Israël/Syrie : on joue à se faire peur

324

La Syrie déplace une partie de ses forces blindées, stationnées le long de la frontière entre la Syrie et la Jordanie, vers Israël. La presse israélienne laisse à entendre qu’il ne faut pas négliger le scénario où l’effondrement du régime de Bachar al-Assad contraint ce dernier dans une fuite en avant et le pousse à attaquer Israël.

Un journal libanais annonce que, ces derniers jours, l’armée israélienne à placé des mines terrestres tout au long de sa frontière avec la Syrie.

70 Commentaires

    • Des policiers remarquables ! On pourrait en dire autant de ces juges anglais !

      Bien des musulmans prétendent que les peines cruelles prévues par la charia sont prescrites par allah lui-même, dont la parole est immuable. Eh bien, la parole d’allah a été jugée haineuse et criminelle par un tribunal britannique.

      Trois extrémistes musulmans ayant distribué des tracts appelant à ce que les homosexuels soient pendus, lapidés ou brûlés vifs ont été incarcérés. Ihjaz Ali, Kabir Ahmed et Razwan Javed sont les premiers à être poursuivis en vertu des nouvelles dispositions contre l’incitation à la haine fondée sur l’orientation sexuelle. Ali a été condamné à deux ans de prison ; Ahmed et Javed, à 15 mois chacun.

      En rendant sa décision sur la sentence aujourd’hui, le juge John Burgess de Derby a dit aux accusés: «Vous avez été reconnus coupables d’avoir eu l’intention d’attiser la haine. Il s’ensuit que votre intention était de causer un grand préjudice dans une communauté paisible». Il a ajouté : «Beaucoup a été dit au cours de ce procès sur la liberté d’expression et la liberté de promouvoir ses croyances, lesquelles peuvent avoir un certain fondement dans les écritures. La liberté d’expression est une pierre angulaire de la démocratie et un pilier de toute société libre.

      Par contre, la Tunisie, pays pourtant leader quant à la libération de la femme dans le monde arabe, va recevoir Wajdi Ghanim, un Imam égyptien connu, pour sa défense de la circoncision des femmes ! Wajdi Ghanim compte, en effet, donner plusieurs conférences sur différentes régions de la Tunisie.

      Pourquoi donc s’acharner comme-çà sur les enfants ? Même la circoncision sans raison médical est un traumatisme, non ? Dieu aurait-il malformé volontairement le sexe des gens pour les obliger à cette soumission ?

    • Juste une observation, ça ne vous avait pas un peu interpellé la décision d’Obama de quitter l’Irak, et maintenant que toutes les troupes Us +UK se soient barré de là-bas la carte ci-dessus semble nous annoncer des mouvements terrestres en direction d’Israël et passant par l’Irak.
      Je commence à me demander si on ne sert pas d’Israël comme d’un appât, un sorte de chèvre ?
      Pour mieux y intervenir à grands coups de massue ?
      Je commence donc à comprendre que les pauvres juifs, une fois encore, risquent être l’objet de grosses manipulations qu’une partie de leurs propres congénères devraient couvrir.
      Des Laval et Déan, il y en a un peu partout finalement.

      • ” La troisième guerre mondiale doit etre fomentée en utilisant les divergences que les agents des illuminati attiseront entre sionistes politiques et les dirigeants du monde musulman. La guerre doit etre menée de telle manière que L’ISLAM ET LE SIONISME POLITIQUE SE DETRUISENT MUTUELLEMENT. Dans le meme temps, les autres nations une fois de plus divisées entre elles à ce propos, seront forcées de se combattre jusqu’à un épuisement complet, physique, moral, spirituel et économique.” ( Albert Pike ). Si Israel a été créé et installé au Moyen – Orient, cela n’est pas que pour des stratégies économiques ( pétrole ). Israel va servir de détonateur pour le lancement de la troisième guerre mondiale. Il est vrais Etchamendy que si vous devez quitter la France, la destination la plus judicieuse n’est pas Israel.

      • Salomon le roi d’Israel ( 800 avant J.C ), était le grand roi qui fit construire le temple Salomon. C’est sur cette base que plus tard est née la franc maçonnerie avec ses rituels occultes pendant les initiations au plus haut degré de cette confrérie. Certain pense que les illuminati sont du passé, c’est faut car l’organisation de ce qui se passe aujourd’hui est encore sous leurs conduitent. Leur souhait est de reconstruire le temple de Salomon, ” l’on peut imaginer rever d’un Jérusalem devenant capitale de la planète, qui sera un jour unifié autour d’un gouvernement mondial.” (Jacques Attali). Avant cela la destruction des Religions actuelles doit etre réalisée, la crise que nous connaissons est bien au dela de l’économie et de la finance. C’est un combat contre Dieu.

      • @Géraldine,
        biensûr ils sont dupes. Sarko ne montera pas sur l’échafaud. Cela reste du rêve d’éveillés naïfs. Et cela est même une erreur. Se focaliser sur ce rien est se tromper. On ne doit pas simplement s’opposer mais proposer.

      • A jlibrezen, les sacrifices ne sont pas destinés qu’aux élus. Le faible comme le fort évitent d’en parler. Sarkozy sait comme tout mortel qu’il n’est qu’un temps

      • @Clavreul
        Le principe des religions remonte à la réconciliation des civilisations qui s’opposaient sur les deux cultes solaire et lunaire. Certainement générés par des cataclysmes passés dont l’origine était imputée à l’un ou à l’autre.Bref, le lieu de cette réconciliation a vraisemblablement été l’Inde actuelle. Ca serait d’ailleurs un extraordinaire chef gaulois “ARAN” (qui veut dire vallée dans le vieil euskera) qui aurait été l’artisan de cette réconciliation. Des temples d’initiation s’y sont érigés et ont essaimé vers l’Egypte. Notamment celui de THEBES où y fut initié Pythagore et…..certains esséniens dont le Christ.
        Alexandre dit “Le grand” avait un tropisme marqué vers l’Inde, probablement en raison de son aura initiatique. Les épisodes de notre civilisation dite occidentale connait d’ailleurs des tropismes en direction de l’est qui se heurtent à de mémorables Bérézina et autres Stalingrad. A l’instar des oiseaux migrateurs, nous allons encore et toujours buter sur ce tropisme jusqu’à ce que la prochaine civilisation puisse sortir de ses limbes.
        Quant à “L’ingénieur en Chef”, je pense que c’est vraiment prétentieux que de penser une seule seconde que quiconque puisse l’atteindre. Tout simplement, ce qui tend à vouloir contrarier l’ordre établi, ne fait qu’en renforcer les informations qui le régissent. Une sorte de Mithridatisation.
        Enfin, c’est ma lecture des choses, ce qui n’enlève rien à celle des autres.Je l’avoue un peu Rousseau-iste.

  1. Iran : Obama ordonne par décret l’État d’urgence (vidéo) !
    Le président Obama a invoqué la NDAA, qui autorise l’utilisation de la force militaire, et a émis un décret déclarant l’état d’urgence nationale face à la “menace”iranienne…
    La vidéo ci-dessous montre cette émission d’ordre, exécuté par le président Obama. Il déclare l’urgence nationale, les États-Unis étant menacés par l’Iran qui souhaite couper l’approvisionnement en pétrole.
    Le décret ordonne à tous les organismes gouvernementaux de répondre immédiatement à la menace. Il invoque en outre l’autorité de la NDAA 2012 (Loi nationale sur l’autorisation de la défense), qui donne au Président le pouvoir de lancer une action militaire contre une nation, sans l’approbation du Congrès.
    En passant ce décret, l’odre d’attaquer l’Iran vient d’être donné par Obama, qui empoche par la même occasion tous les pouvoirs. Reste à connaître la date de l’offensive.
    Cette annonce peut vous sembler anodine, mais elle définit ce qui risque d’être notre avenir à tous… Encore un petit effort…
    http://realinfos.wordpress.com/2012/02/10/iran-obama-ordonne-par-decret-letat-durgence-video/ (5 mn 24)

    Les “grands médias” n’en ont pas parlé, ils sont trop occupés à des choses plus importantes…
    N’étant pas expert en anglais, nous avons fait “déchiffrer” la vidéo en question, car le black out médiatique sur un tel évènement laissait penser à un canular…

    Confirmation de la traduction de la vidéo :
    “C’est bien ce qui est égrené d’une voix hyper-mono-corde par la speakerine du Congrès, à savoir : toutes les mesures d’urgence face au problème posé par l’Iran (qui, lui n’est pas analysé par cette gente dame, à moins qu’un mot m’ait échappé), sont déclinées, avec numéro du Journal Officiel cité à chaque fois, y compris les mesures personnelles visant les officiels iraniens (saisie et gel de leurs biens) et volonté US de faire respecter le statu quo…
    Par ailleus, voir ce qui se passe (et va se passer en Grèce) d’ici dimanche jour où le Parlement grec est censé voter un nouveau plan d’austérité. les policiers se révoltent, la moitié du gouvernement a démissionné, et les députés, menacés de mort hésitent à voter… on les comprend ! Quelqu’un (rapporté par le Figaro !) a même dit : pour “sauver” la Grèce, on va tuer les Grecs, voir ci-dessous).
    Je ne résiste pas à l’envie de copier-coller le passage le plus éloquent :
    Au lieu d’une simple formalité, le vote au Parlement est plus incertain que jamais. Le déblocage des 130 milliards d’euros par l’Union européenne et le Fonds monétaire international en dépend pourtant. Mais c’est justement là que le bât blesse. « Ils ne peuvent pas voter notre mort. Tuer les Grecs avec des salaires de misère pour sauver la Grèce ! », scande Katerina, une fonctionnaire de 55 ans, avant d’appeler à la résistance. « Ces politiciens sont responsables de la dette, pas nous. C’est du chantage, on nous manipule. Ils sont à mettre dans le même sac que la troïka ! », renchérit-elle.

    La police Grecque menace le FMI
    Dans cette atmosphère très tendue, les représentants de l’UE et du FMI sont devenus la cible privilégiée des manifestants, mais aussi celle de la police.
    Le syndicat des policiers grecs a lancé un mandat d’arrêt contre la troïka pour motif de « destruction de la cohésion sociale ».
    Babis Papadimitriou, analyste politique, réfute les rumeurs d’un coup d’État colportées par certains diplomates occidentaux en poste à Athènes, tout en reconnaissant une crise du système. « Le problème politique en Grèce est plombé par deux aspects. D’abord les politiques réalisent que cette fois-ci, ils devront véritablement appliquer les réformes, ensuite dépendants des prochaines élections législatives prévues avant l’été, ils ne veulent pas endosser le coût politique de la rigueur », explique-t-il. Aujourd’hui les partis conservateur et socialiste réunissent leurs comités de direction pour décider de leur position pour le vote de dimanche. Tous les syndicats du pays et les “Indignés” appellent à un rassemblement au moment du vote, ce même jour.
    Les capitales européennes sont inquiètes. Leur ultimatum lancé à l’Eurogroupe de jeudi soir a plongé la Grèce dans un chaos à l’issue incertaine. « Laisser la Grèce dans une situation de défaut aurait des conséquences incalculables », a mis en garde Angela Merkel, jeudi, devant les députés du Bundestag, appelés à voter sur le second plan de sauvetage de la Grèce le 27 février.

    • Ce qui est sure, la police cherche à intimider en Europe les sites alternatifs.

      Prenez par exemple le site Fdesouche.com : “Comme on n’a pas grand-chose à me reprocher, un officier de police judiciaire a été mandaté pour regrouper toutes les plaintes déposées contre Fdesouche.com pour des commentaires litigieux et m’en faire porter le chapeau.
      Mais aussi pour enquêter sur ma vie privée, mon patrimoine, mes comptes bancaires, mes relations amicales et professionnelles. Je suis constamment convoqué par la police. Des membres de mon entourage ont eux aussi été interrogés. […] Bref, j ai comme l’impression qu’on veut m’étouffer financièrement et psychologiquement sous une accumulation de procédures diverses et variées tout en essayant de compliquer mes relations avec mes proches.”

      http://www.fdesouche.com/275796-fdesouche-com-persecute-interview-exclusive-de-pierre-sautarel

      • il y en a un qui se plaint et qui trouve curieux cette épidémie de cancer en Amérique du Sud !

        Le président vénézuélien Hugo Chavez a évoqué il y a deux mois l’existence d’une technologie américaine pour inoculer le cancer, au lendemain de l’annonce du cancer de la présidente argentine Cristina Kirchner, victime de la maladie dans la foulée de plusieurs de ses homologues du continent.

        M. Chavez, qui affirme s’être remis d’un cancer dans la zone pelvienne dont il a été opéré en juin, a assuré de pas vouloir lancer d’accusation hâtive mais a insisté sur l’étrangeté de la série de cancers dont ont été victimes les présidents et ex-présidents sud-américains depuis 2009.

        La présidente argentine est devenue, après les Brésiliens Luiz Inacio Lula da Silva et Dilma Roussef, le Paraguayen Fernando Lugo et le Vénézuélien Hugo Chavez, le cinquième chef ou ex-chef d’Etat d’Amérique du Sud à avoir souffert d’un cancer ces dernières années.

        Cette série noire est très difficile à expliquer, a poursuivi le leader de la gauche radicale latino-américaine dans une intervention retransmise par les médias publics.

  2. Hollande envoie Fabius au Qatar et en Israël…

    “Et qu’a dit Laurent Fabius à ses interlocuteurs pour les rassurer quant à l’arrivée d’un président inexpérimenté aux manettes de la France ? En gros, que le parti socialiste ne comptait pas faire évoluer en profondeur l’approche stratégique initiée par Nicolas Sarkozy… En clair, une alternance pour faire la même chose : dommage que les socialistes n’aient pas le courage de tenir le même discours aux Français.”

    Le changement, ce ne sera pas pour maintenant…

    http://24heuresactu.com/2012/02/03/la-curieuse-tournee-de-laurent-fabius-au-qatar-et-en-israel/

    • Que Fabius se méfie ! Un jeune journaliste saoudien, auteur d’un tweet jugé blasphématoire, a été arrêté en Malaisie. L’homme avait fui son pays après avoir reçu des menaces de mort.

      Son crime : il a publié sur Twitter un message adressé au prophète Mohammed à l’occasion de son anniversaire. “Au jour de ton anniversaire, je ne m’inclinerai pas devant toi. J’ai aimé certaines choses en toi mais j’en ai abhorré d’autres, et je n’ai pas compris beaucoup de choses à ton sujet”.

      http://kipa-apic.ch/a228671

      Quand les islamistes envahiront l’Europe, comme cela est prévu, on devra tous être musulman ou alors c’est la mort !

      • Heureusement, il ne va pas en Egypte ! Lui qui ne pense que du bien de la révolution islamiste car bon pour Israel !

        A Kobry-el-Sharbat, un village près d’Alexandrie, les salafistes ont décidé d’expulser les 62 familles coptes. Le 27 janvier, quelque 3.000 musulmans conduits par des salafistes ont incendié des maisons et des boutiques appartenant à des coptes. Parce qu’un barbier musulman accusait un tailleur chrétien d’avoir une photo « illégale » d’une femme musulmane sur son téléphone portable. On sait aujourd’hui que c’était faux, mais le chrétien et sa famille ont été contraints de quitter le village.

        Le 30 janvier, une foule de musulmans passa de nouveau à l’attaque, incendiant trois autres maisons de coptes, sous les yeux des forces de l’ordre. A la suite de quoi des élus musulmans ont demandé aux autorités qu’un riche commerçant copte, Soliman, soit expulsé du village, et que ses biens soient vendus, parce qu’on l’avait vu, lui et ses fils, tirer en l’air pendant que sa maison brûlait. Sic. La famille a affirmé qu’elle n’avait pas d’armes à feu, mais les deux fils sont sous le coup d’un mandat d’arrêt…

        Le 1er février a eu lieu une « réunion de conciliation », où Soliman a accepté de vendre ses biens et de quitter le village, pour éviter les nouvelles attaques dont menaçaient les salafistes.

        http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2012/02/10/les-salafistes-expulsent-les-coptes.html

      • Au moins les islamistes supprimeront les subventions données au Hellfest ! C’est à dire autour d’un million d’euros.

        Le diable, lui, ne semble pas connaître la crise, vu le montant cumulé des subventions et aides accordées par les collectivités territoriales socialistes : mairie de Clisson, Conseil général 44, Conseil régional pays de la Loire.

        http://provocshellfestcasuffit.blogspot.com/

      • Et en Syrie, l’insurrection armée “s’islamise” de plus en plus, d’après divers témoignages récoltés sur place par l’agence de presse catholique AsiaNews, à Rome.

        L’agence de presse catholique AsiaNews affirme le 8 février que la violence augmente chaque jour davantage contre les minorités alaouites et chrétiennes, et contre tous ceux qui sont soupçonnés d’être du côté du gouvernement.

        http://kipa-apic.ch/a228611

        Pendant ce temps, en France, peu de gens ont répondu à l’appel de Bernard Antony pour les chrétiens persécutés ! Malgré le froid qui soufflait sur le parvis du Trocadéro, ils étaient quelques centaines. Catholiques, bien sûr, mais aussi orthodoxes et protestants.

        Pourtant de nombreuses prédictions parlent de persécutions futures en France contre les chrétiens !

      • Tout ce qui est excessif étant insignifiant, vous vous méprenez sérieusement. Pour commencer nous ne croyons plus en rien du tout et surtout pas en nous-mêmes, alors si il y en a qui croient en quelque-chose, Youpi, bravo, bienvenue….
        Sauf que si nous faisions juste preuve d’un peu d’imagination, tout le monde resterait sagement chez soi.
        Au lieu de dire que notre faillite tient aux “sales immigrés”‘, nous serions plus avisés de dire qu’au contraire c’est tout bénéf pour nos sociétés que d’hériter de “transferts” gratos.Et oui, un mec avec toutes ses ratiches, en bonne santé et près à exécuter n’importe quelle sale besogne, ça vaut quelque chose.Pour peu qu’il soit diplômé, médecin par exemple, je ne vous dis pas l’économie au niveau coûts de formation etc… pour nos pauvres petits budgets de sociétés prétendument développées;;;; d’où d’ailleurs nos pingreries en matière de numerus clausus. Bref, comme nous sommes encore pressentis comme étant les héritiers directs du siècle des lumières, et par soucis d’équités comptables, nous signons des traités avec les pays du Maghreb et d’Afrique qui vont contribuer à réglementer des indemnisation de transferts. Idem dans l’autre sens pour nos chercheurs qui se caltent ou à Londres ou aux States quand ce n’est pas en Asie. Les mecs dits de gauche n’y captent rien quand on leur dit ça, alors qu’en en adoptant le principe, on rétablit des règles d’équité et, surtout, on ferme le robinet en tout bien tout honneur, because no money !
        Nous sommes dans un pays désespérant par moments. Soyons patients, sait-on jamais ?

      • A Etchamendy; vous seriez Basque, je vous crois loyal. Agriculteur, les graines de vos paroles sont aisément productives. Mais dans quel but, croyez-vous en votre âme?

  3. Les Etats-Unis au défi du déclin

    Insidieusement depuis la crise financière, le “déclinisme” s’est introduit dans le débat public américain.

    Insidieusement depuis la crise financière, le “déclinisme” s’est introduit dans le débat public américain.AFP/NICHOLAS KAMM

    Perché à 1 500 mètres d’altitude dans les neiges des Alpes suisses, Davos est un bon endroit pour jauger la puissance américaine. Chaque année, depuis quarante et un ans, à l’initiative d’un ancien professeur de l’université de Genève, Klaus Schwab, l’élite des riches et puissants de la planète s’y retrouve, volontairement captive, pour un brainstorming collectif de quatre jours. Pour enrichir le débat, quelques contestataires triés sur le volet sont conviés. Naturellement, depuis sa création, le Forum économique mondial de Davos a été dominé par les Américains, qui fournissent les plus forts contingents de riches et de puissants.

    Bien sûr, les années 2000 ont vu le Forum s’ouvrir aux nouveaux venus de la mondialisation triomphante – Chinois, Indiens, Brésiliens, Turcs. Leur irruption a transformé la physionomie, autant que la vie nocturne, de ce rassemblement. Mais, fondamentalement, Davos restait un événement occidental, façonné par la pensée, les valeurs et les succès de l’Amérique. En 2008 et 2009, la crise financière s’est évidemment imposée aux discussions, mais les optimistes pouvaient à la rigueur n’y voir qu’un épisode conjoncturel. L’élargissement du cercle aux nouveaux venus confirmait, lui, la réussite du modèle américain, dont s’inspirait le monde émergent. Davos 2012, à première vue, ne devait pas échapper à la règle, même si les Chinois, retenus chez eux par l’arrivée de l’année du Dragon, étaient venus peu nombreux.

    PARFUM DE DÉSESPÉRANCE

    Pourtant, en cette fin janvier, de tables rondes en dîners-débats, il flotte sur la station de la montagne magique comme un parfum de désespérance. Une impression d’essoufflement, une envie d’innovation insatisfaite. La reprise économique qui se profile aux Etats-Unis ne change rien au fond. Etendue à l’Europe, la crise, clairement, est désormais systémique : le capitalisme est malade, l’Occident mal en point. Le combat des “99 % contre le 1 %” est devenu le symbole d’un niveau d’inégalité intolérable. Dans les années 1970, l’écart entre les plus bas et les plus hauts salaires d’une entreprise américaine était de 40 ; en 2007, il était passé à 400. La technologie semble avoir creusé le fossé et profite d’abord aux gens instruits. Interpellés, les riches et les puissants sont à court d’idées. On attend en vain l’étincelle. Nouriel Roubini, l’économiste qui, lui, ne se prive jamais de répondre depuis qu’il a prédit la crise américaine des subprimes, crie sa consternation face à l’absence de leader dans ce monde en désarroi : “Ce n’est plus le G20, raille-t-il, c’est le G zéro.”

    ( ….. )

    http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2012/02/11/les-etats-unis-au-defi-du-declin_1641378_3222.html#ens_id=1550858&xtor=RSS-3208

    • @Michel

      C’est plutôt à mon entité globale que de me faire confiance. Je me contente d’exécuter le rôle qui m’a été assigné pour la présente existence. Cette approche, ou ce postulat, comme vous voudrez, rend un peu philosophe et par conséquent patient. Basque par notre Pater “Aïta” et Gascon par notre Maman d’origine Périgourdine, Aquitain à 100% et Créole par mon lieu de naissance : Le Sénégal. Bascophone et hispanophone.

  4. La violence se poursuit en Syrie et se propage au Liban

    Pendant que le régime syrien poursuit sa répression sanglante, une flambée de violences confessionnelles au Liban voisin fait craindre un débordement de la crise hors des frontières
    La crise syrienne menace de s’étendre vers le Liban voisin: des heurts entre Libanais pro et anti-Assad ont fait deux morts et 21 blessés samedi à Tripoli, la grande ville du nord du pays.

    Des habitants du quartier de Jabal Mohsen (alaouite, pro-Assad) et d’autres de Bab el-Tebbaneh (sunnite, anti-Assad) s’affrontent depuis vendredi à coups de tirs et de roquettes RPG, selon un responsable des services de sécurité.

    La Syrie, à majorité sunnite, est gouvernée depuis 40 ans par le clan Assad issu de la minorité alaouite. Son petit voisin libanais est un pays multiconfessionnel déjà miné par les dissensions
    religieuses qui a connu une guerre civile dévastatrice de 1975 à 1990.

    http://www.liberation.fr/monde/01012389380-la-violence-se-poursuit-en-syrie-et-se-propage-au-liban

  5. Le veto sino-russe à la résolution de l’ONU ouvrant la voie à une intervention en Syrie a provoqué une réaction furieuse des États-Unis et de leurs alliés impérialistes.

    Susan Rice, ambassadrice américaine auprès des Nations Unies et représentante influente des va-t-en-guerre des « droits de l’homme » qui exigent l’acceptation universelle des manigances de l’impérialisme américain, a qualifié la décision des émissaires du veto de « honteuse et écourante » et dit d’un ton menaçant que c’était « une décision qu’ils [la Russie et la Chine] viendront à regretter ».

    La secrétaire d’État, Hillary Clinton, a qualifié le vote de « farce » qui a « castré » l’ONU.

    La France, ne voulant pas être en reste dans la poursuite d’objectifs impérialistes dans un pays sur lequel elle a exercé une tutelle coloniale pendant un quart de siècle, a réagi avec la même attitude belligérante. Le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, a déclaré que le double veto était une « sorte de tache morale » sur les Nations unies et le ministre de la Défense, Gérard Longuet, a décrit la Russie et la Chine comme des pays qui « méritent des coups de pied au cul. »

    On n’avait entendu aucune inquiétude de ce genre sur une « neutralisation » de l’ONU ou des « taches morales » lorsque la délégation américaine avait à maintes reprises émis des vetos aux résolutions dénonçant l’agression par son principal allié dans la région, Israël, au moment où celui-ci menait des guerres contre des populations sans défense au Liban, à Gaza et en Cisjordanie, coûtant la vie à des milliers de civils.

    La moralité et les droits de l’homme n’ont rien à voir avec cela. L’indignation émanant de Washington et des capitales de l’Europe de l’Ouest porte sur le fait que Moscou et Beijing refusent de s’aligner derrière la stratégie de l’impérialisme américain visant à réorganiser le monde selon ses propres intérêts et ceux de l’élite financière.

    Les soi-disant « principes » sous-jacents à l’initiative américaine – à savoir que les principales puissances impérialistes ont le droit d’intervenir et de renverser les gouvernements des anciens pays coloniaux qu’ils jugent coupables de violer les droits de l’homme – sont en contradiction totale avec le droit international. Comme pour tout le reste, l’aristocratie financière américaine établit les règles du jeu au fur et à mesure qu’elle avance.

    Le raisonnement des gouvernements russe et chinois est assez clair. Ils voient les États-Unis se présenter une fois de plus en champions de la démocratie et des droits de l’homme alors qu’ils mènent une campagne d’agression incessante visant à transformer l’Iran et la Syrie, tous deux des partenaires commerciaux et stratégiques clé de Moscou et de Beijing, en États coloniaux fantoches de l’impérialisme américain.

    L’enjeu pour la Russie est la perte de l’unique allié qui lui reste dans le monde arabe, ainsi que des contrats d’armement s’élevant à plusieurs milliards de dollars, l’accès de sa marine à son unique port sur la Méditerranée et des dizaines d’autres milliards de dollars en investissement. La Chine a des intérêts similaires, bien que moindres, en Syrie. Les deux pays reconnaissent toutefois que la Syrie a été ciblée pour un changement de régime dans le cadre d’une campagne plus large visant à renverser le gouvernement d’Iran, fournisseur clé d’énergie de la Chine, et à placer sous hégémonie américaine la totalité de la région riche en pétrole et stratégiquement cruciale qui s’étend du golfe Persique à la mer Caspienne.

    Le modus operandi de la poursuite de ces objectifs impérialistes n’est désormais que par trop familier. Un régime ciblé est dénoncé à l’aide d’allégations hypocrites de violation des droits de l’homme, puis les États-Unis et leurs alliés promeuvent la guerre civile dans le pays pour ensuite utiliser l’inévitable répression comme prétexte à une intervention.

    Ce fut la recette utilisée avec succès en Libye, soi-disant pour protéger la population civile, après l’abstention de la Russie et de la Chine qui n’avaient pas exercé leur droit de veto à une résolution autorisant la mise en place d’une « zone d’exclusion aérienne ». Cette résolution avait ensuite servi de caution pseudo-juridique à une guerre d’agression coloniale des États-Unis et de l’OTAN, impliquant le bombardement incessant de la Libye. Des forces spéciales et des agents secrets avaient mené les prétendus rebelles au renversement et finalement à l’assassinat de Mouammar Kadhafi.

    Les sentiments de défense des « droits de l’homme » exprimés par Obama, Clinton, Rice et les autres ont la même sincérité que la réaction d’indignation d’Adolf Hitler face aux prétendus crimes commis par la Tchécoslovaquie à l’égard des Allemands des Sudètes.

    Et pourtant, ces sentiments assument une fonction politique cruciale. La croisade en faveur des droits de l’homme est le moyen par lequel toute une couche sociale de membres jadis de gauche et libéraux des sections les plus aisées de la classe moyenne, une base clé du Parti démocrate, a abandonné l’attitude anti-guerre qu’elle avait adoptée sous le gouvernement Bush et s’est largement intégrée dans la course à la guerre impérialiste sous Obama.

    L’animatrice du magazine d’information de la chaîne MSNBC, Rachel Maddow, est caractéristique de cette couche. On l’a vue mardi matin dans l’émission de télévision « Today » diffusée sur NBC où elle a déclaré que « le monde entier » s’est rangé contre l’Iran et que « tout le monde s’attend à ce qu’Israël prenne l’initiative » de l’attaque contre le programme nucléaire du pays.

    Le « monde entier » est, pour Maddow et ses pairs, représenté par les gouvernements capitalistes des États-Unis et de l’Europe occidentale et exclut sans doute la Russie, la Chine et l’Inde, qui englobent près de la moitié de la population de la planète, sans mentionner les centaines de millions de travailleurs de par le monde qui sont opposés à une nouvelle guerre encore plus meurtrière au Moyen-Orient.

    De plus en plus, tant le langage que la pratique de la politique internationale, employés par les États-Unis et leurs alliés, reprennent les méthodes qui ont caractérisé les périodes précédant 1914 et 1939. Dans la situation d’une crise capitaliste mondiale qui dure, l’humanité une fois de plus est confrontée à la menace d’une guerre mondiale.

    Article original, WSWS, paru le 8 février 2012

    Articles de Bill Van Auken publiés par Mondialisation.ca

    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=VAN20120210&articleId=29208

  6. Le Huffington Post France va nous resservir les contenus de l’AFP

    Cet énième site ‘progressiste’, étatiste, hostile aux valeurs traditionnelles et favorable aux intérêts de l’oligarchie, a comme nouvelle directrice éditoriale Anne Sinclair .

    Une sioniste pure jus ! Une de plus !

    À défaut d’une différenciation idéologique, l’Agence France Presse (AFP) a annoncé mercredi que la version française du site du Huffington Post, s’était abonnée aux contenus textes et aux meilleures photos de l’AFP.

    http://www.ndf.fr/nos-breves/10-02-2012/le-huffington-post-france-va-nous-resservir-les-contenus-de-lafp

    Bref, autant lire Le Figaro ou Le Monde !

    • Merci pour le lien

      Ces scandaleux propos négationnistes nous rappellent les heures les plus sombres et les années 30 de notre histoire !!!!

      “Nicolas Sarkozy a aussi révisé l’Histoire de la Seconde Guerre mondiale : selon lui, la France et l’Allemagne ont eu “l’idée folle de la Shoah”… ” ça vous étonne ce discours ? ou ce n’est que l’historique de sa propre histoire familiale :

      Par David Rosenfeld
      Rubrique: Politique
      Publié le 16 mai 2007

      Le nouveau Président est « différent » : il n’est pas énarque et ne termine pas ses études à Science Po. Il est avocat, proche des milieux d’affaires et issu de la nouvelle génération d’après-guerre. Mais la dissemblance avec ses prédécesseurs ne s’arrête pas là : c’est le seul président français issu de l’immigration.

      En ce jour d’intronisation du nouveau Président Sarkozy, tous les journaux ont écrit sur son père Pal et ses origines hongroises. Rares sont ceux qui se penchent sur la vraie famille de Sarkozy, les Mallah. Nous allons donc vous présenter la famille juive sépharade de Mme Andrée Mallah, mère de Nicolas Sarkozy.

      Car Nicolas Sarkozy va grandir dans la famille de sa mère. Le jeune Nicolas n’a que 4 ans lorsque son père Pal Sárközy de Nagybocsa quitte le domicile conjugal et divorce de Mme Andrée Mallah. Pour les 3 garçons Guillaume, François et Nicolas, la figure paternelle devient Bénédict Mallah, le père d’Andrée Mallah.

      Bénédict Mallah, né Aaron “Beniko” Mallah, est un megorashim, c’est-à-dire un descendant des juifs sépharades expulsés d’Espagne en 1492 par le Roi Ferdinand, à l’instar du sénateur UMP Roger Karoutchi, un des proches de Nicolas Sarkozy. Le grand-père Bénédict Mallah est un « Juif de Grèce », né à Salonique en 1890. Il appartient à la famille Mallah (« Messager » ou « ange » en hébreu) qui s’installe au 16ème siècle dans le Sud de la France avant de s’installer à Salonique, 2ème ville de Grèce, au 17ème siècle.

      Salonique est une communauté juive installée dès le 1er siècle, et St Paul de Tarse prêcha dans la synagogue de la ville sur son chemin vers Rome. St Paul y écrivit ses célèbres 2 Epîtres aux Thessaloniciens. Salonique est devenu le centre du mouvement messianique juif des Sabbatéens, déclenché par Sabbataï Tsevi, du 17ème siècle jusqu’au début du 20ème siècle. A cette époque, la communauté juive représente plus de la moitié de la population de Salonique (on y parle le ladino) jusqu’au grand incendie de 1917 qui détruisit la ville et ruina ses habitants, forcés à l’exile.

      Bénédict Mallah est l’aîné de 7 enfants. A la mort de son père en 1913, sa mère part avec tous ses enfants en France où le jeune Bénédict devient médecin et sert en tant que docteur au sein de l’armée française durant la Première guerre Mondiale. C’est pendant la Grande Guerre qu’il rencontre sa femme, Adèle Bouvier, une jolie infirmière catholique avec qui il aura 2 filles : Suzanne et Andrée Mallah, la mère de Nicolas Sarkozy. Bénédict Mallah s’installe ensuite à Paris 17ème en tant que médecin urologue.

      Lors d’un voyage à Salonique en 2006, la communauté juive de la ville a remis à Nicolas Sarkozy l’arbre généalogique de la famille Mallah. On y retrouve le père de Bénédict, joaillier, son oncle Moshé, rabbin et éditeur du journal grec El Avenir. On trouve également deux cousins Asher Mallah, sénateur grec qui en 1912 participa à établir l’université du Technion à Haïfa en Israël, et Peppo Mallah, également sénateur grec appelé à devenir le premier représentant diplomatique d’Israël en Grèce.

      Durant la Seconde Guerre Mondiale, la plupart de la famille Mallah de Salonique périt dans l’Holocauste (les nazis ayant tué 96% des Juifs de Grèce). Les survivants sont établis en France, en Angleterre, en Israël et en Suisse. En France, la famille Mallah se cache en Corrèze pour échapper aux rafles.

      Après la naissance des 3 frères Sarkozy et le départ de Pal en 1959 lorsque Nicolas a 4 ans, Mme Andrée Mallah reprend ses études d’avocat et élève ses fils avec l’aide du grand-père Bénédict. Nicolas est le plus proche de Bénédict Mallah qu’il considère dans un récit biographique comme son père. Bénédict transmet à son petit-fils sa passion pour la France et pour De Gaulle. En 1972, lors du décès de Bénédict Mallah, Nicolas Sarkozy a 17 ans et c’est la déchirure, une profonde tristesse. L’idéal judéo-grec n’est plus auprès de lui mais aura su laisser des traces profondes dans ses valeurs. La famille quitte Paris pour s’installer à Neuilly sur Seine, où habite Pal, et dont Nicolas deviendra à l’âge de 28 le plus jeune maire. La suite appartient à l’Histoire.

      Nicolas Sarkozy a effectué plusieurs visites en Israël. Il entretient des liens amicaux avec plusieurs personnalités dont Benjamin Netanyahu, ancien Ministre israélien et favori des prochaines élections en Israël. Sa position par rapport à Israël était déjà résumé dans son « Discours d’Herzliya » prononcé en décembre 2004 dans la capitale de la high-tech israélienne (vous pouvez retrouver le texte ici ).

      Nicolas Sarkozy rappelle dans ce discours tout ce qui rapproche nos 2 pays, la francophonie forte de 500,000 personnes en Israël et la coopération intense avec des compagnies comme

      BNP-Paribas, Calyon, CIC, Dexia, Rothschild ou Teva.

      http://www.israelvalley.com/news/2007/05/16/10290/israel-france-le-prnnsident-nicolas-sarkozy-le-nouveau-prnnsident-est-diffnnrent-rares-sont-ceux-qui-se-penchent-sur-la-vraie-famille-de-sarkozy-les-mallah

      Tony Blair félicite Nicolas Sarkozy en français dans le texte

      http://www.youtube.com/watch?v=P6Cu9187tCY&feature=player_embedded#!

  7. Bonsoir,
    On joue a se faire peur, en effet. Croyez-vous que nous soyons arrivé à un jeu, à une supercherie, voire une illusion? Que sommes-nous pauvres internautes errants? Nous ne sommes pas même au faît de décisions municipales, alors à un niveau géostratégiques..
    Prenons-nous conscience de l’enjeu? Nous sommes l’enjeu, le plus simple et pourtant le plus difficile à atteindre

    • Même impression, mais non, nous ne rêvons pas.
      Le texte aurait tout aussi pu être à l’adresse de Ségo, si elle eut gagné.
      On avait deux candidats manoeuvrés par les atlantistes. Un des relais de la taupe du Rainbow-Warior, ne fut-elle pas un frangin à la Ségo ???
      J’ai dans l’idée que nous ne soyons plus maîtres chez nous.

  8. Les taux se raffermissent mais les maîtres se taisent, faut-il y voir un manquement de nous-même ou seulement de notre volonté? (je sais, je pose beaucoup de question..)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici