La folie contagieuse des clubs oligarchiques

189

Ce week-end, les tensions entre l’Iran et l’Occident ont monté d’un cran supplémentaire. Vendredi soir, Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication, SWIFT, qui gère les virements interbancaires à travers le monde, a isolé l’Iran qui se trouve, en principe, privé de virements. Signe des tensions, des navires de guerre iraniens sont entrés samedi en Méditerranée. Et que dire des cours du pétrole ? Les financiers internationaux en ont profité pour franchir des niveaux très importants, qu’il faudra suivre dans les prochains jours.

On sait bien que les clubs oligarchiques ont besoin d’une guerre contre l’Iran pour susciter cette Troisième Guerre mondiale planifiée par Albert Pike et dévoilée par W.G. Carr dans son ouvrage Des Pions sur l’Echiquier, il y a plus de cinquante ans. Rarement un événement de la sorte fut annoncé si longtemps à l’avance ! Malgré cela, ils sont nombreux à croire encore que la vie suit un long fleuve tranquille et que rien n’est préalablement concerté.

Pendant ce temps, en Occident, la politique de la planche à billet sert à illusionner. Les débats pré-électoraux se poursuivent et d’aucuns pensent que la politique a encore un rôle à jouer dans les affaires mondiales. Américains, Britanniques et européens travaillent ensemble pour entretenir le monde virtuel qu’ils ont su façonner avec le renfort de leurs médias. On parle d’un plan d’aide financière aux banques européennes, trois à quatre fois supérieur à ce que la BCE a fait en décembre 2011. Bien sûr, cet argent ne doit pas aller à l’économie réelle…

La bonne question à se poser maintenant est : est-ce que les événements économiques (faillites d’Etats) précéderont les événements géopolitiques, ou surviendront-ils ensemble comme une puissante lame de fond, entraînant tout sur leur passage ? Aujourd’hui, l’inconnue peut se résumer comme suit : que feront les sionistes jabotinskistes à la tête d’Israël ?

L’équipe du Premier ministre israélien est extrêmement dangereuse car la haine (et donc l’aveuglement) conduisent leur politique étrangère. Heureusement, il se trouve des hommes responsables au sein de l’armée et des services secrets israéliens ; ils freinent les velléités bellicistes des adeptes de Vladimir Jabotinsky, appelé à juste titre « Vladimir Hitler ».

Côté Washington, « Martin Dempsey, chef d’état-major des forces armées américaines, a estimé dimanche qu’il serait “prématuré” de lancer une action militaire contre l’Iran en réponse à son programme nucléaire. Il a estimé que les sanctions économiques et la diplomatie étaient plus appropriées pour convaincre le pays de ne pas développer la bombe A. L’hypothèse d’une opération militaire israélienne dès avril a récemment été évoquée par le secrétaire à la défense américain, Leon Panetta ». A plusieurs reprises, ce dernier a fait référence à la volonté des sionistes jabotinskistes, emmenés par le Premier ministre B. Nethanyahu, de conduire une opération militaire dès avril contre l’Iran.

Pour mieux connaître Vladimir Jabotinsky : http://www.liesi-delacroix.com/7-vers-une-troisieme-guerre-mondiale

28 Commentaires

  1. Un maniaco-dépressif à l’Élysée ! –

    Entretien avec le Dr Bernard Plouvier

    Alors que Nicolas Sarkozy vient de tenir son premier grand meeting de campagne, voici l’entretien que le Dr Bernard Plouvier avait accordé au journal Flash concernant ce Président sortant qui redemande au peuple de France de lui renouveler sa confiance.

    « La psychose maniaco-dépressive est avec la psychose paranoïaque plus fréquente des maladies psy chez les politiciens. On peut citer les cas de W.S. Churchill, N. Khrouchtchev, de L.B. Johnson ou de R. Nixon. »

    Nous aurions Un maniaco-dépressif à l’Élysée ? C’est ce que nous explique le Dr Bernard Plouvier, auteur de nombreuses biographies aussi historiques que… médicales, disponibles sur http://www.francephi.com !(1)

    Sur quoi basez-vous votre jugement lapidaire sur Nicolas Sarkozy ?

    Sur le simple constat de l’image publique que l’actuel locataire de l’Élysée nous renvoie et qui ne laisse guère de doute sur le diagnostique : en phase « maniaque », le sujet vibrionne (par référence aux mouvements agités et apparemment sans but précis de certaines bactéries). Agité du corps comme du « bocal », le maniaque fait preuve d’une activité débordante, œuvrant 15 à 20 heures/jour, se mêlant d’une foule de choses, brassant quantités d’idées… à propos de tout, dont il ne connaît rien ou presque. Il harcèle ses collaborateurs, censés ne travailler ni assez vite, ni assez bien…

    Une parfaite illustration de la mouche du coche ?

    Tout à fait celle de notre bon La Fontaine. Cette activité brouillonne, qui suit mille pistes à la fois et les abandonne très vite, ne s’accompagne d’aucune réflexion approfondie, ni sur le bien-fondé des « fabuleuses idées » du maniaque, ni sur les conséquences de l’éventuelle mise en application d’icelles. À l’évidence pour tout le monde (sauf pour le maniaque, qui s’estime génial, productif, inventif, etc.) l’individu épuise son entourage, ébahit les spectateurs et s’avère un exceptionnel agent de désorganisation. C’est un histrion, nullement un chef d’État quand les peuples ont la malchance de tomber sur un tel élu. L’individu peut en rester à cette phase maniaque ou évoluer vers des accès de franche et profonde dépression (qui guérissent en quelques mois, si le sujet ne s’est pas suicidé lors d’un moment de profonde dévalorisation).

    Pouvait-on se douter avant son élection à la présidence de la République de l’exceptionnelle versatilité de Nicolas Sarkozy ?

    La grande avidité du sujet n’était pas immédiatement évidente… Ce qui l’était, en revanche, c’était l’idée d’une revanche à prendre sur « les autres » : le sujet veut non seulement devenir très riche, mais aussi le montrer. C’est l’expression d’un complexe d’infériorité remontant à l’enfance (frustrations liées à la pauvreté, à sa petite taille, etc.), mais aussi le désir très affirmé d’écraser les autres, par manque d’autocritique, manque d’humour, manque fondamental de respect pour les gens respectables… Mais y en a-t-il beaucoup dans le milieu fréquenté par Sarkozy ?

    D’où le côté m’as-tu-vu du personnage ?

    Il témoigne non d’une paranoïa (les paranoïaques sont généralement austères et n’aiment guère se donner en spectacle), mais d’un résidu infantile, d’une indéniable fragilité psychologique. C’est le reflet d’un manque de confiance en soi. Cela peut paraître paradoxal et c’est pourtant vrai : les histrions sont des êtres hantés par la peur. La versatilité, l’avidité de biens matériels, la grande labilité émotionnelle (au point d’être grossier en public, ce qui est une première parmi nos chefs d’État), voici ce qui caractérise le côté « noir » du locataire de l’Élysée. Son côté maniaque (multitude de projets) aurait pu être intéressant pour le pays dont l’État et la société sont à la dérive, mais la couardise est le facteur limitant.

    Car Nicolas Sarkozy a peur ?

    La couardise est le défaut évident de ce Président : il annonce des projets, rarement stupides et souvent adaptés à l’état lamentable du pays, mais à la moindre opposition solide, le projet est enterré. C’est la stratégie de l’escargot ou de l’autruche. Le drame est qu’à la tête de l’État, nous ayons actuellement deux couards : le Président qui joue à la grande gueule et Fillon qui abuse de son côté adolescent sage ; ils nous jouent le scénario hyperclassique du gentil et du dur, alors qu’il s’agit de deux mous authentiques. De ce fait, ils sacrifient très facilement leurs collaborateurs si ceux-ci les mettent en péril.

    Cette définition d’un Président psychotique a-t-il eu un précédent ?

    La Présidence de la République française a en effet déjà hébergé un psychotique de ce genre, Paul Deschanel, dont l’activité maniaque ne s’exerçait qu’en mondanités et dont les épisodes dé­pressifs étaient célèbres lorsqu’il présidait la Chambre des députés… Il fut contraint à la démission par un abus de pouvoir médical.

    Propos recueillis par Fabrice Dutilleul.

    Le Dr Plouvier est l’auteur de plusieurs livres aux éditions Dualpha, tous disponibles sur http://www.francephi.com : Jésus de Nazareth le grand consolateur ; L’affaire Galillée ; Adolf Hitler, une biographie médicale et politique (6 volumes) ; L’énigme Roosevelt, faux naïf et vrai machiavel ; Pie XII contre Hitler, Réflexions sur le Pouvoir. De Nietzsche à la Mondialisation. etc. Tous les livres du Dr Plouvier sont édités chez Dualpha.
    Nous vous recommandons également deux livres aux éditions Dualpha, signé Démocrite : Justice expédiée ou expéditive ? (150 pages, 21 euros) et Sarkozy le tout à l’ego (210 pages, 21 euros) et celui du Dr Plouvier aux éditions de L’Æncre : Réflexions sur le Pouvoir. De Nietzsche à la Mondialisation (156 pages, 21 euros)

    Source : Michel PEYRET

  2. Armes et gloire en Syrie: Al Qaïda, une recette américaine pour un désastre

    par RT

    L’espion en chef américain a dit au congrès que le président Bashar Al-Assad se bat contre l’Al Qaïda d’Irak. James Clapper est le premier officiel de haut rang américain à reconnaître que les Etats-Unis supporteraient indirectement les insurgés.

    Depuis le mois de Décembre, il y a eu des attentats à la bombe à Damas et Alep qui sont “la marque de fabrique d’Al Qaïda”, a dit le directeur du renseignement national James Clapper au comité sénatorial des services armées Jeudi.

    Il a ajouté que les groupes d’opposition syriens combattant contre le régime du président Al-Assad auraient été infiltrés par Al Qaïda, “sûrement sans être au courant” a t’il dit.

    Clapper a dit que le manque d’unité dans l’opposition peut laisser un vide dans lequel s’engouffre les extrémistes et dont ils pourraient profiter si le gouvernement syrien tombe, un développement potentiel qu’il a qualifié “d’inquiétant”.

    Ses commentiares ont confirmé des rapports préalables faisant état d’une suspicion par les officiels américains que la main d’Al Qaïda était derrière les attentats de la semaine dernière qui ont faits plusieurs douzaines de morts.

    Le leader d’Al Qaïda a soutenu la révolte syrienne. Dans une vidéo de huit minutes postée Dimanche sur un site internet djihadiste, Ayman Al-Zawahiri a appelé les musulmans de Turquie, d’Irak, du Liban et de Jordanie d’aider les rebelles syriens.

    Quoi qu’il en soit, les Etats-Unis et ses alliés continuent de favoriser un camp. Ce Jeudi, l’assemblée générale des Nations-Unies a appelé le président Al-Assad à démissionner.

    La résolution anti-gouvernement syrien n’adresse qu’un seul aspect et côté du conflit et ne condamne pas l’opposition pour sa part de responsabilité dans les violences, alors qu’elle condamne le gouvernement. Washington et les médias continuent de dire que le gouvernement syrien réprime des manifestants pacifiques.

    La ministre des affaires étrangères Hillary Clinton a récemment appellé les “amis d’une Syrie démocratique” de s’unifier contre le régime, et d”œuvrer le 24 Février pour mettre plus de pression sur le régime Al-Assad et amener les groupes d’opposition dans le pays en en dehors à se regrouper.

    Alors que la Maison Blanche appelle principalement pour un soutien politique et humanitiare, quelques politiciens américains proposent d’armer directement l’opposition.

    Le sénateur américain John McCain a ouvertement appeller à fournir des armes aux insurgés syriens, pressant la Maison blanche d’agir.

    “Nous devrions commencer à considérer toutes les options, incluant celle d’armer l’opposition, le sang doit arrêter de couler”, a t’il dit à la suite du retrait de la mission diplomatique syrienne de Washington.

    D’après les informations disponibles, le chef du renseignement américain était bien plus prudent à propos des actions possibles dans la région.

    Il s’attendait à ce qu’Al Qaïda s’infiltre parmi les rebelles et la présence d’armes chimiques “affecterait toute discussion à propos de prêter une quelconque assistance” en soutien de l’opposition.

    “Armer l’opposition en Syrie, cela s’est tout le temps passé. Améliorer l’armement des rebelles mènera à décupler le nombre de morts en Syrie. Ce que ces gens doivent comprendre, c’est qu’il y a une très grande proportion du peuple syrien, les Syriens en fait, qui ne veulent pas de l’effondrement du gouvernement central”, a dit à RT Ammar Waqqaf, un membre du Club Social Syrien, un groupe pro-gouvernement qui supporte les réformes. Dans le même temps, l’opposition syrienne n’a pas perdu de chances ni de temps pour demander une assistance internationale, insistant sur l’urgence d’un soutien militaire.

    On peut suspecter que les Etats-Unis fournissent déjà des armes à l’opposition par ses alliés arabes et avec Al Qaïda maintenant présent dans la région, ceci pourrait vouloir dire un soutien indirect en armement de cet ennemi de longue haleine combattu dans la guerre contre le terrorisme.

    Articles de RT publiés par Mondialisation.ca

    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=RT20120219&articleId=29381

    • @ Zappata;

      Vous ne nous avez toujours pas validé ou invalidé l’info selon laquelle Poutine aurait des soucis avec la justice ???
      Merci d’avance pour votre contribution.

      • @ Etchamendy

        La vidéo est un montage :

        Zappata

        15 février 2012 at 23 11 08 02082

        Un montage vidéo montrant l’homme fort de la Russie, Vladimir Poutine, derrière les barreaux dans un tribunal le jugeant pour “préparation d’actes de terrorisme” a mis le feu à la Toile russe. “L’arrestation de Vladimir Poutine : reportage de la salle du tribunal” montre l’actuel Premier ministre
        dans le tribunal Khamovnitcheski de Moscou, jugé par le magistrat Viktor Danilkine, qui avait condamné fin 2010 l’ex-magnat du pétrole et détracteur du régime russe Mikhaïl Khodorkovski.

        La voix off explique que Vladimir Poutine est jugé pour “détournement de biens d’État”, “abus de pouvoir”, “machinations financières” et “participation à la préparation d’actes de terrorisme visant à semer la terreur dans la population et à exercer une influence sur les organes de l’État”. “Nous

        avons appris qu’il y a trois heures l’ex-Premier ministre a été conduit sous escorte au tribunal Khamovnitcheski”, explique le faux reportage.
        “Le porte-parole du juge Viktor Danilkine a apporté des éclaircissements sur cette situation, expliquant que la lecture du jugement commence aujourd’hui”, poursuit-il.

        Cordialement

    • Bonne question. Qui présentera le JT ? Pujadas en kaki ? La marionnette de Stallone ? Chuck Norris ? Faites des stocks, le cours du Pop-Corn va monter 😉
      Sérieusement; je ne sais pas. Mais je pense que ce serait fatal à notre économie et à l’Euro. Ca m’énerve. J’ai une idée de ce que ça pourrait être, mais je vais être trop vieux pour partir, et pas assez décati pour ne pas comprendre que mes gosses reviennent dans des sacs à viande.

  3. on va subir de plein fouet le prix du carburant hausse de l’alimentation et encore plein d’autre chose

    et puis je pense pas que ces fous dans le gouvernement israélien soient aveuglé non ils suivent un agenda bien huilé il y aura certes des petites erreurs qu’ils feront mais au final ils installerons leur antéchrist et ont le verra

    un grand gaillard costaux borgne de l’oeil droit

  4. Le régime syrien dans le collimateur arabe à la veille de la conférence de Tunis

    La Tunisie a adressé une invitation officielle au Conseil national syrien pour prendre part à la conférence internationale sur la Syrie, qui se tiendra, vendredi 24 février, à Tunis, selon le correspondant d’Al-Jazeera au Caire.
    La présence de l’opposition syrienne n’a pas été confirmée jusque-là par le ministre des affaires étrangères tunisien, Rafik Abdessalem, qui a annoncé, lors d’une conférence de presse vendredi, que des invitations ont été adressées aux pays de la Ligue arabe, de l’Union européenne, aux Etats-Unis, à des pays islamiques, à l’Inde ainsi qu’à la Russie et à la Chine.

    ( … )

    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2012/02/20/le-regime-syrien-dans-le-collimateur-arabe-a-la-veille-de-la-conference-de-tunis_1646057_3218.html#ens_id=1481132&xtor=RSS-3208

  5. Il ne faut pas croire à un réelle opposition entres sionistes. Les “ultra” ont été placés et approuvés par les “modérés” et leur vision des évènements ainsi que leurs raisonnement ne diffèrent que sur des points de détails, comme pour l’UMPS en France.
    Simplement, les uns se cachent derrière les autres au cas où ça tournerait mal pour eux. Les premiers sont lâches, les seconds sont fous.
    Ca nous fait une belle jambe de bois.
    Et comme dit l’autre, il ne faut pas faire mentir les vieux adages: jamais deux sans trois. Vu le succès de la franchise, ça doit les titiller fortement. World War III, l’Odyssée de la Tempête de l’Aube de la Mort qui Tue.

  6. Bonsoir,
    “On sait bien que les clubs oligarchiques ont besoin d’une guerre contre l’Iran pour susciter cette Troisième Guerre mondiale ..” Vous supposez que l’alliance Nord-occidentale se sépare d’un axe politique sioniste afin de déclancher un plan? Et qu’un la Russie, la Chine, l’Inde feront le jeu silencieux d’un orchestre saisissant? Peut-être. Si Albert Pike la fait écrire je ne sait pas si il pouvait faire usage de prophétie, ça laisse une marge, on verra.

    • ” En 1309, le dernier cathare revêtu et martyr, Guillaume Bélibaste, prophétisait : « Au bout de sept cents ans le laurier reverdira… » ” Certains Cathares ou Albigeois accédait à la position de “parfait”, croyez-vous qu’ils s’élevait?

  7. Europe : les Draghi, financiers de père en fils

    Le fils du président de la BCE se dit “interest rate trader” sur son profil Linkedin. Un possible conflit d’intérêts ?

    Avant sa nomination à la tête de la Banque centrale européenne (BCE), plusieurs eurodéputés n’avaient pas manqué de relever le passage de Mario Draghi chez Goldman Sachs.

    En revanche, ni le Conseil européen, responsable de sa nomination, ni le Parlement, qui l’a auditionné, ne mentionnent un fait notable : son fils, Giacomo, travaille à la banque Morgan Stanley à Londres.

    Sur son profil du réseau LinkedIn, Giacomo se dit “interest rate trader”. Or, les marchés de taux sont largement influencés par les décisions de… la BCE.
    Un “élément pertinent” ?

    Y a-t-il confit d’intérêts ? Délicate question d’éthique, car si les décisions du père influencent le métier de son fils, l’inverse n’est pas forcément vrai !

    Pour éviter toute ambiguïté, la BCE dispose justement d’un “code de conduite” appelant les membres du conseil à considérer les “intérêts privés ou personnels qui peuvent ou semblent influencer l’exercice impartial et objectif de leurs fonctions”, “au vu de l’influence de ses décisions sur l’évolution du marché”. Et par intérêt personnel, la BCE entend notamment un “avantage potentiel” pour leur “famille au sens large”.

    Interrogé sur cette question, la BCE affirme que “Mario Draghi respecte scrupuleusement le code de conduite de la BCE”. On peut en tout cas s’étonner que le 16 juin 2011, en réponse à la question du Parlement européen “Existe-t-il d’autres éléments pertinents, personnels ou autres, dont le Parlement doit tenir compte dans le contexte de l’examen de votre candidature ?”, Mario Draghi ait simplement répondu : “Non.”

    (Article publié dans “le Nouvel Observateur” du 26 janvier 2012)

  8. bonjour a tous.

    pour completer le livre “des pions sur l’echiquier” j’ai fini de lire “De la crise a la guerre” de Laurent Artur du Plessis ,le constat aussi que cette psuedo crise programmée débouchera sur une guerre Mondiale…
    quand j’en parle autour de moi on me prend pour un fou 😉

  9. SWIFT est à la fois un organisme et un protocole. On peut utiliser le protocole sans passer par le premier. Sinon, on passe par des comptes ouverts dans les banques centrales respectives., une couche de titrisation, et le tour est joué. Ou bien les bons au porteur ? Bref; cette histoire de SWIFT est symbolique.
    De la même manière, la Chine a un temps menacé de monter ses propres serveurs de DNS (les serveurs chargés de la résolution des adresses dans Internet) pour ne plus dépendre des serveurs actuels, sous contrôle US.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici