaines) et tout le monde s’y prépare pour limiter la casse. Est-ce que les 500 milliards de Draghi sont suffisants ? Sinon, il faut attendre fin février. Est-ce que les américains ont une raison de justifier un non-déclenchement des CDS, sinon il faut leur laisser le temps d’en trouver une…

        Le problème de ce scénario suivi par nos politiques, c’est que la moindre étincelle ailleurs peut faire tout péter…

      • @ Clavreul, Jacques et Hervé,
        Dans les termes, ce dont on peut être sûr, c’est qu’il y a clairement confiscation pure et simple de la richesse collective au profit d’une minorité (thème que j’ai déjà abordé).
        ceci n’est pas une supposition, une déduction, là, on peut vraiment parler de fait.
        Vous le soulignez très bien.
        Clavreul parle de débloquer une tranche d’aide contre de nouvelles coupes budgétaires : tout d’abord, l’aide est empoisonnée car elle ne vient que charger le mulet de dettes supplémentaires (tu parles d’une aide dans leur situation) et on voit bien ici le double effet kiss-cool de la méthode : je t’endette pour t’appauvrir et en plus je te demande en contrepartie une partie de ta richesse collective.
        Hervé dit : les banques peuvent aller mieux, les entreprises aussi, le chômage va continuer à augmenter, les salaires diminuer, les prestations sociales se tarir : quelle meilleure description du résultat de la confiscation des biens collectif par le privé ? Si les entreprises et les banques se renforcent pendant que le chômage augmente et que les salaires et prestations sociales baissent, l’argent va automatiquement aux actionnaires et la redistribution aux petits porteurs est négligeable.
        Si vous ajoutez cela à la confiscation de la pensée (par les merdias et l’entertainment) et la confiscation du pouvoir par le jeu d’une réelle Oligarchie sous le déguisement démocratique, démocratie symbolisée par le vote qui n’entraine que l’Oligarchie… alors vous avez le visage du NOM.
        Confiscation de toutes les richesses par quelques entreprises monopolistiques : moyens de production par la concentration industrielle, force de travail par la baisse de sa valeur grâce à une mise en compétition acharnée (sans protection du droit du travail), matières premières, énergie, biens publics (eau, transport, communication etc…) et le vivant (brevetage).
        Confiscation du pouvoir : système du vote donnant l’illusion du choix, dilution dans des organismes technocratiques sans visage
        Confiscation de la réflexion : merdias aux ordres, privatisation de l’éducation, étouffement de la contestation, mise en avant de pseudo contestations et pseudo mouvements révolutionnaires, stratégie du choc visant à la destabilisation intellectuelle.
        Et si on réfléchit à la conséquence logique de ces 3 confiscations, on retrouve clairement le monde décrit dans “1984” : pensée unique, puissance économique unique, pouvoir unique, le tout sans visage, abstrait.
        Sur le thème de l’abstrait, je vous invite à réfléchir sur la façon dont on a réussi à rendre l’Etat abstrait, tout juste personnifié par le président, personnalisation permettant juste de reporter facilement le mécontentement sur une cible facile à remplacer. C’est l’Etat qui nous doit (des prestations sociales, la protection), c’est l’Etat qui nous écrase (de taxes, d’interdits) etc… alors que l’Etat, ce doit être nous.

      • @Alain

        Et hop, l’accord avec la Grèce sur le réduction de la dette est en cours de rédaction… Encore un petit effort (réduction des salaires entre autre) et la Grèce pourra rapidement dépasser l’Espagne.

  4. Hier France 2 faisait un reportage sur les difficultés d’air france.

    Beaucoup ont fait le constat que la capitalisation boursière d’Air France représentait le prix de quelques appareils pour en conclure que l’action d’AF étaient sous évaluées.

    Justement c’est peut être le fond du problème. Le modèle économique ne tient que dans un contexte de croissance. Dès que le CA baisse, il faut supporter un cout exhorbitant pour maintenir la flotte d’avions, payer les équipages qui continuent de voler mais pour moins de recettes générées.

    Conclusion : quand la crise frappera vraiment (comme elle frappe les grecs), on pourra parier sur la faillite d’Air France.

    C’est pour cela que les compagnies du golf préfèrent se créer une flotte d’avions neufs plutôt que de lancer une opa sur les actions Air france qui seraient particulièrement faibles….

  5. Sarkozy-Merkel : je t’aime, moi non plus

    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20110721.OBS7425/sarkozy-merkel-je-t-aime-moi-non-plus.html

    REACTION D’UN BLOGUEUR ANONYME (A Amiaplacidus)

    Il est fini le temps où Sarko, en ballade en Égypte avec Carla, alors que Fillon était en discussion à Berlin, disait, “en off” : “..quand je pense que je suis ici avec Carla et que Fillon se farcit la grosse Merkel …” (c’est c*n pour Sarko, mais internet a de la mémoire).

    De son coté, Merkel parlait de Sarko comme de Herr Blabla et ne manquait pas de le comparer avec L. de Funès et d’imiter sa démarche.

    Maintenant les deux voudraient nous faire croire qu’ils sont copains comme cochons.

    Il est vrai que Merkel est dans un état guère plus reluisant que celui de Sarko. Son parti, la CDU-CSU perd pratiqueme­nt toute les élections locales et ses alliés libéraux, le FDP, se sont totalement effondrés en 2011.
    Si un accord SPD – Die Linke voit le jour, elle est cuite, archi cuite. Mais même sans cet accord cela sent le roussi pour elle.

    Après les élections allemandes­, il y a bien des chances pour que Merkel ne soit plus en mesure de décider si le président français doit ou non être reçu en Allemagne.

  6. @Alain
    je reposte ici, pour être sur que vous ayez lu ma réponse.

    l’idéal est de détenir des billets de 100 ou 200 Euros dont le numéro commence par X
    X comme Xavier ou Xylophage
    Ces billets proviennent de la Bundes Bank, la Banque Centrale allemande.
    La BuBa ne changera que les billets marqués d’un X en DM ou en Euro du Nord.

    Comment vous les procurer ?
    Allez faire un voyage sur les bords du Rhin pour chercher le Trésor des Nibelungen …

    Un simple distributeur automatique devrait faire l’affaire… s’il est du bon côté de la frontière.
    à vérifier.

    A défaut procurez vous des CHF. La BNS n’est pas assez folle pour s’accoler à l’EURO-Sud.
    ———–
    Cette trésorerie cash est réservée pour les “courses” de produits frais. A vous d’étudier votre budget pour évaluer le montant à conserver ainsi.

    En même temps, il faudrait que votre banquier vous prenne ces “X” Euros en tant que DM, ce qui n’est pas joué d’avance.

    • Ça c’est dans l’hypothèse d’un euro nord et d’un euro sud… J’imaginerais plutôt un euro et des monnaie locale ou alors plus d’euro du tout : à force de ne rien faire…
      Concernant le CHF, je ne sais pas trop ce qu’il peut devenir. Est-ce que cela peut rester une monnaie de “secours” – même si ce n’est pas top pour les produits frais – ?

    • @ Menthalo

      Bonsoir,

      Je rentre de mer et prends à l’instant connaissance de votre réponse et vous en remercie.

      Je tâcherai de trouver un moment pour aller à la chasse au trésor sur les rives du Rhin 😉

      Bonne soirée

  7. Jacques Cheminade interviewé par le Midi Libre

    Après que les couvertures médiatiques se soit concentrées pendant une semaine sur l’annonce des 500 promesses de parrainage de Jacques Cheminade, le Midi Libre a publié un entretien de Nathalie Balsan-Duverneuil avec Jacques Cheminade, qui porte sur les raisons de sa candidature à l’élection présidentielle et sur son projet.

    Nous reproduisons ici l’article, disponible par ailleurs sur le site http://www.midilibre.fr.

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=GHACQ8JatwE

    http://www.cheminade2012.fr/Jacques-Cheminade-interviewe-par-le-Midi-Libre_00495

  8. A priori, l’euro a passé la résistance à 1,321 (suite à l’intervention de Bernanke qui accepte de continuer à ruiner, je veux dire sauver, l’économie US. Et le CAC reste au-dessus des 3400.
    Donc ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici