Trader Noé – Analyse du 9 février 2012

112

L’indice E-mini SP 500 commence à manquer de puissance pour la poursuite de la hausse. Il faudrait que celui-ci se ressaisisse en dépassant très prochainement les 1348-1350 points pour poursuivre sa tendance vers 1375-1400 points.
Le support court terme est désormais à 1338 points et si ce seuil venait à être cassé, une première consolidation pourrait se  développer.
Tant que le cours évolue au-dessus des 1307 points il n’y a pas de grande inquiétude à avoir.

Surveillons dans un premier temps le support court terme 1338 et un support plus intéressant à 1307 points.

Pour l’indice Future CAC 40, le premier support est à 3400 points et le second à 3320 points.

Tout comme l’indice E-mini SP 500, tant que le cours reste au-dessus des supports, la reprise technique peut se poursuivre.
Cette reprise avait était anticipée pendant la dernière semaine de Noël !

La raison est simple, il faut gagner du temps et dans les salles de marché de la City, nous pouvons entendre.
“Touche pas à mon CAC, c’est politique”. Tout cela rappelle l’ambiance des pigs.
“Laissons-le monter pour tout balancer ensuite”.

Les marchés tomberont comme une pierre d’autant plus qu’ils sont essentiellement détenus par 65% de fonds étrangers.

Le printemps et début d’été risquent d’être très très chaud, selon les divers sons londoniens…
A croire qu’il faut vraiment attendre que d’autres pays soient dans la même situation que la Grèce.

En attendant, la parité GBPAUD reste dans une tendance de fond baissière et la rupture des 1.46 pourrait déclencher une phase d’accélération vers le support phare des 1.28 puis 1.17. Pour échapper à ce scénario, il faudrait que le cours franchisse la résistance des 1.492. Surveillons le support des 1.46 dans un premier temps.

9 Commentaires

  1. Je retransmet ici un commentaire lu sur le blog de paul Jorion.par BA

    « Lundi dans la journée, Panagiotis Lafazanis, député SYRIZA (formation de gauche), un parlementaire très apprécié pour son sérieux, a déclaré au micro d’une radio locale qu’au Nord du pays «des réservistes viennent d’être mobilisés pour former des unités de la Garde Nationale [appellation des formations par ce type de recrutement]. Ce qui étonne [souligne Panagiotis Lafazanis] est que ces hommes reçoivent selon nos informations à la fois des instructions sur la gestion des intempéries, ce qui est normal, nous savons que cette région comme d’autres en Grèce en subissent trop en ce moment, mais ils reçoivent aussi des instructions sur la gestion des foules et des manifestations qui peuvent dégénérer. Je souligne que des fusils viennent d’être distribués à ces réservistes, alors va-t-on utiliser ces citoyens contre d’autres citoyens ? De quoi ont-ils alors peur, nos gouvernants ?»

    (http://soundcloud.com/user3214926/e-volos-gr-marconi-radio-96-12). en grec

  2. @ Trader Noé,

    Merci pour ces analyses quotidiennes. Je suis un peu plus haussier que vous à CT bien que d’accord avec vous fondamentalement à LT.

    Pourriez-vous indiquer vos résistances majeures pour l’évolution du CAC svp ?

    Merci,

  3. Je suis d’accord avec vous trader Noé, et puis l’Irlande, l’Espagne et le Portugal vont bientot faire parler d’eux. Ensuite l’Italie et la France sans oublier l’Angleterre qui est économiquement atomisé avec une dette égale à 1000% de son PIB. A la suite de l’écroulement viendra les révoltes puis la guerre, regarder les prets des banques aux entreprises puis les chiffres de la consommation.

  4. SG +65% sur un mois, Unicredit +98% sur un mois, +500% sur 3 mois… Aujourd’hui, la politique de Draghi doit permettre de continuer sur cette lancée… D’autant plus que sur des critères financiers (et donc en faisant abstraction des pertes cachées et des problèmes de confiance), les banques sont sous cotées. Tout est fait, cela se voit avec le dossier Grec, pour cacher la misère: de nouvelles décisions pour continuer de ruiner le pays, des vœux pieux ( le retour de la croissance en 2013 🙂 )… des espoirs… Autant jouer au Loto, au moins il y a une chance de gagner. Ah! Suis-je bête, cela ne rapporte pas assez…

    Difficile de comprendre la logique derrière cela… Je suis d’accord sur le fait que plus cela monte, plus la chute sera brutale. Mais dans ce même processus, cela peut monter encore longtemps.
    La nouvelle “bulle” sur le crédit aux USA (qui sera pire que la précédente) peut sans doute durer jusque 2013, le dossier Grec peut trainer jusqu’en 2013, l’Espagne qui à mon sens est dans un état pire que la Grèce promet que les nouvelles mesures pour aggraver la récession – pardon, rendre le pays compétitifs – seront efficaces sur 2013…. Donc, tout va bien :-).

    Dans ces conditions, est-ce que les bourses ne pourraient pas faire un boom en 2012 ?
    Si c’était le cas, je n’ose pas imaginer le “retour de manivelle” en 2013, mais la question ne me semble pas stupide.

    • La banque d’Angleterre a annoncée aujourd’hui qu’elle lançait un QE à hauteur de 50 milliards de Livres Sterling, certains prédisent un chiffre plus proche des 75 milliards.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici